background preloader

Ancrage historique et développement

Ancrage historique et développement

http://www.uqac.ca/pminier/act1/graph1.htm

Related:  THÉORIE DE L'APPRENTISSAGEles théories de l'apprentissagePEDAGOGIErecherche et histoire

Jerome Bruner Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jerome Seymour Bruner, né à New York le 1er octobre 1915, est un psychologue américain, dont le travail porte en particulier sur la psychologie de l'éducation. Il fut l’un des premiers découvreurs de « Pensée et langage » de Lev Vygotski et s’est nourri de Piaget et Meyerson. Les idées de Bruner se fondent sur la catégorisation, ou « comprendre comment l’homme construit son monde », partant du principe que l'homme interprète le monde en termes de ressemblances et différences. Pour Bruner, la médiation sociale lors des conduites d'enseignement-apprentissage (interaction de tutelle) s'exerce sur un mode communicationnel (dialogique). Il introduit deux concepts clefs rendant compte des processus de régulation dans ces interactions de tutelle, celui d'« étayage » et de « format ».

Quelle place pour le groupe dans le triangle pédagogique Faerber a présenté un tétraèdre pédagogique en ajoutant un nouveau pôle au triangle didactique : le groupe. Ce modèle très riche a nourri ma réflexion. Je propose ici quelques ajustements et une lecture de ses différentes faces. Synthèse des recherches d'André GIORDAN Je souhaiterais vous faire partager mes préoccupations sur 3 domaines différents où j'ai échoué ou dans lesquels j'ai rencontré de sérieuses limites : 1. Je n'ai pas réussi à faire bouger la pédagogie universitaire, et pour commencer dans ma propre Faculté ! LE CONSTRUCTIVISME Le constructivisme a pris son essor en réaction au behaviorisme qui limitait trop l'apprentissage à l'association stimulus-réponse. L'approche constructiviste de l'apprentissage met l'accent sur l'activité du sujet pour appréhender les phénomènes. La compréhension s'élabore à partir des représentations que le sujet a déjà.

Un prolongement de la ZPD : la notion d’étayage chez J. Bruner. Un prolongement de la ZPD : la notion d’étayage chez J. Bruner. La notion d’étayage au sens brunérien est directement tributaire de la signification de la ZPD vygotskienne. Bruner établit lui-même sa filiation théorique avec Vygotski : « c’est son oeuvre qui m’a très tôt convaincu qu’il est impossible de concevoir le développement humain comme autre chose qu’un processus d’assistance, de collaboration entre enfant et adulte, l’adulte agissant comme médiateur de la culture. »1 La théorisation précise de cette collaboration – et donc, à l’horizon, de la transmission culturelle- amène Bruner à adopter une position similaire à celle de Vygotski en ce qui concerne le langage. Il ne s’agit pas d’étudier le langage pour lui-même mais d’étudier son acquisition par l’enfant au travers d’interactions avec l’adulte.

L'évolution des théories de l'apprentissage à l'ère du numérique L'évolution des théories de l'apprentissage à l'ère du numérique Mohammed Chekour, Mohammed Laafou, Rachid Janati-Idrissi Résumé Les théories de l'apprentissage visent à expliquer le phénomène d'acquisition des connaissances. L'application directe d'une théorie de l'apprentissage permet de formuler des hypothèses de travail et des méthodes pour des recherches en didactique plus systématique. Dans ce travail, nous avons essayé de réaliser une synthèse des principales théories de l'apprentissage : behaviorisme, cognitivisme, constructivisme et socio-constructivisme.

Delphine Morand : Pédagogie de l'écriture collaborative L’écriture en classe est foncièrement non pas personnelle mais individualiste : elle vise essentiellement la conformité avec des modèles scolaires, elle est le plus souvent tournée vers la notation. Et si le numérique permettait de mettre en place d’autres pratiques, bien plus pédagogiques ? Apprendre à écrire avec, écrire avec pour apprendre : c’est le chemin tracé, en équipe, par Delphine Morand, professeure de lettres au lycée Bertrand d’Argentré à Vitré en Bretagne.

documentation La pédagogie actualisante a pour but de favoriser l'actualisation du potentiel humain de chaque apprenant et de chaque apprenante (Landry, 2002, Vienneau et Ferrer, 1999). Son application exige donc des conditions d'apprentissage susceptibles de promouvoir cette actualisation. Le volet de la pédagogie actualisante dont il est ici question, celui de la pédagogie de la maîtrise de l'apprentissage et du dépassement de soi, traite de la mise en oeuvre de certaines de ces conditions. Cette pédagogie exige des croyances positives à l'égard des capacités des apprenants et des apprenantes. Vygotski Idées maîtresses Les capacités d’acquisition sont fortement déterminées par l’hérédité mais cette acquisition dépend également des interactions avec l’environnement social. Vygotski rejoint les conceptions constructivistes (Piaget) de l’apprentissage considérant celui-ci comme une construction active de connaissances, construction qui s’élabore dans le milieu physique mais plus encore peut-être, et ceci le distingue de Piaget, dans le milieu social de l’individu Étude de l’appropriation des outils culturels. Selon Vygotski, il y a d’une part, les outils culturels qui constituent un prolongement de l’activité cognitive de l’individu ("artefact" : même si Vygotski n’utilise pas ce terme) et d’autre part, les outils culturels que l’individu va intérioriser et qui transformeront sa manière de « penser » (langage parlé et écrit, mathématiques, etc.). Analyse des documents Les extraits notés (1) sont issus du premier document de référence (Unesco- intitulé « Vygotsky 1 »)

Connaître les grands courants de l'apprentissage Bien souvent, enseignants et apprenants manquent de recul sur leurs pratiques. Ceci, parce qu'ils ignorent les grands principes connus qui régissent l'enseignement et l'apprentissage. Dans ces conditions, les choix pédagogiques relèvent de l'intuition et des représentations, et les insatisfactions de part et d'autres sont mal vécus. Le comble c'est quand pour un choix proclamé, le socioconstructivisme par exemple, on en vient à soumettre les apprenants à une pédagogie de transmission.

Les intelligences multiples de Howard Gardner en mindmapping La capacité d’un être humain ne se limite pas au fameux test du QI qui se base sur les connaissances linguistiques et logiques mais comme le souligne Bruno Hourst « l’intelligence est une réalité multiple dont les diverses facettes font la personnalité de chacun ». Nous devons prendre conscience de cette pluralité de l’intelligence dans notre façon d’enseigner et de former. En effet les apprenants n’ont pas le même faisceau d’intelligence il est important de le prendre en compte afin d’améliorer le processus d’apprentissage. Pour vous éclairer sur la théorie de Howard Gardner, j’ai réalisé une carte heuristique en puissant les informations dans le très bon ouvrage de Bruno Hourst » Au bon plaisir d’apprendre « . Cette Mindmap est accessible via ce lien : Voici un article que je vous recommande :

Related: