background preloader

Méthode d'apprentissage cognitif

Méthode d'apprentissage cognitif
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La méthode générale d'apprentissage cognitif s'est peu à peu dégagée des travaux de pédagogues[1] qui remettaient en cause les méthodes d'enseignement traditionnelles, prônaient la participation active et l'implication des participants, ainsi que des approches pédagogiques de psycho-sociologues comme Abraham Maslow, Carl Rogers ou Harold J. Leavitt. La perspective cognitiviste, qui renvoie au terme cognition, c'est-à-dire connaissance dans le sens de processus et de produit, privilégie une approche fonctionnelle d'utilisation des facultés mentales et des connaissance déjà acquises, liées aux stratégies d'assimilation de ces savoirs, au sens large du terme (du savoir pur au savoir-être). Les bases théoriques[modifier | modifier le code] La Pédagogie[modifier | modifier le code] La psychosociologie[modifier | modifier le code] Pédagogie active et apprentissage cognitif[modifier | modifier le code] La Psychopédagogie[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thode_d%27apprentissage_cognitif

Related:  Neurosciences / Sciences cognitives et éducation

LE CONSTRUCTIVISME Le constructivisme a pris son essor en réaction au behaviorisme qui limitait trop l'apprentissage à l'association stimulus-réponse. L'approche constructiviste de l'apprentissage met l'accent sur l'activité du sujet pour appréhender les phénomènes. La compréhension s'élabore à partir des représentations que le sujet a déjà. Jouer en classe Vous avez dû vous apercevoir que je fabrique pas mal de jeux pour mes élèves, mais parfois c'est bien pratique de les trouver dans le commerce. Surtout quand c'est bien fait, et que ça fait gagner du temps avec un bon rapport qualité/prix.Je vous propose ici les jeux que j'ai testés, dont je suis contente et qui ne font pas trop mal au porte-monnaie ! Cet article sera enrichi au fur et à mesure des mes découvertes...

Concept du socio-constructivisme - Rp70110 CONSTRUCTIVISME ou SOCIO-CONSTRUCTIVISME ? Depuis 1978, les recherches sur la notion de conceptions préalables ou représentations initiales permettent aujourd'hui de distinguer trois grandes positions en éducation: Cette pédagogie, appelée "magistrale" ou "frontale" s'inspire des travaux de John Locke. La connaissance transmise par l'enseignant viendrait s'imprimer dans la tête de l'élève comme dans de la cire molle. Un réseau social pour favoriser la formation informelle en entreprise La formation informelle qualifie les connaissances que l’on acquiert en discutant, en se renseignant par soi même et cela de manière délibérée comme de manière fortuite. La formation informelle est donc la conséquence d’interactions entres utilisateurs et entres sources d’information. Imprévisible, son contenu dépend des opportunités de chaque journée : il faut être au bon moment, au bon endroit ... et avec les bonnes personnes. illustration credit: Aphrodite Favoriser la formation informelle c’est mettre en place des dispositions pour favoriser les échanges … difficile à expliquer à une entreprise pour qui l’image des pauses et des repas n'évoque qu'une perte de productivité

Les 4 piliers de l'apprentissage d'après les neurosciences D’après Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France, les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. 1. L’attention L’attention est la capacité que nous avons à nous ouvrir à la réalité : l’attention ouvre notre esprit. Audrey Akoun et Isabelle Pailleau, auteurs de La pédagogie positive, la définissent comme Le mouvement cérébral qui va nous permettre d’orienter notre action en fonction d’un objectif, d’un centre d’intérêt… Grâce à elle, nous captons, par nos cinq sens, les différentes informations en provenance soit de notre environnement, soit de notre ressenti émotionnel ou psychologique.

documentation La pédagogie actualisante a pour but de favoriser l'actualisation du potentiel humain de chaque apprenant et de chaque apprenante (Landry, 2002, Vienneau et Ferrer, 1999). Son application exige donc des conditions d'apprentissage susceptibles de promouvoir cette actualisation. Le volet de la pédagogie actualisante dont il est ici question, celui de la pédagogie de la maîtrise de l'apprentissage et du dépassement de soi, traite de la mise en oeuvre de certaines de ces conditions. Cette pédagogie exige des croyances positives à l'égard des capacités des apprenants et des apprenantes. Objectifs pédagogiques Ce site a pour objectif général de permettre aux enseignants et aux étudiants d’analyser la fonction de travail de la technicienne et du technicien en éducation spécialisée à partir d'exemples diversifiés et concrets. La principale compétence visée dans le programme de Techniques d’éducation spécialisée est 019N Analyser la fonction de travail de technicienne et de technicien en éducation spécialisée. De façon plus spécifique, cette banque de vidéoclips a pour objectifs de :

