background preloader

ARTHUR NAUZYCIEL

Facebook Twitter

Arthur Nauzyciel a été nommé en juillet 2016 directeur du Théâtre National de Bretagne/Rennes. Il succède à François Le Pillouër depuis le 1er janvier 2017.

RODIN, de Jacques Doillon. A Paris, en 1880, Auguste Rodin reçoit enfin à 40 ans sa première commande de l’Etat : ce sera La Porte de L’Enfer composée de figurines dont certaines feront sa gloire comme Le Baiser et Le Penseur.

RODIN, de Jacques Doillon.

Il partage sa vie avec Rose, sa compagne de toujours, lorsqu’il rencontre la jeune Camille Claudel, son élève la plus douée qui devient vite son assistante, puis sa maîtresse. Dix ans de passion, mais également dix ans d’admiration commune et de complicité. Après leur rupture, Rodin poursuit son travail avec acharnement. Jan Karski (Mon nom est une fiction) au Théâtre de la Colline du 8 au 18 juin 2017. Poème dramatique adapté du roman de Yannick Haenel, Jan Karski (Mon nom est une fiction) est un triptyque (documentaire, biographie puis fiction), mis en scène par Arthur Nauzyciel au Théâtre de la Colline, consacré à la vie du résistant polonais entré dans le ghetto de Varsovie en 1942, qui chercha en vain à alerter les Alliés du sort des Juifs d’Europe.

Jan Karski (Mon nom est une fiction) au Théâtre de la Colline du 8 au 18 juin 2017

Un spectacle porté par la vidéo de l’artiste polonais Miroslaw Balka, la voix de Marthe Keller et l’interprétation sur le fil de Laurent Poitrenaux. “Personne ne témoigne pour le témoin”, cette phrase de Paul Celan a longtemps habité Arthur Nauzyciel qui fait ici du théâtre un lieu de résistance à l’oubli et un espace de réparation. Quand la guerre s’est achevée, j’ai appris que ni les gouvernements, ni les leaders, ni les savants, ni les écrivains n’avaient su ce qu’il était arrivé aux Juifs. Ils étaient surpris. Le meurtre de six millions d’êtres innocents était un secret. Jan Karski, octobre 1981. RENNES. PROGRAMME 2017/2018 : « LE TNB RETROUVE SON ADN » - Unidivers. Sifflements et quolibets auront ponctué le début et la fin de la présentation de 3h30 d’Arthur Nauzyciel en raison de sa mauvaise organisation.

RENNES. PROGRAMME 2017/2018 : « LE TNB RETROUVE SON ADN » - Unidivers

Pour autant, cette saison débute-t-elle sous de mauvais auspices ? Non. Au contraire. Car l’essentiel est là. Autrement dit, un programme particulièrement puissant grâce à une cohérence transversale qui fait de cette saison un ensemble d’intelligence exploratoire. . « Nous sommes séparés », « on n’a jamais autant parlé de murs, de séparations, de divisions, il s’agit de réparer le monde abîmé pour résister à la tentation de l’enclos », « il faut donner une voix aux morts », « donner une voix aux vivants », « interroger quel est notre héritage, quels sont nos héritages », « de quoi sommes-nous responsables, notamment face à l’histoire ? Rennes: Seize artistes associés pour la nouvelle saison au Théâtre national de Bretagne. Pas facile de succéder à François Le Pillouër, resté 22 ans à la tête du Théâtre national de Bretagne.

Rennes: Seize artistes associés pour la nouvelle saison au Théâtre national de Bretagne

Pour l’aider dans sa tâche, le nouveau directeur Arthur Nauzyciel a décidé d’associer seize artistes à la programmation 2017-2018 de l’institution. Parmi eux, quelques noms déjà connus du grand public comme les écrivains Marie Darrieussecq et Yannick Haenel, les musiciens Albin de la Simone et Keren Ann ou les chorégraphes Damien Jalet et Sidi Larbi Cherkaoui.

Arthur Nauzyciel sera également épaulé par l’historien Patrick Boucheron qui a programmé huit soirées mensuelles sur le thème « Rencontrer l’Histoire », pour « inventer de nouvelles alliances entre le théâtre et l’Histoire ». Pour sa première saison à la tête du TNB, le metteur en scène mettra l’accent sur le thème « Nous sommes séparés », qui ambitionne de « réparer les divisions » fracturant la société. « Nous sommes séparés. Arthur Nauzyciel présente une rétrospective de ses spectacles pour sa première saison au Théâtre National de Bretagne. Arthur Nauzyciel, nouveau directeur du Théâtre national de Bretagne a présenté sa première saison 2017/2018 sur le thème « Nous sommes séparés« .

Arthur Nauzyciel présente une rétrospective de ses spectacles pour sa première saison au Théâtre National de Bretagne

Il ambitionne de « réparer les divisions » fracturant la société. « On n’a jamais autant parlé de murs, de séparations, de divisions » a expliqué le metteur en scène. Arthur Nauzyciel, qui a succédé cette année à François Le Pillouër, présentera au TNB trois de ses créations issue de son répertoire. Tout d’abord Julius Caesar de Shakespeare (du 5 au 14 octobre). Une pièce crée en 2008 à la demande de l’American Repertory Theater, considéré comme l’un des théâtres américains les plus novateurs. Il s’agissait de son quatrième spectacle créé aux États-Unis. Arthur Nauzyciel s’est entouré de nombreux artistes associés. L’historien Patrick Boucheron sera présent pour huit soirées mensuelles sur le thème « rencontrer l’Histoire », pour « inventer de nouvelles alliances entre le théâtre et l’Histoire ». TNB à Rennes : Arthur Nauzyciel présente sa première saison. "Nous sommes séparés.

TNB à Rennes : Arthur Nauzyciel présente sa première saison

On n'a jamais autant parlé de murs, de séparations, de divisions. Nous devons résister à la tentation de l'enclos", a lancé l'acteur, qui s'est dit ému jeudi 1er juin de découvrir le public rennais devant lequel il n'a jamais joué. Il a exalté dans le choix des oeuvres qui seront programmées à Rennes "la résistance au populisme", "l'élévation spirituelle et "la construction européenne". "Chaque création tente de réparer les divisions", a-t-il assuré. Cela fait 26 ans que le TNB n'avait pas été dirigé par un artiste qui a passé une grande partie de sa carrière à l'étranger.

Trois créations et des collaborations avec des artistes Une association de personnalités diverses viendra épauler la programmation, avec des écrivains comme Marie Darrieussecq et Yannick Haenel, des musiciens comme Albin de la Simone et Keren Ann, des chorégraphes comme Damien Jalet et Sidi Larbi Cherkaoui. "Tout ce qu'on imagine naît du plateau"

Arthur Nauzyciel présente une rétrospective de ses spectacles pour sa première saison au Théâtre National de Bretagne. Arthur Nauzyciel, nouveau directeur du Théâtre national de Bretagne a présenté sa première saison 2017/2018 sur le thème « Nous sommes séparés« .

Arthur Nauzyciel présente une rétrospective de ses spectacles pour sa première saison au Théâtre National de Bretagne

Il ambitionne de « réparer les divisions » fracturant la société. « On n’a jamais autant parlé de murs, de séparations, de divisions » a expliqué le metteur en scène. Arthur Nauzyciel, qui a succédé cette année à François Le Pillouër, présentera au TNB trois de ses créations issue de son répertoire. Tout d’abord Julius Caesar de Shakespeare (du 5 au 14 octobre). Une pièce crée en 2008 à la demande de l’American Repertory Theater, considéré comme l’un des théâtres américains les plus novateurs. Il s’agissait de son quatrième spectacle créé aux États-Unis. Arthur Nauzyciel s’est entouré de nombreux artistes associés. L’historien Patrick Boucheron sera présent pour huit soirées mensuelles sur le thème « rencontrer l’Histoire », pour « inventer de nouvelles alliances entre le théâtre et l’Histoire ».

Rennes: Seize artistes associés pour la nouvelle saison au Théâtre national de Bretagne. Rennes. Arthur Nauzyciel amorce le changement au TNB. Arthur Nauzyciel, nouveau directeur du Théâtre national de Bretagne, a présenté le programme de sa première saison 2017-2018.

Rennes. Arthur Nauzyciel amorce le changement au TNB

Ouverture des réservations ce vendredi 2 juin. Ce n’était pas arrivé depuis 26 ans. « Le théâtre est le lieu de réparation du réel » La boîte noire du TNB était pleine comme un œuf à l’occasion de la présentation de la programmation du nouveau TNB, jeudi soir.

« Le théâtre est le lieu de réparation du réel »

Et pour cause, il y a du neuf ! Nommé directeur de l’équipement rennais en remplacement de François Le Pillouër, le metteur en scène Arthur Nauzyciel arrive à Rennes, sa valise pleine d’envies et surtout celle d’un théâtre engagé.« Tous les artistes que je voulais vous présenter sont dans la programmation de cette année », s’est-il réjoui.

Un bon début pour donner les trois coups de son bail rennais. « Les Centre Dramatiques Nationaux sont uniques au monde » En préambule, et en référence à sa précédente expérience orléanaise, il a rappelé l’importance des Centres Dramatiques Nationaux : « Avoir la direction d’un théâtre quand on est metteur en scène, c’est pouvoir développer un projet artistique spécifique, a-t-il posé en guise de remerciements à ceux qui lui ont donné cette chance. . « Un spectateur engagé plutôt qu’un consommateur » KOSTAR # 54 / SAISON 11 / FÉVRIER-MARS 2017. Emmanuel Demarcy-Mota et Arthur Nauzyciel, apatrides. Emmanuel Demarcy-Mota et Arthur Nauzyciel appartiennent avec James Thiérrée, à la même génération théâtrale.

Emmanuel Demarcy-Mota et Arthur Nauzyciel, apatrides.

La scène les a fait connaître, chacun de son côté, chacun à sa manière. Leurs spectacles ne se ressemblent en rien. Ils ne sont jamais précisément là où on les attend, toujours un peu à côté, en train de bouger. Dans leur travail, leurs recherches comme dans leur vie et dans leur tête, ils explorent même si la réalité vient à eux en "dirigeant" des Théâtres. Emmanuel Demarcy-Mota ne pense pas arrêter le théâtre, c’est ancré en lui, cela dit, il a aussi besoin de penser qu’il peut encore s’enrichir et ne pas être seulement dans le "faire", continuer à travailler à la démocratisation de la culture, au développement d’un théâtre politique.

TVR. Rennes: Acteur et metteur en scène, Arthur Nauzyciel prend les rênes du TNB. Arrivé depuis seulement quelques jours à Rennes, Arthur Nauzyciel prend ses marques dans son nouveau costume de directeur du Théâtre national de Bretagne. Nommé pour un mandat d’au moins cinq ans, l’ancien directeur du Centre dramatique national d’Orléans aura la lourde tâche de faire oublier son prédécesseur, François Le Pillouër, resté 22 ans à la tête de l’institution. « C’est un nouveau projet qui démarre avec pour la première fois un artiste à la tête du TNB », indique-t-il fièrement. Car avant de diriger des théâtres, Arthur Nauzyciel, 49 ans, en a écumé plus d’un, en France comme à l’étranger. D’abord comme acteur, puis comme metteur en scène, deux casquettes qu’il conserve toujours. Venu au théâtre « un peu par hasard », Arthur Nauzyciel s’imaginait plutôt réalisateur de cinéma. Passé par l’école du théâtre national de Chaillot, il se découvre finalement des talents de comédien avant de goûter à la direction d’acteurs.

Un théâtre ouvert à d’autres disciplines. Arthur Nauzyciel prend les rênes du TNB. « Je me suis construit en tant qu’homme à travers le théâtre. » Lâchés entre deux trains, sur le quai d’une gare, ces quelques mots ont le mérite d’être clairs comme un ciel d’Azur. Le théâtre, c’est la vie d’Arthur Nauzyciel, et la vie, le théâtre d’une comédie humaine à mourir de désespoir. Enracinée dans le réel et son histoire personnelle, parfois engluée dans la grande Histoire, sa vision est celle d’un théâtre poreux et sensible.

Un artiste à la tête du TNB à Rennes. Le comédien et metteur en scène Arthur Nauzyciel succède aujourd'hui à la tête du TNB (Théâtre National de Bretagne) à François Le Pillouër, directeur pendant 22 ans. Arthur Nauzyciel prend ses fonctions aujourd'hui à Rennes, comme directeur du TNB, le Théâtre National de Bretagne. Le comédien et metteur en scène arrive d'Orléans où il a dirigé pendant 9 ans le Centre Dramatique National. Arthur Nauzyciel, invité de France bleu Armorique à 8h15 Premier artiste nommé à la tête du TNB. Rennes : Arthur Nauzyciel prend la tête du TNB. Il a multiplié les expériences théâtrales, en France, à Avignon, à l'étranger aussi beaucoup, Boston, Oslo, Saint-Petersbourg, Madrid, Reykjavik...

Il apprécie l'ouverture, les approches différentes et le croisement des discipline artistiques. Le metteur en scène de théâtre et comédien de 49 ans, Arthur Nauzyciel prend les rênes du TNB à Rennes. L'homme arrive d'Orléans, où il était directeur du Centre dramatique national depuis 2007. « Bâtir un lieu de ressources, avec plein de “s” »

Arthur Nauzyciel dévoile son projet pour le Théâtre national de Bretagne, à Rennes, dont il prend la direction. Le 1er janvier 2017, Arthur Nauzyciel prendra la direction du Théâtre national de Bretagne (TNB), à Rennes, où il succédera à François Le Pillouër. Le passage de relais est symbolique : un artiste, metteur en scène et acteur remplace un intendant. Et c’est bien sur ce terrain qu’Arthur Nauzyciel fonde son projet. Diriger un théâtre aujourd’hui : Arthur Nauzyciel et Pascal Rambert racontent.

LE MALADE IMAGINAIRE OU LE SILENCE DE MOLIÈRE

BLACK BATTLES WITH DOGS. LE MUSÉE DE LA MER. JULIUS CAESAR. ORDET (La parole) JAN KARSKI (MON NOM EST UNE FICTION) FAIM. RED WATERS. ABIGAIL'S PARTY. LA MOUETTE. SPLENDID'S. LES LARMES AMÈRES DE PETRA VON KANT. L'EMPIRE DES LUMIÈRES.