background preloader

Assurance

Facebook Twitter

Neos, la maison intelligente avant l'assurance. Amaline et Scope Technologies roulent pour Renault. Thélem assurances propose une application de réalité augmentée. Pour sensibiliser les familles aux conséquences des accidents de la vie privée pour les aider à les prévenir et à comprendre les produits d’assurances correspondants, l’assureur lance un dispositif de prévention innovant autour d’une application de réalité augmentée.

Thélem assurances propose une application de réalité augmentée

Elle cible plus particulièrement les jeunes familles (30 à 45 ans) et met en scène de manière illustrée les situations de risque de deux personnages sur un ton ludique, pédagogique et appuyé sur des cas réels de sinistres. Il apporte une information claire et pratique pour faire changer les comportements et permettre de prévenir ces risques. Le dispositif proposé comporte trois outils correspondant aux évolutions des modes de consommation et de comportements des clients de Thélem assurances. « Si les assureurs ne se saisissent pas de la santé connectée et de la data science, ce sont les Gafa qui le feront »

Au lendemain du lancement de la chaire Prévent'Horizon, retour avec Pierre Arnal, directeur général d'Actuaris, sur les enjeux et les objectifs des assureurs santé-prévoyance en matière de prévention.

« Si les assureurs ne se saisissent pas de la santé connectée et de la data science, ce sont les Gafa qui le feront »

Le rôle des assureurs santé en matière de prévention est on ne peut plus légitime. Le vieux débat entre médecine préventive et médecine curative est plus que jamais d’actualité. Les effets de la prévention sont énormes sur une multitude de maladies et ils sont mesurables. Plutôt que de continuer de faire du curatif en payant des prestations, nombre d’assureurs santé-prévoyance ont pris conscience ces dernières années que leur intérêt était aussi de faire du préventif. Les initiatives se multiplient en la matière mais le modèle économique n’est pas évident à déterminer. La Maif se dote d'une charte pour "un numérique humain et éthique" Fonds d'investissement Maif avenir, agrégateur bancaire Nestor, assurance auto communautaire, portail Maif Social Club, assurance maison connectée… depuis quelques années, la Maif multiplie les initiatives numériques.

La Maif se dote d'une charte pour "un numérique humain et éthique"

Pour leur donner de la cohérence et s'assurer qu'elles sont conformes aux valeurs du groupe, la Maif a décidé de se doter d'une "charte éthique" sur le numérique. L'assureur compte en faire un argument de communication et un élément différenciant par rapport à ses concurrents qui investissent eux aussi ces terrains. Objets connectés : quels sont les nouveaux enjeux pour l’assurance ? 30 millions d'objets connectés d'ici 3 ans Depuis plusieurs années, les objets connectés font couler beaucoup d'encre, sans pour autant bénéficier d'une présence importante dans notre quotidien.

Objets connectés : quels sont les nouveaux enjeux pour l’assurance ?

Cependant, plusieurs études s'accordent pour dire qu'à l'horizon 2020, 30 millions d'objets connectés seront présents dans les foyers français. Pour préparer leur arrivée, des régulateurs comme le Parlement Européen travaillent sur ces questions. Il a notamment adopté, il y a quelques mois, le rapport d'initiative sur la robotique. La CNIL (Commission Nationale d'Informatique et Liberté) va appliquer, en mai 2018, le règlement européen sur ces objets connectés. Les nouveaux enjeux en assurance. Visiativ lance deux solutions dédiées au secteur de l'assurance, pour dématérialiser et transformer la relation client - Actualités - Quality and Co.

Accueil > Actualités de la qualité > Visiativ lance deux solutions dédiées au secteur de l'assurance, pour dématérialiser et transformer la relation client Visiativ lance deux solutions dédiées au secteur de l'assurance, pour dématérialiser et transformer la relation client Publiée le 23 Mai 2017 Thème : Produits / solutions.

Visiativ lance deux solutions dédiées au secteur de l'assurance, pour dématérialiser et transformer la relation client - Actualités - Quality and Co

Ageas gère les sinistres à l'intelligence artificielle. Même s'il reste toujours exagéré de parler d'intelligence artificielle, les nouvelles techniques d'analyse de données continuent à investir les processus traditionnels de l'assurance.

Ageas gère les sinistres à l'intelligence artificielle

Ainsi pour Ageas UK, l'évaluation des dommages aux véhicules accidentés est maintenant prise en charge par les algorithmes d'une jeune pousse, Tractable. Le principe de la solution mise en place est finalement simple : grâce aux extraordinaires progrès du traitement d'images, il devient possible de concevoir un logiciel capable de déterminer avec précision les réparations nécessaires à partir des photographies de la voiture endommagée. Pour un assureur, il représente une excellente opportunité d'améliorer la fiabilité de ses opérations, de réduire la fraude et d'accélérer la résolution des dossiers de sinistres, pour la plus grande satisfaction des clients.

Il faudrait pourtant sérieusement se préoccuper de la question, de toute urgence. Santé connectée : Generali Vitality annonce un premier client significatif. Après avoir annoncé le démarrage de son programme vitalitty en Allemagne, le géant de l’a également dévoilé en France où le démarrage pouvait s’apparenter à un faux départ.

Santé connectée : Generali Vitality annonce un premier client significatif

Cette-fois, l’annonce d’un client en France, en l’occurrence Auchan, semble mettre sur les bons rails cette activité en devenir qu’est la santé connectée. A l’heure du digital généralisée, elle va certainement émoustiller les concurrents. On le sait, la santé reste un domaine porteur de l’assurance avec la prévoyance. Mais la concurrence exacerbée dans ce domaine où les clients arrivent encore à engranger des résultats techniques corrects (l’un des rares, malgré l’avidité des pouvoirs publics), l’innovation fonctionne plus que jamais comme solution alternative pour présenter des résultats techniques imposés par ces temps de solva II.

BNP Paribas Cardif mise sur la robotique et l’intelligence artificielle. Problem loading page. L'intelligence artificielle et les objets connectés portent le boom des assurtech - Les Echos. Transférer les coups de fil sur l'appli - Les Echos. How AI will power the future of life insurance. “Alexa, can you reorder toothpaste, get bottled water, and purchase a 20-year, $500,000 term life insurance policy?”

How AI will power the future of life insurance

OK, we’re not there yet, but there has been a significant evolution in the application of artificial intelligence (AI) and machine learning within the life insurance industry. It’s a natural fit for the capabilities of AI because of the large, complex data sets with nuanced relationships, years of historical data, and a unique sales process in need of a facelift. AI is most commonly seen through the lens of natural language processing (NLP) — NLP takes over when someone asks Alexa for insurance quotes, interacts with social media chatbots, or even files an insurance claim. In the pre-purchase education phase, AI bots could be used to help people understand their insurance needs, answer questions about their financial situation, and help customers continue with confidence down the path to purchase.

Machine-based algorithmic underwriting Data: The foundation of life insurance. Sans titre. La comparaison d'assurances a son chatbot. La mode des « chatbots » s'emparant progressivement de tous les métiers, il était logique qu'elle s'invite aussi dans le secteur de l'assurance : le comparateur en ligne américain Insurify présente donc un des premiers agents virtuels sur Facebook Messenger… qui, outre son interface conversationnelle, possède plus d'un tour dans son sac.

La comparaison d'assurances a son chatbot

Présenté comme le moyen le plus rapide (en 2 minutes ?) D'obtenir des devis d'assurance automobile de la part de plusieurs dizaines de compagnies, l'automate permet au consommateur de répondre au traditionnel questionnaire de qualification sous la forme d'un dialogue, au cours duquel il peut en permanence bénéficier d'une assistance contextuelle.

Une fois acquises les informations personnelles et les données de la voiture (par une photographie de la plaque d'immatriculation, en option), il délivre une liste de solutions disponibles et suggère une recommandation personnalisée. Transformation Digitale des Assurances : Le Cas Aviva. Allianz mise sur la cocréation pour améliorer son expérience client. Mondial Assistance et Allianz Global Assistance, les deux marques d'Allianz Worldwide Partners en France, partagent un même objectif : " Pour un assisteur, le nerf de la guerre c'est la satisfaction client ", rappelle Lydie Hippon-Darde, la directrice marketing et digital de Mondial Assistance.

Allianz mise sur la cocréation pour améliorer son expérience client

Outre le classique Net Promoter Score, pour identifier la satisfaction ou l'insatisfaction client et comprendre quelles en sont les causes dans le parcours client, elle a instauré l'utilisation du Customer Effort Score : " C'est assez novateur dans la mesure de la satisfaction client. Il faut avoir conscience que nous sommes régis par un certain nombre de processus, que les clients subissent lorsqu'ils cherchent à accéder à un service. Dans un métier de care où nous traitons des situations d'urgence, ils veulent de la simplicité et de la rapidité dans le parcours client.

Zen’Up veut mettre l’assurance de prêt à l’heure digitale. Une loi plus flexible créé souvent un effet d'aubaine auprès des entrepreneurs qui se placent sur ces nouvelles opportunités offertes au consommateur. C'est le cas de la start-up Zen'Up, créée en mars 2016, et qui entend profiter d'un amendement voté au même moment, dit «amendement Bourquin» de la loi Sapin 2, permettant aux particuliers de résilier annuellement leur contrat d'assurance de prêt pour les contrats individuels ou bancaires. A ce titre, Zen'Up, «un courtier en assurance», promet «la souscription d'une assurance de prêt (obligatoire pour tous types de prêts contractés, immobiliers, consommation…ndrl) en moins d'une heure».

«Nous nous attaquons aux 8 milliars de primes annuelles dans l'assurance-prêt», explique Tanguy Thévenet, cofondateur de Zen'Up qui a également créé le site Hyperassur.com, cédé à MetLife puis à BlackFin. Concrètement, le particulier remplit un formulaire santé, également obligatoire, en ligne pour obtenir un tarif d'assurance. Aviva se sert de l'IoT pour valoriser ses offres habitation. L'assureur Aviva travaille avec des start-ups pour faire de l'IoT un élément de différenciation dans ses offres habitation. PublicitéPour garder ses clients de la branche habitation et réduire le nombre de réclamations, l'assureur Aviva table, au Royaume-Uni, sur l'IoT. Il travaille plus particulièrement sur trois sujets de préoccupation de ses assurés en habitation : la sécurité des personnes, celle des biens, les fuites d'eau. « Pour chacune d'elles, nous comptons sur une nouvelle génération de capteurs, de détecteurs de fumée et de détecteurs de fuites », explique Nick Ayrdon, responsable de la prévention et des services chez Aviva.

L’assureur April refond ses processus sans changer son back-office. « Notre conviction, c’est que nous devions passer d’une activité centrée sur la gestion à une activité axée sur la relation client. Auparavant, le client devait nous solliciter pour accéder à l’information ou modifier ses contrats. Or, aujourd’hui, les clients veulent avoir la main, tout en restant accompagnés lorsqu’ils ont besoin de conseil ». Le constat que dresse Philippe Maire, le directeur des opérations et de la relation client d’April santé et prévoyance (à droite sur la photo), a poussé cet assureur réalisant environ 800 millions de chiffre d’affaires dans une refonte graduelle des processus confiés aux gestionnaires (au nombre de 400, auxquels s’ajoutent les courtiers) couplée à leur exposition directe aux clients, via le Web, afin de faciliter les actes de gestion.

Si l’objectif est de simplifier les relations avec les clients, il s’agit aussi d’améliorer l’efficacité de l’organisation. Webiser le back-office sous AS/400. Assurance : le chatbot plus pratique qu'un conseiller pour 1 utilisateur sur 10. La souscription d'assurance en ligne a doublé entre 2015 et 2017. Santiane.fr, propose le service de téléconsultation médicale à tous ses nouveaux clients. Le courtier signe un partenariat avec MédecinDirect. Quand l'intelligence artificielle prend de l'Assurance. Assurance emprunteur : Allianz France lance un contrat 100 % digitale.

Solly Azar inaugure sa transformation digitale. Téléassistance : Groupama lance la nouvelle offre Noé. Liberty développe une application mobile pour ses 150 courtiers. Complémentaire santé : Alan, un nouveau venu aux grandes ambitions. Alan, un Oscar à la française ? La comparaison entre le nouveau venu de l’assurance santé américaine et cette jeune pousse made in France s'est répandue ces derniers mois. Maif estime l'assurance d'un véhicule grâce à une photo. WeGoLook crée l'« inspection as a service » C'est pas mon idée !

Matmut propose CBien à ses assurés. APRIL poursuit sa transformation digitale avec Makazi. ViaSanté Mutuelle présente un nouveau concept d’agence phygitale. APRIL lance sa nouvelle assurance emprunteur : plus simple, plus compétitive et plus rapide. IBM Watson remplace des emplois dans les assurances. Arkéa On Life s'appuie sur des tablettes Archos pour lancer ses 3 nouvelles prestations pour les seniors. Europ Assistance lance son application mobile. Le secteur de l’assurance se digitalise, la formation professionnelle également ?

Allianz va investir 430 millions dans les start-up, Banque - Assurances. Télésurveillance : quelle appli pour veiller sur votre maison ? Mondial Assistance dévoile Roulez Zen. Europ Assistance lance deux offres pour des seniors connectés. L’ACPR complète sa recommandation sur le devoir de conseil en assurance vie. C'est pas mon idée ! Santé : le nouveau mobile des assureurs. Arity : un assureur invente son futur métier. L'avenir de la distribution dans les réseaux physiques - Enjeux Assurances. Maaf : un service pour le suivi de sinistres en temps réel. Santé : le nouveau mobile des assureurs. Transformation digitale : 4 banques-assurance au Palmarès. #InsurTech : Alan boucle un impressionnant tour de seed de 12 millions d'euros pour redessiner l'assurance santé - Maddyness.