background preloader

Santé Naturelle

Facebook Twitter

Newsletters & co

Le Traitement Nutritionnel des Affections Dermatologiques. Le vieillissement de la peau Le vieillissement est responsable de changements progressifs au niveau de la peau : il est la cause de la sécheresse, des rides, de la laxité (relâchement), d'une pigmentation irrégulière et d'une variété de lésions prolifératives.

Le Traitement Nutritionnel des Affections Dermatologiques

C'est à partir de 50 ans environ que le vieillissement cutané commence à être nettement visible. La peau devient plus sèche, plus rugueuse et s'amincit. Etant plus mince, elle se plisse plus facilement et les veines deviennent plus apparentes. Chez certaines personnes, la peau a un aspect épaissi et, dans ce cas, se creuse de sillons plus ou moins profonds. ALOE VERA. ALOE VERA (Aloès) : Bienfaits et Vertus de l’Aloe Vera ?

ALOE VERA

Propriétés médicinales de la plante ? Posologie de l’Aloe Vera ? Effets secondaires ? Où Acheter de l’Aloe Vera BIO ? Les 15 aliments les plus riches en protéines végétales. Choisir de devenir végétarien ou décider de limiter sa consommation de viande implique de se passer des protéines animales.

Les 15 aliments les plus riches en protéines végétales

Heureusement, la nature est bien faite et nous fournit des protéines végétales qui permettent de compenser ce manque. Voici les 15 ingrédients riches en protéines végétales. 1. La spiruline : 65 g (de protéines) pour 100 g La spiruline est de loin la meilleure source de protéines. Cette super algue fournit 65 g de protéines pour une portion de 100 g soit deux fois plus que le soja. Anatomie comparé entre herbivore et carnivore, l'homme doit-il manger des animaux ? :végétarisme Belgique. Source en anglais : The Comparative Anatomy of Eating - Traduction et mise en forme pour libertero@gmail.com Les êtres humains sont le plus souvent décrits comme «omnivores» .

anatomie comparé entre herbivore et carnivore, l'homme doit-il manger des animaux ? :végétarisme Belgique

Cette "observation" repose sur le fait que les humains se nourrissent, en général, d'une grande diversité d'aliments végétaux et animaux. Cependant , les cultures et les coutumes sont plutôt des facteurs de confusion et "l'observation" des pratiques alimentaires n'est pas la meilleure technique à utiliser quand on essaye d'identifier le régime alimentaire le plus «naturel» . La bible des Vitamines, de la Jeunesse et du Bien-être - Recueil de Lettres du Dr Thierry Hertoghe [pdf] Lettre dr Thierry Hertoghe n°4 - mars 2013 - Fatigué de mal dormir ? [pdf] Lettre dr Thierry Hertoghe n°7 - juin 2013 - Maigrir sans regrossir [pdf]

Lettre dr Thierry Hertoghe n°6 - mai 2013 - Anxiété, comment s'en débarrasser [pdf] Lettre dr Thierry Hertoghe - Dossier spécial n°1 - L’ocytocine, hormone de l'affection... et du bonheur [pdf] Lettre dr Thierry Hertoghe n°10 - sept. 2013 - Sexualité féminine [pdf]

Lettre dr Thierry Hertoghe n°11 - oct. 2013 - Dépression : comment trouver l’optimisme et le bonheur [pdf] Lettre dr Thierry Hertoghe n°14 - janv. 2014 - Améliorer le visage en vieillissant en redressant ses taux d’hormones [pdf] Lettre dr Thierry Hertoghe n°16 - mars 2014 - Préserver ses télomères et reculer ou ralentir le vieillissement [pdf] Lettre dr Thierry Hertoghe n°17 - avril 2014 - Boire de l’eau : notre premier et souvent notre meilleur médiacament [pdf]

LDTH n°19 - juin 2014 - Les rides [pdf] LDTH n°22 - sept. 2014 - Les Activateurs de la télomérase [pdf] LDTH n°31 - juin 2015 - Les hormones féminines -1 [pdf] LDTH n°28 - mars 2015 - La DHEA [pdf] LDTH n°33 - août 2015 - Jambes fermes -2 [pdf] Dossier spécial n°10 - Apprenez à nourrir vos cheveux [pdf]