background preloader

Articles Marketing à la une sur E-marketing.fr - Page 1

Le secteur du luxe défie la crise, à l'image de LVMH Le numéro un mondial du luxe, LVMH, a annoncé lundi 15 octobre des ventes en hausse de 15% à 6,9 milliards d'euros au troisième trimestre, conformes aux prévisions des analystes, et s'est dit "confiant pour l'année 2012" malgré le "contexte de ralentissement économique en Europe". Sur neuf mois, la progression est de 22%, là aussi conforme aux attentes, à 19,86 milliards d'euros. Le groupe détient notamment Louis Vuitton, Céline, Givenchy, les champagnes Moët et Chandon, Dom Pérignon et Veuve Clicquot, les parfums Guerlain et Dior, mais aussi les montres Tag Heuer, Hublot et le joailler Bulgari. Toutefois, la croissance organique a continué de ralentir au troisième trimestre, contre 12% sur l'ensemble du premier semestre. Ce qui constitue pour le groupe "une bonne performance dans le contexte économique actuel". Un marché mondial supérieur à 200 milliards d'euros Au-delà de LVMH, c'est tout le secteur du luxe qui se porte bien. Les Chinois, premiers clients du luxe (Avec AFP)

Les facteurs de la fixation des prix C’est une étape très délicate dans la vie d’un produit : celle de lui fixer un prix. En effet, le prix n’est pas fixé par hasard et doit correspondre à plusieurs critères. L’objectif étant de pouvoir vendre, pour être rentable et assurer la pérennité de l’entreprise. Pour fixer un prix, les analystes distinguent généralement trois facteurs : la demande, les coûts et la concurrence. Voyons chaque point en détail. La demande Plusieurs facteurs affectent la sensibilité de la demande par rapport au prix. Pour connaître l’évolution de la demande par rapport au prix, l’entreprise est appelée à effectuer de manière épisodique des enquêtes auprès des consommateurs. Portant sur les perceptions d’achat chez les clients et sur le prix pratiqué par les concurrents, ces enquêtes peuvent utiliser des approches et des techniques diverses. Parmi ces techniques, il existe une méthode de calcul du prix psychologique. Les coûts Plusieurs types de coûts peuvent intervenir dans le calcul du prix. La concurrence

Les marques ne maîtrisent pas les réseaux sociaux "Gagner et conserver ses clients devient de plus en plus compliqué", déclare Frédérique Bonhomme, directrice de projet au sein de la Digital Factory de TNS Sofres. L’institut d’études dévoile, en exclusivité pour E-marketing.fr, les principaux résultats de l’étude internationale "Digital life" (72 000 consommateurs online interrogés dans 60 pays), qu’elle présentera avec Adobe, le 2 février 2012, à Paris. L’étude révèle que 57 % des habitants des pays développés(1) ne veulent pas s’engager vis-à-vis des marques sur les médias sociaux ; un taux qui est légèrement supérieur en France (59 %). De plus, au plan international, 47 % postent des commentaires en ligne sur les marques, alors qu’ils ne sont que 29 % en France. "Le monde du digital représente des opportunités de croissance importantes pour les marques. "De nombreuses marques ont identifié le fort potentiel d’audience sur les réseaux sociaux. Comprendre le marché français Miser sur les marchés à forte croissance

Webmarketing Junkie Awards de la Communication Fair Business Pour la septième année, l’agence Aressy apporte un éclairage sur les bonnes pratiques de communication RSE à travers les « Awards de la communication fair business ». La soirée de remise des prix est programmée le 15 avril 2013 à Issy-les-Moulineaux et sera enrichie d’une table-ronde sur le thème « La communication RSE et le B-to-B ». Créés en 2006, les Awards de la Communication Fair Business sont « un témoin fidèle de l’évolution de la communication responsable et valorisent les démarches les plus innovantes. » Iria Siboni-Marques, directrice associée de l’agence Aressy qui a conçu et qui organise ces Awards depuis 2006, dresse les constats suivants : Les annonceurs sont plus hésitants à participer aux Awards. Les votes dans les quatre catégories (pub presse & affichage, communication web, éditions et publications ou événements) sont ouverts jusqu’au 7 avril sur le site des Awards.

Etude de cas Amazon La stratégie d'entreprise consiste à se fixer des objectifs en fonction de l'environnement (contraintes extérieures) et des ressources disponibles dans l'organisation, puis à allouer ces ressources afin d'obtenir un avantage concurrentiel durable et défendable Le cabinet de conseil Boston Consulting Group "a compté les changements survenus parmi les dix premiers des classements (pour leur capitalisation boursière) sur les périodes 20002004 et 2004-2007. Durant la première période, qui vit l'éclatement de la bulle Internet, la moitié des leaders de l'assurance ont perdu leur place, contre 10 % seulement durant la période d'embellie qui suivit. Le constat vaut pour tous les secteurs." Les différences managériales pourraient expliquer ce paradoxe.

Prix de vente Les méthodes de fixation des prix Pour fixer le prix d’un produit, plusieurs techniques peuvent être utilisées. Cette approche est souvent pratiquée par les entreprises pour fixer les prix de leurs produits, elle consiste à se référer essentiellement aux prix des produits concurrents sur le marché choisi et la clientèle ciblée. Ce procédé présente des avantages dans les circonstances suivantes : Lorsque les coûts sont difficiles à mesurer ou que l’exploitation n’a pas mis en place un système de comptabilité analytique, Lorsque le prix moyen pratiqué dans le marché sélectionné procure une rentabilité suffisante, Mais il existe des dangers liés à la concurrence sur les prix. Le risque de concurrence forte sur les prix montre l’intérêt pour le vigneron d’être présent dans un marché de niche ou la concurrence directe est faible. Quant aux études qualitatives sur le prix, il s’agit de se procurer des informations auprès de l’Onivins ou des syndicats d’appellation.

TNS Digital Life

Related:  perrinehouy