background preloader

Culture numérique

Facebook Twitter

Les défis éthiques de l’identité numérique. Si le RGPD est entré en application récemment, en plaçant l’Europe à l’avant-garde de la protection des données à caractère personnel, il ne doit pas nous dissuader de nous interroger en profondeur sur la question des identités, dont les contours se sont redéfinis à l’ère numérique. Il s’agit bel et bien de porter une réflexion critique sur des enjeux éthiques et philosophiques majeurs, au-delà de la seule question de la protection des informations personnelles et de la privacy.

Les politiques actuelles sur la protection des données mettent l’accent sur les droits de la personne. Mais elles ne prennent pas la mesure de la manière dont l’exercice de notre libre arbitre se voit de plus en plus empêché au sein d’environnements technologiques complexes, et encore moins des effets de la métamorphose numérique sur les processus de subjectivation, le devenir-soi de l’individu. Nouvelle visibilité des individus Les ambiguïtés du contrôle. L'Agence des Usages. Cette page présente les résultats des travaux sur les usages de la réalité virtuelle dans l’éducation menés par le Groupe de travail GTnum7 « Immersion numérique et virtualité ».

Ce groupe de travail émane du comité d’orientation de l’incubation de la direction du numérique pour l’éducation (DNE). Il fait partie des 10 groupes de travail numériques GTnum dont les missions consistent à faire un point scientifique sur une thématique numérique, à dégager des éléments pour les orientations stratégiques de la DNE en matière de numérique éducatif et à contribuer à la « pédagogisation » des résultats de recherche en les mettant à la portée de tous. Le groupe de travail GTnum7 est animé par Réseau Canopé, lié par une convention de deux ans avec la DNE. Il est composé de chercheurs, d’enseignants et d’autres acteurs de l’éducation. Pour toute information, contacter nyaina.rakotomalala@reseau-canope.fr. Qu'est-ce que le numérique permet d'apprendre à l'école ? Rencontres numériques : EMI.

Jeudi 18 octobre Matinée (Studio 104 / 10h - 13h) Animation : Jérôme Bouvier, président de Journalisme & Citoyenneté. Les Assises Internationales du Journalisme et de l'information de Tours et de Tunis Fiche Assises du journalismeAffiche Assises du journalisme de Tunis 2018 ¤ Discours de bienvenue - Sophie Lecointe, chef adjointe du Service de la coordination des politiques culturelles et de l'innovation du ministère de la Culture Fiche Plan Education aux médias et à l'information - Michel Orier, directeur de la musique et de la création de Radio France ¤ Radio France En ouverture, trois antennes de Radio France investies dans trois projets d'éducation aux médias : # "Vrai ou fake", la plate-forme de factchecking et de debunking de l'ensemble de l'audiovisuel public - franceinfo - Vincent Giret, directeur de franceinfo ¤ Focus :

Vidéos 2018 — Conférence 2017 "Cultures numériques, éducation aux médias et à l’information" Ouverture Par Didier Vin Datiche, IGEN EVS Par Frederic Absalon et Valentine Favel Tables rondes Table ronde 1 Table ronde 2 Présentations Jet d'Encre par Marie Laroche Emi-re par Alexandra Maurer Médiasphères par Véronique Raze Parlons des trolls par Stéphanie de Vanssay Pôle Médias et société de la Maison du Livre, de l'image et du son François Mitterrand de Villeurbanne par Benoît Roux Cliky par Virginie Tyou "Les images numériques à l'épreuve des systèmes de croyance : praxi de la réflexivité en Education aux médias et à l'information" par Alexandra Saemmer, Université Paris 8, Cemti Focus international par Lesley Farmer, Professor at California State University Long Beach, coord. the Labrarianship program Conclusion Par François Müller, La ligue de l'enseignement Consulter les vidéos de la conférence 2016.

Une avocate a réécrit les conditions d'utilisation d'Instagram comme si elles étaient expliquées à un enfant de 8 ans. Aucun mineur qui utilise Instagram n'a lu en entier les conditions d'utilisation du réseau social. C'est ce qu'affirme un rapport des services du délégué britannique aux droits des enfants, intitulé "grandir à l'ère du numérique", publié le 5 janvier 2017 et repéré par le site d'information Quartz.

