background preloader

Travail recherche Gobekli Tepe

Facebook Twitter

Le montage d'une roue. Par Sheldon Brown (gourou du vélo – 1944-2008) révisé et enrichi par John Allen Traduction : Michel Gagnon Pourquoi monter ses propres roues ?

Le montage d'une roue

Si la grande disponibilité de roues de rechange économiques et bien montées a fortement réduit le besoin de monter des roues en atelier, il importe malgré tout de savoir préparer ou réparer des roues sur mesure, notamment celles des vélos de haut de gamme munis de moyeux dispendieux encore en bon état. De plus, vous pourriez désirer utiliser une combinaison de moyeu et de jante qui ne se vend pas pré-montée, comme par exemple une roue avec un moyeu interne. Apprendre à monter une roue est une importante étape dans la formation d’un apprenti-technicien de vélo.

Monter une roue à partir de zéro est la meilleure façon d’apprendre l’art du redressement des roues, de comprendre comment une roue réagit aux ajustements de rayons. N.D.T.: Les définitions les plus importantes se retrouvent au bas de cette page. . – un dictionnaire français – anglais Les moyeux. L'Histoire change à Göbekli Tepe - Le livre d'heures de Dom Bosco.

Aux confins de la Mésopotamie, dans le sud de l’actuelle Turquie, le site archéologique de Göbekli Tepe est-il en passe de ravir sa célébrité à celui de Stonehenge ?

L'Histoire change à Göbekli Tepe - Le livre d'heures de Dom Bosco

Le site, découvert au hasard d’une pâture par un berger kurde en 1994, est qualifié de découverte archéologique la plus importante de ces cinquante dernières années. De fait, il révolutionne l’histoire supposée des premières sédentarisations humaines autour de ce qu’on appellerait, beaucoup plus tard, un temple. Göbekli Tepe n’est qu’une petite colline située à 16 km d’Urfa, la cité connue sous le nom d’Édesse dans l’Antiquité, au pied des monts Taurus. Il s’y trouvait une oasis réputée qui permettait de faire étape.

C’est sans doute ce qui explique la construction d’un temple dès l’âge de la pierre. GÖBEKLI TEPE - LA NAISSANCE DE L'HUMANITÉ. Le site de Gobekli Tepe. Le toponyme turc Göbekli Tepe se traduit en français par «la colline au nombril », en référence à sa forme. Sur ce site repose le plus ancien temple de pierre jamais découvert (datation estimée entre - 11500 et -10000 avant notre ère). Il aurait fallu plusieurs centaines d’hommes pour le construire et les travaux auraient duré de trois à cinq siècles. La civilisation mégalithique à l’origine de ce site est encore très mal connue. Göbekli Tepe est le plus ancien exemple répertorié d'architecture monumentale. Le temple aurait été abandonné en 8000 av. Göbekli Tepe, Turkey - Overview.

GÖBEKLI TEPE - LA NAISSANCE DE L'HUMANITÉ vidéo. Göbekli Tepe: Le plus ancien temple de l'humanité. Un temple de 12.000 ans, qui est l'objet de fouilles en Turquie, a donné lieu à la réouverture du dossier historique concernant la période du néolithique que l’on croyait close et semble appartenir à une plus grande civilisation, jusqu'alors inconnue, qui est en train d'être découverte.

Göbekli Tepe: Le plus ancien temple de l'humanité

Cinq millénaires nous séparent de la naissance de l'Egypte ancienne vers - 3100 av JC. Ajouter encore cinq millénaires et nous sommes en -8100, ajouter un autre millénaire et demi, et nous avons la date de Göbekli Tepe, située dans les hautes terres de la Turquie près des frontières irakienne et syrienne, voilà l’endroit précis où cette civilisation encore inconnue a été construite. Sur le plan archéologique, classé comme un site du Néolithique précéramique, (une période située entre 9600-7300 av JC), le plus ancien temple du monde se trouve dans la première partie de cette époque et jusqu'à présent, il a été datée au carbone à 9500 av JC.

