background preloader

Tiers-lieux

Facebook Twitter

Ecolieux ou tiers-lieux, quelles différences ? Tous les lieux collectifs se ressemblent-il ?

Ecolieux ou tiers-lieux, quelles différences ?

Sont-ils tous des espaces d’habitats ? Des lieux d’activités, notamment de services et professionnelles ? S’apparentent-ils tous à des oasis, ces lieux réunis dans le réseau initialement imaginé par Pierre Rabhi ? Pour y voir clair, nous avons interrogé deux spécialistes : Mélissa Gentile et Gabrielle Paoli. Gip Cafés Cultures - Site officiel. Espace Barral - espaces collaboratifs et partagés à Die (Drôme) Des tiers-lieux pour aider les néo-paysans à se lancer. Selon le dernier recensement agricole français, quelque 200 000 actifs agricoles ont été perdus entre 2000 et 2010, soit une baisse de 26 %.

Des tiers-lieux pour aider les néo-paysans à se lancer

Pour chaque installation d’un agriculteur, on compte désormais 3 départs. En 2015 en France, 885 000 personnes (chef d’exploitation, coexploitant, conjoint, actif non salarié) travaillaient de manière régulière dans les exploitations du secteur. C’est moins de 4 % de la population active du pays (contre plus de 35 % au milieu du XXe siècle). La démographie y est pour quelque chose, l’âge moyen des exploitants atteignant les 51 ans.

Et quand les agriculteurs prennent leur retraite, ils ont bien du mal à transmettre leur exploitation. Lorsque les exploitations trouvent repreneurs, c’est généralement au profit de l’agrandissement d’une exploitation existante plutôt que d’un nouvel agriculteur. Read more: Comprendre le malaise des agriculteurs La difficile installation des « hors cadre » D’autres facteurs rendent le renouvellement difficile. Le FabLab de Nîmes — Les Incroyables Possibles. [Appel à candidature] Formez-vous à gérer un tiers-lieu. Tiers-lieux - L'État s'engage pour les tiers-lieux dans les territoires. Appel à manifestation d'intérêt "Fabriques de Territoire" et "Fabriques Numériques de Territoire"

Dans le cadre du plan "Nouveaux lieux, nouveaux liens", le ministère de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales a lancé le 11 juillet 2019 un appel à manifestation d’intérêt pour soutenir l’émergence ou le développement de 300 « Fabriques de Territoire » d’ici 2022 portées par des maires, élus locaux, citoyens, associations ou acteurs privés.

Appel à manifestation d'intérêt "Fabriques de Territoire" et "Fabriques Numériques de Territoire"

Les quartiers de la politique de la ville sont particulièrement ciblés par cet AMI, la moitié des 300 projets qui seront soutenus devant y être localisés. Un financement supplémentaire est prévu pour 30 projets qui auront une dimension numérique forte et implantés dans les QPV, les « Fabriques numériques de Territoire ». Les autres Fabriques de Territoire devront être situées hors des grands centres urbains, avec une attention particulière accordée aux dossiers dans les villes moyennes et dans les territoires ruraux.

Dates limites de candidature : Contact : tierslieux@cohesion-territoires.gouv.fr. Tiers-lieux - L'État s'engage pour les tiers-lieux dans les territoires. Les "tiers lieux" culturels, un avenir qu'on insulte ? Un jour certaines expressions-mantras entrent dans le vocabulaire des politiques culturelles.

Les "tiers lieux" culturels, un avenir qu'on insulte ?

Après "l’élargissement des publics", "l’irrigation des territoires" et la sacro-sainte "démocratisation culturelle", aujourd’hui ce sont les "tiers lieux" qui ont la cote. Ces "nouveaux lieux du lien social, de l’émancipation et de l’initiative collective" sont à la pointe des ambitions nationales en matière de culture. Ils avaient d’ailleurs été choisis pour représenter la France à la dernière biennale d’architecture de Venise en 2018, à l’époque où Françoise Nyssen était en poste au ministère de la Culture.

Paradoxalement, ce sont des lieux pionniers de cette nouvelle politique culturelle, qui se trouvent actuellement menacés. À titre d’exemple, le centre culturel Mains d’œuvres à Saint-Ouen, incarne, au fond, un avenir qu’on aurait tort d’insulter. Tandis qu’une inquiétante "fracture culturelle" traverse le pays, l’enjeu serait donc de favoriser demain des lieux pivots.

