background preloader

Numériques

Facebook Twitter

Fabriques Numériques. Médiations numériques en médiathèque. Les technologies mobiles modifient notre façon de communiquer, de travailler, d’apprendre, de se divertir… Sur ce point, ces dernières années ont été pour le moins fécondes , les développeurs redoublant d’imagination pour exploiter ces petites machines. Uniquement dans le domaine musical, chaque semaine apporte son lot d’applications innovantes (et pas seulement pour les musiques électroniques). Certaines applications, parfois conçues par de petits studios, réinventent la manière de s’initier à une discipline, par exemple musicale, en adoptant délibérément une approche vulgarisatrice (Toc and Roll ou TocaBand pour les plus jeunes).

Ainsi, elles offrent la possibilité d’un divertissement créatif parfois étonnamment qualifiant. Des difficultés Au médiathècaire de rester vigilant et de ne pas transformer la médiathèque en show-room Apple. Pour Thomas Fourmeux, « le bibliothécaire est un applithécaire en devenir. Quelles stratégies d’accompagnement ? RockMate, le studio de poche. Centre de Ressources Numériques - Labomedia. PiNG | Explorer les pratiques numériques. Publié le 22 septembre, 2015 PiNG propose un stage de découverte de la programmation, l’électronique, la robotique pour les 10-14 ans, du 19 au 23 octobre 2015. Au programme : découverte de la fabrication numérique de la programmation et de l’électronique avec Blocky@duino à travers la réalisation d’un projet robotique. Le temps de cinq après-midis les participants découvriront la vie du fablab et ses activités, encadrés par : Cédric Doutriaux, animateur technique à l’association PiNG, et Sébastien Canet professeur de technologie en collègue passionné de robotique et d’électronique.

À l’issue du stage ils pourront repartir avec leur création. Tarif : 35€ Le stage se déroulera du lundi 19 au vendredi 23 octobre 2015, les après-midi de 14h à 17h. Il aura lieu à Plateforme C, Hangar 30 Quai des Antilles,NB : le fablab se trouve dans un hangar non isolé, la température peut donc être très fraîche Stage limité à 14 participants. Inscriptions auprès de PiNG au 02 40 16 86 78. Tintin et Astérix désormais numériques.

Snob Tintin ? C’est ce que beaucoup se demandent en découvrant que les aventures du reporter ne sont téléchargeables que sur l’iPad via une application du géant américain Apple. Alors qu’Astérix se met à la disposition de tous en mettant 11 albums en vente sur Amazon Kindle, iBooks et la liseuse Kobo de la Fnac. Débarqués mi-avril sur tablettes, les héros ne gèrent pas leur vie numérique de la même manière. « Pour Astérix en version numérique, le marché est très ouvert. Hachette veut vendre ses bandes dessinées partout, explique Hervé Bienvault, chargé de mission sur le numérique au Syndicat de la Librairie Française. Par contre, l’application des Aventures de Tintin qui n’est accessible que sur iTunes exclut les utilisateurs de tablettes Android.

De plus, il est regrettable que cette limitation se fasse au bénéfice d’un Américain. » Moulinsart joue la carte de l’enrichissement Les éditeurs de Tintin et Astérix n’ont pas envisagé la version numérique de leurs héros de la même manière. BD numérique : Dossier : Bandes dessinées numériques natives - BDZMag. Accueil > BDz-Mag > Nos dossiers Et, Dans la salle suivante… 11 mai, par BDZMag Le choix , voici ce que propose Martin Guillaume avec son projet « Et dans la salle suivante ». Il s’agit d’une bande dessinée numérique qui demande aux lecteurs de choisir à la fin de chaque page (...)

Index : Dossier Bandes dessinées numériques Natives 20 avril, par BDZMag C’est avec plaisir que j’ai regroupé les publications les plus pertinentes sur les BD numériques natives. Pour la réalisation de ce dossier de référence sur la BD numérique native j’ai, je l’avoue, (...) Histoire de la bande dessinée numérique française 17 avril, par BDZMag La bande dessinée numérique existe en France depuis plus de dix ans, et le temps est venu nous apporter le recul nécessaire pour considérer ses évolutions historiques. Due à Julien Baudry, cette série (...) Petits (et grands) secrets des photos numériques.

Livres numériques : les chiffres Hachette 2014. Lagardère et plus particulièrement Lagardère Publishing a publié ses résultats financiers pour le quatrième 2014 et pour le reste de l’année. Les résultats de la branche livres sont en baisse. Lagardère Publishing (Hachette) accuse une baisse e 4,5% de sont chiffre d’affaires sur 2014 et de 8,7% au quatrième trimestre 2014. Livres imprimés forte baisse Sur les quatre derniers mois de l’année 2014 Lagardère Publishing a réalisé un chiffre d’affaires de 1 903M€ contre 1 934M€ en 2013. Les ventes avaient été particulièrement fortes fin 2013 avec une hausse de 6,7% par rapport à fin 2012. C’est le même constat au Royaume-Uni avec une baisse de 10% et aux Etats-Unis avec -8,4%.

