background preloader

Santé - sécurité

Facebook Twitter

Santé au travail. Les salariés absents 14,2 jours hors congés, de plus en plus à cause du travail. Près d'un salarié sur deux (40%) a été arrêté au moins une fois au cours de l'année 2016, selon une étude réalisée par l'institut BVA/rehalto (1) publiée le 15 juin. C'est légèrement plus que l'année précédente (+ 0,6 points) et cela se traduit par un taux d'absentéisme est de 3,9% pour l'année 2016 dans les entreprises de plus de 50 salariés en France.

LIRE AUSSI >> Arrêt maladie: des droits (et des obligations) Les arrêts courts majoritaires, mais... Près de trois semaines de chaise vide (14,2 jours), cela peut paraître beaucoup. Mais la moyenne masque des écarts notables. Les arrêts courts sont majoritaires: 39% s'étalent de 1 à 3 jours et 25% de 4 jours à 1 semaine. À l'inverse, 29% des arrêts ont une durée d'une semaine à 3 mois et 7% sont des arrêts longs (supérieur à 3 mois).

LIRE AUSSI >> "Elle a caché cet arrêt de travail pour continuer à être payée" Un salarié sur quatre absent à cause de son travail Qu'est-ce qui conduit le salarié à ne plus venir au boulot? La Sécu dévoile à des employeurs les motifs d'arrêt de travail de leurs salariés. La fréquence des accidents du travail à un plus bas historique, Congés. Le "Tako Tsubo" ou syndrome du cœur brisé : quand le mal-être au travail tue. Dans nos sociétés toujours en quête de rentabilité, alors qu'éclatent les scandales managériaux chez Lidl, Free et même à l'hôpital… faisons un point sur le burn-out. La journaliste Danièle Laufer a été victime d'un Tako Tsubo : une forme de burn-out qui touche le coeur et peut aboutir sur une crise cardiaque. Elle raconte son expérience au micro de Mathieu Vidard. Danièle Laufer raconte son expérience du Tako Tsubo Danièle Laufer : "Je me suis battue pendant neuf ans dans une entreprise dans laquelle j'ai été très malheureuse, tout en étant extrêmement heureuse du travail que je faisais parce que j'aime énormément mon travail.

J'ai été reclassée, pas très bien accueillie, je me suis retrouvée dans une entreprise extrêmement hiérarchisée dans laquelle il était difficile d'être autonome et responsable et j'en ai beaucoup souffert. Le Tako Tsubo, une maladie plus courante qu'on ne le pense ? Le "syndrome du cœur brisé"... Le burn-out : un mal caractéristique de notre civilisation.

Harcèlement sexuel au travail: «Le premier combat c'est d'éduquer la société toute entière» Après plusieurs films chocs, dont Viol, elles se manifestent et Souffre-Douleurs, ils se manifestent, sur le harcèlement scolaire, la journaliste et réalisatrice Andréa Rawlins-Gaston signe un nouveau documentaire de témoignages, Harcèlement sexuel au travail : l’affaire de tous qui sera diffusé ce mercredi à 22h30, dans le cadre d’une soirée spéciale sur France 2. Celle qui penche avec bienveillance sa caméra sur ces victimes, leur laissant exclusivement la parole, a répondu à nos questions. Comment avez-vous sélectionné les témoignages de ces six femmes ? Comme pour tous les films que je réalise pour les soirées Infrarouge de France 2, je propose à des femmes de devenir des porte-paroles, afin qu’elles puissent interpeller les pouvoirs publics, la société tout entière, les entreprises… J’ai rencontré une cinquantaine de femmes pour réaliser ce film. Les victimes mettent beaucoup de temps à se rendre compte de ce qui leur arrive et a libéré leur parole.

Conseil court - CESTP-ARACT Picardie. Comment identifier et traiter un burn-out ? Prévention des RPS : améliorer l’offre d’accompagnement des entreprises. « Les risques psychosociaux » découvrez le film. Publié le 04-DEC-14 par ANACT | Imprimer Réalisé par Jean-Christophe Besset, ce documentaire pédagogique de 60 minutes, offre un panorama complet sur les risques psychosociaux (RPS) au travail : que sont-ils ? Quelles sont leurs causes ? Comment les prévenir ? Le documentaire a été conçu par Paul Bouffartigue, sociologue du travail et directeur de recherche CNRS-Lest, avec l’appui de l’équipe santé et travail du Laboratoire d’économie et de sociologie au travail (Lest). L’émergence des risques psychosociaux La première partie du documentaire reconstitue l’histoire de l’émergence des risques psychosociaux et des enjeux de santé mentale au travail dans l’espace public au cours des 20 dernières années.

Cette première partie rappelle ainsi les grandes dates, les événements marquants et les enjeux de la reconnaissance et de la prévention des risques psychosociaux dans les organisations. Le travail, au cœur de la prévention des risques psychosociaux. Risques PME - Information et prévention des risques professionnels. Absentéisme | anact. Depuis quelques années, le réseau Anact-Aract, face à la demande d’entreprises confrontées à un absentéisme croissant, s’est attelé à la compréhension de ce phénomène. Les conditions de travail jouent un rôle souvent méconnu dans le processus qui conduit un salarié à s’absenter. En effet, un travail sous fortes contraintes de temps, des horaires décalés, une organisation du travail inadaptée, un manque de reconnaissance ou encore des carences dans le dialogue entre l’encadrement et les salariés peuvent être des facteurs déclencheurs de l’absence.

