background preloader

Team Entreprises

Facebook Twitter

De l’homme augmenté au transhumanisme. Comment, parmi les technologies de rupture qui font parler d’elles aujourd’hui, identifier celles qui changeront vraiment le monde en profondeur ?

De l’homme augmenté au transhumanisme

Le cabinet de conseil en stratégie McKinsey s’est livré à l’exercice courant 2013 en privilégiant dans un rapport les technologies dont l’impact économique est le plus facilement mesurable. Les douze technologies retenues pourraient, si elles sont bien diffusées, créer chaque année, dès 2025, une valeur mondiale combinée de plusieurs dizaines de milliers de milliards de dollars. Au sein de ce hit parade, trois retiennent plus particulièrement l’attention. Facebook's Mark Zuckerberg predictions about the future.

Prolongement de la vie, éradication de la mort, hommes machines : que cache la nébuleuse transhumaniste ? “Si nous n’avions pas inventé ce mot, nous aurions certainement été plus performants !”

Prolongement de la vie, éradication de la mort, hommes machines : que cache la nébuleuse transhumaniste ?

, s’amuse le futurologue libertarien suédois Anders Sandberg, membre du Future of Humanity Institute de l’université d’Oxford. Ce mot, pour ce chercheur selon qui la liberté individuelle est un droit naturel, est “transhumanisme”. Il est vrai que ce courant de pensée qui milite pour le dépassement de la nature humaine grâce aux sciences et techniques continue d’alimenter les fantasmes et les craintes. On le soupçonne de mépriser l’être humain, de vouloir fabriquer un surhomme quitte à établir un ordre inégalitaire, voire totalitaire, et on le taxe d’eugénisme. La réalité virtuelle, un marché de 30 milliards de dollars en 2020 ? L’effervescence bat son plein avec les multiples annonces de produits de réalités virtuelle et augmentée.

La réalité virtuelle, un marché de 30 milliards de dollars en 2020 ?

La promesse : une explosion des usages dans le grand public. Selon le cabinet Digi Capital, le marché mondial devrait atteindre 150 milliards de dollars en 2020. Infographie : comprendre le marché de l’intelligence artificielle. Infographie : comprendre le marché de l’intelligence artificielle. Ruée sur l'intelligence artificielle... un business de 11 milliards de dollars en 2024. Après le plan Robot, la Corée du Sud a annoncé le 20 mars un plan ­Intelligence artificielle de 765 millions d’euros.

Ruée sur l'intelligence artificielle... un business de 11 milliards de dollars en 2024

Un peu plus tôt que prévu initialement. Mais la défaite surprise au jeu de go du champion national Lee Sedol contre le logiciel AlphaGo développé par DeepMind, une start-up britannique rachetée par Google en 2014 pour une somme estimée à 500 millions de dollars, a accéléré l’annonce. Ce plan verra la création d’un centre de recherche public-privé auquel contribueront, à ­hauteur de 3 milliards de wons (2,3 millions d’euros) chacune, des entreprises comme Samsung Electronics, LG ­Electronics, SK Telecom et Hyundai Motor. Le jeu de go, paroxysme de la guerre entre Facebook et Google sur l’intelligence artificielle. Facebook et Google travaillent tous deux sur des technologies capables de battre l’humain au go.

Le jeu de go, paroxysme de la guerre entre Facebook et Google sur l’intelligence artificielle

Avec le succès de son programme AlphaGo, Google porte un coup dur à son rival. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Morgane Tual En annonçant mercredi 27 janvier la première victoire d’un programme informatique contre un joueur professionnel de go, Google a marqué une étape dans l’histoire de l’intelligence artificielle (IA). Et a gagné une importante bataille dans la guerre de communication qui l’oppose à un autre géant du Web, Facebook, qui travaille lui aussi sur un programme capable de battre les meilleurs joueurs de go au monde. Lire aussi Fan Hui, champion européen de go : « L’ordinateur joue comme un humain » Intelligence artificielle : les géants du Web lancent un partenariat sur l’éthique. A l’heure où les technologies d’intelligence artificielle (IA) progressent à grands pas, soulevant quelques inquiétudes, les géants du secteur ont annoncé mercredi 28 septembre un partenariat pour définir de « bonnes pratiques », notamment en termes d’éthique.

