background preloader

Migrants, réfugiés : où est passée notre humanité ?

Facebook Twitter

«cauchemar» au large de la libye : plus de 1 300 migrants secourus. Aide aux migrants : l’agriculteur Cédric Herrou de nouveau en garde à vue. Jugé le 4 janvier pour des faits similaires, Cédric Herrou avait revendiqué « une action politique ».

Aide aux migrants : l’agriculteur Cédric Herrou de nouveau en garde à vue

La décision du tribunal avait été mise en délibéré au 10 février. L’agriculteur Cédric Herrou, qui risque déjà huit mois de prison avec sursis pour avoir aidé des migrants à l’automne, a été à nouveau placé en garde à vue mercredi 18 janvier au soir pour infraction à la législation sur les étrangers, a fait savoir son avocat. « J’ai été appelé pour une garde à vue à Menton, à la gendarmerie », a indiqué Me Zia Oloumi, qui n’a pas eu encore accès au dossier. « Il a a priori été interpellé près de chez lui, vers Sospel. Les éléments plausibles permettant de le mettre en garde à vue seraient l’aide à l’entrée, au séjour et à la circulation d’étrangers en situation irrégulière », a-t-il précisé. Jugé le 4 janvier pour des faits similaires, Cédric Herrou avait revendiqué « une action politique ». Lire aussi : Le soutien aux migrants devant le tribunal de Nice. Vingt mille personnes ont obtenu le statut de réfugié en 2016.

À la frontière italienne, des cheminots résistent à la «chasse aux migrants» Condamné pour aider les migrants. À la frontière franco-italienne, les habitants de la vallée de la Roya risquent la prison pour avoir aidé les migrants. À la fois cul de sac et point de passage de l’Italie vers la France, la vallée de la Roya voit chaque jour des dizaines de migrants se perdre sur les routes et les chemins de montagne.

À la frontière franco-italienne, les habitants de la vallée de la Roya risquent la prison pour avoir aidé les migrants

Spontanément, des habitants leur viennent en aide, malgré une pression politique, policière et judiciaire croissante. Organisés au sein de l’association Roya Citoyenne, ils refusent d’abandonner les migrants, souvent affamés et perdus, au bord des routes. Au départ discrète, leur action veut désormais se montrer au grand jour, pour contrer la répression des autorités. Quitte à risquer la prison. Reportage. Ils seront jugés le 23 novembre pour avoir porté secours à des réfugiés. « Un délit de solidarité », affirme un de leurs avocats, Zia Oloumi. Cédric Herrou est l’un des deux prévenus. Des habitants révoltés Cédric Herrou a déjà été arrêté pour des faits similaires en août, lors d’un contrôle routier. Une adolescente décédée sur la route Le théâtre de cette mobilisation est un paysage de carte postale.

A Palerme, la traque sans fin des passeurs de migrants. Le FMI plaide pour une intégration économique rapide des migrants. Alors que les flux migratoires suscitent une forte polarisation en Europe et aux Etats-Unis, le Fonds monétaire international (FMI) se saisit du débat.

Le FMI plaide pour une intégration économique rapide des migrants

Y consacrant tout un chapitre de ses « Prévisions économiques mondiales », l’institution ne nie pas les « défis » posés par l’immigration en termes économiques. Mais elle axe davantage son argumentaire sur les « chances » que celle-ci offre aux pays hôtes. Le rapport indique : "il est plus facile de s'en prendre aux réfugiés qu'au capitalisme financier" LE MONDE | | Par Thomas Piketty (Directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, Ecole d’économie de Paris (EHESS) et professeur à l'Ecole d'économie de Paris) Dans moins de deux mois, les Etats-Unis auront un nouveau président.

