background preloader

Apprendre

Facebook Twitter

Réussite scolaire et méthode pour apprendre [ Apprendre à Apprendre.com] Neuf exercices pour améliorer sa concentration au travail. La concentration consiste à mobiliser ses facultés mentales et physiques sur un sujet ou sur une action.

Neuf exercices pour améliorer sa concentration au travail

Or notre cerveau est sollicité par de multiples informations et il ne peut en traiter qu'une seule à la fois de façon optimale. Il s'agit donc de le monopoliser, en se libérant des émotions parasites et en s'entrainant à agir, en activant ses cinq sens. Par cette pratique, vous gagnerez aussi en performance. TECHNIQUES. Même les émotions négatives aident à l'apprentissage. Lundi, 17 Janvier 2011 00:00 Journal FORUM Lévitation?

Même les émotions négatives aident à l'apprentissage

Pas vraiment. C’est par la concentration que Claude Frasson parvient à soulever cette balle, mais grâce à l’intermédiaire d’un amplificateur et d’un récepteur d’ondes bêtas émises au cours de l’activité neuronale. Trois petites activités sur la mémoire. « Ils n'apprennent pas!

Trois petites activités sur la mémoire

» Dans le palmarès des phrases les plus prononcées autour des machines à café des salles des professeurs, celle-ci figure clairement en bonne place. Comment fonctionne le cerveau quand on apprend ? Le comportement du cerveau pendant l’apprentissage demeure aujourd’hui un grand mystère pour nombre d’éducateurs.

Comment fonctionne le cerveau quand on apprend ?

Cependant, si l’émergence de la neuro-pédagogie a déjà permis de lever le voile sur certains des aspects du fonctionnement du système nerveux et cérébral de l’être humain pendant le processus d’apprentissage, plusieurs zones d’ombre demeurent encore. Comment fonctionne véritablement le cerveau pendant le processus d’apprentissage ? De quelle manière l’environnement et les différents milieux de vie de l’apprenant influencent-ils son processus d’apprentissage ? De la diversité des cerveaux et de leurs modes de fonctionnement.

Mémorisation : trouver sa stratégie. Dans tous les cas : lire, relire, et réviser plusieurs fois Il faut souvent apprendre plusieurs fois pour mémoriser vraiment Il n'y a pas de secret : pour bien mémoriser, il faut relire et réviser plusieurs fois le même cours et la même leçon.

Mémorisation : trouver sa stratégie

C'est la règle de base indispensable à tous, quelle que soit votre forme d'apprentissage. Vous le savez sans doute déjà : il est conseillé de relire une première fois un cours ou une leçon, le jour ou le soir même. Mémoire et hygiène de vie. Si vous éprouvez des difficultés avec votre capacité de mémorisation, demandez-vous s’il n’y a pas un léger problème avec votre « style de vie ». difficultés de concentration,impossibilité d’extraire les points clés d’un document,une capacité moindre pour comprendre et se concentrer sur certaines choses et idées.

mémoire et hygiène de vie

Si, à l’heure de dormir, trouver le sommeil est votre principal problème, il est quasiment certain que votre esprit ne sera pas disponible pour travailler. Mais il n’y a pas que le manque de sommeil qui provoque des problèmes de mémoire, il y a aussi le manque d’activité physique. Le cerveau à tous les niveaux. Métacognition - Idées ASH. " Si tu donnes un poisson à un homme, il se nourrira un jour, si tu lui apprends à pêcher, il se nourrira toujours.

Métacognition - Idées ASH

" La métacognition consiste à avoir une activité mentale sur ses propres processus mentaux, c'est à dire " penser sur ses propres pensées ". Dans le domaine de la psychologie de l'éducation, le terme désigne la composante du savoir d'un individu qui concerne les processus mêmes d'acquisition de ce savoir, en quelque sorte " ce qu'il sait de sa façon d'apprendre ". La métacognition se rapporte à la connaissance qu'on a de ses propres processus cognitifs, de leurs produits et de tout ce qui touche, par exemple, les propriétés pertinentes pour l'apprentissage d'information ou de données... La métacognition se rapporte, entre autres choses, à l'évaluation active, à la régulation et l'organisation de ces processus en fonction des objets cognitifs, ou des données sur lesquelles ils portent, habituellement pour servir un but ou un objectif concret.

Lecture Rapide, Mémoire et Mind Map pour Apprendre Vite et Bien. Sommaire. 4 annexes complémentaires à l’article : “En avant” des outils pour... laisser. La boite à outils du formateur innovant " Format... Formateur 2.0, la boite à outils du formateur innovant. Animateurs multimédia, formateurs, enseignants vous souhaitez innover dans votre pédagogie et apporter à vos apprenants de nouveaux usages et outils web 2.0 ?

