background preloader

Télétravail

Télétravail
Les ordonnances pour le renforcement du dialogue social ont simplifié le recours au télétravail pour les entreprises et leurs salariés. publié le26.03.18 mise à jour10.02.21 Le télétravail est facile à mettre en place pour les entreprises et facile à demander pour les salariés 61% des français aspirent au télétravail, pourtant, il n’est une réalité que pour 17% d’entre eux. C’est pourquoi, le Gouvernement a créé un droit au télétravail pour les salariés français dans la loi pour le renforcement du dialogue social. Le télétravail répond à une demande à la fois sociale, économique et environnementale. Plus encore, le télétravail permet une meilleure conciliation entre vie personnelle et professionnelle. La loi sur le renforcement du dialogue social apporte des simplifications majeures pour mettre en place le télétravail. D’abord, il n’est plus nécessaire de modifier le contrat de travail pour permettre à un salarié de télétravailler. par un accord collectif ; Questions/réponses Je suis salarié

https://travail-emploi.gouv.fr/droit-du-travail/la-vie-du-contrat-de-travail/article/teletravail-mode-d-emploi

Related:  télétravail1.5 Appui aux évolutions administratives du contrat de travailVeille PandémieTélétravailVeille télétravail

teletravailler.fr De nombreuses entreprises ont mis en place le télétravail pour leurs salariés. Zoom sur quelques bonnes pratiques. Les avantages du télétravail pour les entreprises et les salariés Découvrez plusieurs expériences réussies ici : La CCI d'Alençon Le télétravail en situation exceptionnelle. Ce qu'il faut retenir A situation exceptionnelle, moyens exceptionnels. En cette période inédite de crise sanitaire, les entreprises se réorganisent pour poursuivre tant bien que mal tout ou partie de leur activité. Parmi les solutions proposées, le télétravail est sur le devant de la scène. Déjà largement déployé pendant les périodes de grève des transports, il est devenu en quelques jours pour beaucoup la solution pour concilier confinement et travail. Les nombreuses entreprises qui avaient déjà mis en place le télétravail, le plus souvent dans le cadre d’un accord ou d’une charte, ont pu rapidement déployer cette organisation pour atténuer les effets du confinement.

Covid-19: comment continuer à interagir sans se rencontrer physiquement. – En mode solutions Nous allons ajouter en commentaires au bas de la page nos trouvailles et les liens qui nous sont communiqués sur les médias sociaux. N’hésitez pas à commenter pour partager vos suggestions sur le télétravail et les moyens de se réunir sans se rencontrer physiquement. Avec l’épidémie de Covid-19 qui évolue à chaque jour, la plupart des réunions, rencontres et événements sont annulés ou remis à plus tard. Alors que les rencontres physiques sont à éviter, voire même interdites, il est essentiel de continuer à permettre que des interactions entre les gens aient lieu.

Télétravail : pourquoi bien l'organiser - ANACT Le développement du télétravail a souvent répondu ces dernières années en priorité à des demandes individuelles ou à une politique sociale de l’employeur. Pour le faire sortir de la « zone grise » dans laquelle il se trouve encore parfois et en améliorer les pratiques, il est recommandé de le considérer comme un véritable mode d’organisation à concevoir collectivement. Le télétravail ne peut en effet pas s’improviser. FAQ - Télétravail - coronavirus La mise en place du télétravail est-elle une obligation pour l’entreprise ? OUI. Dès lors que les activités le permettent. Comment manager des salariés en télétravail ? Voilà, vous y êtes. Votre société vient de conclure un accord autorisant vos collaborateurs à travailler de chez eux. C’est dans l’air du temps : 150 entreprises l’ont déjà fait, selon l’Observatoire du télétravail, des conditions de travail et de l’ergostressie (Obergo), et 64% des salariés aimeraient profiter de cette option ouverte par la réforme du code du travail.

2017-1820 du 29 décembre 2017 établissant des modèles types de lettres de notification de licenciement A la suite de notre entretien qui s'est tenu le … (date à compléter), nous vous informons de notre décision de vous licencier pour le(s) motif(s) économique(s) suivant(s) dans les conditions posées à l'article L. 1233-3 du code du travail :- Enoncer de manière précise et objective les raisons économiques (soit les difficultés économiques, soit la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de la compétitivité, soit les mutations technologiques, soit la cessation d'activité de l'entreprise).- Préciser les incidences sur l'emploi ou le contrat de travail (soit la suppression d'emploi, soit la transformation d'emploi refusée, soit la modification d'un élément essentiel du contrat de travail refusée). (Si le salarié ne s'est pas présenté à l'entretien préalable, indiquer : « Nous vous avons convoqué à un entretien préalable en date du … auquel vous ne vous êtes pas présenté.

11 questions très simples sur le coronavirus Lors d’une interview retransmise en direct sur notre page Facebook, le chef des urgences de Pompidou a tenu à rassurer. Les mesures d’Emmanuel Macron sont-elles à la hauteur ? Le discours d’Emmanuel Macron a été bien complété par celui du ministre de l’Intérieur. Les propositions de Christophe Castaner sont claires : la philosophie, c’est de ne pas se balader, de rester chez soi, et d’avoir le moins de contacts possible. Je pense que c’est à la hauteur. Initiation au télétravail - Thot Cursus Village de l'emploi, une carrière s'ouvre à vous, entrez par la grande porte . Au lieu des formations classiques, les programmes sont développés pour aider les étudiants, chômeurs, professionnels en réorientation de carrière, bref de toutes les couches sociales, à créer des profils adaptés reconnus et qui répondent à un besoin réel dans le marché des compétences. Faciliter l’accès aux Grandes Écoles de Commerce La diversité des parcours et des milieux sociaux vient contrecarrer une croyance qui a la vie dure : le coût de ces parcours prestigieux n’est accessible qu’à une élite financière. Comment aider à relocaliser 600 000 personnes en 6 mois

Télétravail : l'Etat, un employeur loin d'être exemplaire… Publié le 20 nov. 2020 à 7:00Mis à jour le 20 nov. 2020 à 9:21 À l'heure où l'Etat adopte des mesures économiquement douloureuses, à l'image de la fermeture des commerces de proximité, les pouvoirs publics, en tant qu'employeur, se doivent de se comporter de manière exemplaire pour faire accepter les restrictions afin de tenter d'endiguer la crise sanitaire. Or, l'Etat semble avoir le plus grand mal du monde à faire respecter ses propres consignes, en particulier celle de la mise en place du télétravail dans la fonction publique « partout où c'est possible », un principe réaffirmé dans plusieurs circulaires dont la plus récente date du 29 octobre . Une « question de moyens » Nous avons cherché à comprendre cette situation en réalisant, à partir du 6 novembre, des entretiens auprès d'agents de la fonction publique d'Etat travaillant dans des activités sans aucune obligation de contact avec le public.

Ce jeu veut faire tomber les dernières réticences sur le télétravail Inscrivez-vous gratuitement à laNewsletter BFM Business La loi Travail a beau avoir assoupli les modalités pour passer au travail à distance, de nombreuses entreprises hésitent encore à sauter le pas. Pour entamer le dialogue au sein des équipes, Flexjob a conçu un jeu permettant à chacun de confronter sa vision, ses craintes et ainsi avancer dans la mise en place du télétravail. D'un côté, les adeptes du télétravail, désireux de s'épargner le temps de transports, de s'extraire du bruit de l'open space et d'avoir plus d'autonomie. De l'autre, les réticents qui craignent de voir chuter la productivité de leurs équipes, ou bien d'être isolés en restant chez eux.

Related: