background preloader

Assurance

Facebook Twitter

L'intelligence artificielle et les objets connectés portent le boom des assurtech - Les Echos. Transférer les coups de fil sur l'appli - Les Echos. How AI will power the future of life insurance. Sans titre. La comparaison d'assurances a son chatbot. La mode des « chatbots » s'emparant progressivement de tous les métiers, il était logique qu'elle s'invite aussi dans le secteur de l'assurance : le comparateur en ligne américain Insurify présente donc un des premiers agents virtuels sur Facebook Messenger… qui, outre son interface conversationnelle, possède plus d'un tour dans son sac.

La comparaison d'assurances a son chatbot

Présenté comme le moyen le plus rapide (en 2 minutes ?) D'obtenir des devis d'assurance automobile de la part de plusieurs dizaines de compagnies, l'automate permet au consommateur de répondre au traditionnel questionnaire de qualification sous la forme d'un dialogue, au cours duquel il peut en permanence bénéficier d'une assistance contextuelle. Une fois acquises les informations personnelles et les données de la voiture (par une photographie de la plaque d'immatriculation, en option), il délivre une liste de solutions disponibles et suggère une recommandation personnalisée.

Transformation Digitale des Assurances : Le Cas Aviva. La transformation digitale des assurances n’avait pas encore été traitée sur ce blog.

Transformation Digitale des Assurances : Le Cas Aviva

Voici cette erreur réparée, grâce à l’intervention de Maxime Truchard, CTO (Chief Technical Officer) d’Aviva, lors du superbe événement Assur & Bank 2017 organisé les 23 & 24 mars par nos confrères et partenaires de CCM Benchmark group. J’ai eu la chance d’animer une superbe table ronde avec 3 CDOs et juste après, le temps de poser mon laptop et de l’ouvrir, la présentation de M. Truchard est arrivée comme un point d’orgue sur cette matinée. Allianz mise sur la cocréation pour améliorer son expérience client. Mondial Assistance et Allianz Global Assistance, les deux marques d'Allianz Worldwide Partners en France, partagent un même objectif : " Pour un assisteur, le nerf de la guerre c'est la satisfaction client ", rappelle Lydie Hippon-Darde, la directrice marketing et digital de Mondial Assistance.

Allianz mise sur la cocréation pour améliorer son expérience client

Outre le classique Net Promoter Score, pour identifier la satisfaction ou l'insatisfaction client et comprendre quelles en sont les causes dans le parcours client, elle a instauré l'utilisation du Customer Effort Score : " C'est assez novateur dans la mesure de la satisfaction client. Il faut avoir conscience que nous sommes régis par un certain nombre de processus, que les clients subissent lorsqu'ils cherchent à accéder à un service. Dans un métier de care où nous traitons des situations d'urgence, ils veulent de la simplicité et de la rapidité dans le parcours client.

Zen’Up veut mettre l’assurance de prêt à l’heure digitale. Une loi plus flexible créé souvent un effet d'aubaine auprès des entrepreneurs qui se placent sur ces nouvelles opportunités offertes au consommateur.

Zen’Up veut mettre l’assurance de prêt à l’heure digitale

C'est le cas de la start-up Zen'Up, créée en mars 2016, et qui entend profiter d'un amendement voté au même moment, dit «amendement Bourquin» de la loi Sapin 2, permettant aux particuliers de résilier annuellement leur contrat d'assurance de prêt pour les contrats individuels ou bancaires. A ce titre, Zen'Up, «un courtier en assurance», promet «la souscription d'une assurance de prêt (obligatoire pour tous types de prêts contractés, immobiliers, consommation…ndrl) en moins d'une heure».

«Nous nous attaquons aux 8 milliars de primes annuelles dans l'assurance-prêt», explique Tanguy Thévenet, cofondateur de Zen'Up qui a également créé le site Hyperassur.com, cédé à MetLife puis à BlackFin. Concrètement, le particulier remplit un formulaire santé, également obligatoire, en ligne pour obtenir un tarif d'assurance. Aviva se sert de l'IoT pour valoriser ses offres habitation. L'assureur Aviva travaille avec des start-ups pour faire de l'IoT un élément de différenciation dans ses offres habitation.

Aviva se sert de l'IoT pour valoriser ses offres habitation

PublicitéPour garder ses clients de la branche habitation et réduire le nombre de réclamations, l'assureur Aviva table, au Royaume-Uni, sur l'IoT. Il travaille plus particulièrement sur trois sujets de préoccupation de ses assurés en habitation : la sécurité des personnes, celle des biens, les fuites d'eau. « Pour chacune d'elles, nous comptons sur une nouvelle génération de capteurs, de détecteurs de fumée et de détecteurs de fuites », explique Nick Ayrdon, responsable de la prévention et des services chez Aviva. Ces capteurs sont mis au point par des start-ups auxquelles s'associe l'assureur.

L’assureur April refond ses processus sans changer son back-office. « Notre conviction, c’est que nous devions passer d’une activité centrée sur la gestion à une activité axée sur la relation client.

L’assureur April refond ses processus sans changer son back-office

Auparavant, le client devait nous solliciter pour accéder à l’information ou modifier ses contrats. Or, aujourd’hui, les clients veulent avoir la main, tout en restant accompagnés lorsqu’ils ont besoin de conseil ». Le constat que dresse Philippe Maire, le directeur des opérations et de la relation client d’April santé et prévoyance (à droite sur la photo), a poussé cet assureur réalisant environ 800 millions de chiffre d’affaires dans une refonte graduelle des processus confiés aux gestionnaires (au nombre de 400, auxquels s’ajoutent les courtiers) couplée à leur exposition directe aux clients, via le Web, afin de faciliter les actes de gestion.

Si l’objectif est de simplifier les relations avec les clients, il s’agit aussi d’améliorer l’efficacité de l’organisation. Webiser le back-office sous AS/400. Assurance : le chatbot plus pratique qu'un conseiller pour 1 utilisateur sur 10. 49% des internautes utiliseraient ce service, selon une étude CCM Benchmark, mais ils souhaiteraient garder la possibilité de contacter un être humain.

Assurance : le chatbot plus pratique qu'un conseiller pour 1 utilisateur sur 10

Pour 11% des internautes, le principe des chatbots est intéressant et ils trouveraient cela plus pratique d'utiliser ce service que d'entrer en contact avec un conseiller, selon l'étude e-Assurance publiée par CCM Benchmark (éditeur du JDN). L'intérêt des Français pour les robots conversationnels en matière d'assurance est toutefois à relativiser : 60% des internautes ne les connaissent pas. Par ailleurs, 49% des internautes se disent prêts à utiliser les chatbots mais sans renoncer à la possibilité de dialoguer un conseiller de chair et d'os. Méthodologie : l'étude e-Assurance de CCM Benchmark a été réalisée en ligne du 17 au 25 janvier 2017 auprès de 1 370 internautes âgés de 18 ans et plus et membres de CCM Benchmark Panel. La souscription d'assurance en ligne a doublé entre 2015 et 2017. 46% des assurés restent toutefois réfractaires à l'achat de produis d'assurance sur Internet, selon CCM Benchmark. 20% des internautes en France ont déjà souscrit une assurance en ligne, hors assurance-vie, selon l'édition 2017 de l'étude e-Assurance publiée par CCM Benchmark (éditeur du JDN).

La souscription d'assurance en ligne a doublé entre 2015 et 2017

C'est presque deux fois plus qu'en 2015 (12%). Santiane.fr, propose le service de téléconsultation médicale à tous ses nouveaux clients. Le courtier signe un partenariat avec MédecinDirect.

Santiane.fr, propose le service de téléconsultation médicale à tous ses nouveaux clients.

Une synergie qui lui permet de proposer la téléconsultation à tous les nouveaux clients santé de Santiane.fr, indépendamment de la gamme souscrite et ce, dès la signature du contrat. Cette prestation est accessible 7j/7 en ligne, via une appli ou par téléphone. Notamment, elle permet d’échanger avec un médecin diplômé (généralistes, dermatologues, psychiatres, médecins du sport, gastro-entérologues). Le patient peut bénéficier de conseils, diagnostics, voire si nécessaire d’une ordonnance en ligne. Quand l'intelligence artificielle prend de l'Assurance. Marie Kratz, professeur à l’ESSEC Business School et directrice du CREAR (Centre de Recherche Ecofinancière et Actuarielle sur le Risque), partage ses réflexions sur la manière dont l’intelligence artificielle refondra la profession actuarielle.

Quand l'intelligence artificielle prend de l'Assurance

Nous avons tous vécu ces mésaventures mineures, voire majeures dans la vie – votre vélo est volé, nous avons un accident de voiture, vous laissez tomber votre ordinateur ou, pire encore, vous vous réveillez un matin et trouver le salon inondé. Et nous avons tous été témoins de grandes catastrophes naturelles dans l’actualité. Assurance emprunteur : Allianz France lance un contrat 100 % digitale. L’assureur digitalise la vente d’assurances de prêt en lançant Allianz Assurance Emprunteur. Cette solution permet d’accéder à une offre de souscription ferme et personnalisée en 15 minutes, acceptation médicale comprise. Et de souscrire en ligne via une nouvelle plateforme multi-accès. Solly Azar inaugure sa transformation digitale.

Solly Azar refond son site internet www.sollyazar.com, première étape de son nouvel écosystème web qui sera finalisé à la fin du 1er semestre 2017. Avec une navigation simplifiée et centrée sur les cibles, le site véhicule les valeurs de l’entreprise à savoir la proximité, l’écoute et l’agilité. Téléchargez gratuitement le guideDopez vos plus-values Le digital, un projet prioritaire.

Téléassistance : Groupama lance la nouvelle offre Noé. La question de l’équilibre entre vie personnelle et professionnelle est une problématique croissante, à laquelle sont notamment confrontés les aidants : comment, au quotidien, optimiser le maintien à domicile de parents âgés ? Groupama s’est ainsi lancé dans une réflexion, matérialisée par une étude réalisée par OpinionWay («Devenir parent de ses parents», à lire en fin d'article), pour apporter les meilleures réponses à un «phénomène de société croissant», souligne Meriem Riadi, directrice de la transformation digitale du groupe Groupama. Fruit de cette analyse ? Une nouvelle offre de téléassistance dénommée «Noé», où la personne aidée se retrouve au cœur d’un écosystème d’aidants. En pratique, ce dispositif technique se compose d’une tablette tactile, d’un bracelet avec détecteur automatique de chute et bouton d'alerte intégrés, et d’une application gratuite à destination des aidants. Le tout est relié à une plateforme de téléassistance dédiée, basée à Chantepie (Ille-et-Vilaine).

Liberty développe une application mobile pour ses 150 courtiers. Les partenaires de la compagnie mutuelle nord-américaine spécialisée en risques d'entreprises bénéficient, depuis fin janvier 2017, d'une applica­tion mobile. Une première sur le marché. Complément de l’Extranet, la solution permet aux courtiers d'entrer facilement en contact avec le membre de LIberty France chargé de la garantie qu'il veut distribuer ou encore de télécharger et transférer des documents. Innovation technologique dans le secteur. Si les applications développées par les assureurs au profit de leurs clients particuliers sont légion et souvent peu utilisées par les assurés, ce mode de fonctionnement commerciale était jusqu'ici inexistant dans l'univers BtoB entre porteurs de risques IARD et courtiers pour régir leurs relations.

Liberty y croit et se lance. Complémentaire santé : Alan, un nouveau venu aux grandes ambitions. Alan, un Oscar à la française ? La comparaison entre le nouveau venu de l’assurance santé américaine et cette jeune pousse made in France s'est répandue ces derniers mois. Ces deux start-up ont en tout cas – a minima – un point commun : elles interrogent les assureurs complémentaires santé sur leurs pratiques de demain.

Maif estime l'assurance d'un véhicule grâce à une photo. WeGoLook crée l'« inspection as a service » C'est pas mon idée ! Matmut propose CBien à ses assurés. APRIL poursuit sa transformation digitale avec Makazi. ViaSanté Mutuelle présente un nouveau concept d’agence phygitale. APRIL lance sa nouvelle assurance emprunteur : plus simple, plus compétitive et plus rapide. IBM Watson remplace des emplois dans les assurances. Arkéa On Life s'appuie sur des tablettes Archos pour lancer ses 3 nouvelles prestations pour les seniors. Europ Assistance lance son application mobile.

Le secteur de l’assurance se digitalise, la formation professionnelle également ? Allianz va investir 430 millions dans les start-up, Banque - Assurances. Télésurveillance : quelle appli pour veiller sur votre maison ? Mondial Assistance dévoile Roulez Zen. Europ Assistance lance deux offres pour des seniors connectés. L’ACPR complète sa recommandation sur le devoir de conseil en assurance vie. C'est pas mon idée ! Santé : le nouveau mobile des assureurs. Arity : un assureur invente son futur métier. L'avenir de la distribution dans les réseaux physiques - Enjeux Assurances. Maaf : un service pour le suivi de sinistres en temps réel. Santé : le nouveau mobile des assureurs. Transformation digitale : 4 banques-assurance au Palmarès. #InsurTech : Alan boucle un impressionnant tour de seed de 12 millions d'euros pour redessiner l'assurance santé - Maddyness.