Comment l’interaction coopérative rend-elle plus « savant » ? Je remercie Alain Trognon pour ses conseils et son aide méthodologique qui m’ont permis d’améliorer la partie empirique de ce texte. 1La psychologie du développement apparaît engagée dans deux voies (Flavell, 1992) : d’une part l’étude des contraintes biologiques et d’autre part « le développement-cognitif-comme-théorie-du-développement ». De tels horizons placent ainsi l’étude du développement de l’esprit au cœur des investigations du développement psychologique. Dans le domaine du raisonnement, l’étude des aspects sociaux et plus généralement contextuels des activités mentales, même si elle apparaît comme « une perspective de recherche très originale » est restée à l’écart de l’analyse plus spécifiquement cognitive de ces activités (Girotto, 1994, p. 119). 3La question de fond peut être formulée de la façon suivante : un grand nombre d’études a mis en lumière que l’interaction sociale influe sur les élaborations cognitives ; mais quelle est la véritable nature d’une telle influence ?

Le Social Learning concrètement Écrit par Harold Jarche (Traduction Jacques Cool) Encore une fois, j'apprends de mes collègues: Hier, j'ai réalisé à quel point une forme « autodirigée » d'apprentissage peut faciliter le social learning. En regardant l'article de Jay Cross, Social Learning Gets Real, je m'aperçois à quel point il y a des connexions avec les observations de Jane Hart, dans Social Media For Learning – Part 2. Jay y décrit plusieurs aspects de l'avenir du social learning ( voir la matrice ci-dessous). En croisant ces informations avec les 5 types de social learning décris par Jane Hart, j'ai développé une matrice (présentée plus loin dans cette article).

5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation Quels sont, à votre avis, les avantages et inconvénients des pédagogies actives, ludiques et participatives ? Si les entreprises semblent conscientes de la nécessité d’amorcer un virage pédagogique dans leurs formations, elles sont parfois réticentes à l’idée de passer à l’action : est-ce vraiment utile et pertinent ? De mon point de vue, la réponse est indéniablement : OUI ! Et les recherches scientifiques menées ces dernières années vont clairement dans ce sens. Suite à la présentation que j’ai eu l’occasion de réaliser au forum, je vous invite donc à découvrir ci-dessous 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux former et apprendre : Découvrez 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux favoriser l’apprentissage dans vos formations.

Pedagogie de la maitrîse La pédagogie de maîtrise est une stratégie pédagogique, développé par Benjamin Bloom en 1968, qui repose sur l'hypothèse que tout apprenant peut arriver à une maîtrise totale ou du moins de 85 à 90% des notions et des opérations enseignées si on lui laisse suffisamment de temps et qu'on utilise des moyens adéquats. Inspiré sur les travaux des Caroll (1963), Bloom affirme qu'il n'y a pas de bons ou de mauvais étudiants mais plutôt des étudiants qui apprennent plus rapidement ou plus lentement que les autres. Le degré d'apprentissage dépend du temps laissé pour apprendre et cela varie d'un individu à l'autre. La procédure classique de la pédagogie de maîtrise est la suivante : l'enseignement est découpé en une séquence d'unités et les objectifs de chaque unité sont soigneusement définis.

Des manuels scolaires adaptés aux élèves ayant des difficultés à lire Quoi de neuf? Des manuels scolaires adaptés aux élèves ayant des difficultés à lire Publié le 23 avril 2013 par Carolann Claveau Pourquoi la collaboration ? « La Collaboration et les logiciels libres! Auteures : Sherly Ambroise , Emmanuelle Proulx , Carine Rousseau et Kenza Sakout Andaloussi La collaboration est un « processus où deux ou plusieurs personnes s’associent pour réaliser un travail avec des objectifs communs. » (Wikipédia) Selon nous la collaboration est importante car elle nous permet de construire ensemble des idées et, de par ce fait, d’améliorer les nôtres.

Le social learning, nouvel air du e-learning Définition : Le social learning se caractérise comme l’application d’outils de partage, de connaissance sur une plateforme entre apprenants dans une optique collaborative. C’est le nouveau concept qui va révolutionner la formation dans les années à venir. Les outils du social learning sont directement issus du Web 2.0 : blogs, micro-blogging (Twitter,…),Wiki, partage de Bookmark (Delicious,…), ou encore réseaux sociaux (Facebook, Viadéo,…).Le social learning est l’évolution du blended learning, ce dernier mélange la formation classique et le e-learning. Il permet, par exemple, aux apprentis de poursuivre la discussion lorsqu’elle est terminée.

Related:  pédagogie