"il est plus facile de s'en prendre aux réfugiés qu'au capitalisme financier"

Si Donald Trump l’emporte, ce serait une catastrophe pour son pays, mais aussi pour le reste du monde. Raciste, vulgaire, imbu de lui-même et de sa fortune, il incarne ce qu’il y a de pire en Amérique. Et le fait qu’Hillary Clinton ait tant de mal à le distancer dans les sondages nous interpelle tous. La stratégie de Trump est classique : il explique aux petits Blancs malmenés par la mondialisation que leur ennemi est le petit Noir, l’immigré, le Mexicain, le musulman, et que tout ira mieux si le grand milliardaire blanc les en débarrasse.

« En posant mes pieds sur le tarmac, j’ai su que les mortes du 20 juillet m’accompagneraient » LE MONDE | • Mis à jour le | Par Maryline Baumard Je croyais être revenue seule en Sicile.

« En posant mes pieds sur le tarmac, j’ai su que les mortes du 20 juillet m’accompagneraient »

Quand, ce 2 septembre, à l’apparition des fumerolles de l’Etna à travers mon hublot, j’ai senti une présence s’imposer, j’ai esquivé l’avertissement. C’est en arrivant à l’aéroport de Catane que je me suis rendue à l’évidence. L’agression du soleil m’a ramenée à d’autres morsures. Celles que j’avais vues en juillet sur les visages et les corps de migrants survivants tassés dans un canot pneumatique, au milieu de cadavres. 48 millions d’enfants migrants ou déplacés de force dans le monde. Bonjour, et bienvenue sur Le Monde.fr Pour permettre à nos 400 journalistes de vous apporter chaque jour une information de qualité, fiable, variée, et pour pouvoir continuer à vous proposer des services innovants et performants, nous devons pouvoir compter sur les revenus de la publicité.

48 millions d’enfants migrants ou déplacés de force dans le monde

Bonne lecture sur nos pages Vous appréciez les contenus du Monde.fr ? Deux propositions s’offrent à vous : Migrants : les bénévoles paient cher leur soutien. Cet hiver, un jour de grand froid, Aubépine Dahan, 44 ans, a acheté trois bouteilles thermos grand format qu’elle a remplies de soupe bien chaude.

Migrants : les bénévoles paient cher leur soutien

Sur Marmiton, elle a cherché la recette du riz afghan et est allée servir son repas à la trentaine de migrants qui campaient, frigorifiés, place de la République. Cette docteur en sociologie n’avait jamais milité dans un syndicat ou un parti. Marquée par « ces images des colonnes de migrants de la route des Balkans à l’été 2015 », elle a décidé de leur venir en aide. Sans se douter que cet engagement la conduirait au tribunal. Cette mère de deux enfants, femme au foyer après avoir enseigné comme attachée temporaire dans plusieurs universités, encourt un an de prison. Insupportable : un enfant migrant mort de plus. C'est la dernière photo d'une longue série (en cours) montrant des enfants morts en mer en tentant de rejoindre l'Union européenne avec leur famille.

Insupportable : un enfant migrant mort de plus

«Avec les migrants, où est passée notre humanité ? » Nicolas Hulot. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Nicolas Hulot (Producteur, écrivain et président de la Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l’homme) Par Nicolas Hulot, producteur, écrivain et président de la Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l’homme Cinq ans de conflits en Syrie, 5 millions de réfugiés dans les pays voisins, 7 millions de personnes déplacées à l’intérieur de la Syrie, 1 million de personnes ayant traversé l’Europe, et cela s’ajoute à l’inexorable exode des damnés de la terre qui fuient l’Afrique, ses conflits et la désertification.

«Avec les migrants, où est passée notre humanité ? » Nicolas Hulot

Derrière les chiffres qui effraient et qui effacent les hommes et leurs souffrances, peut-on mettre des visages et des histoires ? Peut-on surtout réaliser que cela pourrait être chacun d’entre nous si le hasard de la loterie génétique et géographique ne nous avait pas fait naître du bon côté de la barrière ? Migrants : 10 000 morts en Méditerranée depuis 2014.