Les livres numériques fin 2014 Au quatrième trimestre 2014, les livres numériques représentent 8,9% de l’ensemble des ventes de Lagardère Publishing contre 9,6% en 2013. Les ebooks représentent 19% du CA Trade contre 27% du CA en Q4 2013. Sur l’ensemble de l’année 2014 En 2014, le chiffre d’affaires est de 2 004M€.

Bibliothèques - Prêts de livres numériques sous PNB. Exclusif - BD numériques : Izneo censuré par Apple. Le streaming, moteur ou frein aux ventes numériques ? L'apparition des services d'abonnement et de lecture en streaming, dans le domaine du livre, reste relativement récente. En France, trois acteurs se partagent ce secteur : Youboox, YouScribe et Iznéo, pour le secteur particulier de la bande dessinée. Les éditeurs restent frileux vis-à-vis de ces services, qu'il s'agisse de ceux par abonnement payant ou avec l'affichage de publicités.

La crainte de la cannibalisation des ventes à l'unité est réelle. Le streaming, ça coule de source ? (fleno.de, CC BY-SA 2.0) Ironie du sort, comme seul le progrès technologique en produit : quelques années après avoir été accusé de siphonner les revenus des industries de la musique, iTunes fait état d'une baisse drastique de ses ventes, autour de 13 %.

On connaît les reproches faits à ce type de service, comme Spotify : si l'abonnement est interrompu, l'acheteur ne peut plus accéder à sa bibliothèque. La vente numérique à l'unité déjà dépassée. Vers une disparition du format ePub. « Le livre numérique est mort : vive le livre numérique ! » Avez-vous déjà lu ou entendu cette phrase rendue célèbre par Walrus, éditeur pure-player ayant précédemment annoncé la mort du format ePub ? En ce début d’année, arrêtons-nous un moment pour réfléchir aux devenirs du livre numérique, en partant d’un constat déjà mis en lumière auparavant et qui pourtant se perpétue : télécharger un ePub et accéder à son contenu n’est pas toujours une mince affaire ! « Toute l’industrie du livre — éditeurs, libraires, distributeurs, diffuseurs et services de fabrication, etc — est au regret de vous annoncer la mort du — LIVRE NUMÉRIQUE (.EPUB) — La cérémonie aura lieu en privé sur internet.

Les messages de condoléance sont à adresser au format .txt ou .pdf. Walrus Deux ans après cet avis de décès fictif diffusé par Walrus, éditeur numérique qui prédisait la disparition future du format, l’ePub est toujours bel et bien présent. La raison de cette mort lente et silencieuse ? Futur en Seine, le meilleur des innovations numériques. Services numériques, usages collaboratifs : vers une bibliothèque participative.

Le numérique a largement contribué à un mouvement plus général qui incite tout un chacun à prendre une part active dans des processus collectifs de partage des savoir-faire et de co-construction. Les bibliothèques, de plus en plus, s’inscrivent dans cette dynamique et construisent de nouvelles formes de solidarité comme de sociabilité, avec une gamme d’objectifs qui va de l’inclusion sociale au développement économique d’un territoire en passant par divers projets élaborés via des living lab, fablab, makerspace etc.

Pourquoi et comment la bibliothèque peut-elle se positionner, avec quels partenaires, autours de quels projets, dans quels dispositifs, avec quelles compétences ? Cette journée mettra en valeur l’émergence de pratiques collaboratives à l’échelle des territoires, posant la question des missions et des modes d’intervention des bibliothèques et de leur rôle dans l’appropriation d’une culture numérique. 9h - 9h30 : Accueil des participants/visite de la médiathèque 13h45 - 14h30. Location de livres numériques, quelles offres en France ? Les grosses maisons d’édition américaine sont pour l’instant absentes de cette offre, Amazon se livrant à une passe d’armes commerciale avec elles, Hachette en tête, pour faire baisser les prix des livres et augmenter ses marges.

Mais le site de commerce fait d’ores et déjà miroiter des best-sellers comme la série Harry Potter. Le service n’est pour l’instant disponible qu’aux États-Unis, mais le leader du marché du livre numérique prévoit de le développer dans d’autres pays à l’avenir. L’arrivée d’un tel mastodonte pourrait bien assurer un plus large succès à ce type d’offres. Car plusieurs plates-formes de livres numériques proposent déjà des abonnements illimités en France. ►Scribd, site américain fondé en mars 2007, promet plus de 400 000 ouvrages pour 8,99 dollars par mois (6,69 €) à 80 millions de lecteurs dans une centaine de pays, dont la France.

