background preloader

Ne pas opposer bienveillance et exigence

Ne pas opposer bienveillance et exigence
L’année électorale qui vient sera chargée en caricatures, fausses bonnes idées et poncifs rétrogrades sur l’école, son fonctionnement, les méthodes pédagogiques... Nous avons souhaité au CRAP-Cahiers pédagogiques nous essayer à déconstruire ces caricatures et ces promesses hasardeuses. Cette rubrique se veut un remède aux simplismes rances et aux mythes miteux. Nous n’y traiterons que des questions proprement pédagogiques, pas des menaces de suppressions de postes dans l’Éducation nationale ou des attaques éventuelles contre les différents métiers de l’éducation, quoi que nous en pensions par ailleurs... Et ça commence par la bienveillance, qui s’opposerait à l’exigence. « La bienveillance c’est bien joli, mais il faut les habituer à la société qui n’est pas bienveillante. » Crier « haro » sur la notion de bienveillance est devenu très à la mode chez certains. Bienveillance et exigence Tout cet argumentaire rate en fait sa cible. Le CRAP-Cahiers pédagogiques Ce qu’en dit Ferdinand Buisson

http://www.cahiers-pedagogiques.com/Ne-pas-opposer-bienveillance-et-exigence

Related:  Bienveillance, motivationPriorité 2 EvaluationPriorité 2 Ecole bienveillanteVers l'autonomie

« Pas d’éducation sans confiance » (Revue de Sèvres) La dernière Revue internationale d'éducation de Sèvres du CIEP est consacrée à la confiance - dans les classes et au sein du système éducatif. Question : comment la soutenir, dans une société de défiance ? Pour son numéro 72 d’octobre 2016, la Revue internationale d’éducation de Sèvres éditée par le CIEP s’intéresse à la confiance – dans les classes, dans les établissements, et dans le système éducatif en général. « Pas d’éducation sans confiance, pas d’autorité dans confiance non plus… mais cette évidence semble avoir été oubliée, partout dans le monde, et pas qu’en France », remarque Laurence Cornu, professeure des Universités en Sciences de l’éducation à l’Université Rabelais de Tours, qui a coordonné le numéro.

Comment mieux évaluer le travail des élèves Des chercheurs testent actuellement, dans 70 collèges et lycées, une alternative au traditionnel système de notation : l’évaluation par compétences. Si les premiers résultats sont prometteurs, l’expérience est bien loin d’être finie. Décryptage. Ce qui soutient les élèves : l’exigence, la bienveillance, ou la considération ? Deux publications récentes permettent de faire le point sur ce qui permet au projet éducatif de ne laisser personne au bord du chemin. D’une part, le numéro 40 d’Education et socialisation -Les Cahiers du CERFEE dans la livraison 2016, fait un point sur Le care en éducation : quelles reconfigurations ?[1] ; d’autre part, une étude coordonnée par le Centre Alain Savary – Institut français d’éducation (ENS Lyon) de dispositifs et mobilisations dans divers établissements secondaires pose la question : Qu’est ce qui soutient les élèves ?[2] Pour simplifier les termes du débat, on oppose souvent l’exigence, censée élever l’enfant qui apprend vers les savoirs académiques et la connaissance, et la bienveillance qui consisterait à privilégier le bien être de l’enfant à l’école.

Les classes puzzles pour intégrer les minorités à l'école Après 1954, date à laquelle la ségrégation scolaire fut abolie aux Etats-Unis, tout le monde espérait que l'homogénéisation de la société s'effectuerait naturellement et en douceur, en particuier grâce au rôle crucial de l'école. Malheureusement, les choses ne se sont pas passées aussi simplement. Et il fallut plus de 15 ans pour qu'une nouvelle technique d'enseignement soit promue, de manière à faciliter l'inétgration sociale et la réussite scolaire de tous. Cette technique, c'est la jigsaw classroom (classes en puzzle), créée par Elliot Aronson. De la compétition à la collaboration Il a donc songé à une approche qui favoriserait la coopération et le rapprochement entre les élèves.

évaluation-rapport de comparaisons internationales Comment les élèves sont-ils notés à l’étranger ? Existe-t-il des pays sans notes ? Les enseignants doivent-ils harmoniser leurs évaluations dans les établissements ? Axe 2 : Conforter une école bienveillante et exigeante La scolarisation des moins de trois ans Au-delà des divergences des chercheurs quant à l’impact réel d’une scolarisation précoce sur la réussite de l’élève, il convient d’interroger les conditions de cet accueil si l’on admet qu’elle génère dans les milieux défavorisés en particulier, un accès facilité au monde de l’Ecole. Comment être exigeant en restant à la portée des élèves et développer l’estime qu’ils ont d’eux-mêmes ? Recherches en Education - N°20 - Octobre 2014 Octobre 2014 L’autonomie de l’élève : émancipation ou normalisation ? sous la coordination de Pierre PÉRIER Lire le numéro

Motivation, Autonomie et Évaluation : poster retour d'expérience Faisant suite à la fiche pédagogique du dispositif APP dans le cours de Laurent Brisson, voici un poster qui a été présenté à Télécom Bretagne lors de la journée consacrée à la motivation des élèves. Ce poster fait une large part à la présentation du mode d’évaluation utilisé dans le cours. En particulier, Laurent Brisson a mis en place des QCM formatifs auto-évalués avec les pairs.

Related: