background preloader

Jeux vidéo

Facebook Twitter

Pokémon NO: How the Game Can Be a Venue for Harassment. Study Finds Men Who Harass Women Online Are, Quite Literally, Losers - BuzzFeed News. Une fillette de 12 ans s’attaque au sexisme dans les jeux vidéo. Par défaut, le personnage principal du populaire jeu Temple Run est un homme. (Capture d’écran de Temple Run 2) Comme bien des enfants, l’Américaine Madeline Messer, 12 ans, adore Temple Run. Dans ce jeu conçu pour téléphone intelligent, un aventurier du nom de Guy Dangerous court, saute et glisse pour collecter des pièces d’or.

La partie ne s’arrête que lorsqu’un des nombreux obstacles qui se dressent sur son chemin interrompt sa course. Jouer à Temple Run est gratuit. Mais si Madeline veut remplacer Guy Dangerous par une aventurière, Scarlet Fox, elle doit ramasser 5 000 pièces d’or… ou payer 1,19 $. «Je suis une fille, alors pourquoi devrais-je payer pour avoir un personnage féminin ?» Plutôt que de hausser les épaules et de continuer à jouer (comme l’auraient fait bien des enfants), Madeline a entrepris une étude tout à fait sérieuse. Avec l’autorisation de ses parents, elle a téléchargé les 50 jeux semblables à Temple Run les plus populaires du App Store. Teens create “Tampon Run” video game to fight the taboo around menstruation. Fuck NO Video Games - I get “fake geek girl" BS in job interviews. I... Playing with privilege: the invisible benefits of gaming while male.

Web 2.0 : un espace égalitaire? Melanijann: fandomsandfeminism. Anything about nothing :: Comics - Misplaced Confidence. About / Contact / Extra / Store / + FAVS Misplaced Confidence 25 Feb 2014 05:31 pm << First < Previous Next > Latest >> Author's Comments: Reply kangel, 25 Feb 2014 05:36 pm My mistake was thinking there wasn't some vastly better than me or someone who wouldn't shout abuse. User's Comments: Reply stickwill, 25 Feb 2014 05:41 pm A suggestion: ninetails all the way. Reply andreya225, 25 Feb 2014 05:54 pm i would probably be a trainer... i could just be saying that though... ive never battled against other people before but i think im pretty good at strategy .-. lol Reply Linkziken, 25 Feb 2014 05:59 pm 21 wins, 23 losses.

Reply Swagner (Guest), 25 Feb 2014 06:13 pm @andreya225: I'd be a trainer... either a bug catcher, lost in the woods, or a guy with delusions of being psychic, mind-controlled for eternity by a ghastly in a graveyard. Reply wugfish, 25 Feb 2014 06:25 pm Look on the bright side: even not being a trainer, Pokemon are in most homes, so you'd still have at least one! Hm. I'm a breeder :D. Ladybrot: After seeing THIS VIDEO I couldn’t. Programmeuse de jeux vidéo... à l’âge de 7 ans! - Jeux vidéo : PC, XBOX, à télécharger, en ligne… - Blogue. Tea and Feminism. No girls allowed. First-person shooters, action games and sports games have been popular among boys ever since the early '90s.

In 2012, the three categories combined were responsible for 58.8 percent of video game sales in North America. They're easily some of the most visible kinds of games, lining the shelves at retailers and appearing on television screens any time a story about video games makes the news. But not everyone buys the idea that games have become the realm of males. "I've always known there were some games and genres that attracted a heavier male audience than others, like shooters for instance," says Brenda Romero, a developer who has worked in the game industry since the early '80s and has been credited on titles such as Wizardry, Jagged Alliance and Dungeons and Dragons: Heroes.

But Romero points out that if we go back to fall 1993, two significant things happened in gaming. In fact, the 1990s is filled with exceptions. 'Fake Geek Girls': How Geek Gatekeeping Is Bad For Business. Xbox One : 40% des joueurs sont des femmes sur Xbox Live sur XboxOneFrance.fr. Kevin Turner chef d’exploitation chez Microsoft vient de révéler que 40% des utilisateurs du Xbox Live sont des femmes. Turner révèle que le public féminin est très friand du Xbox Live et que ces demoiselles préfèrent le concept du Xbox Live à celui du PSN considérait plus comme un amusement pour ados, les plus du Xbox Live réside dans le mélange subtil entre jeux et contenus exclusifs, sa qualité est sans conteste mis en avant dans beaucoup de sondages, et vu que les femmes aiment ne pas se prendre la tête, c’est bel et bien sur Xbox qu’elles ont évidemment trouvé leur bonheur.

Bien que l’égalité parfaite ne soit pas atteinte, le pourcentage remonte rapidement jusqu’à atteindre aujourd’hui 40% ce qui est énorme sur une plateforme dédiée aux jeux vidéo. Comme quoi les femmes jouent de plus en plus et elles le font en plus sur Xbox, tant mieux pour nous. Tags de l'article Articles similaires. ”Keep Your Politics Out of My Video Games” | The Geek Anthropologist. ”Can race relations really be an off-topic taboo for dissecting or discussing the game when the game itself keeps bringing it up?” Asks Christopher Franklin Errant Signal released a wonderful video yesterday about politics in video games and the importance of engaging in critical discourse about them.

Title ”Keep Your Politics Out of My Video Games”, the video opens with a description of gamers’ attitudes towards critical discussions: on one hand, they want video games to be taken seriously and respected. They want their gaming knowledge and skills to be acknowledged. On the other hand, they can react rather aggressively to any form of critical analysis of, say, the representations of ethnic groups, women, LGBT or gender roles in games. ”[t]hey want to proclaim their hobby to be art with no strings attached. I would not generalize such attitudes to all gamers, however. Gamers are not the only ones who act this way. What are your thoughts on this? Tell everyone. Like this: Like Loading... Gaminginyourunderwear: raccooneyedbitch.

The PBS webseries Game/Show hosted by Jamin Warren... Here is a thoughtful response to my first Damsel... Women in Gaming - Geek Week. Si Lara Croft était un homme. Critique : Rise of the Videogame Zinesters - Anna Anthropy. De son titre complet, "Rise of the Videogame Zinesters: How Freaks, Normals, Amateurs, Artists, Dreamers, Dropouts, Queers, Housewives, and People Like You Are Taking Back an Art Form", cet ouvrage ne ressemble en rien à la plupart des autres publications traitant de jeu vidéo, comme en atteste d'ailleurs sa couverture torturée : Original, cet ouvrage l'est également dans son propos : il s'agit d'un appel lancé à tous les créateurs amateurs de la planète pour qu'ils s'approprient le jeu vidéo et l'utilisent pour s'exprimer.

Partant du constat que la plupart des titres commerciaux actuels sont le fruit d'un processus de création industriel, où la vision de l' auteur doit s'effacer devant les études de marché, Anna Anthropy déplore ouvertement l'enfermement thématique des jeux actuels. Qui sont les "Zinesters" ? Tout au long de ses 180 pages, cet ouvrage parle de jeux vidéo. Pourtant il ne mentionne pas les Mario, Sonic, Final Fantasy et autres titres célèbres habituellement plébiscités.

Human Angle: Queer Games: The Secret Avant Garde... Issue no. 2 : Ada: A Journal of Gender, New Media, and Technology. Just over a year ago, Anita Sarkeesian launched a Kickstarter campaign to fund a video project exploring the representation of women in digital games. When the funding campaign for her project “Tropes vs. Women in Video Games” began, Sarkeesian was already an established feminist media […] To borrow a turn of phrase from Simone de Beauvoir (1989 [1949]): one is not born a gamer, one becomes one.

[T.L. Taylor makes a similar twist of the classic phrase in Play Between Worlds when she says "One is not born an Everquest player, one becomes one" (2006, […] Casual games are stupid and they are taking over our lives. This is what a recent New York Times Magazine article concluded. There has been a long history of linking mainstream or popular culture with the feminine for the purpose of denigrating both (Huyseen 1986). We are steadily witnessing the appropriation of new communication technologies to facilitate collective organizing and mobilization. The Escapist : Ryan Langley's Blog - Welcome to the club - Women in Video Games, Circa 1983.

So over on Tumblr I run a page called , and recently came upon magazine called "Video Games", published between 1982 and 1983. Within a lot of these issues were well written articles on a lot of things at the time -- and they're absolutely fascinating. Being around before and after the crash makes it quite unique. Starting off with Issue 8, March 1983 - Welcome to the Club! An amazing article written by Ann Kreuger about the role of Women in developing video games. Here’s a good start: In my research, I turned up 15 women in positions that are not related to promotion, publicity or advertising.

In the article she talks with Dona Bailey, one of the creators of Centipede, Sue Forner, an artist on Professor Pac-Man, Janice Hendricks who designed the art for Joust, Lynda Avarett, Sue Currier and Roberta Williams. Follow oldgamemags on Tumblr for more awesome scans from yesteryear! 30 Days Of Sexism. My name is Alanah Pearce and I’m a videogame journalist. I write for various websites, and make regular videos for four separate YouTube channels. I present on one TV show and for Xbox Australia on the Xbox Dashboard. I make news videos, review videos, I host events, I interview developers and I really, really love what I do. I also happen to be female. Sexism picture from Shutterstock From March 7 – April 7, I documented everything blatantly sexist anyone has said to me.

Before I record the videos I create for various different companies I change my shirt from the loosely fitting singlet I usually wear during the day, to a high-collared t-shirt that will minimise my chances of being objectified. I realise this attitude I’ve forced on myself is backward. Obviously, it doesn’t work. When I first made videos, however, I didn’t change out of the singlets I’d wear every day. Then, of course, there are comments that seem nice but are equally inherently sexist. Les Mystérieux étonnants. Les costumes et la représentation des femmes dans le monde geek : quand sexisme et indécence deviennent la norme. | TPL - Ton Petit Look.

« T’en penses quoi, toi, des costumes des femmes dans les jeux vidéo et les comics? » Oh la la… Sur ce sujet, et à propos de la place des femmes dans l’univers geek en général, y’en a long à dire. Mais comme je ne veux pas vous écrire un article de 15 pages, je vous conseille d’aller lire ce texte, qui est merveilleusement complet et informatif (et sincèrement, je ne pourrais faire mieux...) Ceci dit, il y a quand même certains points à discuter.

Costumes des superhéroïnes Récemment, un artiste américain a créé, juste pour le fun, une série de dessins représentant des superhéroïnes bien connues complètement habillées. Wô. Perso, je trouve que les outfits créés par Michael Lee Lunsford sont tout à fait corrects : ça fait du bien de voir des vêtements dans lesquels les personnages pourraient se battre pour de vrai. Reste la sempiternelle question de la cape à régler. Design de personnages Premièrement, ça m’empêche de créer des personnages intéressants et réalistes. Le problème du cosplay. Une petite BD en écriture automatique. Tl;pl : Mar_Lard, tu devrais peut-être juste changer d’amis, non ? | Le Lancer de Galaxie du Dentifrice. [EDIT : Il y a un deuxième article, car je voulais préciser un peu certain points de ma pensée effroyablement bordélique. (je suis sur un poste avec IE 6 (no joke) donc je mettrai les balises plus tard.)

EDIT 2 : Je sais que ce n'est pas des plus clairs dans ce premier article, mais merci d'éviter de l'utiliser pour dire que je ne suis pas d'accord avec le constat de Mar_Lar (a savoir qu'il y a du sexisme dans le "milieu geek"). Je suis en désaccord avec sa manière de procéder, mais pas sur le problème qu'elle soulève, et pas sur les solutions qu'elle propose. Pas la peine de verser votre bile machiste dans les commentaires, donc :)] EDIT 3 : et je m’en fous de savoir qu’elle a été méchante avec vous sur Twitter ;). C’est donc reparti pour un tour de Buzz. Chère inconnue, Oui, il faut parler du féminisme, il faut parler du sexisme dans les jeux. De toutes façons, tu fais bien pire que ça. Sexisme chez les geeks : Pourquoi notre communauté est malade, et comment y remédier. J’aimerais préciser quelque chose. Quand Mar_Lard a publié son article sur Joystick en août dernier sur ce blog, nous avons décidé de publier tous les commentaires afin que tout le monde puisse se rendre compte de la violence des réactions.

Je suggère à ceux qui voudraient réitérer ce genre d’exploits (histoire de contribuer à la démonstration de Mar_Lard, merci les mecs) de lire la charte de modération désormais en vigueur sur ce blog au lieu de perdre leur temps. [EDIT] Devant le nombre de confusions, 2ème précision: ce blog appartient à AC Husson mais l’auteure de cette contribution est Mar_Lard. Si vous voulez la contacter par mail, je transmettrai. Attention, cet article inclut de nombreux exemples susceptibles de choquer : images d’une grande violence ou sexuellement explicites, insultes et propos à caractère fortement sexiste/homophobe/raciste, menaces de violences sexuelles et autres.

Ce paragraphe a suscité des réactions extrêmes. 1. Le problème est dans l’industrie. Bref. Ouais. Genre! | je m'interroge, tu t'interroges, interrogez-vous. Little Girl Gamer Sparks Gender-Role Discussion. FFFF: Homage to Ms. Pac Man. Trois portraits de femmes branchées  Cette semaine, pour souligner la Journée internationale des femmes, nous vous présentons quelques articles sur les femmes dans les industries du web et des technologies. J’ai discuté avec Marie-Jo Leroux, formatrice et productrice pour Ubisoft, Marie-Josée Proulx, entrepreneure en géomatique, fondatrice d’Intelli3, et Florence Petit-Gagnon, spécialiste des relations publiques et entrepreneure qui commercialise l’application Planiclik avec sa mère et sa sœur. Un choix de carrière qui s’est imposé Marie-Jo Leroux Lorsque je demande à Marie-Jo, à Florence et à Marie-Josée comment elles ont choisi leur carrière, toutes trois répondent que cela s’est imposé.

Marie-Jo Leroux, qui avait étudié en cinéma et en psychologie, a commencé comme rédactrice et formatrice technique pour ensuite gérer des projets informatiques. Florence Petit-Gagnon. Web et techno : où sont les femmes? Pour la création du jeu Driver San Francisco, Marie-Jo gérait une équipe de production de 150 employés, dont 10 filles. I'm a Black Female Cosplayer And Some People Hate It. Once upon a time, I inadvertently started a cosplay race war on Tumblr. Whoops. So, here's the deal: I'm a cosplayer. If you don't already know one of us in person, (and you probably do) (WE'RE EVERYWHERE) you've probably seen people like me on the news -- all dolled up in a rainbow of face paint and eye popping wigs, 50 shades of spandex and skyscraper shoes, for the sake of expressing love for and bringing our favorite characters to life at sci-fi, comic book, video game and anime conventions. Since I started cosplaying in 2008, I've traveled the country, hitting up as many cons as financially possible. all the while making incredible friends, unforgettable memories and lugging hard-to-get-through-airport-security props along the way.

(Have you ever tried to fly with a dress made out of plastic bubbles? Here's the second deal: I'm also black. I got a crash course in this when in 2010, I cosplayed Sailor Venus, my favorite character from my favorite anime, Sailor Moon. Les Mystérieux étonnants. Cette semaine, nous sommes encore témoins de cosplayers et cosplayeuses qui se font taper dessus pour des raisons absurdes. Malheureusement, nous apprenons que certains de ces individus talentueux sont victimes de commentaires haineux sur le web en raison de la couleur de leur peau. La magnifique et brillante Chaka Cumberbatch a écrit un billet fort intéressant (et troublant) sur le site xojane.com à propos des insultes racistes auxquelles elle a été confrontée en publiant sur le web, par exemple, des photos d’elle costumée en Sailor Venus, qu’elle incarne à merveille, d’ailleurs !

Celle-ci explique que ces clichés se sont retrouvés au coeur d’un débat absurde à savoir si, oui ou non, une personne d’origine différente du personnage qu’il ou elle choisit d’incarner peut, effectivement, aller de l’avant avec son projet. « Lorsqu’on discute du sujet, plusieurs disent que c’est une question ‘d’exactitude’, que pour que ça soit plus beau, il faut choisir un personnage ‘dans sa gamme’. Majority of gamers could be women by end of 2013. Why The "Fake Geek Girl" Meme Needs To Die. Les Mystérieux étonnants. #1ReasonWhy: Truths from Women in the Gaming World. The OXM Breakdown - Women.

Father Hacks Zelda For His Daughter, Makes Link A Girl. Flip All The Pronouns – blarg? Peter Hofstede: Le gaming pour les filles: un immense filon encore inexploité par le secteur du jeu vidéo. I was recently interviewed for this TV segment on... Pub sexiste: Duo Gamer Gamepad, par Gameloft. Sexisme et jeux vidéo – La partie n’est pas gagnée. Not in the Kitchen Anymore. BBC World Service Programmes - Assignment , Guns, Girls and Games. Catharsis, jeux vidéos, pornographie, viol… : quelques mots sur « l’affaire Lara Croft » Joystick : apologie du viol et culture du machisme. Stop calling it “Girlfriend Mode” | Genre et Jeu vidéo (2) : Les femmes comme récompenses.

Le sexisme expliqué à ceux qui n'y croient pas. Genre et Jeu vidéo (3) : Des muscles et des couilles. Sexual Dimorphism in World of Warcraft.