background preloader

Immigration

Facebook Twitter

Perdre la raison face aux barbelés. IDOMENI (Grèce), 18 avril 2016 – Une des choses qui me frappe le plus chez tous ces réfugiés bloqués depuis des mois à la frontière gréco-macédonienne c’est de les voir, lentement, perdre la raison.

Perdre la raison face aux barbelés

Voilà des années que je couvre cette crise de réfugiés. Réfugiés : Un incubateur de mode contre les migrants de la Chapelle. En Suisse, pieds nus contre rangers. En 2015, une foule silencieuse transperce la forteresse Europe Dans toute l’Europe, les initiatives solidaires pour soutenir migrants et réfugiés se multiplient.

En Suisse, pieds nus contre rangers

A Berlin, un organisme propose des réfugiés comme colocataires. Toujours plus de réfugiés originaires des pays arabes et africains arrivent ces dernières années en Allemagne, qui est aujourd'hui la première destination des demandeurs d'asile en Europe.

A Berlin, un organisme propose des réfugiés comme colocataires

Rien qu'à Berlin, le nombre de réfugiés a grimpé cette année d'un tiers par rapport à 2013, passant de plus de 6.000 à plus de 9.000 personnes, comme le rapporte le site de la chaîne de télévision RBB. Conséquence: les centres d'accueil de la capitale allemande sont débordés et six «villages» de containers aménagés sont en train d'être construits à la hâte dans plusieurs quartiers pour créer de nouvelles places d'hébergement, tandis que depuis deux ans, les actions de protestation se multiplient du côté des réfugiés sans-abri, de campements sauvages en plein centre-ville à des occupations de bâtiments en passant par plusieurs grèves de la faim.

«Nous avons fait un appel aux dons auprès de notre famille et de nos amis. En deux semaines, nous avons réuni de quoi payer le loyer pendant un an. « On les trie sur le trottoir » : les migrants de La Chapelle évacués. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Antonin Sabot L’arrêté d’expulsion avait été affiché samedi 30 mai en préfecture.

« On les trie sur le trottoir » : les migrants de La Chapelle évacués

Depuis, les migrants qui campaient boulevard de La Chapelle à Paris, entre les stations de métro Barbès et La Chapelle, dans le 18e arrondissement, s’attendaient à être expulsés d’un jour à l’autre. Mardi 2 juin, la police a bouclé le périmètre aux alentours de 6 heures et a procédé à l’évacuation du camp, mettant en avant, comme souvent dans ce genre de cas, l’insalubrité et les risques sanitaires. Lire aussi : Dans nos sociétés pressées, le migrant est transparent « C’est une opération d’urgence et c’est dommage de devoir en arriver là », reconnaissait Pierre Henry, directeur général de France terre d’asile, présent sur place pour « garantir que ça se passe bien ».

Mais mardi matin, c’est justement cette liste qui pose problème. D’autres expliquent qu’ils n’étaient pas là au moment du recensement. . « Risque d’épidémie » - « Où allez-vous dormir ce soir ? «Toute l’Italie est bouleversée, la Sicile est en deuil» Ils regardent autour d’eux, hébétés, sans proférer un seul mot… Exténués, les yeux luisants, ils portent les marques indélébiles de la tragédie à laquelle ils viennent d’échapper.

«Toute l’Italie est bouleversée, la Sicile est en deuil»

Celle qui a eu lieu au large des côtes libyennes. Ce sont eux, les vingt-huit survivants d’une hécatombe sans précédent. Une marée de morts, une marée de larmes pour ces victimes qui n’imaginaient pas un tel destin. Des centaines de migrants morts dans un naufrage en Méditérranée. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Maryline Baumard C’est un drame de l’ampleur de la tragédie de Lampedusa d’octobre 2013 qui se serait produit ce week-end au large de Reggio Calabria, à la pointe sud de la botte italienne.

Des centaines de migrants morts dans un naufrage en Méditérranée

Quelque 400 migrants auraient disparu dans le naufrage d’une embarcation de fortune, dimanche 12 avril, aux dires des 150 survivants, débarqués mardi matin en Italie et interrogés par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et l’ONG Save the children. « Selon les témoignages recueillis ces dernières heures parmi les 150 survivants débarqués à Reggio Calabria, il y aurait environ 400 victimes dans ce naufrage intervenu 24 heures après le départ des côtes libyennes », a annoncé Save the children dans un communiqué. Léonarda, 15 ans, arrêtée et expulsée pendant une sortie scolaire. Mme Dibrani et ses 6 enfants ont été expulsés mercredi 9 octobre au matin vers le Kosovo.

Léonarda, 15 ans, arrêtée et expulsée pendant une sortie scolaire

Ils habitaient un appartement à Levier (Doubs) qu'ils occupaient dans le cadre de la prise en charge des demandeurs d'asile du DLHD. M. Dibrani était depuis fin août retenu au centre de rétention de Strasbourg. Aux armes, historiens ! LE MONDE DES LIVRES | • Mis à jour le | Par Jean Birnbaum Vendredi 4 octobre, dans l'une des innombrables émissions de télévision où il s'emploie à briser les tabous qui parasitent encore nos consciences, Eric Zemmour a posé un mot sur les cercueils des femmes, des hommes, des enfants qui venaient de mourir à Lampedusa : "Envahisseurs".

Sans que ce terme suscite de réactions marquantes dans le studio, il a pu marteler que "ces gens-là sont des envahisseurs" et conclure d'un rictus fanatique : "Ils prennent leurs risques ! " Campé dans cet espace pseudo-subversif mais authentiquement indigne que d'aucuns nomment "politiquement incorrect", il a asséné des propos où l'abjection morale s'avançait bardée d'aberrations historiques – sur le droit d'asile, d'abord.

Le vocabulaire était guerrier, le délire martial, l'offensive d'autant plus funeste qu'elle demeurait sans riposte.