Si l’absentéisme est un sujet sensible, il n’est pas une fatalité. Ce dossier propose une démarche et des actions pour le réduire durablement. Comment ? Avec qui ? L'objectif de cet univers thématique dédié à l'absentéisme est d’apporter des éclairages spécifiques aux questions que se posent les acteurs dans l’entreprise : comment définir l’absentéisme ? Dix astuces pour laisser son stress au bureau. A l'heure de la sortie du bureau, il faut savoir dégonfler ses soucis professionnels. D'abord pour ne pas noyer ses proches en rentrant. Ensuite pour s'oxygéner la tête. Une bonne façon consiste à se créer une bulle de décompression bien à soi sur le trajet du retour.

Plutôt que de boire un petit verre libérateur, picorez parmi les dix techniques suivantes faciles et rapides. A pratiquer au quotidien comme de la gym décontractante et à combiner selon vos goûts. Juste avant de partir du bureau 1. 2. 3. 4. Sur le trajet de retour 5. 6. 7. En arrivant à la maison 8. 9. 10. Risques psychosociaux | anact. L y a d’abord eu le choc Renault, en 2007. Puis l’électrochoc France Télécom, en 2009. Au cours de ces deux années, les risques psychosociaux (RPS) sont devenus un sujet majeur de l’actualité du monde du travail et continuent à l'être aujourd'hui. Stress au travail, épuisement professionnel ou burnout, si les RPS ne peuvent être niés, ils restent toujours à les définir correctement au sein des entreprises pour mieux les éviter.

Une tâche pas toujours aisée. Depuis plus de 10 ans, le réseau Anact-Aract est fortement sollicité pour aider les entreprises à faire face au phénomène. grâce à son expertise et ses expériences sur le terrain, il affirme que la clé de voûte d’une prévention efficace est l’analyse de la réalité du travail et de ses liens avec l’organisation. Afin d'aider les entreprises à prévenir les risques psychosociaux, l'Anact a mis en place une démarche. Stress au travail: la France, "très mauvais élève" dans la prévention. C'est un problème de santé publique, qui n'a pas vraiment évolué. Patrick Légeron, médecin et auteur d'un ouvrage de référence, le stress au travail, tirait la sonnette d'alarme en 2001.

Mais quinze ans après, où en est-on? "Quinze ans après, on est sorti du déni dans lequel se trouvaient les entreprises françaises, le stress au travail est même surmédiatisé, mais si le contexte est complètement différent, les résultats n'ont pas changé", a-t-il déploré mercredi 10 février, lors d'une conférence de presse sur le sujet.

Nombre d'études et rapports internationaux en attestent: le stress au travail et ses corollaires : burn-out (épuisement professionnel), bore-out (dépression par manque total de stimulus), la dépression, le suicide, sont devenus "le premier péril pour la santé des salariés", en raison notamment des nouvelles pratiques managériales et des transformations radicales induites par la révolution numérique, selon le médecin. Trois millions de Français en souffrance >> LIRE AUSSI. SANTÉ AU TRAVAIL : Tension au travail et manque de reconnaissance, deux facteurs de RPS. Le « job strain », appellation anglophone de la tension au travail, et le manque de reconnaissance sont deux facteurs qui accroissent la survenance de risques psychosociaux.

Dans une étude publiée le 19 janvier, la Dares identifie les salariés qui y sont le plus exposés, les modes d’organisation du travail pouvant accentuer le risque d’exposition, ainsi que les effets sur l’état de santé des salariés. Dans une étude publiée le 19 janvier, la Dares s’est penchée sur deux situations de travail susceptibles d’accroître la survenance de risques psychosociaux (RPS) : le « job strain » ou tension au travail (combinaison d’une forte demande psychologique et d’une faible latitude décisionnelle) et le manque de reconnaissance.

Il en ressort que les salariés n’y sont pas exposés à la même intensité selon leur catégorie professionnelle, leur sexe ou leur secteur d’activité. Manque de reconnaissance, job strain : qui est le plus touché ? Des risques renforcés par les contraintes organisationnelles. Accident du travail : comment le déclarer & quelle est la durée ? Dans quel cas utiliser ce dossier ? Vous êtes victime d’un accident du travail entrainant une incapacité temporaire à travailler et vous souhaitez en obtenir la reconnaissance et donc la prise en charge par la CPAM. Vous voulez bénéficier d’une indemnisation et/ou du maintien de votre salaire. Pour cela vous devez déclarer rapidement votre accident du travail, ou de trajet entre votre domicile et le lieu de travail, auprès de votre employeur. En effet, vous devez informer rapidement votre employeur, pour qu'il puisse en faire une déclaration à la CPAM et pour que vous puissiez bénéficier de la prise en charge et de l'indemnisation de votre incapacité temporaire à travailler.