Göbekli Tepe. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Göbekli Tepe

Göbekli Tepe (Պորտասար Bordasar/Portasar en arménien, Girî bi navkê mendixka en kurde) est un site archéologique occupé de la fin du Mésolithique (voir Khiamien) au début du Néolithique (plus précisément le Néolithique précéramique A). Göbekli Tepe. Notre vision de la protohistoire est en train de changer grâce à la découverte, en Turquie méridionale, d'un temple vieux de 12.000 ans qui appartient à une civilisation inconnue.

Göbekli Tepe

La nouvelle est d'importance, pas seulement pour accroître nos connaissances sur cette lointaine période de notre histoire, mais parce qu'elle représente un lâcher-prise révolutionnaire de la part de l'archéologie "main stream". Le "courant principal" de l'archéologie est, d'ordinaire, beaucoup plus frileux. A quoi ressemblent ces vestiges ? Dans une structure ovale, des stèles plates, en forme de T, rythment l'espace en présentant des bas-reliefs d'animaux divers : panthères ou tigres, reptiles, renards, sangliers, etc. Non loin de là, à Çatal Hüyük, c'était des taureaux.

Gobekli Tepe, le plus ancien site religieux ? Décidément, le lointain passé de l’humanité est rempli d’énigmes qui nous obligent à rectifier sans cesse le regard que nous portons sur nos ancêtres et leur degré de développement.

Gobekli Tepe, le plus ancien site religieux ?

Ainsi, j’ai regardé hier un étonnant documentaire de National Geographic sur le site de Gobekli Tepe situé en Turquie. Ce site, dont tout laisse à penser qu’il avait une destination religieuse, date de 12.000 ans avant J. Göbekli Tepe un site qui repousse les limites de l’archéologie traditionnelle. Si nous traduisons « Göbekli Tepe » en français, nous obtenons quelque chose comme « le nombril de la colline ».

Göbekli Tepe un site qui repousse les limites de l’archéologie traditionnelle

Ce site archéologique est situé en Turquie, près de la frontière avec la Syrie. Officiellement découvert en 1994 par l’allemand Klaus Schmidt, le lieu avait été répertorié par l’américain Peter Benoît en 1963, mais avait été identifié à tort comme un site de sépulture d’une époque relativement récente. Ce site pose un réel problème à l’archéologie dite "officielle" puisque la datation scientifiquement obtenue nous donne 11,500 ans, rien de moins! L’archéologie enseignée dans nos écoles fait remonter les civilisations néolithiques du Moyen-Orient à environ 6,000 ans avec les Sumériens, or ce site en compte le double.

Gobekli Tepe : de plus en plus mystérieux. Gobekli Tepe : de plus en plus mystérieux MAJ 15-10-2014 Göbekli Tepe est un site archéologique situé dans le sud de la Turquie, près de la ville moderne d'Urfa.

Gobekli Tepe : de plus en plus mystérieux

Il contient au moins 20 anneaux de pierre (cercles à l'intérieur d'un cercle) qui remontent à plus de 11.000 ans (13.000 ans pour le début des constructions). Des blocs de calcaire en forme de T alignés en cercles et des gravures en reliefs sont visibles sur eux. Il y a bien longtemps, des gens ont remplit le cercle extérieur avec des débris afin de construire un nouveau cercle à l'intérieur. Des pointes de flèches et des couteaux antiques faits de roches volcaniques ont été découverts dans ce qui est pour l'instant connu comme le plus vieux Temple du monde, et laissent à penser que le site Turque était la plaque tournante d'un pèlerinage ou d'un lieu de réunion qui a attiré certains groupes différents de personnes il y a 11.000 ans au moins... Temple mystérieux Le plus étonnant, c'est ce qui n'a pas été trouvé.

Preuves volcanique. Göbekli Tepe : La Naissance du Fermier, la Mort du Nomade. L’Homme est né voyageur.

Göbekli Tepe : La Naissance du Fermier, la Mort du Nomade

Pendant plus de 100 000 ans nous avons marché dans les Grandes Savanes, traversé les jungles, campé dans la toundra Arctique, chassé et cherché notre nourriture dans les forêts de cette planète.