background preloader

Pratiques professionnelles - Séances à analyser

Facebook Twitter

L’éducation des filles et des garçons : paradoxes et inégalités. Gaussel Marie (2016).

L’éducation des filles et des garçons : paradoxes et inégalités

L’éducation des filles et des garçons : paradoxes et inégalités. Dossier de veille de l’IFÉ, n°112 Disponible au format PDF : 112-octobre-2016 Dans les systèmes éducatifs mixtes, les filles et garçons reçoivent un enseignement considéré comme identique, mais qu’en est-il réellement ? On s’aperçoit que, malgré une meilleure réussite des filles à l’école (en termes de durée moyenne des études, de niveau moyen des diplômes, de taux de réussite aux examens), elles sont toujours sous-représentées dans les filières prestigieuses et porteuses d’emploi. C’est à ces questions que s’attache à répondre notre dossier en s’intéressant aux mécanismes en jeu dans la construction des rôles sexués assignés aux filles et aux garçons pouvant mener à ces discriminations genrées. Dans les systèmes éducatifs mixtes, les filles et garçons reçoivent un enseignement considéré comme identique, mais qu’en est-il réellement ? La construction de l’identité sexuée Différents ? Rôles sexués. OEFG 05 Reperer les stereotypes 1.

Gestes professionnels et pratiques de classe: la place des enseignants dans la perpétuation des stéréotypes de genre. Gestes professionnels pour l egalite filles garcons. Dossierderessources groupedetravaildepartemental57 (7) L’agir enseignant : des gestes professionnels ajustés. Le grand mérite de l’équipe de Dominique Bucheton est de nous permettre de sortir par le haut des impasses des formations prescriptives, celles qui montrent les « bonnes méthodes » des « enseignants expérimentés », en considérant l’agir enseignant comme un objet légitime de recherche et de formation.

L’agir enseignant : des gestes professionnels ajustés

L’association, trop rare, d’universitaires, de formateurs et d’enseignants rend cette recherche exemplaire. Prenant au sérieux le travail réel des enseignants, à la fois la source et le débouché de leur recherche, ces chercheurs avancent avec la double exigence d’un ancrage théorique fort et d’un pragmatisme imposé par leur objet.Pour se faire une idée de la richesse du modèle proposé, rien de tel qu’une plongée dans l’une des séquences de classe décrites dans la seconde partie du livre.

Yannick Mével Entretien avec Dominique Bucheton Les macrodécisions générées par l’immédiateté de ce qui se passe dans la classe ne peuvent être dissociées des « logiques profondes ». Gestes professionnels, gestes de métier : de l’analyse à la formation. Le 5 février dernier, la Chaire UNESCO « Former les enseignants au XXIe siècle » organisait une journée d’étude sur « Les gestes professionnels des enseignants comme objet d’étude et objet de formation ».

Gestes professionnels, gestes de métier : de l’analyse à la formation

La colonne vertébrale de cette journée a été deux extraits vidéos, des moments de vie d’une même classe et deux enseignants, l’une de français, l’autre de maths. Dans son introduction à la journée, Luc Ria a posé le décor, sur le fond et sur la forme que pouvaient prendre les réflexions et travaux sur les gestes professionnels[1]. Quelles méthodes pour les étudier ? Existe-t-il une culture partagée sur des gestes professionnels ? Les enseignants sont isolés, dans des espaces clos et s’ils inventent, testent des gestes professionnels, ils peuvent avoir des difficultés à partager ces gestes, à créer des référentiels. Comment définissez-vous les termes « gestes et postures professionnels » ? Bucheton 5 avril2013. Un débat sur l’égalité filles-garçons au cycle 3 : le Football un sport pour (...) - EPS & Société. L’objectif de ce débat est de faire évoluer les représentations des élèves au sujet du Football, en termes d’égalité filles-garçons.

Un débat sur l’égalité filles-garçons au cycle 3 : le Football un sport pour (...) - EPS & Société

Il est accompagné d’un module de foot d’une douzaine de séances. Le travail proposé à partir du débat entre élèves dure au moins 2 séances en classe. Nous définissons des étapes, chaque enseignant.e prendra le temps qu’il faut pour faire évoluer ses élèves. Etape 1 : Prise de représentations Contexte : « En juin prochain se déroulera la Coupe du Monde féminine de Football en France, avec des matchs au Parc des Princes. 1- Noter tout ce que les élèves en disent, avec les arguments avancés Super,J’aime bien regarder le foot, mais je ne sais pas jouerJ’ai peur de faire perdre mon équipeJe n’aime pas ça,Je suis nul/nulleLes filles ça ne jouent pas au foot, Elles sont nulles avec un ballon, etc... 2- Reprendre chaque affirmation prêtant à discussion, débat On retient deux affirmations Exemple de résultats (classes 14 filles / 14 garçons) Ressources.