background preloader

Statégies de lecture

Facebook Twitter

Guide.pdf. L'escalier de la lecture. Par Lutin Bazar dans Outils pour la lecture CP le 19 Juillet 2012 à 00:04 Voici une idée de Christine que j'ai enfin pris le temps d'exploiter puisque je vais avoir des CP à la rentrée (excuse-moi Christine pour le temps de réaction !!).

L'escalier de la lecture

Il s'agit de l'escalier de la lecture. Le principe de base est tout simple : l'escalier est affiché dans la classe (au coin BCD tant qu'à faire) et les élèves peuvent s'y situer tout au long de l'année pour voir leurs progrès. Il n'y a pas d'affichage des prénoms sur l'escalier, le but n'étant pas de se dévaloriser en se comparant aux autres, mais au contraire de bien voir qu'au cours de l'année on fait des progrès en lecture ! Ainsi l'enseignant peut, à la demande, passer un moment avec l'élève pour verbaliser avec lui le chemin qu'il a fait, ou plus exactement les marches qu'il a montées. ABRACADABRA. Enregistrement de lectures.

Correspondances gp

Conscience phono. Affiche - Français - Mots de question.pdf. Commission scolaire des Trois-Lacs. Lecture des mots fréquents - série 1. Entre les lignes (mise à jour) Entre les lignes.pdf (Objet application/pdf)

Entre les lignes. Ateliers de lecture, lecture implicite, inférence. Exercices d'entraînement en lecture. Edit du 20/01/2013 : ajout des fiches "trouver le sens d'un mot d'après son contexte" Nouveau chantier, ici...

Exercices d'entraînement en lecture

Après avoir publié des fiches d'exercices pour les ateliers d'écriture, je me lance dans la confection de fiches basées sur le même principe pour les ateliers de lecture. En effet, lors des entretiens individuels, il est quelquefois compliqué de travailler certaines stratégies avec le livre que les élèves sont en train de lire surtout lorsqu'il s'agit de BD, mangas et autres documentaires. J'utilisais donc parfois les très belles fiches de Mélimélune ou des textes et fiches glanées ça et là. Je vais donc formaliser tout cela et créer des fiches pour plusieurs stratégies. Inférer niveau 1 : indices, mis en évidence et propositions de réponses - Disponible. ADEL. Enseignement explicite d'une stratégie en lecture.

Mes stratégies pour comprendre ma lecture. De bonnes habiletés en lecture sont essentielles à la réussite scolaire.

Mes stratégies pour comprendre ma lecture

Pourtant, certains jeunes manquent parfois de motivation pour entamer ou mener à bien un projet de lecture. Une ressource multimédia proposant des vidéos, des animations et les conseils d’une mascotte sur le thème de la lecture pourrait en aider plus d’un. La ressource multimédia Mes stratégies pour comprendre ma lecture s’adresse aux enseignants et intervenants chargés d’accompagner des apprenants dans une démarche d’apprentissage centrée sur les stratégies de lecture.

Cet ensemble d’objets d’apprentissage propose trente stratégies pour appuyer l’élève avant (planification), pendant (gestion) et après (évaluation) la lecture. Chaque stratégie est illustrée par une métaphore, destinée à fournir à l’apprenant de nouvelles images mentales menant à des expériences positives en lecture. Améliorer la compréhension des élèves en lecture. _activites_strategies_de_lecture. Une stratégie par semaine : une approche d’enseignement explicite en lecture. Par Catherine Turcotte, Marie-Hélène Giguère et Marie-Julie Godbout.

Une stratégie par semaine : une approche d’enseignement explicite en lecture

Les auteures tiennent à remercier les enseignants de la Commission Scolaire des Patriotes qui ont participé au projet et l’ont grandement amélioré. Nous remercions aussi le MELS et le MERSST et leur programme de « soutien à la formation continue du personnel scolaire » pour avoir financé ce projet. Les lecteurs compétents utilisent une grande variété de connaissances, d’habiletés et de stratégies de lecture (Meyer & Ray, 2011).

Pour devenir de tels lecteurs, les élèves ont besoin d’être exposés très jeunes à des textes de complexités variables sur une grande diversité de sujets, en plus d’apprendre des stratégies de compréhension de lecture à travers toutes les disciplines (Biancarosa & Snow, 2004; Torgesen, Houston, Rissman, Decker, Roberts & al., 2007). L'escalier de la lecture. Affichage "les bons lecteurs" et "les droits du lecteur". Par sagebooker dans Lecture le 7 Janvier 2012 à 15:46 Tout le monde (ou presque ?)

Affichage "les bons lecteurs" et "les droits du lecteur"

Connait les "Droits du lecteur" écrits par Pennac, et on trouve des représentations de son affiche un peu partout sur le net, quand on ne la possède pas déjà en classe. Voici à quoi elle ressemble, mais il y a sans doute des images plus nettes à découvrir : Ils sont par exemple agrandis et plus clairs sur ce blog-ci -->clic Chacun de ces droits me semble important, et important à expliquer aussi aux élèves, qui en restent souvent au pensum de la fiche de lecture ou de la lecture suivie, obligatoire, à finir, à détailler et comprendre, et à considérer comme un objet en tant que tel...

Cela fait partie de mes mini-leçons de lecture en cours, avec cependant, ce qui caractérise un "bon lecteur" : difficile d'avoir pour objectif de lire et bien lire, si on n'est pas clair sur ce que c'est que bien lire, et être un bon lecteur... Pour les autres : une demande claire par mail, et c'est parti !!! Mots de Henmon à globaliser,découper. Mots fréquents (1) De_la_goutte_d_eau_a_l_ocean.pdf. La compréhension en lecture 1 : Un modèle de compréhension en lecture. Chapitre 1 : Un modèle de compréhension en lecture Ce premier chapitre traite de l'évolution de la conception de la compréhension en lecture puis du modèle qui fait désormais consensus. 1.

La compréhension en lecture 1 : Un modèle de compréhension en lecture

L'évolution de la conception de la compréhension en lecture On est progressivement passé d'un modèle séquentiel (compétences qu'il faut enseigner les unes après les autres) à un processus plus global. Il a été démontré que maîtriser des compétences isolées n'est pas lire. cela s'explique par le fait que pendant la lecture, toute habileté est en constante interaction avec les autres. L'idée de la réception passive du message a laissé place à celle d'interactivité entre le texte et le lecteur. 2. 3. La compréhension varie en fonction de l'imbrication de ces trois variables. 4.

Le lecteur aborde la tâche de lecture avec ses structure cognitives et affectives. Les structures désignent ce que possède le lecteur indépendamment du texte. Irwin a proposé de distinguer cinq catégories de processus : 5. 6.