Intelligence artificielle : les géants du Web lancent un partenariat sur l’éthique

Google, Facebook, IBM, Microsoft et IBM ont officialisé dans un communiqué commun la création du « Partnership on Artificial Intelligence to Benefit People and Society » (« partenariat pour l’intelligence artificielle au bénéfice des citoyens et de la société »). Ce partenariat prendra la forme d’une organisation à but non lucratif, qui « mènera des recherches, recommandera de bonnes pratiques, et publiera les résultats de ses recherches sous une licence ouverte ».

Nanotechnologies : vrais espoirs et fausses promesses - Le marché des nanotechnologies. Les chiffres donnent le vertige.

Nanotechnologies : vrais espoirs et fausses promesses - Le marché des nanotechnologies

Selon la NSF (National Science Fondation), les produits issus des nanotechnologies génèreront un marché de mille milliards de dollars d'ici 2015. Si cette prévision se confirme, cette industrie aura connu le développement le plus rapide de toute l'histoire. X Lab : Google prépare l'avenir dans son labo secret.

Il y a quelques jours, Google a dévoilé son Google Car, premier véhicule sans chauffeur entièrement conçu par la firme de Moutain View.

X Lab : Google prépare l'avenir dans son labo secret

Cette voiture au look oscillant entre le jouet pour enfant et la voiturette de golf a été conçu par le [X] Lab. C’est dans ce laboratoire, qui sort petit à petit de la clandestinité, que Google réalise ses projets les plus fous. Avec Calico, Google s'attaque à l'immortalité - 19 septembre 2013. En matière d'ambition, Google ne fait pas dans la demi-mesure.

Avec Calico, Google s'attaque à l'immortalité - 19 septembre 2013

Dans un communiqué publié sur son site mercredi 18 septembre, le géant américain de l’Internet annonce la création de "Calico". Une entreprise qui se donne pour mission de "se concentrer sur la santé et le bien-être, et en particulier sur le challenge que constitue le vieillissement et les maladies associées". Autrement dit, en s'attaquant au vieillissement, cette toute jeune filiale du géant de l'informatique se lance dans la quête de l'immortalité. Une réflexion à long terme Dans une interview au Times Magazine, Larry Page, le directeur de l'entreprise explique cette incursion de son entreprise dans le monde de la santé par un désir de réflexion à plus long terme.

[Les conditions de travail chez Google] Intelligence artificielle : le transhumanisme est narcissique. Visons l'hyperhumanisme. Le transhumanisme est-il un humanisme ?

Intelligence artificielle : le transhumanisme est narcissique. Visons l'hyperhumanisme

(Flickr-CC-cblue98) Récemment, des scientifiques et des dirigeants d’entreprises influents déclaraient publiquement que l'intelligence artificielle (IA) constituait l’une des pires menaces pour l’humanité. C’est en tous les cas le point de vue de l’astrophysicien Stephen Hawking, du fondateur de Microsoft, Bill Gates, ou encore d’Elon Musk, cofondateur de Tesla Motors et de SpaceX. Atteint de la maladie de Charcot (dystrophie neuromusculaire) Stephen Hawking, qui communique pourtant avec le monde extérieur grâce à un ordinateur synthétiseur de voix, actionné par le mouvement de ses yeux, explique que l’IA risque de conduire l’humanité à sa perte parce que les ordinateurs et les robots devenus plus intelligents que l’Homme finiront par le réduire à l’esclavage.

Même discours alarmiste du côté du fondateur de Microsoft, qui dénonce lui aussi le danger de domination de l’IA sur l’humanité. Après les Gafa, les nouveaux maîtres du monde sont les Natu. Les Gafa, c’est tellement 2014... Voici venir l’ère des Natu. Natu, c’est l’acronyme de l’été 2015 ; celui qui réunit les quatre grande entreprises emblématiques de la « disruption » numérique : Netflix, Airbnb, Tesla, et Uber.