background preloader

Etudes, statistiques,....

Facebook Twitter

Instagram est mauvais pour la santé mentale des jeunes. Réalisée par la Royal Society pour la santé publique auprès de 1 500 Britanniques de 14 à 24 ans, l’étude #StatusofMind a examiné l’impact des cinq principaux réseaux sociaux occidentaux (Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter et YouTube) sur les jeunes, alors que 90 % d'entre eux les utilisent.

Instagram est mauvais pour la santé mentale des jeunes

Impact négatif sur le sommeil Le premier enseignement de cette recherche indique que ces cinq réseaux sociaux ont un impact négatif sur le sommeil. Tous accentuent également, à des degrés divers, le harcèlement en ligne et l’anxiété qui pousse à être tout le temps connectés pour ne rien rater. Globalement, Instagram, Snapchat et Facebook, très centrés autour de l’image, sont les pires pour l’image corporelle de soi, surtout chez jeunes filles. Facebook représente 83% du temps passé sur les réseaux sociaux. C’est une surprise pour personne : Facebook domine largement l’ensemble de ses concurrents.

Facebook représente 83% du temps passé sur les réseaux sociaux

Qu’on regarde le nombre de membres actifs ou la notoriété auprès des internautes, le constat est identique. Le service de Mark Zuckerberg est désormais le réseau social n°1 dans la quasi-totalité des pays du monde, à l’exception de certains pays d’Asie qui résistent encore et toujours à l’envahisseur. Aujourd’hui, une étude réalisée par l’institut comScore s’intéresse au temps passé sur les médias sociaux et confirme cette hégémonie aux États-Unis. Le premier constat est clair : Facebook écrase ses concurrents en s’octroyant 83% du temps passé sur les réseaux sociaux. La suite est plus étonnante, puisque Tumblr se place en deuxième position, avec 5,7%. L’étude est 100% américaine et donc à nuancer : le rapport de force entre les différents réseaux sociaux n’est pas forcément le même en Europe. Enfin, certains réseaux sociaux se différencient au niveau de la démographie. Les 50 chiffres à connaître sur les médias sociaux en 2016.

Nous mettons régulièrement à jour plusieurs pages dédiées aux statistiques des réseaux sociaux.

Les 50 chiffres à connaître sur les médias sociaux en 2016

Mais chaque année, nous pensons qu’il est utile de réaliser un récapitulatif des 50 chiffres à connaître. Cela permet de faire le point, comprendre les forces en présence et mesurer les évolutions des réseaux sociaux et des applications de messagerie durant l’année. Les chiffres clés des réseaux sociaux en 2016 Sur 7,357 milliards de personnes dans le monde, on dénombre 3,715 milliards d’internautes.Sur 3,715 milliards d’internautes, 2,206 milliards utilisent les réseaux sociaux chaque mois.Sur 2,206 milliards d’utilisateurs des réseaux sociaux, 1,925 milliards sont actifs sur mobile. Les 10 réseaux sociaux les plus populaires Voici le classement des réseaux sociaux les plus populaires dans le monde.

On dispose aujourd’hui de trop peu de chiffres sur Snapchat pour qu’il soit ajouté à ce classement. Étude Ipsos : les jeunes, Internet et les réseaux sociaux. L’institut Ipsos a réalisé une étude pour mieux cerner l’usage des nouvelles technologies par les jeunes de moins de 19 ans.

Étude Ipsos : les jeunes, Internet et les réseaux sociaux

Le constat est sans appel : l’hyper-connexion des jeunes s’intensifie. 13h30 par semaine sur Internet pour les 13-19 ans Les adolescents (13-19 ans) passent en moyenne 13h30 par semaine sur Internet en 2015, contre 12h20 en 2012. Cette augmentation est également décelée chez les plus jeunes : 5h30 pour les 7-12 ans contre 4h50 en 2012, et même 3h40 contre 2h10 en 2012 pour les enfants de 1 à 6 ans. Les enfants de plus en plus équipés Malgré l’augmentation de la taille des écrans de smartphones, les tablettes ont toujours la cote dans les foyers qui accueillent des enfants. Du côté des autres appareils, les 13-19 ans sont particulièrement mieux lotis que les plus jeunes pour le smartphone (68% vs. 12%), la télévision (41% vs. 17%) et l’ordinateur (73% vs. 20%).

Que cherchent les jeunes sur les réseaux sociaux ? - Les jeunes et le numérique. Internet est un formidable réservoir d'information auquel ont recours les jeunes.

Que cherchent les jeunes sur les réseaux sociaux ? - Les jeunes et le numérique

Leurs réflexes sont aujourd'hui bien huilés autour de quelques sources préférées : Google voire Wikipédia pour l'info, Facebook, Twitter pour le suivi des communautés, et pour beaucoup Youtube - le chouchou - pour s'exprimer, voir, suivre et chercher. Internet, les réseaux sociaux et l’usage grandissant des mobiles permettent surtout aux adolescents de se retrouver, d’échanger sur leurs expériences, de développer des relations à distance des pouvoirs institués (famille, école,…). Des applications mobiles de messagerie instantanée comme Whatsapp ou Snapchat sont clairement plébiscitées par les adolescents.

Elles requièrent une connexion mais pas de forfait téléphonique et peuvent être un moyen gratuit de communication. Premiers résultats de l’enquête « vos enfants, les médias et Internet » - CLEMI. À l’occasion du forum du numérique « Vos enfants, les médias et Internet », les 10 et 11 janvier à Lyon, le CLEMI présente les premiers résultats de son enquête nationale menée auprès des familles.

Premiers résultats de l’enquête « vos enfants, les médias et Internet » - CLEMI

Contexte et objectif de l’enquête La montée en puissance de nos pratiques numériques a redéfini les contours de la parentalité et bouleversé les dynamiques familiales. Quelle attitude les parents peuvent-ils adopter face à l’infobésité et à la désinformation ? Pendant deux mois (novembre-décembre 2016), le CLEMI a mené une enquête nationale en lien avec le Réseau Canopé pour faire un état des lieux des pratiques, des doutes et des interrogations des parents sur le rapport que leurs enfants entretiennent avec les médias et Internet.

Si l’échantillon constitué dans le cadre de cette enquête n’a pas l’ambition d’être représentatif, celle-ci a le mérite d’offrir une vision de terrain sur l’impact des médias et d’Internet dans les vies des familles. Les réseaux sociaux vus par les ados. Un adolescent a expliqué sur Medium la pratique que lui-même et ses amis ont des différents réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux vus par les ados

L’auteur (anonyme) est un étudiant de 19 ans de l’Université du Texas à Austin. Le groupe de personnes dont il relate les usages n’est certes pas statistiquement représentatif. Mais son récit est malgré tout très intéressant. Ses principaux enseignements se présentent comme suit. Médias sociaux et éducation. Nouveaux usages des réseaux sociaux chez les ados. Alors que Facebook fête ses 10 ans d’activité, de nouvelles pratiques des réseaux sociaux se développent chez les adolescents, plus complexes parce que peut-être plus multiples, tout à la fois officielles et clandestines, désordonnées et réfléchies.

Nouveaux usages des réseaux sociaux chez les ados

Libération consacre un reportage en ligne à cette évolution. Les adolescents interrogés montrent combien Facebook, perçu comme « le réseau social des vieux », est désormais utilisé comme simple vitrine ou moyen de tester sa popularité (on ajoutera comme espace de travail collaboratif pour l’Ecole). L’essentiel de l’activité se joue ailleurs, là où les adultes ne vont guère : sur Twitter (« un chat géant »), sur Snapchat (pour partager de « vraies » photos), sur Ask.fm (pour se faire « interviewer » par des anonymes)… Bilan de l'usage des réseaux sociaux en 2014. GlobalWebIndex dresse l’état des lieux des réseaux sociaux au troisième trimestre 2014 à travers le monde.

Bilan de l'usage des réseaux sociaux en 2014

Dans cette étude, GWI s’intéresse au désintérêt grandissant des adolescents pour Facebook, l’appétence particulière des jeunes pour Tumblr, Pinterest et Instagram, la croissance exponentielle de Snapchat ainsi qu’à la part grandissante des connexions sur mobile et tablettes. GlobalWebIndex publie chaque trimestre un bilan sur les dernières tendances dans les réseaux sociaux dans plus de 30 pays dans le monde. Basé sur 40 000 internautes de 16 à 64 ans, cet état des lieux donne un aperçu des différents niveaux d’engagement par réseau social ou application, ainsi que des comportements par tranches d’âge, notamment chez les adolescents.

Les adolescents se détournent de Facebook • Malgré sa position de leader, Facebook doit faire face à quelques défis : 50% de la population du Royaume-Unis et des Etats-Unis dit utiliser moins fréquemment qu’auparavant le réseau social. Comment comprendre le succès de Snapchat auprès des adolescents. La guerre des images n’aura pas lieu Notre enquête a également révélé un type d’inquiétude moins conforme aux mises en garde des adultes, mais non moins agissante : c’est la crainte de perdre la face, au sens propre, en étant « affiché » - adjectif qui a dans le langage des ados une connotation très négative.

Comment comprendre le succès de Snapchat auprès des adolescents

Bien qu’elle s’appuie rarement sur des expériences vécues, la hantise est réelle de voir exposées sur Facebook des images de soi dévalorisantes, que les adolescents désignent par la formule très usitée, de Lisieux à Strasbourg en passant par Aulnay-sous-Bois, de « photos dossier ». Chaque téléphone mobile visité lors de notre enquête recèle une ou plusieurs de ces « photos dossier » : photos d’enfance ou de cérémonies encadrées dans le salon familial d’un(e) ami(e) que l’on aura prise à la sauvette avec son mobile, photos désavantageuses prises sur le vif à la cantine, lors de soirées, ou dans les toilettes, et que l’on garde par devers soi « au cas où »… .

Tendances des médias sociaux en 2014 (réseaux sociaux) Le désamour des adolescents pour Facebook, Twitter intrusif... L'actu des réseaux sociaux. Twitter est curieux Si vous avez compris le fonctionnement des réseaux sociaux, vous savez que la publicité leur permet de vivre. Car, vous l'aurez remarqué, pour s'inscrire sur Twitter ou Facebook, il ne faut rien débourser, c'est gratuit. La contre-partie, ce sont les publicités. 6 clés pour comprendre comment vivent les ados sur les réseaux sociaux. Dans son livre, la chercheuse danah boyd explore la vie des jeunes sur Internet. Nous lui avons demandé des pistes pour comprendre leur comportement. Après dix années de travail auprès de jeunes Américains, danah boyd, blogueuse sans majuscule, chercheuse chez Microsoft Research et professeure associée à l’université de New York, publie un livre pour éclairer l’usage que les adolescents ont des réseaux sociaux.

It’s complicated : the social lives of networked teens (disponible gratuitement en anglais, en attendant une traduction en français) veut expliquer aux parents ce que font concrètement leurs enfants sur Internet, s’attachant à démonter plusieurs fantasmes et à nuancer les risques les plus couramment évoqués (cyberaddiction, perte d’identité, disparition de leur vie privée, harcèlement, mauvaises rencontres). It’s complicated, du nom d'un statut Facebook, illustre toutes les facettes de cette vie en ligne qu’ont ces adolescents aux yeux rivés sur leur smartphone. 1. 3. 4. 5.

Snapchat : le nouveau réseau social des ados ? Comment les ados utilisent-ils les médias sociaux [infographie] «Facebook, c'est le réseau social des vieux» Les réseaux sociaux vus par un ado ? OK, mais un ado bien comme il faut. Capture d’écran de l’article « L’avis d’un adolescent sur les réseaux sociaux » de Medium Nombre d’entre vous ont certainement partagé ce billet d’Andrew Watts sur Medium (le regard d’un adolescent sur les médias sociaux écrit par un réel adolescent – il y a même une seconde partie), où ce jeune inconnu de 19 ans dresse la liste des réseaux sociaux populaires dans sa classe d’âge : en gros, Facebook est totalement « dead », Twitter un truc d’intello, Instagram est comme un coffre (à jouets) et Snapchat permet d’être authentique.

Twitter, un truc d’intello ? Les jeunes et Facebook : les craintes des parents. Geekeries : Réseaux sociaux : ce qu'en pense un ado - L'Etudiant Trendy. Facebook, Twitter, Instagram... qu'en pensez-vous vraiment ? //© Andrew Watts Andrew Watts est un étudiant de l'université du Texas dont vous n'auriez jamais dû entendre parler.

Sauf que ce jeune homme en avait marre que les "experts" donnent sans cesse leur avis sur la façon dont les ados utilisent les réseaux sociaux, et qu'aucun de ces teenagers ne prenne lui-même la parole. Ce jeune homme de 19 ans a donc publié un article sur son blog qui a été lu plus de 500.000 fois en quelques jours et approuvé par les spécialistes de la Silicon Valley. Pas de grande étude, pas de données compilées pour en faire des statistiques, Andrew donne juste son avis.

Facebook "C'est mort pour nous. Instagram. Réseaux sociaux : une analyse des usages des adolescents. Dans un entretien pour Atlantico, Pierre Duriot et Nathalie Nadaud-Albertini, un enseignant en primaire et une chercheuse associée à l’EHESS, reviennent sur les contre-vérités souvent véhiculées sur les adolescents et les réseaux sociaux. De l’identité numérique à la fracture générationnelle, en passant par la question de la protection des données, ils cassent plusieurs idées reçues que l’on lit souvent lorsqu’il s’agit de « protéger les enfants des dangers d’internet ». « Nous n’écoutons pas réellement ce que disent les adolescents sur les réseaux sociaux, car nous sommes plus dans une logique de contrôle et de protection que d’écoute.

En effet, les réseaux sociaux sont des médias nouveaux, et à chaque apparition d’un nouveau média, on craint immédiatement le pire. […] Le jeune perçoit comme une intrusion le fait que ses parents aillent voir son blog ou sa page Facebook. Les usages d'Internet chez les ados. Instagram est le réseau social le plus populaire chez les adolescents américains. Réseaux sociaux: à quoi les ados passent leur temps sur leur smartphone? - L'Express L'Expansion. Ce n'est plus un téléphone, c'est un greffon. De quoi vous faire regretter de lui avoir offert un forfait, ou vous donner envie de verrouiller le réseau WiFi familial. Combien de fois vous êtes-vous demandé ce qu'il pouvait bien fabriquer le nez collé à son portable? Que votre ado passe sa journée à envoyer des textos, ça, vous le savez déjà.

Que le deuxième usage privilégié soit les réseaux sociaux, vous vous en doutez. Mais si pour vous le monde se limite à Facebook, voire à Twitter, ou que vous en êtes restés aux Skyblogs, vous êtes au moins en retard d'une génération. L'adolescent français moyen reçoit son premier téléphone mobile à 11 ans, selon Médiamétrie. Ask.fm affole les ados en quête de cyber-frissons. Méconnu des adultes, le réseau social letton né en 2010 serait lié à des cas de harcèlement et de suicides à l'étranger.

Ask.fm, le réseau social qui inquiète chez les ados - 25/09. Tumblr Facebook Twitter Instagram Snapchat Comment Teens utilisation des médias sociaux Infographie AllTwitter. Internet et médias sociaux : les grands chiffres et tendances 2014. Etude sur les réseaux sociaux : les ados majoritaires sur Tumblr et Instagram. 15 réseaux sociaux qui ont dépassé les 100 millions d'utilisateurs. Sur les réseaux sociaux, la notion d’utilisateur actif est essentielle : elle permet de bien cerner l’usage d’un réseau et offre une vision plus précise que le simple nombre d’inscrits. Statistiques ados et medias sociaux. Statistiques ados et medias sociaux. Comment les adolescents utilisent les réseaux sociaux ? Les adolescents, qui intéressent beaucoup les marques pour leur qualité de consommateurs, ont une place très importante dans l’écosystème des réseaux sociaux.

Quelles sont leurs habitudes ?