Mais comment déclarer un accident du travail à son employeur ? Vous avez contracté une maladie professionnelle ? Contenu du dossier : Ce dossier contient les informations relatives aux étapes de la procédure d’accident du travail, à savoir : Télécharger le dossier La question du moment La réponse. Sécurité : l’humain, seul facteur d’amélioration continue, Bien-être au travail. SecretCAM - Des formations à la diversité par le jeu. Quizz Mission Sécurité. Le coût réel du stress des employés pour une entreprise.

Quelle est la perception générale du stress par les entrepreneurs Quels sont les chiffres ? Quelles en sont les conséquences concrètes pour une entreprise ? Quelques chiffres Selon l'INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité), le stress coûte entre 0.8 et 1.6 milliards d'euros par an, en France. A l'échelle de l'Europe, selon plusieurs instituts de recherche, ce coût serait de l'ordre de 20 milliards d'euros par an. Bien que les PME semblent globalement moins touchées que les grandes entreprises par le stress des employés dû aux conditions de travail, le processus tend à se développer. Le stress : la maladie du siècle Certains diront que la plus grande souffrance de notre temps est le mal de dos, d'autres plaideront pour le stress avec pour finalité le diagnostic médical aussi répandu que controversé : le "burn out", anciennement nommé dépression nerveuse ou état dépressionnaire, selon les cas.

Une chose est certaine : le stress est une réalité sociétale En définitive ... Risques psycho-sociaux: les entreprises s'inquiètent mais ne font pas grand chose. Stress au travail : des salariés de plus en plus sous pression. Le management par le stress serait-il devenu la norme dans les entreprises françaises? C'est l'une des interrogations que soulève la 17ème édition du baromètre "Climat social et qualité de vie au travail"*, publié jeudi 22 octobre 2015. Ainsi, 61% des salariés interrogés affirment subir un stress régulier. Pis, près de quatre sur cinq estiment que ce stress a un impact négatif sur leur santé.

Le quart des sondés déclarent d'ailleurs avoir développé au cours de leur carrière un problème psychologique grave (dépression, burn-out) ou avoir été victime de harcèlement moral. "L'intensité de ce stress ne cesse d'augmenter, souligne Virginie Loye, responsable des formations en RH chez Cegos. Autre enseignement de l'enquête, près de la moitié des sondés notent une dégradation notoire du climat social dans leur entreprise depuis un an (pour 42% des salariés et 50% des managers). *Méthodologie : Les risques psychosciaux, c’est quoi ? Publié le 17-MAY-13 par ANACT | Imprimer Le travail évolue, les organisations se transforment, les risques professionnels aussi. Depuis une vingtaine d’années, le stress et les risques psychosociaux sont progressivement apparus comme des sujets majeurs de la vie au travail. Mais de quoi parle-t-on au juste ? Selon les services du ministère du Travail, les risques psychosociaux « recouvrent en réalité des risques professionnels d’origine et de nature variées, qui mettent en jeu l’intégrité physique et la santé mentale des salariés et ont, par conséquent, un impact sur le bon fonctionnement des entreprises.

On les appelle "psychosociaux" car ils sont à l’interface de l’individu ( le "psycho") et de sa situation de travail ». Les RPS sont donc un phénomène multiforme dans lequel on regroupe en général stress chronique d’origine professionnelle, harcèlement moral, harcèlement sexuel, agressions et violences internes ou externes à l’entreprise, et syndrome d’épuisement professionnel. TMS. Les actions de prévention mises en place par la Biscuiterie de l'Abbaye (Basse-Normandie) Comment soigner son corps au travail. Attention à votre posture physique Penché sur votre ordinateur, jambes croisées, la colonne tordue... Sans doute ne vous rendez-vous même pas compte du mal que vous vous faites. "Posez-vous simplement la question : Est-ce que je suis bien installé(e) ? ", propose Magali Combal, coach et professeure de yoga. En écoutant ainsi votre corps, vous pourrez adopter une posture qui respecte votre anatomie et vous permette de respirer de façon optimale.

Bougez ! Attention : "La station assise prolongée n'est pas bonne pour le corps, prévient Magali Combal. Respirez ! Prêter attention aux signaux faibles "Le corps fait tout ce qu'il peut pour nous aider, dans la limite de ses capacités, remarque Magali Combal. Quand les symptômes sont là, il est nécessaire de changer quelque chose dans notre mode de vie et notre façon de travailler pour ne pas tomber plus gravement malade. Percevoir son corps dans une dimension positive "Nous sommes contents quand notre corps se fait oublier, s'amuse Magali Combal. Vidéo Les TMS, le mal du siècle - Tous les journaux télévisés de TF1 - Actu / Buzz. Stress au travail et RPS : De quoi parle-t-on ? - CESTP-ARACT Picardie. Risques psychosociaux : les émotions au travail - CANAL AUNEGE. TMS : De quoi parle-t-on ? - CESTP-ARACT Picardie.

Les causes d'apparition des TMS. Troubles musculosquelettiques (TMS). Ce qu'il faut retenir - Risques.