Le Fab Lab – La Recyclerie d'Anduze. La Recyclerie d’Anduze évolue : A partir de 2020 nous intégrerons dans nos locaux un Fab-Lab Eco-responsable !

Le Fab Lab – La Recyclerie d'Anduze

C’est quoi un Fab Lab ? Un Fab Lab , « Laboratoire de Fabrication » est un lieu ouvert au public où est mis à disposition toutes sortes d’outils, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d’objets techniques ou artistiques. Comme nous sommes une recyclerie, notre Fab Lab sera éco-responsable, donc nous utiliserons uniquement des matériaux recyclés provenant de sources sûres ou que nous aurons nous-mêmes récoltés et transformés… Le Gouvernement dévoile son plan "tiers-lieux" Présenté le 17 juin 2019 par le ministre de la Ville et du Logement Julien Denormandie et la ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault, ce plan « Nouveaux lieux, Nouveaux liens » se traduit notamment par un appel à manifestation d’intérêt (AMI) doté de 45 millions d'euros pour créer 300 "fabriques de territoires" regroupant tiers-lieux existants et nouveaux projets portés par des maires, élus locaux, citoyens, associations ou acteurs privés.

Le Gouvernement dévoile son plan "tiers-lieux"

Dès l'année prochaine, 100 tiers-lieux seront labellisés "fabriques de territoires". Les initiatives pourront prétendre à une subvention comprise entre 75 000 et 150 000 euros sur trois ans. "Sur ces 300 "fabriques de territoires", nous souhaitons que 150 soient dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV)" a précisé Julien Denormandie.

Menuiserie collaborative

Le projet du 100e Singe, lieu de travail de demain - Le 100e Singe. Notre rapport au travail est en profonde mutation, du fait de la numérisation, de l’automatisation grandissante, mais aussi d’une perte de sens généralisée.

Le projet du 100e Singe, lieu de travail de demain - Le 100e Singe

Plus 80% des salariés pensent que leur travail n’apporte pas de sens à leur vie et leur désengagement pose de plus en plus de difficultés aux entreprises. L'Hermitage - L'Hermitage, semons les champs des possibles. Sans titre. Cette page est une ébauche.

sans titre

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Support : Le portail dédié à la documentation et aux codes sources La V2 au Fablab Festestival de Toulouse. Fabriqué au Fablab Artilect. Les Tiers-Lieux : Des espaces de proximité pour créer et produire « en communs » Contribution de Bernard Brunet Les tiers-lieux sont des espaces de travail, dont la neutralité, la convivialité et le type de ressources mises à disposition (équipements, animation et conseil), permettent à leurs usagers de concevoir et/ou de fabriquer des biens ou des services, individuellement ou en équipes, tout en acquérant des connaissances et développant leur réseau de partenaires.

Implantés localement dans les quartiers et les territoires, ils constituent une alternative à la fois à l’entreprise conventionnelle et au travail indépendant. Issus le plus souvent d’une initiative entrepreneuriale privée ou d’une démarche citoyenne, ils peuvent également être soutenus voire initiés par la puissance publique. « Véritable disruption » plutôt qu’une évolution du modèle économique capitaliste, cette perspective est indissociable de celle annoncée de la disparition du salariat conventionnel.

La Carte du Coworking. Labs map. TIERS LIEUX (hybride)et ECOCENTRE de FRANCE – Google My Maps. Les Tiers-lieux : là où le travail se transforme. L’expression « Tiers-lieux » est une traduction de la notion de « Third Place » issue de l’ouvrage de Ray Oldenburg, The Great Good Place, paru en 1989.

Les Tiers-lieux : là où le travail se transforme

L’analyse du sociologue américain montre l’existence de lieux tiers, par opposition aux deux espaces que sont l’habitation et le lieu de travail : ces derniers se distinguent par un certain isolement de l’individu, à l’inverse de Tiers-lieux qui offrent la possibilité de nouer des relations sociales. Acteurs du Paris durable. 1/ Qu’est-ce qu’un « Tiers-Lieu » ?

Acteurs du Paris durable

Un Tiers-Lieu est un espace où plusieurs activités se rencontrent, se mêlent et s’enrichissent mutuellement : des activités professionnelles, des loisirs et de la culture, des engagements citoyens… A l’origine, il s’agit de caractériser un lieu « tiers », qui n’est ni le domicile, ni le lieu de travail, et qui, contrairement à ces derniers, est d’abord fondé sur la possibilité de créer des relations sociales, par opposition à un certain isolement urbain. Ce sont des lieux accessibles, inclusifs, conviviaux.