Formateur 2.0, la boite à outils du formateur innovant

Pour répondre à votre besoin j’ai créé pour vous la boite à outils du formateur innovant « formateur 2.0 ». En effet, dans un monde ou la formation professionnelle est en constante évolution cette ressource vous permettra notamment de diversifier votre pratique mais aussi de démultiplier et faciliter les apprentissages de votre public. Cette carte heuristique est constituée de 7 branches et pour chacune d’elles un ensemble d’outils web 2.0 et les d’usages professionnels qui compléteront vos techniques de formation. E-formaction : formation en entreprise, ingénierie pédagogique et conseils en formation à Lyon. Rallye-liens : Moyens mnémotechniques.

Par Ailleurs dans Accueil le 17 Septembre 2013 à 17:01 23/08/2013 : Mise à jour de cet article pour ajouter les participations de pépins & citrons et de Loustics !

Rallye-liens : Moyens mnémotechniques

Il y a bien longtemps que j'ai envie de lancer cette idée : collecter nos moyens mnémotechniques ! Je lance donc le des moyens mnémotechniques en français, en mathématiques, en éveil,...! Je ne sais pas vous mais perso, mes élèves raffolent de ces petits trucs et astuces qui aident à la mémorisation ! 3 mythes sur le cerveau qui influencent possiblement votre façon d’enseigner. Le fait de mieux comprendre le cerveau aide-t-il à mieux éduquer?

3 mythes sur le cerveau qui influencent possiblement votre façon d’enseigner

C’est la question à laquelle tentent de répondre certains chercheurs, dont Steve Masson, professeur en neuroéducation à l’Université du Québec à Montréal. La neuroéducation est une nouvelle science qui se veut une approche complémentaire aux recherches déjà existantes en éducation. Ce qui distingue les travaux de M. Masson est qu’il utilise l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) pour étudier les différentes parties du cerveau de l’apprenant. Les recherches sur le cerveau permettent de mieux comprendre le lien entre celui-ci et l’apprentissage.

. – Premièrement, apprendre modifie les connexions dans le cerveau. – Deuxièmement, la structure et la configuration du cerveau influencent notre façon d’apprendre. . – Troisièmement, la façon d’enseigner influence les changements cérébraux qui découlent de l’apprentissage. 1) On n’exploite que 10 % de notre cerveau. 3) Tout se joue avant 3 ans. Pour suivre l’auteur : Comprendre le fonctionnement du cerveau pour mieux enseigner.

Bande dessin? exposant des astuces pour apprendre l'?ole. Apprendre à apprendre – fiches d’activités EQUAL. Toutes les démarches d’individualisation des enseignements (fortement poussées par la formation tout au long de la vie), posent à un moment donné la question de l’autonomie dans les apprentissages.

Or l’autonomie ne signifie pas être livré à soi-même. On devrait d’ailleurs dire rendre autonome un apprenant. Pour cela il s’agit de lui apporter un ensemble de méthodes et de lui permettre de réfléchir sur sa manière d’apprendre. C’est ce qu’on appelle apprendre à apprendre (en anglais tout simplement, learning to learn). Les Ateliers de Pédagogie Personnalisés et d’autres organismes de formation se sont réunis dans les années 2005- 2007 afin de réaliser un ensemble de fiches d’activités sur la thématique de l’apprendre à apprendre.

Or ce site n’existe plus (les financements s’étant arrêtés, le site Web a été interrompu puis repris) Pour-apprendre-336.jpg (Image JPEG, 1024 × 768 pixels) - Redimensionnée (76%) 10 méthodes pour réviser, mémoriser et apprendre. Dans les situations d’apprentissage, le bachotage est décrié et tous les enseignants conseillent à leurs élèves de relire leur leçon le soir-même pour mieux mémoriser. Mais, pour les élèves, les questions demeurent les mêmes : Etudiez efficacement : comment réviser à long terme. Comment réviser à long terme ? Etre certain de ne rien oublier pour les examens ? De pouvoir me souvenir de ce que j’ai étudié dans deux ans ? La théorie des répétitions espacées nous permet de mémoriser à long terme. Une infographie et quelques explications… Relire, prendre des notes, permet de se souvenir à très court terme.

Etudier des volumes importants de matière Mais si vous devez mémoriser un volume important de matières complexes – comme c’est souvent le cas à l’université ou pour les dernières années du secondaire – vous avez besoin d’une méthode plus efficace. La cinquième étape de notre méthode pour étudier efficacement est la révision à long terme. Elle est basée sur la variété des outils et sur la méthode des répétitions espacées. Mieux oublier pour mieux se souvenir La théorie de la répétition espacée postule que nous oublions souvent, que nos souvenirs – qui sont des reconstructions de notre cerveau – sont souvent imparfaits.