background preloader

Pour enseigner une histoire mixte

Facebook Twitter

Accompagner et renouveler l’historiographie du féminisme. Qu’est-ce que le féminisme au juste ?

Accompagner et renouveler l’historiographie du féminisme

Quelle est l’histoire du mouvement féministe en France ? Où, comment et dans quelles conditions son historiographie s’est-elle construite ? C’est à ces questions, mais aussi à bien d’autres, que le Dictionnaire des féministes. France, XVIII-XXI siècle, souhaite répondre. Ce dictionnaire à la fois biographique et thématique, par ailleurs très attendu, est le premier du genre en France. Christine Bard et Sylvie Chaperon, les directrices de publication, le soulignent en avant-propos : l’ouvrage est issu des recherches en cours. Bard C., Chaperon S., dir., 2017, Dictionnaire des féministes. Cet article est mis en ligne conjointement par Mondes Sociaux et L’Histoire dans le cadre d’un partenariat de co-publication. Présentation de l'association Mnémosyne en 3 minutes. Genre & Histoire, la revue de l'association Mnémosyne pour l'enseignement de l'histoire des femmes et du genre. L’Europe des Femmes XVIIIème-XXIème siècle, présentée par Fabrice Virgili et Julie Le Gac en 3 minutes.

"La place des femmes dans l'histoire": à commander dans tous les bons CDI!!! Table-ronde à écouter sur le site de Blois: Mâles images. Masculinités, virilités et misogynie. Carte blanche à Mnémosyne - Association pour le développement de l'histoire des femmes et du genre De plus en plus d’historien.ne.s s’intéressent à la question des identités sexuées et à la construction du masculin, du féminin, du transgenre, etc.

Table-ronde à écouter sur le site de Blois: Mâles images. Masculinités, virilités et misogynie

L’une des explorations les plus novatrices concerne l’iconographie qui illustre et exprime les représentations mentales et culturelles de ces identités. Table-ronde à réécouter sur le site de Blois: Femmes et sciences, une affaire de famille ? Carte blanche à MNEMOSYNE, association pour le developpement de l'histoire des femmes et du genre Montrer quelle est la place des femmes dans l’élaboration des savoirs scientifiques, c’est s’appuyer sur quelques itinéraires de femmes de sciences pour rendre compte à la fois de leur contribution à l’accumulation des savoirs scientifiques et de leur invisibilisation dans l’histoire des sciences.

Table-ronde à réécouter sur le site de Blois: Femmes et sciences, une affaire de famille ?

Mais c’est aussi dire l’importance des rapports de genre qu’imposent tant leur milieu familial que leur environnement social. Tels sont les objectifs de cette table ronde. Parce que la différence des sexes assigne des hiérarchies, des rôles, des pouvoirs voire des droits, ces femmes de sciences ont été confinées au statut d’assistante, d’épouse, de fille ou d’amante. Table-ronde à réécouter sur le site de Blois: Enseigner les migrations de travail des femmes. Genre et Europe. En 1793, le député français Pierre Guyomar (1757-1823) écrit : « Ou retranchez le mot [citoyenne], ou accordez la chose [les droits politiques] ».

Genre et Europe

La figure idéale du citoyen-soldat forgé par la Révolution française, comme la volonté de maintenir la famille en dehors du processus d’individuation des droits – processus caractéristique de la modernité – excluent longtemps les femmes de la citoyenneté en France et ailleurs, malgré l’activisme de mouvements féministes et suffragistes. Mais les hommes le sont également dans les États autoritaires qui prennent de nouvelles formes au xxe siècle et d’autres exclusions sont fondées sur l’appartenance sociale ou l’origine nationale.

Ressources pédagogiques appuyé sur les ressources de l'EHNE. Emilie du Châtelet, femme de sciences et de lettres au siècle des Lumières (Fanny BLET) Trouble viewing this page?

Emilie du Châtelet, femme de sciences et de lettres au siècle des Lumières (Fanny BLET)

Go to our diagnostics page to see what's wrong. Emilie du Châtelet, « femme de sciences et de lettres » au siècle des Lumières. Les femmes dans la Révolution (Fanny BLET) Les femmes sortent de l'ombre, les inégalités aussi (Fanny BLET) Pauline Moszkowski-Ouargli, Citoyennes des champs. Les femmes de Beaumont-du-Périgord pendant la Révolution française. 1Dans la lignée de la thèse pionnière (1988) de Dominique Godineau sur les Citoyennes tricoteuses : les femmes du peuple à Paris pendant la Révolution française (Perrin, 2004), Pauline Moszkowski-Ouargli nous propose, à partir de son mémoire (M2) qui a obtenu le prix 2013 de l’Association Mnémosyne, de déplacer notre regard des citoyennes parisiennes vers les citoyennes provinciales.

Pauline Moszkowski-Ouargli, Citoyennes des champs. Les femmes de Beaumont-du-Périgord pendant la Révolution française

Lecture critique et propositions de Véronique Garrrigues. Conférence : Femmes de la Préhistoire, par Claudine Cohen, philosophe et historienne des sciences. L’art pariétal (6’14) La richesse des femmes ou comment l’archéologie vient au genre. 1 Comme le montre la toute récente découverte d’une sépulture ostentatoire dans l’Aube, à Lavau : htt (...) 2 On peut mentionner la présence entre autre d’un cratère en bronze de 1100 litres, provenant de Gran (...) 1Les découvertes de très riches sépultures de la fin du premier âge du Fer dans le complexe nord-alpin ont soulevé de nombreuses réflexions sur le statut des personnages ainsi inhumés, avec un faste qui apparaît à la fois comme inédit et provisoire.

