background preloader

1. Définitions

Facebook Twitter

C'EST QUOI UN TIERS-LIEU ? « Un Tiers-Lieu ne se définit pas par ce qu’il est mais par ce qu’on en fait.»

C'EST QUOI UN TIERS-LIEU ?

Le sociologue américain Ray Oldenburg a introduit cette notion formidable en 1989 : il désigne un environnement social différent de celui de l’espace privé, le domicile et le travail. Ce concept se situe à la croisée de la nouvelle consommation, du crowdfunding, des Fab Lab, et de la consommation collaborative. La Coopérative des Tiers-Lieux. Définition Les tiers-lieux, appelés aussi espaces de travail partagés et collaboratifs désignent des lieux de travail où la créativité peut naître entre différents acteurs, où la flexibilité répond aux difficultés économiques du champ entrepreneurial.

La Coopérative des Tiers-Lieux

Ils permettent aux actifs de travailler à distance, à proximité de leur domicile et dans le même confort, dans des lieux aussi bien équipés et aménagés que l’entreprise. Ils permettent aussi aux personnes de trouver une solution alternative au fonctionnement traditionnel, de croiser des mondes qui ne se seraient pas rencontrés par ailleurs, de favoriser des échanges grâce aux animations et évènements mis en place.

L’aspect “bottom up” est fondamental et le militantisme citoyen est souvent un élément moteur de la dynamique interne. Le manifeste des Tiers Lieux — Movilab.org. Le manifeste des Tiers-Lieux est un ouvrage collectif qui vise à améliorer la compréhension de la dynamique des Tiers-Lieux de manière à diffuser ses valeurs et à démultiplier son impact sur la société.

Le manifeste des Tiers Lieux — Movilab.org

Toutes les informations autour de ce manifeste sont disponible dans l'onglet discussion de cette page. "Un Tiers Lieux ne se définit pas par ce que l'on en dit mais par ce que l'on en fait... " - #TourTT La présentation à l'écran Les Tiers Lieux sont. Malzfabrik: Philosophy. L'Architecture d'Aujourd'hui. Dans un contexte d’intensification des flux migratoires, L’Architecture d’Aujourd’hui a souhaité se pencher, dans ce numéro 413 en kiosques dès le 1er juillet, sur l’architecture temporaire et son influence sur la construction de la ville au XXIe siècle.

L'Architecture d'Aujourd'hui

Événementielle, manifeste, sociale, la structure temporaire revêt plusieurs rôles dont témoigne le dossier de ce numéro. L’architecture temporaire peut être culturelle, comme l’illustre « The Shed », théâtre provisoire réalisé en 2013 par Haworth Tompkins à Londres ou « Bellevue », lieu d’exposition et de manifestations culturelles érigé par Fattinger Orso Architektur à Linz en Autriche en 2009. Les anciennes halles de la Cartoucherie, dernier vestige du site occupé par Giat Industrie, auront bientôt une deuxième vie.

Oppidea, la Sem d'aménagement de Toulouse Métropole chargée du futur écoquartier, avait lancé dès fin 2015 un appel à manifestation d'intérêts avant le choix d'un investisseur unique pour aménager cet endroit. C'est finalement un groupement d'investisseurs qui a été choisi par la Mairie de Toulouse pour réhabiliter cette friche industrielle en un vaste ensemble immobilier commercial et de services de 12 000 m2. Un protocole d'accord a été signé et stipule que la Ville de Toulouse cède le foncier pour 2,4 millions d'euros à un groupement d'investisseurs composé d'Immo Retail (société d'immobilier commercial du promoteur Gotham) et de la société Azalay. PROGRAMME – Zawp. Un laboratoire de transition(s) - Darwin. L’accélération du réchauffement climatique nous oblige à diminuer drastiquement et rapidement la consommation de ressources matérielles et énergétiques de nos villes, à réinventer nos modèles économiques et à changer radicalement nos modes de vie.

Un laboratoire de transition(s) - Darwin

Rien que ça. Plutôt que d’attendre tout de la puissance publique ou d’une hypothétique rupture technologique, DARWIN a décidé de s’y coller concrètement, dès maintenant, avec trois mots d’ordre : coopération économique, transition écologique, alternatives citoyennes. Alors innover, oui. Mais pas n’importe comment. Tiers-lieu créatif (halles 1&2) Piloté par l'équipe du Cluster Quartier de la création, ce pôle de valorisation, de médiation et d'accompagnement des réseaux de créateurs et entrepreneurs s'installera sous les halles 1&2, réhabilitées par Gardera-D associée à l'agence Bouriette et Vaconsin.

Tiers-lieu créatif (halles 1&2)

Cet équipement de 3 300 m2 s'organise autour de quatre grandes fonctions : échanger, innover / expérimenter, prototyper / développer, accompagner / montrer, valoriser. En réponse à cette ambition programmatique, le projet architectural propose de recréer une micro-urbanité en installant différents volumes bâtis autour d'un vaste hall fédérateur. Sous la structure existante des halles, remise en valeur, viennent se loger cinq entités qui répondent aux attentes fonctionnelles du lieu. 630 m2 d'espaces modulables accueilleront divers formats d'événements. Tiers-lieu. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tiers-lieu

Caractéristiques[modifier | modifier le code] Un exemple de tiers-lieu est le PROTO204, halle du campus d'Orsay comprenant des espaces de coworking et une cafétéria, dans le but de faire se rencontrer étudiants et entrepreneurs dans un cadre propice à la création de projets[2],[3]. Cartographie bêta des Espaces hybrides et autres tiers lieux, par Prima Terra Par ailleurs, l'agence Prima Terra, membre de "l'Observatoire des Espaces hybrides et autres tiers-lieux [archive]", a élaboré une cartographie bêta des espaces hybrides et autres tiers-lieux (lien web [archive]).

Le concept de tiers lieu : retour aux sources. La thèse des tiers lieux, développée par le sociologue Ray Oldenberg, est devenue célèbre pour avoir été utilisée dans la stratégie de marketing des cafés de la marque Starbuck.

Le concept de tiers lieu : retour aux sources

À la longue, on a fini par la confondre avec la recette Starbuck: faites un sondage, offrez le wifi et le café dans un lieu convivial et le tour est joué, disait-on. Une formule assez aisément exportable dans des lieux comme les librairies, les bibliothèques, les hôtels, et on ne s’en est pas privé.