Défauts : Le catalogue propose essentiellement des livres en langue anglaise. Hadopi : les livres numériques sont piratés car trop chers. Selon une étude publiée par l'Hadopi, les lecteurs de livres numériques sont pour une grande majorité d'entre eux disposés à acheter des livres, mais le prix de vente proposé reste souvent trop élevé. La Haute Autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi) a publié jeudi une étude sur le livre numérique menée en partenariat avec le Groupement pour le développement de la Lecture Numérique (GLN), et réalisée avec l'IFOP. Extrêmement riche et bien faite, avec à la fois des sondages auprès près de 3000 personnes et des études qualitatives en petits groupes, l'étude permet d'en savoir plus sur l'utilisation des livres électroniques, et l'attente des lecteurs.

Elle apporte de nombreux enseignements intéressants, et notamment que : Mais Hadopi oblige, c'est aussi sur les aspects liés au piratage et à l'offre légale ou illégale que l'étude est très instructive. Ainsi : Lire Hadopi : moins d'avertissements en janvier. Readium : l’ePub 3 à portée de main | Lettres Numériques. Près de trois ans après le lancement initial du projet Readium et alors que certains l’attendaient avec impatience, la version 1.0 de Readium SDK est désormais disponible et vient remplacer la version beta. Readium, qu’est-ce que c’est ? Début 2012, l’International Digital Publishing Forum, responsable de la création du format ePub, lance officiellement le projet Readium, avec pour objectif de développer un logiciel permettant la lecture open source de l’ePub 3, successeur de l’ePub 2, via le HTML 5 (le format ePub 3 permet notamment la prise en charge de contenus multimédia audio ou vidéo, la synthèse vocale, l’écriture verticale,…) et de faciliter ainsi son implémentation (pour les utilisateurs de Google Chrome, par exemple, l’extension Readium vient s’intégrer directement dans le navigateur web).

Le projet est rapidement soutenu par de grands noms tels que Google, Kobo, Adobe, Samsung et bien d’autres. Lancement de Readium SDK Mélissa Haquenne. Google investit dans les contenus numériques pour enfants. Google vient d’acquérir une nouvelle start-up. Launchpad Toys est une compagnie proposant de créer des contenus pour les petis et des applications livres interactives pour les enfants.

Toontastic est l’un des outils conçu par l’entreprise. Il semble simple d’utilisation et permet d’impliquer l’enfant dans le contenu proposé par des activités, d’ajouter des animations et bien d’autres choses encore. Launchpad Toys est également multilingue, l’application est disponible sur iTunes et pas sous Android. Les applications Toontastic (iPad) et TeleStory (iPhone iPad) sont très utilisées par les enseignants aux USA.

Google n’a pas beaucoup communiqué sur cette acquisition mais le géant du web semble s’intéresser de plus en plus à la cible enfants. Source : CNet. Presse : les ventes numériques peuvent-elles compenser la vente au numéro ? Philippe Rincé, le Directeur Adjoint de l’OJD, l’a expliqué aux Echos : «Ce n’est pas encore le début de l’asymptote, mais la dégradation est moins marquée que l’an dernier. » A lire cette déclaration, on a le sentiment que la presse a réussi à redresser la courbe des ventes, annonciatrice d’un avenir radieux. Malheureusement, la réalité est assez différente : les chiffres consolidés de l’OJD comprennent toutes les formes d’exploitation des titres de presse : les abonnements (subventionnés pour une bonne partie d’entre eux), les ventes groupées à des tiers (compagnies aériennes, chaînes hôtelières), ventes à l’exportation.

Même si les abonnements participent à la performance d’un titre, ils dépendent assez nettement du dynamisme marketing de l’éditeur et permettent de mettre en place des stratégies de prix très agressives. 950 diffuseurs en moins en un an Il est loin le temps où la France comptabilisait autant de diffuseurs qu’il y avait de communes. Tout reste à faire. Assimil propose des coffrets cartonnés de livres numériques. Partant du principe qu’offrir un lien de téléchargement n’est pas très sexy, quand on veut faire un cadeau, les Editions Assimil proposent une alternative pour mieux s’approprier le numérique.

