background preloader

Petite contribution à la qualification juridique des Pearltrees

Petite contribution à la qualification juridique des Pearltrees
Présenté il y a quelques mois par Jean-Michel Billaut, Pearltrees est un service qui propose à ses utilisateurs de ranger ou de cartographier des liens vers des sites internet en fonction d’une arborescence créée par eux-même. Il s’agit pour les utilisateurs de créer une carte de l’Internet selon une vision propre à chacun. La propriété des Pearltrees créées par les internautes se pose, on en discute ici. Le code de la propriété pose dans son article fondateur le principe selon lequel "l’auteur d’une œuvre de l’esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d’un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous" (art. L. 111-1 C.P.I.). Ces œuvres sont définies plus loin dans le même code, à l’aide d’une liste d’exemples. Pour être utilisateur du service, il me semble que c’est l’idée de création par les utilisateurs de cartes interactives de liens vers des sites web ou des documents que propose le service. Like this: J'aime chargement…

Saviez-vous qu’il existe des perles de S.I.Lex ? (Pearltrees et Serait-ce une perle de silex ? (en fait, du silex rubané poli). Krzemień pasiasty kula. Par Adam Ognisty. CC-BY-SA. Source : Wikimedia Commons. Dans la jungle foisonnante des services 2.0 et des médias sociaux, il en est vers lesquels on se tourne d’abord pour leur esthétique et leur élégance, plus que pour leurs fonctionnalités. Il faut dire que Pealtrees est un outil assez atypique, situé quelque part entre les bookmarks sociaux et la cartographie heuristique, qui propose de fournir aux internautes les moyens d’ « éditer » par eux-mêmes le web en construisant sous la forme d’arbres de perles des parcours de page en page. Pearltrees est une start-up française et je vous conseille d’aller faire un tour sur le blog Cratyle.net de Patrice Lamothe, son CEO, où il développe la vision qui est à l’origine du projet et notamment la critique d’une certaine conception du web 2.0 : La démocratisation de la création n’a cependant pas entrainé la démocratisation de l’accès aux contenus. J'aime :

L'utilité de Pearltrees démontrée grâce au « schéma actantiel » En sémiotique, le schéma actantiel« rassemble l'ensemble des rôles (les actants) et des relations qui ont pour fonction la narration d'un récit », que celui-ci soit romanesque, dramatique ou cinématographique. Ce schéma fait intervenir un héros, qui poursuit la quête d'un objet. Sur le chemin de sa quête, il rencontre des adjuvants, qui l'aident donc dans sa quête, et des opposants. Cette quête est commanditée par un émetteur, en direction d'un destinataire. Dans l'arborescence ci-dessus (sur laquelle il faut cliquer pour accéder à l'image dans un format normal), les différents actes du récit sont indiqués. Les destinataires sont donc les commentateurs, dont je suis. C'est pourquoi j'écris l'article « Voile : pour un modus vivendi », à l'origine de la controverse qui va durer trois semaines. Dans cette quête, je suis donc le héros, si l'on veut bien ôter tout contenu épique à ce concept, qui n'a pas pour but de me glorifier mais d'expliquer mon rôle. Roman Bernard

vous Patrice Lamothe ? Devenez é Il y a énormément de choses sur le Web... En l'espace d'une quinzaine d'année, tout le savoir humain ou presque s'est retrouvé publié sur ce média... Mais rechercher quelque chose est long et fastidieux. Certes, il y a les moteurs de recherche comme Google et autres, certes il a les bookmarks et les "social bookmarking" comme Delicious... Encore mieux : vous pourriez aussi savoir s'il y a des recoupements avec les livres réalisés par d'autres... Patrice nous explique la mécanique. Intéressant me semble-t-il. Pour contacter Patrice Lamothe : patrice((point))lamothe(arobase)pearltrees(point)com Le site de PearlTrees : ici © Une production du Billautshow - the video for the rest of us -

Pearltrees launches Twitter sync and reveals its social system [France] Paris-based Pearltrees has been catching interest around the web the last few days not least because a gaggle influential Silicon Valley bloggers have descended on Paris for Le Web, but mainly because of its interesting model for visually mapping how people collect and share information on the Web. But today the startup opens the kimono on its full system. They will announce two new things today: Twitter synchronization (enabling a user to create a pearl automatically from Twitter and to tweet automatically from their new Pearltrees), Pearltrees search, Real time discussion and connection. The other new aspect announced today on stage at Le Web is the Pearltrees Social System. But to explain first, here’s a new video they just released: Pearltrees is effectively visual social bookmarking and therefore has the potential to be more widely used than perhaps the traditional alternatives. You can track what you have looked at and watch what your friends are tracking.

Intégration de Pearltrees sur le Glob Il y a déjà quelque temps, je vous faisais part de ma découverte de Pearltrees, sorte de système de bookmarks en ligne mâtiné de fonctions communautaires. Ayant constaté que certains auteurs du Glob avaient adoptés cet outil, j’ai décidé de l’intégrer aux profils de ces internautes éclairés. Pour ce faire, il vous suffit d’aller dans votre profil, et d’ajouter simplement l’ “embed” de votre perle. Celle-ci apparaitra automatiquement dans le profil public (en haut à droite de vos articles), pour le plus grand profit de tous vos lecteurs. Par ailleurs, je ne peux que vous conseiller, si vous utilisez cet outil, de suivre l’exemple de Johan, qui dans son article “Dubaï, du Disneyland immobilier à la friche touristique ?” a intégré une perle correspondant à ce sujet. Voici un exemple d’intégration d’une perle :

Pearltrees Launches Embeds - Makes Bookmarks More Useful Online bookmarking tools haven't really changed much over the last few years. Most services still present you with a basic list of tagged links. Pearltrees, however, is taking a radically different approach. The Paris-based company organizes links as a collection of "pearls" that are connected by a mind map-like tree graph. Starting today, you can also embed these collections in your own blog posts. Pearltrees Embeds The company, which launched a new beta version of its service last month, notes that these new embeds will give bloggers and journalists the ability to present their readers with a new way to explore a topic in depth. A tool like this can come in handy when you want to show the research that went into a longer article, for example, or whenever you want to give your readers more background and context than you could pack into a simple list of links in a blog post. To get started, simply sign up for an account here.

Quelle salade ! ! ! :-))
Il faudrait commencer par séparer curation et création pour structurer un peu.
Heureusement (ou malheureusement) que l'auteur du blog a fermé les commentaires.
Je serais curieux d'ailleurs d'en connaître les raisons car les débats s'annonçaient prometteurs.
> p.s. : avec plus de 30 000 "pearls" au moment du passage de la "vie 1" à la "vie 2" de Pearltrees (espérons que le réseau aura plusieurs vies...), j'avais bien construit une base de données ...sur une démarche artistique en plus... :-))
Maintenant, devant le tas de gravats, puisque les architectures ont été détruites, il ne reste plus qu'à ressortir les plans pour sangloter devant trois ans de travail ou bien recommencer, éventuellement en dehors de ce réseau. :-£
> Mais l'approche juridique est fort intéressante. Par exemple, si je dessine un schéma, colorié, si je considère qu'il s'inscrit dans une démarche de recherche scientifique (et d'ailleurs aussi artistique =et= littéraire), même si je le vend et en perd la propriété intellectuelle, je peux m'opposer à ce que ce schéma soit recolorié par son propriétaire.
C'est la notion de droit moral de l'oeuvre, qui , en droit français, est =inaliénable=.
Ce qu'ont du mal à saisir les anglo-saxons et qui fait que -droit d'auteur- dans la langue française ne se traduit pas par -copyright-. C'est une des raisons qui me font soutenir ce réseau français sur la toile. Outre bien sûr que -laïcité- ne se traduit pas plus par -secularism-.
> > > Si l'équipe Pearltrees s'avérait un tant soit peu futée elle se rapprocherait des modes de financement du service public (en France) pour donner une autre dimension à leurs efforts de compter dans le paysage des grands réseaux.
Paysage de grands réseaux, plus que dominé actuellement par les non-européens...
> éventuellement, ouvrons un débat, j'essayerai d'y contribuer. : -)) by reel Nov 23

Related: