background preloader

Le e-commerce fait émerger la génération Z

Le e-commerce fait émerger la génération Z
La complémentarité du « Click and Mortar » devient une évidence. Négliger le web comme levier d’augmentation des ventes offline est une erreur à ne pas commettre. Pour un vendeur traditionnel, investir dans son site Internet permet à la fois de dégager des ventes additionnelles en ligne, mais également de conforter ses ventes en magasin. En effet, 37% des achats offline sont influencés par Internet. Le E-Commerce est affecté par 6 grands vecteurs de changement… L’accroissement des Volumes Digitaux De profonds changements affectent le paysage du E-Commerce de demain : les e-marchands cherchent à s’internationaliser, à l’image de Vente-Privée, des conglomérats se créent tels qu’Amazon Group, de grands retailers achètent des e-marchands pour accélérer leur apprentissage et renforcer leur position dans le Commerce Connecté. Les entreprises gèrent des volumes d’informations de plus en plus importants à mesure qu’elles tissent leur stratégie cross-canal. Pascal Podvin, CEO de Compario Related:  Marketing en ligne et e-commerce

La combinatoire de parcours d’achat web, mobile, point de vente, réseaux sociaux oblige à se concentrer sur le bénéfice à savoir la satisfaction By Fullsix Questions pour Jérôme Toucheboeuf, CEO de FullSIX Retail Comment les marques doivent-elles orchestrer leur processus de digitalisation de leurs réseaux de distribution pour augmenter leur attractivité ? Le Digital a profondément changé la façon dont les consommateurs choisissent et achètent, mais aussi les moyens à disposition des distributeurs pour faire du marketing et de la communication. 86% des internautes consultent un site Web avant d'acheter, demain ce sera sur mobile, comment les marques peuvent-ils s’y préparer ? Ce chiffre illustre bien 2 phénomènes. Comment les marques avec le mobile peuvent anticiper le parcours d'achat du consommateur ? Il n’y a plus un seul mais de multiple parcours client. Les réseaux sociaux peuvent-ils mettre en danger une marque, à cause de la viralité immédiate d'une offre ? Pour les marques les réseaux sociaux sont un outil de médiatisation supplémentaire.

Comment les "J'aime" de Facebook peuvent dévoiler votre personnalité cachée Déterminer l'orientation sexuelle, la dépendance à une drogue voire même savoir si vos parents se sont séparés… c'est ce dont sont capables certains programmes informatiques, en décortiquant votre activité sur Facebook, révèle une étude de l'université de Cambridge. Les scientifiques du célèbre établissement britannique ont passé au crible les profils de quelques 58.000 membres du réseau social, volontaires pour participer à cette étude. Ils ont en particulier analysé les clics sur le bouton "J'aime", qui permet à l'utilisateur de recommander un article, une vidéo ou une page web qu'il a apprécié. A partir de ces données, ils ont tenté de découvrir des informations personnelles qui n'avaient pas été partagées par les intéressés. Cette étude relance le débat sur l'exploitation des données personnelles des internautes.

Le Shopper est enfin devenu un vrai sujet ! Assez curieusement pendant de nombreuses années l’animal shopper a été traité de façon relativement indépendante du consommateur, et ce notamment parce que la partie « noble » du métier a longtemps été centrée sur le marketing amont, donc davantage portée sur le consommateur. Le shopper étant lui dévolu aux ventes et autres responsables enseignes – avec des sujets de préoccupations, des enjeux et un langage assez différents. bref un autre monde ! Depuis, fort heureusement, une prise de conscience a eu lieu chez la plupart des annonceurs (d’ailleurs, cette appellation a-t-elle encore un sens ?) réalisant qu’il existait un véritable continuum entre consommateur et shopper, et l’absurdité à les renvoyer dos à dos. Parcours d'achat (c) TNS Sofres La reconnaissance de l’importance du fameux « dernier mètre » a fait le reste pour enfin placer sur le devant de la scène les thématiques shopper. Bruno Botton, Directeur Général Adjoint de TNS Sofres L’éclairage nécessaire des études

10 fiches pratiques de stratégie de présence en ligne Les EPN (espaces publics numériques) sont souvent amenés à sensibiliser les associations et les TPE-PME sur leur présence en ligne dans un environnement professionnel sur le Web de plus en plus complexe. L’agence Axiz eBusiness, sise à Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne) propose des dossiers thématiques gratuits sous la forme de 10 fiches pratiques en pdf permettant de mettre en place une stratégie de présence en ligne en se posant les questions essentielles sur des points à ne pas négliger, complétées par des ressources en ligne ainsi que des présentations proposées sur un espace Slideshare. 10 fiches pratiques de stratégie de présence en ligne 10 outils et conseils pour ne rien oublier d’essentiel lors de la conception d’un site web Pour s’assurer qu’un site est fonctionnel et qu’il répond facilement aux premières questions posées par les internautes, les motive pour continuer leur visite et les aide à finaliser l’action attendue. Comment générer du trafic par la publication d’articles?

