background preloader

Etats-Unis

Facebook Twitter

Donald Trump

Faut-il avoir peur de la dette des ménages américains ? L’économie américaine va-t-elle vraiment mieux ?

Faut-il avoir peur de la dette des ménages américains ?

Oui. Mais pas suffisamment pour justifier une nouvelle hausse des taux directeurs, estime la Réserve fédérale (Fed). Dans le compte rendu (les « minutes ») de sa réunion des 26 et 27 juillet, dévoilé mercredi 17 août, les membres de la banque centrale américaine apparaissent indécis sur le sujet. Si certains sont convaincus que l’activité va se raffermir, d’autres estiment qu’il « est prudent d’accumuler davantage de données afin d’évaluer le rythme d’évolution du marché du travail ». Dit autrement : en dépit du bas taux de chômage (4,9 %), les faiblesses observées sur l’emploi continuent de les inquiéter. Douche froide pour l’économie américaine : les créations d’emplois au plus bas depuis six ans. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Stéphane Lauer (New York, correspondant) Est-ce le début de la fin du cycle de reprise aux Etats-Unis ?

Douche froide pour l’économie américaine : les créations d’emplois au plus bas depuis six ans

En tout cas, le fait que l’économie américaine n’ait créé que 38 000 emplois en mai a jeté un froid sur la solidité de la croissance. Pour retrouver un chiffre aussi faible, il faut remonter à septembre 2010. Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, le département du travail a également annoncé, vendredi 3 juin, avoir drastiquement révisé à la baisse les statistiques de mars et d’avril avec respectivement 186 000 et 123 000 créations.

La chute est impressionnante par rapport à la moyenne observée en 2015 qui avait été de 219 000 créations par mois. Lire aussi : Pas de rebond pour l’économie mondiale en 2016 Donald Trump, le candidat à l’investiture républicaine pour l’élection présidentielle, jamais avare de catastrophisme, a qualifié ces chiffres de l’emploi de « bombe ». Bérézina Une hausse des salaires meilleure que prévue. Les créations d’emplois ralentissent - Le Monde 03/04/15. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Stéphane Lauer (New York, correspondant) Le marché du travail américain a marqué le pas en mars.

Les créations d’emplois ralentissent - Le Monde 03/04/15

Les États-Unis ont créé 126 000 emplois, a annoncé, vendredi 3 avril, le département du travail. Pour retrouver un chiffre aussi bas, il faut remonter à décembre 2013. Même si le taux de chômage est resté inchangé à 5,5 %, il s’agit d’un réel décrochage, qui a pris de court les économistes, qui tablaient sur la création de 265 000 emplois. La croissance de l’économie américaine marque le pas - Le Monde 27/03/15. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Stéphane Lauer (New York, correspondant) L’économie américaine aura connu une fin d’année 2014 moins dynamique que prévu.

La croissance de l’économie américaine marque le pas - Le Monde 27/03/15

Et ce ralentissement enregistré fin 2014 devrait s’accentuer au premier trimestre 2015. Cela n’empêche toutefois pas la Réserve fédérale (Fed, banque centrale) de confirmer qu’elle « pense sérieusement » relever les taux d’intérêt dès cette année, comme l’a indiqué sa présidente, Janet Yellen, vendredi 27 mars, lors d’un discours à San Francisco, Le produit intérieur brut (PIB) a finalement progressé au quatrième trimestre 2014 de 2,2 % en rythme annualisé, soit 0,55 % en croissance cumulée, selon la troisième (et dernière) estimation du département du commerce. Lire aussi : La croissance américaine du quatrième trimestre révisée à la baisse Il s’agit d’une déception dans la mesure où la plupart des économistes tablaient sur une hausse de 2,4 % . « Les données récentes ont été décevantes. Aucune date fixée. Etudes éco OCDE juin 2014. La Fed tourne la page des rachats d’actifs - Le Monde 30/10/14.

Le chômage poursuit sa décrue - Le Monde 07/11/14. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Stéphane Lauer (New York, correspondant) Le marché du travail aux Etats-Unis poursuit son redressement.

Le chômage poursuit sa décrue - Le Monde 07/11/14

Grâce à la création de 214 000 emplois en octobre – chiffre certes légèrement inférieur aux attentes des économistes – le taux de chômage est tombé à 5,8 % de la population active, selon les statistiques publiées, vendredi 7 novembre par le département du travail. Il s’agit du plus bas niveau depuis juillet 2008. Par ailleurs, les chiffres de création d’emplois des deux mois précédents ont été révisés à la hausse. En août et septembre, l’économie américaine a créé 31 000 emplois de plus que ce que les premières estimations indiquaient. Lire aussi : La croissance américaine démontre sa solidité Pour autant, derrière ces statistiques flatteuses, des interrogations sur la solidité du marché du travail demeurent.

Le salaire horaire n’a augmenté que de 0,1 % en octobre par rapport à septembre et de 2 % sur un an. La croissance démontre sa solidité - Le Monde 30/10/14. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Stéphane Lauer (New York, correspondant) A cinq jours des élections de mi-mandat, la publication de bons chiffres de croissance, jeudi 30 octobre, tombe à point nommé pour le gouvernement de Barack Obama.

La croissance démontre sa solidité - Le Monde 30/10/14

L’économie américaine a progressé de 3,5 % en rythme annuel entre juillet et septembre, selon la première estimation du département du commerce. Après la hausse de 4,6 % enregistrée au deuxième trimestre, il s’agit de la meilleure performance sur six mois depuis 2003. Mais il est peu probable que ces chiffres soient déterminants sur le terrain électoral.