background preloader

Priorité 2 Ecole bienveillante

Facebook Twitter

Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones chez les enfants - L'Express Styles. Pourquoi les nouvelles connaissances sur le cerveau devraient-elles changer la manière d'éduquer notre progéniture?

Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones chez les enfants - L'Express Styles

Les chercheurs du XXIe siècle nous disent ce qui favorise le bon développement de l'enfant: une relation bienveillante, empathique, soutenante. Car cette attitude permet à son cerveau, très fragile, d'évoluer de façon optimale. Les liens affectifs influencent à la fois les capacités de mémoire, d'apprentissage, de réflexion, mais aussi les capacités relationnelles, les émotions, les sentiments.

Mieux connaitre l'élève

GUIDE ecole bienveillante face aux situations de mal-être des élèves. Axe 2 : Conforter une école bienveillante et exigeante. La scolarisation des moins de trois ans Au-delà des divergences des chercheurs quant à l’impact réel d’une scolarisation précoce sur la réussite de l’élève, il convient d’interroger les conditions de cet accueil si l’on admet qu’elle génère dans les milieux défavorisés en particulier, un accès facilité au monde de l’Ecole.

Axe 2 : Conforter une école bienveillante et exigeante

Comment être exigeant en restant à la portée des élèves et développer l’estime qu’ils ont d’eux-mêmes ? Le maintien des exigences à l’école et tout particulièrement pour les élèves issus des milieux populaires constitue un puissant levier de progrès scolaire reconnu surtout depuis la publication du rapport sur « Les déterminants de la réussite scolaire en ZEP ». Ce qui soutient les élèves : l’exigence, la bienveillance, ou la considération ? Deux publications récentes permettent de faire le point sur ce qui permet au projet éducatif de ne laisser personne au bord du chemin.

Ce qui soutient les élèves : l’exigence, la bienveillance, ou la considération ?

D’une part, le numéro 40 d’Education et socialisation -Les Cahiers du CERFEE dans la livraison 2016, fait un point sur Le care en éducation : quelles reconfigurations ? [1] ; d’autre part, une étude coordonnée par le Centre Alain Savary – Institut français d’éducation (ENS Lyon) de dispositifs et mobilisations dans divers établissements secondaires pose la question : Qu’est ce qui soutient les élèves ? [2] Pour simplifier les termes du débat, on oppose souvent l’exigence, censée élever l’enfant qui apprend vers les savoirs académiques et la connaissance, et la bienveillance qui consisterait à privilégier le bien être de l’enfant à l’école. La question du soutien et de sa relation à l’éducation est bien posée par Fabienne Brugère dans son article Le souci des autres fait-il une éducation ? Ne pas opposer bienveillance et exigence. L’année électorale qui vient sera chargée en caricatures, fausses bonnes idées et poncifs rétrogrades sur l’école, son fonctionnement, les méthodes pédagogiques...

Ne pas opposer bienveillance et exigence

Nous avons souhaité au CRAP-Cahiers pédagogiques nous essayer à déconstruire ces caricatures et ces promesses hasardeuses. Cette rubrique se veut un remède aux simplismes rances et aux mythes miteux. Le bien-être en contexte scolaire (étude en cours) Le bien-être en contexte scolaire : intérêt d’une approche par triangulation méthodologique in Les Cahiers internationaux de Psychologie sociale, 2016/3, numéro 111 (article payant) Pour évaluer le bien-être dans un établissement scolaire, des chercheurs du, université de Nantes) soulignent l’intérêt de croiser les points de vue des acteurs, ainsi que les méthodes d’analyse des résultats, dans une étude publiée dans le dernier numéro des "Cahiers internationaux de psychologie sociale" (2016/3 n° 111, Presses universitaires de Liège).

Le bien-être en contexte scolaire (étude en cours)

"Ces confrontations offrent de nouveaux angles d’approches", résument-ils à l’issue d’une enquête menée dans un collège d’environ 200 élèves, situé en secteur d’éducation prioritaire et menant une politique éducative en matière de bien-être. Le bien-être en contexte scolaire : intérêt d’une approche par triangulation méthodologique. Jacques BERNARDIN - Refondation de l'école - école de la bienveillance - respect et exigence - conflit d'idées - auto-évaluation - autonomie de l'élève. Assises de l'éducation - St Etienne-du-Rouvray 20 novembre 2013 / INSA de Rouen Jacques BERNARDIN.

Jacques BERNARDIN - Refondation de l'école - école de la bienveillance - respect et exigence - conflit d'idées - auto-évaluation - autonomie de l'élève

Planète conférences - Le cerveau pour allié en classe ?