Désormais l’éditeur propose aux personnes désirant apprendre des langues étrangères les e-méthodes. Sous une élégante boîte carrée d’un gris métallisé mat se cache une carte pour télécharger la méthode numérique d’apprentissage d’une langue et un livret présentant l’éditeur et sa démarche. Terminé donc la dématérialisation totale des ebooks.Assimil a deux objectifs derrière cette matérialisation de l’immatériel : toucher un nouveau public et aider les libraires à vendre du numérique avec des objets tangibles.La maison d’édition précise : « Nous permettons aux librairies et points de vente traditionnels de vendre nos produits numériques. . .D’autres initiatives similaires ont vu le jour, pour donner du corps aux ebooks comme le concept proposé par e-fractions ou encore les Cartes à lire.

Visite en tiers-lieux : dossier Bruxelles / Lille épisode #1 | Parcours Numériques. Dans le cadre du travail de réflexion proposé par PiNG autour des croisements entre les dynamiques des tiers-lieux et celles des Espaces Publics Numériques (EPNs), je suis allée voir du côté du Nord les initiatives en place. Entre Bruxelles et Lille, guidée par mes contacts locaux, je suis allée à la rencontre de différents tiers-lieux, histoire de mieux décrypter cette notion à travers des exemples concrets et pourquoi pas d'y trouver des idées inspirantes pour le réseau Parcours Numériques. Retour sur ces deux jours de visite, épisode #1. //// Transforma (link is external)Coworking, cooking et fablab Première visite à Bruxelles, je me rends à Transforma, dont le projet m'a interpellé pour le croisement d'activités qu'il propose.

Histoire du lieu....Anis Beda connaît bien les espaces de coworking et leur fonctionnement. Fonctionnement...Le lieu est géré par une société privée à responsabilité limitée de 2 associés et plusieurs fondateurs. La notion de 1/3 lieu ? Perspectives ?... FoAM ?.. Numérique et liberté - Un cycle sur les résistances numériques.

La grande séduction du prêt de livres numériques. Pour mieux comprendre les protections de livres numériques - De Marque. Intégrer des ressources numériques dans les collections. Un ouvrage | Paralipomènes. Tim Berners-Lee : « L'intérêt pour les libertés numériques est sans précédent » Le prêt de livres numériques accessible dans Culturethèque. Addr, l’application de lecture qui fait parler d’elle. Ateliers numériques et Fab Labs dans les bibliothèques. Les pratiques culturelles des français et leurs usages numériques. S’éduquer au numérique tout au long de la vie !

BnF collection ebooks, la collection de livres numériques est en ligne. Quand les bibliothèques utilisent efficacement les techniques des commerciaux… | Lettres Numériques. Vendre des livres numériques dans un salon du livre - Dominic Bellavance. Des titres numériques d'auteurs indépendants pour les bibliothèques. Rentrée des classes : faut-il opter pour les devoirs numériques ? Lirtuel, une plateforme en pleine croissance après 7 mois ! | Lettres Numériques. Le point de vue des bibliothécaires expérimentateurs de PNB | Lettres Numériques. Cherche et Trouve : Des livres numériques animés pour les tous petits.

NTIC : pourquoi les écoles numériques françaises misent sur l'Afrique. Éclairage sur le rapport entre propriété intellectuelle et lieux de médiation | Parcours Numériques. Des livres numériques plus chers, que les Américains n'achètent plus. Le monde comme bureau, discussion avec des « nomades numériques » Canada : des bibliothécaires dénoncent le racket des exemplaires numériques. Des experts de la petite enfance alertent sur l'usage intensif des tablettes numériques | Actualité | LeFigaro.fr - Santé « Un frère en bocal », la lecture adaptée à tous les publics.

Maurepas. Les tableaux numériques font leur entrée au conservatoire « Article « Toutes Les Nouvelles. Notre avis sur les offres d’abonnement aux livres numériques « TEA – The Ebook Alternative. Le prêt de livre numérique est désormais possible sur Kindle, mais uniquement en famille. « Bookin’ avec nous » un concours de création de livres numériques pour les écoles. MP3, FLAC, WAV et les autres : les formats numériques audio, de la compression à la haute-définition. RéseauCarel déplore la brutale augmentation tarifaire des livres numériques Hachette distribués par Numilog aux bibliothèques | Réseau Carel.

Thema : émergence d’une norme de classification des sujets de livres et ebooks au niveau international | Lettres Numériques. Arts numériques et licences libres au coeur d'une descente de la Loire en radeau - France 3 Centre-Val de Loire. Pour une stabilité du taux de TVA sur les livres numériques | Groupement pour le développement de la Lecture Numérique. [Blog] Améliorer l’expérience client liée à l’utilisation des DRM sur les livres numériques « TEA – The Ebook Alternative. Bilan appel à projets 2013 "Des tablettes numériques pour des activités cognitives et ludiques avec des enfants autistes" proposé par l'association ABERE. Présentation de « Lirtuel », plateforme de prêt numérique du réseau de lecture publique belge à la Foire du Livre de Bruxelles | Lettres Numériques.