La richesse des femmes ou comment l’archéologie vient au genre

Ces sépultures furent caractérisées comme princières dès les premières découvertes à la fin du xixe s., cette qualité présupposée permettant seule d’expliquer la richesse du dépôt funéraire : char, vaisselle métallique, éléments en or... Les découvertes se sont multipliées au xxe s. jusqu’à nos jours1. Elles ont mis en évidence, au sein de ce groupe de sépultures particulièrement ostentatoires, un nombre non négligeable de sépultures féminines. 3L’ostentation funéraire du premier âge du Fer n’est pas un phénomène inopiné. Le genre au prisme de l’archéologie : quelques réflexions autour de la « dame de Vix » Fouillée durant l’hiver 1952-1953 par R.

Le genre au prisme de l’archéologie : quelques réflexions autour de la « dame de Vix »

Joffroy et M. Moisson, la tombe fut publiée dès 1954 dans les Monuments Piot, étude qui reste encore une référence : R. Éducation dans le monde Grec (10’29) Farouche Atalante Portrait dune héroïne grecque Émilie Druilhe. Ces citoyennes qui reconfigurent le politique. Trente ans de travaux sur l’Antiquité grecque. L’utilisation de l’outil du genre dans les analyses scientifiques, combiné aux travaux pionniers des années 1980 en histoire des femmes puis à ceux menés depuis les années 2000 dans le cadre des citoyennetés à l’intérieur de l’empire romain, invitent à dresser un bilan de nos connaissances sur la citoyenneté antique.

Ces citoyennes qui reconfigurent le politique. Trente ans de travaux sur l’Antiquité grecque

Cette catégorie, formulée a posteriori par les chercheurs contemporains, est essentiellement définie à partir de l’idée que ces mêmes chercheurs se font de la citoyenneté grecque classique (une idée élaborée à partir de documents athéniens). Des militantes à Pompéi. Les fouilles de Pompéi ont permis la découverte d’un vaste ensemble d’inscriptions électorales, les programmata, peintes sur les murs extérieurs des maisons, et par lesquelles un individu, le rogator (ou plusieurs), appelle à voter pour un ou des candidats aux élections locales.

Des militantes à Pompéi

Une soixantaine de ces inscriptions comprend le nom d’une femme comme rogator. Qui furent ces femmes ? Leur engagement obéissait-il à des modalités particulières ? Peut-on déterminer quelles furent leurs raisons pour soutenir ces candidats ? Minorité juridique et citoyenneté des femmes dans la Rome républicaine. Plan Aux hommes la citoyenneté, aux femmes la mise sous tutelle ? La tutelle des femmes Une capacité à se représenter elles-mêmes dans le domaine judiciaire Transmission de la citoyenneté par les femmes et origines mythiques de l’identité civique Citoyenneté sociale et participation civique des femmes. PP reines Egypte. Un médium en Egypte - La Reine Hatchepsout (1/2) Hatshepsout, la reine aux deux visages part 1/2. 3 ëtre Reine de France Blanche de Castille. 3 rois et reines Ma. Proposition de Véronique Garrigues. Les portraits des Deurbroucq au Musée d'histoire de Nantes.

Issu d’une famille originaire de Gand, Dominique Deurbroucq est un négociant et armateur. Figure nantaise majeure du commerce atlantique au 18e siècle, il est bien identifié par les sources et étudié par les travaux historiques. Son père, Simon Deurbroucq, s’est lancé, probablement dans les années 1720, dans l’activité maritime transatlantique, fondant les débuts d’une dynastie qui s’intègre dans le milieu négociant hollandais implanté à Nantes, et s’impose peu à peu parmi les grandes familles d’armateurs de la ville. C’est dans ce contexte que Dominique Deurbroucq, né en 1715, est formé très tôt au négoce. Son mariage en 1743 avec Marguerite Sengstack, issue d’une famille d’origine allemande protestante, avec laquelle il partage origine et intérêts commerciaux, poursuit une stratégie matrimoniale d’intégration économique au sein du milieu négociant nantais originaire du nord de l’Europe. Haut de page. « Pascoa et ses deux maris », le retour à la vie d’une esclave angolaise.

Moi, Tituba sorcière - Maryse Condé. Tituba a réellement existé, citée lors du procès des sorcières de Salem, en 1692 comme étant une esclave noire venue de la Barbade et pratiquant le vaudou, mais d'autres sources pensent qu'elle était Indienne, tout simplement parce qu'à l'époque, les deux peuples se confondaient dans l'esprit des colonisateurs.Maryse Condé, elle, a pris le parti d'en faire la fille d'Abena, jeune Ashanti (du Ghana) enlevée et violée sur un vaisseau négrier, pour être vendue à des colons à la Barbade. Proposition d'activité sur les Komsomol par Véronique Garrigues. Proposition de Véronique Garrigues sur genre et propagande dans l'Allemagne nazie et l'URSS de Staline.