background preloader

Ecologie

Facebook Twitter

Réchauffement climatique : 8 aliments en voie de disparition. On parle beaucoup de réchauffement climatique, 2050 étant une date clé où les conséquences devraient nous tomber dessus.

Réchauffement climatique : 8 aliments en voie de disparition

Or, ces problèmes sont dores et déjà remarquables : la preuve, Docteur BonneBouffe vous présente 8 aliments qui, de jour en jour, se meurent sous l’impact d’un environnement qui se veut de moins en moins accueillant… 1. Le maïs Le premier aliment de notre classement des aliments en voie de disparition est le maïs : celui-ci craint la sécheresse et les fortes chaleurs.

Cette céréale est fondamentale et est pourtant amené à disparaître (du moins dans son état actuel), on le voit d’ailleurs dans le film Interstellar. On se demande même si le sorgho ne serait pas la céréale du futur, elle est en effet plus résistante et consomme 30% moins d’eau que le maïs ! Crédits photo : FreeDigitalPhotos.net /photomyheart 2. Tabernacle, plus le sirop d’érable ! On estime que d’ici 2050, on aura perdu 15% de rendement et 22% en 2090 ! Crédit photo : www.mieuxsucrer.com 3. 4.

Recycler

Construisez votre propre éolienne ! Partagez : L’énergie éolienne continue d’en séduire plus d’un.

Construisez votre propre éolienne !

Cependant, pas facile de savoir comment s’y prendre pour bénéficier de ses avantages ! Les éoliennes vendues dans le commerce sont plutôt alléchantes mais leur coût à l’achat et à l’installation vous effraie. Pourtant, vous vous dites qu’un autre choix est impossible. Et c’est là que vous vous trompez ! On ne cesse de le répéter, l’éolienne représente une excellente alternative pour réduire les dépenses en électricité, tout en veillant au respect de l’environnement.

L’éolienne constitue une véritable énergie d’appoint principalement pour les habitants situés loin du réseau d’électricité. Par ailleurs, il existe également des kits de conception pour la fabrication facile d’une éolienne domestique, conçus spécialement pour les particuliers et conformes à leur besoins. L’éolienne sur le plan administratif Fabriquer une éolienne domestique Faites des économies avec une éolienne conçue par vous-même. Cuisine : marmite norvégienne et économies d'énergie. Réagissez : Partagez : La marmite norvégienne n’est pas une casserole venue de Norvège, c’est un procédé de cuisson qui ne date pas d’hier.

Cuisine : marmite norvégienne et économies d'énergie

De nos jours avec l’électricité, cuisiner est devenu plus rapide et plus simple. D’ailleurs, certains ne cuisinent plus et n’utilisent pratiquement que des plats préparés. Si vous êtes attiré par les mots « cuisine et simplicité« , c’est le moment de redonner du temps à la cuisine et de faire des économies d’énergie : la Marmite Norvégienne est là pour vous servir ! © Kay WERNERT « Le principe de la Marmite Norvégienne est utilisée depuis la nuit des temps » , nous explique Mireille Saimpaul, auteur et auto-éditrice du livre, La Marmite Novégienne. « Elle a été utilisée en temps de guerre, puis c’est tombé dans l’oubli » , ajoute-t-elle avec une pointe de déception, « trouver des informations sur son histoire n’a pas été facile » . Cet objet serait un moyen idéal de faire des économies et de gagner du temps. La marmite norvégienne – comment ça marche ?

La surpêche menace tous les oiseaux marins. Très rare en France, le guillemot de troïl se nourrit presque exclusivement de poissons.

La surpêche menace tous les oiseaux marins

(Photo PHILIPPE CURY) C’est une première mondiale. Sous la houlette de Philippe Cury, de l’IRD (Institut de recherche pour le développement), basé à Sète, une équipe de chercheurs internationaux (Royaume-Uni, Norvège, Suède, Canada, Alaska, États-Unis, Afrique du Sud et Namibie) vient de publier une vaste étude dans la fameuse revue Science. Une découverte unique en écologie qui repose sur l’observation, pendant une période de 15 à 40 ans, de quatorze espèces d’oiseaux et de sept écosystèmes à travers la planète. "Gérer la ressource globalement et sur le long terme" Philippe Cury explique : "Nous avons déterminé une loi universelle pour tous les océans, toutes les mers et quelle que soit l’espèce : quand le stock de poissons chute en dessous du tiers de sa capacité maximum, le nombre de poussins d’oiseaux marins périclite brutalement.

" Oiseaux prédateurs et pêcheurs en compétition.