background preloader

BD

Facebook Twitter

Histoire – géo et bande dessinée. Voici des extrait d’un entretien avec Chris Claremont, auteur des comics X-men, issus d’un article du Monde.fr. Vous êtes aussi réputé pour avoir donné à Magnéto, le supervilain de la saga, un passé très fort, de rescapé d’Auschwitz. Qu’est-ce qui a motivé ce choix ? « Quand j’ai travaillé sur cette série, nous étions en 1975. J’ai commencé à m’interroger sur qui était Magnéto, pourquoi il a fait ce qu’il a fait. Je me suis dit qu’il devait avoir 40 ou 50 ans d’apparence. En regardant en arrière depuis 1975, je me suis demandé ce qui s’est passé cinquante ans plus tôt, dans les années 1920 – époque à laquelle sont nés mes parents. Vous avez fait le choix de ne pas représenter directement la Shoah dans vos histoires cependant.

. « En effet, à quelques rares exceptions, elle n’apparaissait que dans des souvenirs. Très peu de BD américaines pendant la guerre et même après ont évoqué la Shoah. . « Je ne sais pas. Ci-dessous, l’émission La Fabrique de l’histoire a visité l’exposition : Guy Delisle dans la géographie de Jean Echenoz - Oh les beaux jours ! Avec Jean Echenoz et Guy Delisle.Rencontre animée par Gérard Lefort. Oh les beaux jours ! A découvert que Guy Delisle, auteur québécois de nombreuses BD à succès, admirait le plus discret des grands romanciers français, Jean Echenoz.

Plus surprenant, peut-être, nous apprenions peu après que l’inverse était vrai. Dès lors, l’idée de les réunir sur un plateau est née et nous avons demandé à Guy Delisle de réaliser des dessins à partir des lieux présents dans l’œuvre dense de Jean Echenoz. Ces dessins serviront de trame à cette rencontre inédite où il sera aussi question des livres du bédéiste qui ont nourri le romancier, parmi lesquelles Pyongyang dont les décors ne sont pas sans rappeler ceux d’Envoyée spéciale, le dernier roman d’Echenoz.

À lire : Jean Echenoz, Envoyée spéciale, Minuit, 2016.Guy Delisle, S’enfuir, récit d’un otage, Dargaud, 2016. À voir : la vidéo de la rencontre À écouter sur France Culture, partenaire d’Oh les beaux jours ! Tokyo dans la mégalopole japonaise. Géographie 4ème. Le programme de 4e, applicable à partir de la rentrée 2011, s'intitule : "approches de la mondialisation". La séquence proposée se situe dans la partie I : "des échanges à la dimension du monde", thème 4 : "les lieux de commandement" ou "les entreprises transnationales".

Rappel du programme "Connaissances : les grandes métropoles. Centres décisionnels majeurs, elles concentrent le pouvoir économique, financier, culturel, politique et technologique. Démarche : étude de cas : Tokyo dans la mégalopole. Cette étude de cas débouche sur la présentation de planisphères : grandes métropoles, places boursières, réseau mondial de l'Internet... Objectifs de contenus Notions : métropole mondiale, mégalopole, métropolisation, pouvoir de commandement Vocabulaire : mégapole, verticalité, terre-plein articifiel, conteneurisation, indice Nikkei... Intégration du thème transversal Histoire des arts L'étude de cas au collège Elle ne débouche pas comme au lycée sur une mise en perspective longue. Durée 3 heures. Une exploitation en classe de la BD "Maus" d’Art Spiegelman.

Maus d’Art Spiegelman Art spiegelman est un auteur de bande dessinée américain qui propose en 1986 une histoire, "MAUS" racontant la vie de sa famille pendant l’holocauste. Art Spiegelman a utilisé les propos de son père. Il obtient d’ailleurs un prix Pulitzer spécial pour cette oeuvre. Fabrice Cayot propose d’utiliser en classe (lycée) quelques pages de l’oeuvre pour expliquer les chambres à gaz. L’utilisation de Maus en classe de 3e Pourquoi utiliser Maus pour évoquer la Shoah : Depuis quelques années, la Bande dessinée apparaît comme un outil intéressant pour aborder certaines points historiques. Plus particulièrement, l’intérêt de la Bande dessinée est de constituer un support assez juste pour évoquer l’indicible, l’horreur absolue de la Shoah.

Le choix de la Bande dessinée : Maus ou Auschwitz Deux bandes dessinées traitent du problème de la Shoah avec des partis narratifs, artistiques et mémoriels très différents : Maus d’Art Spiegelman et Auschwitz de Pascal Crocci. Sur le support : 1. Analyse de BD sur la 1ère Guerre mondiale : l'oeuvre de Tardi 1. Analyse de BD sur la 1ère Guerre mondiale : l'oeuvre de Tardi I- Présentation de la BD 1- Titre de la BD, son type de dessin (école franco-belge, manga japonais, comics américain…). 2 - Nom et courte biographie de l’auteur et/ou dessinateur, sa nationalité. 3- Date de parution et contexte historique. 4- Résumé de la BD. 5- Destinataire : public visé, réception du public.

II- Description et analyse 6- La composition de la planche : nombre de vignettes, couleurs … 7- La situation des scènes : lieu, date,… 8 - L’analyse des vignettes sélectionnées - décrire les vignettes choisies avec le vocabulaire approprié. III- Interprétation 9- Quel(s) message(s) l’auteur veut-il transmettre (critique, dénonciation …) ? Vocabulaire spécifique de la BD Planche : page entière de B.D., composée de plusieurs bandes. Bande : (aussi appelée un “strip”) succession horizontale de plusieurs images. Vignette : (aussi appelée une case) image d’une bande dessinée délimitée par un cadre.

Analyse générale de l’œuvre : 1. 2. 3. 4. La Bande Dessinée : Comics américains : un art populaire au service de la guerre idéologique. La Bande Dessinée : Comics américains : un art populaire au service de la guerre idéologique Durant la Guerre froide, la bataille idéologique entre les deux Grands fait rage. Aux Etats-Unis, le cinéma, la littérature, mais aussi la bande dessinée s’inspirent de la réalité pour transposer l’ennemi dans la fiction. LIEN : La naissance des Comics Les premiers comics sont nés en 1939 avec Superman. Ce sont des pulp magazines où le récit est sous forme de bande dessinée. Vocabulaire des arts : Comics : Terme américain pour désigner, au départ, les bandes dessinées en général.

Pulp magazine : Publication à bas prix imprimée sur du papier en pulpe de cellulose, c’est-à-dire de déchet textile traité. Document 1 : Principaux personnages des Comics Captain America (créé en 1940) : Steve Rogers, du fait de sa faiblesse physique, ne peut s’enrôler dans l’armée en 1941. Thor (créé en 1962) : Inspiré de la mythologie germanique, il est le dieu de la guerre. Bande dessinée et histoire-géographie. Hokusai, quelle vie ! Hokusai, à qui a été consacré une exposition importante au Grand Palais à l’automne 2014, est le peintre japonais le plus célèbre à travers le monde.

Mort à 89 ans en 1849, Hokusai a vécu mille vies. Passionné par son art, il lui sacrifie tout et mène une vie errante, changeant de nom à chaque fois qu’il veut se renouveler pour atteindre une forme plus haute de la peinture. Il abandonne les familles qu’il fonde, ses amis, ses disciples, pour toujours se réinventer ailleurs, parfois d’ailleurs poursuivi par ceux qu’il a blessés ou ceux qui l’adorent. Ce manga n’est pas un simple récit linéaire de la vie d’Hokusai. Hokusai, de Shôtarô Ishinomori, éd. Thème : la vie du peintre japonais Hokusai.

Demandez le programme : pas de rapport avec un programme d’histoire en particulier, mais peut être une ressource en histoire des arts. En savoir plus ? Innocent, le bourreau de la Révolution ? Voici encore un manga historique richement documenté et d’une grande qualité graphique. Des bandes dessinées pour les professeurs d'Histoire-Géographie ! Voici notre sélection de bandes dessinées en rapport avec l’Histoire-Géographie. Vous pourriez bien y trouver une idée de cadeau ou des idées de séquences ;). Le choix n’a pas été facile, c’est donc la subjectivité de la rédac’ qui a parlé ! Olympe de Gouges de José-Louis Bocquet et Catel Mariée et mère à 18 ans, veuve aussitôt après, Marie Gouzes décide de vivre librement. Elle se fera désormais appeler Olympe de Gouges… Communardes ! De Lucy Mazel et Wilfrid Lupano Une bande dessinée féministe qui vous plonge au coeur de la Commune de Paris.

C’était la guerre des tranchées de Jacques Tardi Le quotidien de la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale. Irmina de Barbara Yelin La vie d’une femme allemande sous le régime nazi. Maus de Art Spiegelmann Une BD magistrale sur la Shoah. Juger Pétain de Sébastien Vassant et Philippe Saada Inspiré du documentaire de Philippe Saada, cette bande dessinée raconte le procès du maréchal Pétain qui débute en juillet 1945. In "Inspirations" BD, comics, mangas : la géographie entre les pages | Scoop.it. Géographie, ville et bande dessinée : quelques pistes bibliographiques – SciencesDessinées. Suite au Café géographique sur “Représenter l’espace urbain dans la bande dessinée”, voici quelques références et pistes bibliographiques qui ont appuyé la préparation de ce Café géo.

A l’exception de la thèse de doctorat en géographie de Julien Champigny, L’espace dans la bande dessinée (2010, Université Paris 7), la question de l’espace dans la BD est assez dispersée dans la littérature géographique. Pourtant, en “creusant” la bibliographie, s’il n’y a pas encore d’ouvrage ou de numéro de revue spécifique à l’approche spatiale pour appréhender la bande dessinée (y compris dans des revues spécialisées, telles que l’incontournable Comicalités), les géographes sont tout de même nombreux à s’être intéressés à l’espace dans/de la bande dessinée. Voici donc quelques références autour des liens Géographie/Bande dessinée/Ville (cette biblio/sitographie ne prétendant nullement à l’exhaustivité). L’espace urbain dans la bande dessinée : ressources bibliographiques.

Séminaire ENSSIB : « La bande dessinée en questions » (Lyon/Villeurbanne) – SciencesDessinées. Les prochaines séances du séminaire « La bande dessinée en questions » organisé par Pascal Robert à l’ENSSIB (École Nationale Supérieure des Sciences de l’Information et des Bibliothèques) auront pour thème : « La BD en Rhône-Alpes : acteurs, initiatives et enjeux« . Présentation du séminaire :« La bande-dessinée ne se fait pas qu’à paris. Elle est également très dynamique en Rhône-Alpes. Le séminaire de cette année se propose donc de donner la parole à ses acteurs (éditeurs, auteurs, universitaires, bibliothécaires, organisateurs de festivals et libraires), de présenter leurs initiatives (les maisons d’éditions en Rhône-Alpes, les livres publiés sur la BD, les expositions, etc.) et les enjeux (contraintes et opportunités) d’une vie de la BD en « province ».

Programme des prochaines séances : Deux autres séances suivront, sur les bibliothèques et la BD, ainsi que sur les festival de BD dans la région Rhône-Alpes. Source de l’information : Site de l’ENSSIB : Séminaire : « Uchronie et bande dessinée » (12 février 2014, Paris, ENS-Ulm) – SciencesDessinées. Série « Café géo Ville et BD » (1) : La ville, la géographie et la bande dessinée – SciencesDessinées. Ce texte est un extrait du compte-rendu du Café géographique de Paris du 28 janvier 2014 où Aymeric Landot et Bénédicte Tratnjek étaient invités à intervenir sur le sujet « Représenter l’espace urbain dans la bande dessinée » suite à la journée d’études du Laboratoire junior Sciences Dessinées du 18 septembre 2013 : Ville et bande dessinée, avec Benoît Peeters comme invité du grand entretien.

L’intégralité du compte-rendu est à paraître sur le site des Cafés géographiques que nous remercions de cette invitation. Voir tous les billets de la série « Café géo Ville et BD ». Bénédicte Tratnjek rappelle d’emblée que les Cafés géo, en 2001, avaient organisé une soirée pour décrypter l’« Hergéographie » [1]. Alors que la bande dessinée a connu de grandes difficultés à être reconnue comme objet géographique, et plus généralement objet pour l’ensemble des recherches universitaires, les Cafés géo ont été précurseurs sur cette question d’une approche de la BD par la géographie. Histoire de la BD et du Manga.

Le manga: qu'est-ce que c'est ? Historique du manga. Histoire de la BD et du Manga. Enseignement (1) : enseigner avec la bande dessinée. [janvier 2013] L’histoire des liens entre bande dessinée et éducation s’est exprimée successivement dans les termes d’une hostilité farouche, d’une intégration résignée, puis d’une récupération intéressée et d’une légitimation affichée.

Petit historique de l’intégration scolaire de la bande dessinée Le rejet des éducateurs catholiques et laïcs s’exprime dès 1907, lorsque la bande dessinée devient presque exclusivement un matériau des publications de presse destinées à la jeunesse. Leur argumentaire, où se mêlent considérations esthétiques, psychologiques et morales, ne variera guère jusqu’aux années 1960 : le médium est stigmatisé pour la pauvreté du texte, pour la teneur grotesque et caricaturale des illustrations, pour son contenu pulsionnel et violent, sans oublier le pouvoir séducteur de l’image (qui encouragerait l’affabulation) et même l’inintelligibilité même de la narration verbo-iconique.

Une intégration en trompe-l’œil Enseigner l’Histoire avec la bande dessinée Nicolas Rouvière. Alessia Trivellone : « Réaliser une BD permet à mes étudiants de Master de vulgariser l’Histoire médiévale » – Cases d'histoire. Imaginations historiennes. Recensé : Marie Panter, Pascale Mounier, Monica Martinat et Matthieu Devigne (dir.), Imagination et Histoire : enjeux contemporains, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014. 328 p., 20 €. Croisant les approches historiennes, littéraires et cinématographiques, l’ouvrage collectif Imagination et Histoire cherche autant à faire le point sur les très nombreuses réflexions épistémologiques qui traversent la discipline depuis la fin des années 1970, qu’à les renouveler. Évitant de revenir frontalement sur des problématiques liées à la mise en intrigue du passé, au rapport à la fiction ou à la falsification de l’histoire [1], il a pour principale originalité de placer au centre de l’investigation le rapport à l’imagination [2].

Celle-ci est tour à tour considérée comme une propriété intrinsèquement liée à l’écriture historienne de l’histoire ou comme une capacité propre aux réalisateurs, metteurs en scène, écrivains et autres artistes, qui expriment un point de vue sur le passé. La bande dessinée historique | Université de Pau. Everyone’s history?! An inventory on writing contemporary history in the digital age | We think History. Frédéric Clavert, Serge Noiret (Editors), L’histoire contemporaine à l’ère numérique, Contemporary History in the Digital Age, Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt, New York, Oxford, Wien, 2013. 381 p. Review The humanities are subject to a continuous, but recently accelerated change. In the meantime, this change has a powerful name: Digital Humanities. And this name is program – the humanities are to be made ​​ fit for the digital age. To this, in october 2009, a symposium took place, organized by the Centre virtuel de la connaissance sur l’Europe and the University of Luxembourg.

The aim was to take into view the new sources, tools and methods of contemporary history. The contributions are now available in a rich anthology, edited by Frédéric Clavert and Serge Noiret, two protagonists of the Digital Humanities in Europe. A special opportunity and challenge is the Web 2.0. Another basis for new research applications is the Web 2.0. Serge Noiret makes “Digital History 2.0” out of it. Et la « nouvelle histoire »... Dossier pédagogique : le manga Marie-Antoinette pour les 4e et les 2nde. Témoignage et engagement... l’Holocauste en bande dessinée. Depuis la Seconde Guerre mondiale jusqu’à nos jours, les productions plastiques qui traitent de la Shoah surprennent par leur diversité et leur originalité : roman graphique, comics de super-héros, manga, caricature, bande dessinée classique… Cette dernière fait l’objet d’une exposition Shoah en bande dessinée, tabou ou totem ?

Au Mémorial de la Shoah (jusqu’au 30 octobre 2017), qui rassemble plus de 200 planches dont énormément d’originaux et quelques œuvres numériques. Et pourtant, la bande dessinée a mis du temps pour s’emparer entièrement de la Shoah, délaissant pendant de nombreuses années le sort des Juifs en faveur d’une mise en scène de la libération des camps. "Après la guerre, il y a une médiatisation sur la libération des camps, puis une sorte de tabou. Ce n’est qu’à la fin des années 70 et des années 80 que la Shoah réapparaît en bande dessinée. " Lucie Servin, historienne et journaliste, dans Ping Pong. Enfin, en 1944, la bande dessinée française La Bête est morte ! Bande dessinée. La Grande Guerre au miroir de la bande dessinée. La Première Guerre mondiale en BD : « Carnets 14-18 » | La Première Guerre mondiale | Metropolis, tous les dimanches à 11h20.

La première guerre mondiale dans la bande dessinée. Lyon BD Festival. Seconde Guerre mondiale dans la bande dessinée. Les ouvrages de recherche > Bande dessinée (Histoire) Les ouvrages de recherche > Bande dessinée (étude) Maîtres de la BD européenne. La Cité internationale de la bande dessinée et de l'image - Toutes les activités et ressources de la Cité à portée de clic. Le groupement des librairies indépendantes spécialisées en bandes dessinées. Blog mangas, comics, BD : sortie, actualité, avis ... - Blog Album. “Un maillot pour l'Algérie”, ou l'incroyable histoire des footballeurs du FLN.