background preloader

Liberté à Brême

Facebook Twitter

Autour des œuvres et de la fresque - Réseau lilas - Cédric Gourmelon - Réseau lilas – Cédric Gourmelon. Théâtre National de Strasbourg. Résumé Dans l'Allemagne conservatrice du XVIIIe siècle, Geesche, issue de la petite bourgeoisie, n’a aucune liberté.

Théâtre National de Strasbourg

Brutalisée par son mari, sans cesse dévalorisée, sa vie semble toute tracée à la place qui, en tant que femme, lui a été assignée dès sa naissance. Alors, quand la mort frappe étrangement ses oppresseurs, s’agit-il vraiment d’une « malédiction » ? Cédric Gourmelon met en scène cette pièce explosive et irrespectueuse de Fassbinder, qui bouscule les codes de la représentation et interroge les fondements de notre société et de sa morale. Qui est la victime ? Passionné par l’œuvre de Jean Genet, Cédric Gourmelon a mis en scène plusieurs de ses textes, dont Haute Surveillance à la Comédie-Française en 2017. Rainer Werner Fassbinder. Rainer Werner Fassbinder en 1980.

Rainer Werner Fassbinder

Rainer Werner Fassbinder est un réalisateur allemand né le 31 mai 1945 à Bad Wörishofen (Bavière) et mort le 10 juin 1982 à Munich (Bavière). Il est l’un des représentants du nouveau cinéma allemand des années 1960-1970. Liberté à Brème - Rainer Werner Fassbinder. Liberté à Brême - Réseau lilas - Cédric Gourmelon - Réseau lilas – Cédric Gourmelon. Dans l’Allemagne conservatrice du XVIIIème siècle, Geesche, issue de la petite bourgeoisie, n’a aucune liberté.

Liberté à Brême - Réseau lilas - Cédric Gourmelon - Réseau lilas – Cédric Gourmelon

Brutalisée par son mari, sans cesse dévalorisée, sa vie semble toute tracée à la place qui, en tant que femme, lui a été assignée dès sa naissance. Alors, quand la mort frappe étrangement ses oppresseurs, s’agit-il vraiment d’une «malédiction» ? Cédric Gourmelon met en scène cette pièce explosive et irrespectueuse de Fassbinder, qui bouscule les codes de la représentation et interroge les fondements de notre société et de sa morale.

Qui est la victime ? Qui est le bourreau ? Fassbinder a écrit Liberté à Brême en s’inspirant d’un fait divers. C’est le point de départ de Fassbinder. Il écrit cette pièce explosive pour bousculer les codes d’une société d’apparence paisible mais qui porte en elle tous les germes du «fascisme ordinaire», dans ce qu’elle comporte d’interdiction, de hiérarchie, d’oppression, sous couvert de «moralité». Qu’est-ce que la morale ? Dossier. Liberte a Breme dossier de presse Le Quartz.

Scénographie

Inspirations pour le spectacle. Liberté à Brême - film 1972. Gesche Gottfried. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gesche Gottfried

Gesche Margarethe Gottfried, née Gesche Margarethe Timm le 6 mars 1785 à Brême et morte le 21 avril 1831 dans la même ville, est une tueuse en série qui a assassiné 15 personnes par empoisonnement à l'arsenic à Brême et à Hanovre, en Allemagne, entre 1813 et 1827. Elle est la dernière personne à être exécutée publiquement dans la ville de Brême.

Parmi les victimes de Gesche Gottfried, on compte ses propres parents, ses deux maris, son fiancé et ses enfants. Avant d'être suspectée et condamnée pour ces meurtres, elle s'est attirée la sympathie des habitants de Brême car plusieurs membres de sa famille et de ses amis sont tombés malades et sont morts et qu'elle leur a prodigué des soins pour atténuer leur souffrance. Elle est pour cette raison connue sous le nom d'« ange de Brême ». Liste des victimes connues[modifier | modifier le code] Spuckstein: Lieu d'exécution de Gottfried Culture[modifier | modifier le code] Liste de tueurs en série. Arsenic. L'arsenic est l'élément chimique de numéro atomique 33, noté par le symbole As.

Arsenic

Le corps simple correspondant est un solide cristallin argenté. Généralités[modifier | modifier le code] L'arsenic est un membre du groupe des pnictogènes. De propriétés intermédiaires entre celles des métaux et des non-métaux, comme l'antimoine dont il est très proche, il est généralement considéré comme un métalloïde. C'est un élément hautement toxique, et un polluant réglementé depuis 2005 en Europe (par une directive de 2005)[8]. L'arsenic fait partie du groupe V (N, P, As, Sb, Bi et Mc). L’arsenic est chimiquement très semblable au phosphore, élément non métal qui le précède dans le même groupe. Son nom vient du syriaque ܠܐ ܙܐܦܢܝܐ (al) zarniqa, issu du persan زرنيخ zarnikh signifiant « jaune » puis « orpiment » (sulfure naturel d'arsenic servant à peindre la peau des hommes sur les fresques de la Grèce antique).

Isotopes[modifier | modifier le code] Échantillon de minerai d'arsenic natif provenant de St. Les 13 Empoisonneuses à l'Arsenic les pires de l'Histoire. Au cours des siècles passés, l’empoisonnement à l’arsenic était une façon particulièrement populaire de tuer quelqu’un.

Les 13 Empoisonneuses à l'Arsenic les pires de l'Histoire

C’est inodore, insipide, et s’accumule dans le corps humain. Une dose importante peut tuer quelqu’un en quelques heures, tandis qu’une petite dose régulière rend progressivement malade et le sujet semble finalement mourir de causes naturelles. Ce poison peut être extrêmement difficile à détecter après la mort, jusqu’à ce que James Marsh développe un test fiable en 1832. Même après la diffusion de ce test, seules les victimes de morts suspectes ont été testées et de nombreux empoisonneurs ont pu continuer leur pratique et faire de nombreuses victimes avant d’être capturés. Nous vous proposons aujourd’hui une liste des 13 empoisonneuses les pires de l’histoire.