background preloader

Pas necessaire

Facebook Twitter

[infographie] Les Chiffres des données générées chaque Minute sur les réseaux sociaux. Internet est devenu, surtout avec l'avènement des réseaux sociaux, un monde qui ne dort plus jamais.

[infographie] Les Chiffres des données générées chaque Minute sur les réseaux sociaux

Pour preuve, tous ces chiffres qui attestent d'incroyables données produites chaque minute sur les réseaux sociaux. Entre les ordinateurs et surtout les mobiles qui facilitent dorénavant l'engagement sur les réseaux sociaux, nous produisons d'incroyables quantités de données sur chaque réseau social que nous visitons. C'est ainsi que nous obtenons toutes les 60 secondes : Partagez cet article :

15 ans après : regard des Français sur les attentats du 11 septembre 2001. Institut CSA pour Atlantico Janvier 2015 Les Français et l’hypothèse d’un complot lors des attentats de Charlie Hebdo et de la Porte de Vincennes. La confiance des français dans les médias / Baromètre TNS Sofres. Sondage opinionway pour luejf les propos haineux sur internet fevrier 2015. Comment Facebook m’a mis sur la voie du djihad. Stop Djihadisme, Décrypter la propagande djihadiste - Stop Djihadisme.

Qui sont-ils ?

Stop Djihadisme, Décrypter la propagande djihadiste - Stop Djihadisme

Stop-Djihadisme : les dangers de l’embrigadementpar Ministere_interieur Les Français qui ont aujourd’hui rejoint les groupes terroristes sont majoritairement des jeunes, parfois mineurs. Ils sont amenés à participer à des opérations criminelles et peuvent aussi être séquestrés et souvent maltraités. De plus en plus de jeunes filles ou de jeunes femmes sont victimes de violences sur place.

Ces jeunes qui se radicalisent. Spécialiste de l’islam et auteur d’un ouvrage récent sur la radicalisation, le sociologue Farhad Khosrokhavar revient sur les raisons de ce phénomène en France.

Ces jeunes qui se radicalisent

D’après vous, il existerait deux groupes d’« aspirants » jihadistes aux ressorts distincts. Qui sont-ils et pourquoi se radicalisent-ils ? Farhad Khosrokhavar1 : Le premier est fait de jeunes exclus qui ont intériorisé la haine de la société et se sentent profondément victimisés, les « désaffiliés ». Le Monde - article : Clips, Facebook, Twitter... l'EI, une com' moderne au service du djihad. Un élément de plus dans la stratégie de communication de l'organisation de l'Etat islamique (EI) : le groupe terroriste a diffusé, lundi 27 octobre, une nouvelle vidéo mettant en scène un otage.

Le Monde - article : Clips, Facebook, Twitter... l'EI, une com' moderne au service du djihad

On y voit le photojournaliste britannique John Cantlie dans les ruines d'une ville présentée comme étant Kobané, à la frontière entre la Syrie et la Turquie, où se déroulent de violents combats depuis plusieurs semaines. Lire : En Irak, l'EIIL décuple la terreur grâce à Internet Cette vidéo se démarque des précédentes images diffusées par le groupe djihadiste : l'otage britannique, se présentant comme « libre », revêt la tenue noire des djihadistes, et non celle orange de leurs otages. Daesh Parody - Tracks ARTE. Radicalisation et réseaux sociaux : en parler sans censurer. Les événements du 7 janvier 2015 ont mis au cœur des réseaux sociaux numériques la notion de radicalisation et ceux du 13 novembre 2015 y font écho: les « jeunes » qui ont commis les attentats se seraient radicalisés en ligne et auraient utilisé les réseaux sociaux pour se former et se coordonner dans leurs actions.

Radicalisation et réseaux sociaux : en parler sans censurer

Le sujet est délicat car il est porteur de risques de censure ou de diminution des libertés en ligne. Il est délicat aussi car peu de recherches existent encore sur le sujet. Il est donc important d’éviter les amalgames et de confondre l’offre de propagande extrémiste avec les médias qui la véhiculent. Il est ainsi urgent de réfléchir à toutes les formes de la violence et à toutes les formes de la propagande, par le biais de l’Education aux Médias et à l’Information (EMI). Prevenir la radicalisation des jeunes 390768. France Info - article : L'Etat islamique ultra-présent sur les réseaux sociaux. Comme pour le journaliste américain James Foley, c’est via une vidéo en ligne que l’Etat islamique a revendiqué la décapitation d’un second journaliste, Steven Sotloff.

France Info - article : L'Etat islamique ultra-présent sur les réseaux sociaux

Depuis le début de son offensive en Irak et en Syrie, l’organisation djihadiste a mis au point une stratégie de guerre numérique. Loin des vidéos statiques du début des années 2000 d'un Ben Laden lisant religieusement son message contre l'Occident, cette nouvelle génération de combattants diffuse des images violentes et légendées sur une plateforme d'hébergement polonaise, Justpaste.it. Elles sont ensuite relayées à plus grande échelle sur leurs comptes Twitter en plusieurs langues. L'objectif : terrifier les populations locales et occidentales mais aussi recruter. Les réseaux sociaux, n°1 du recrutement pour le djihad. Radicalisation et médias sociaux.

L’embrigadement. Radicalisation, complotisme et réseaux sociaux : comment en parler sans danger Les événements de janvier et novembre 2015 ont placé la notion de radicalisation au cœur des réseaux sociaux numériques : les personnes qui ont commis les attentats se seraient radicalisées en ligne et auraient utilisé les réseaux sociaux pour se former et se coordonner dans leurs actions.

L’embrigadement

Le sujet est délicat car il est porteur de risques de censure ou de diminution des libertés notamment en ligne. Définitions Pour éviter les confusions et les amalgames, il faut bien clarifier les définitions, même si elles ne sont pas stables : la radicalisation peut se définir comme l’adoption de gestes et croyances extrêmes qui remettent en cause les pouvoirs en place et refusent le compromis (politique, religieux…) ;elle se rapproche de l’extrémisme, qui est le reflet d’une doctrine dont les adeptes rejettent toute forme de pluralisme et adoptent des méthodes ayant pour but un changement radical. Net ecoute 0800 200 000 - Si c'est pas net, on t'écoute. Accueil. Harcèlement scolaire, Ils se manifestent - Francetv.fr.

Fiche harcèlement 1er degré gibjoncs(3)