M-Commerce : 9% des Français achètent via leur mobile - Une Interview de Marc Lolivier, délégué général de la FEVAD M-Commerce : 9% des Français achètent via leur mobile - Une Interview de Marc Lolivier, délégué général de la FEVAD Près d’un Français sur dix a déjà utilisé son téléphone portable pour faire un achat, d’après un sondage CSA réalisé pour l’Observatoire Orange Terrafemina sur le m-commerce. Un démarrage plus qu’encourageant selon Marc Lolivier, délégué général de la fédération du e-commerce et de la vente à distance (FEVAD). Propos recueillis par Marine Defrennes dans le cadre de l'Observatoire Orange – Terrafemina. Terrafemina : Notre Observatoire révèle que seulement 9% des Français ont déjà utilisé leur téléphone portable pour effectuer un achat. En revanche, chez les possesseurs de smartphones, c’est un utilisateur sur 4. TF: Peut-on comparer les balbutiements du m-commerce aux débuts du e-commerce ?

Comment faire un sondage en ligne : 13 solutions de sondage en ligne Que vous soyez un professionnel ou un amateur, il vous arrivera de vouloir créer un sondage pour des raisons diverses et variées. Le sondage fait partie intégrante de la vie d’un blog, d’un site ou d’un réseau social. Il faut néanmoins savoir doser leurs nombres et surtout bien se fixer les objectifs de chaque sondage. Je viens de refaire une passe sur tous les services que j’ai testé depuis ma naissance, j’ai éliminé les solutions sans freemium, et ajouté quelques nouveaux services. Chaque sondage a sa particularité, et si vous voulez créer des sondages complexes nécessitant plusieurs types de questions et réponses avec de la saisie, c’est bien avec google que vous allez y arriver. Nota : Pour créer un sondage, il faut avoir un compte gmail. Si vous n’aimez pas le look google et surtout si vous voulez sortir un peu du sondage de base, c’est vizir qu’il faudra utiliser, car il offre toutes les options pour faire un sondage simple. Un sondage simple découvert en 2014.

Le M-Commerce fait sa percée auprès des jeunes Le M-Commerce fait sa percée auprès des jeunes Bien qu'étant une pratique encore peu répandue auprès de l’ensemble de la population, le m-commerce est bien accueilli chez certaines cibles-clés (jeunes et cadres) tandis que le développement dans le reste de la population passera certainement par la sécurisation maximale de cette technologie, que ce soit pour le dispositif de paiement ou le respect de la vie privée de chaque utilisateur. L’institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la septième vague d’un baromètre portant sur les pratiques des Français sur Internet. Un phénomène encore marginal L’utilisation du téléphone portable pour faire un achat est encore limitée chez les Français : seuls 9% de ceux-ci déclarent avoir déjà effectué une opération de ce type (dont 3% souvent et 6% rarement). L’intérêt pour le m-commerce auprès des non-pratiquants semble lui pour l’instant limité au sein de la population française. Le m-commerce : un potentiel élevé à certaines conditions

Comment utiliser les réseaux sociaux pour séduire les consommateurs ? Petit à petit, les réseaux sociaux prennent leur place dans les stratégies de relation client multicanal. D'ailleurs, selon la deuxième édition de l'étude Social media attitude du SNCD, ils s'imposent devant le téléphone et le courrier dans la hiérarchie des canaux de relation avec la marque suite à l'achat. D'où l'intérêt de soigner sa présence sur Facebook ou Twitter. Et les clients mordent à l'hameçon puisque 36% des socionautes sont fans d'au moins une marque ; 32% ont déjà posté un avis et 27% sont prêts à acheter via un réseau communautaire. 1-Définir les objectifs à atteindre Y aller, certes, mais pour dire quoi ? 2- Se lancer et communiquer Ouvrir une page sur Facebook ou un compte Twitter est à la portée de chacun. 3- Créer une dynamique virale 4- Animer les espaces sociaux Faire du social media marketing implique un minimum d'organisation. 5- Analyser les conversations Un certain nombre d'outils existent pour suivre les verbatim et la e-réputation.

Related: