background preloader

Assurance

Facebook Twitter

Marketing de la banque et de l'assurance. Conditions liées à l'impression Cyberlibris permet aux abonnés d'améliorer leur confort d'utilisation en utilisant la fonction d'impression.

Marketing de la banque et de l'assurance

Cette fonction ne doit pas être utilisée de façon systématique et vous reconnaissez devoir en faire un usage paisible selon les limites suivantes : Maximum de 25 pages par ouvrage par session. Maximum de 200 pages tous ouvrages confondus par session. Maximum de 250 pages toutes sessions confondues et par jour. Le numérique dans l’assurance n’est-il que décoration? Dans le monde de l’assurance, on éprouve un certain sentiment de suspicion vis-à-vis du numérique.

Le numérique dans l’assurance n’est-il que décoration?

Au problème des systèmes d’information hérités s’ajoute celui des ressources humaines héritées. Ainsi, les compagnies d’assurances n’ont pas moins de 12 000 agents généraux en France, qui sont autant de raisons de ne pas développer dans le pays la vente en ligne de contrats d’assurance et de ne pas faire du digital autre chose qu’une vitrine destinée à inciter les internautes à aller voir un agent. Pourtant, les bouleversements provoqués par l’économie numérique ne pourront laisser intacte la filière traditionnelle de l’assurance. Non seulement la vente en ligne devrait augmenter dès cette année, suite à un changement législatif, mais le changement paradigmatique imposé par la révolution numérique ne pourra plus être ignoré longtemps. Le numérique, fausse promesse pour les assurés ?

La France ne réalise que 4% des ventes en ligne, contre environ 70% au Royaume-Uni. Le monde de l'assurance paré pour une digitalisation efficace : la preuve par trois. Contrairement au lapin d'Alice au pays des merveilles, les assureurs ne sont pas en retard, à courir comme des fous derrière une digitalisation qui leur échappe, s'amuse Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique, qui était le 17 mars à la présentation du livre blanc "Innovation et transformation numérique de l'assurance" à Paris.

Le monde de l'assurance paré pour une digitalisation efficace : la preuve par trois

"Ils ont su se fédérer et proposer des réponses collectives pour passer au digital, ce qui n'est pas le cas de tous les secteurs d'activité", pointe la politique. La preuve par trois : 1 : Un livre blanc pour une digitalisation efficace Le Pôle de compétitivité finance innovation, créé en 2007 par le comité interministériel d'aménagement et de développement du territoire, a travaillé 15 mois durant sur ce livre blanc, qui sera disponible sur les sites d'Amazon et de la Fnac à partir du 6 avril. 2 : Après les FinTech voici… les InsurTech 3 : Une règlementation autour du big data signée avec la Cnil. Une plate-forme big data commune pour les mutuelles d'assurance MAAF, MMA et GMF. Quel est le point commun entre les mutuelles d’assurance MAAF, MMA et GMF ?

Une plate-forme big data commune pour les mutuelles d'assurance MAAF, MMA et GMF

Elles appartiennent toutes au groupe Covéa. Et depuis peu, elles partagent aussi la même plateforme de données qui va servir de socle commun au développement d’applications Big Data dans les métiers des trois enseignes. Car la valorisation des données s’inscrit au cœur du plan de transformation stratégique lancé par Covéa en 2013. Avec le programme "Ambition client 2020", les trois enseignes du groupe sont invitées à partager la même vision de l’approche client, avec le but de fournir "les meilleures expériences d’assurance" à leurs sociétaires. Ce qui, selon Guillaume Lemele, directeur du Centre de Solution Digitales de Covéa, passe par la mutualisation des données des trois marques au sein d’une plateforme unifiée : "Cette plateforme devient aujourd’hui opérationnelle.

Une solution Hadoop pour 30 à 40 teraoctets de données Covéa aborde maintenant la phase d’applications. Ridha Loukil. Digital : la stratégie de 32 assureurs et mutuelles passée au crible (étude Colombus Consulting) - Dossiers Argus Assurance. La digitalisation s’impose au monde de l’assurance.

Digital : la stratégie de 32 assureurs et mutuelles passée au crible (étude Colombus Consulting) - Dossiers Argus Assurance

Le site Internet devient l’outil clé de captation de prospects pour les assureurs, mutuelles, pure-players, bancassureurs et institutions de prévoyance, « un complément nécessaire aux canaux traditionnels de distribution », explique Samantha Vachez, manager chez Colombus Consulting. La consultante a passé au crible, en février 2015, les portails, applications mobile et activités sur les réseaux sociaux de 32 opérateurs d’assurance quant aux offres automobiles, MRH et santé individuelle proposées aux particuliers.

Reconstruction de la proximité « virtuelle/physique » Il ressort de cette étude la reconstruction d’une proximité « virtuelle/physique », le fameux phygital, tournée vers la satisfaction du client final. 90 % des opérateurs proposent ainsi une prise de rendez-vous avec un conseiller via leur site et 40 % la géolocalisation de leurs prestataires. Diffusion des avis clients. Les Barbares attaquent l'Assurance ! Par Nicolas Colin, co-fondateur de TheFamily. Les Barbares attaquent l'Assurance! Zoom avec Florian Douetteau. Http www.argusdelassurance.com acteurs ani gan assurances pou.