Pour montrer l'opacité des conditions d'utilisation des réseaux sociaux, le rapport a demandé à une avocate du cabinet privé Shillings de "traduire" ces règles dans un langage "simplifié". Selon une étude Ofcom, 43% des enfants britanniques entre huit et onze ans ont un compte sur Instagram (56% pour les 12-15 ans). 1. Tu as le droit de te sentir en sécurité quand tu utilises Instagram. 2. Officiellement, tu es propriétaire des photos et vidéos que tu postes, mais nous avons le droit de les utiliser, et de laisser d'autres personnes les utiliser, partout dans le monde. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9.

. - On peut t'envoyer des pubs ciblées en fonction de tes intérêts, que l'on surveille. 11. 12. 13. Les 3 niveaux de nos identités en ligne. « S’agissant de notre profil numérique, les données que nous choisissons de partager ne sont que la pointe de l’iceberg. Nous ne voyons pas le reste, cachés sous la surface des interfaces conviviales des applications mobiles et des services en ligne. Les données les plus précieuses sur nous sont inférées hors de notre contrôle et sans notre consentement. Or, ce sont ces couches plus profondes et que nous ne pouvons pas contrôler qui prennent réellement les décisions qui nous affectent, pas nous », explique Katarzyna Szymielewicz (@szymielewicz), cofondatrice et présidente de la Fondation Panoptykon, une association polonaise de défense des libertés individuelles et des droits de l’homme dans la société de surveillance (qu’on pourrait considérer comme l’équivalent de la Quadrature du Net en France) – dans une tribune pour Quartz.

La première couche d’information – ce que nous partageons – est la seule sur laquelle nous avons le contrôle. Hubert Guillaud. Le rôle des humanités numériques dans le nouvel espace politique. Introduction L'heure est au désenchantement chez les premiers enthousiastes de la communication numérique. Les données privées des utilisateurs sont exploitées sans scrupules par les grandes plateformes. De toutes parts, la propagande politique utilise les techniques de pointe du big data et de l'intelligence artificielle pour manipuler le nouvel espace politique.

Les discours de haine sèment les fleurs du mal sur les médias sociaux. Notre démesure aurait-elle attiré sur nos têtes la colère de quelque justice immanente ? Ce texte porte la marque des passionnantes discussions que j'ai eues avec Louis van Beurden, ingénieur et chercheur en traitement automatique des langues à l'Université de Montréal, qui travaille avec moi à l'implantation du langage IEML.

On a raison de critiquer Facebook Mark Zuckerberg est aujourd'hui l'une des personnes les plus haïes par les élites intellectuelles européennes et américaines. Mais que l'on y prenne garde. La mutation anthropologique Au-dessus des états. Du Big Data au marketing comportemental. Comment les géants du Net capturent-ils nos données personnelles ? Cela dépend s’ils prétendent participer à la fabrication de la popularité (modèle Google Analytica), à celle de l’autorité (modèle Google), de la réputation (modèle Facebook) ou encore de la prédiction, dans le machine Learning.

Alors, qu'ont en commun ces algorithmes ? Pour nous tous qui y sommes soumis, ils contribuent à emprisonner chacun dans son conformisme. L’être humain a naturellement tendance à s’enfermer dans des comportements répétitifs et à se rapprocher de ceux qui lui ressemblent. Au lieu de l’en détourner, les algorithmes amplifient ce phénomène. Dominique Cardon : Avec le web social un nouvel Internet s’est constitué. Le numérique fabrique des images des individus, pas des doubles. Le choix musical de Dominique Cardon est une chanson de Chassol, Birds, Pt.

Les 50 chiffres à connaître sur les médias sociaux en 2019 - BDM. Chaque année, nous publions un récapitulatif des statistiques des réseaux sociaux. Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter, LinkedIn… cet article permet de visualiser les forces en présence et les dynamiques des réseaux sociaux.

Au cours de l’année, pour accéder aux chiffres régulièrement mis à jour, rendez-vous sur cette page : Chiffres réseaux sociaux – 2018. Les chiffres clés des réseaux sociaux en 2019 Selon les derniers chiffres compilés par l’agence We Are Social et Hootsuite (octobre 2018), nous sommes 7,6 milliards d’habitants sur Terre. 4,2 milliards d’internautes (55%)3,4 milliards d’utilisateurs des réseaux sociaux (44%)3,2 milliards d’utilisateurs des réseaux sociaux sur mobile (42%) La part d’utilisateurs des réseaux sociaux continue d’augmenter, avec 320 millions d’utilisateurs en plus de fin 2017 à fin 2018 (+10%). Le top 20 des plateformes en 2019 (utilisateurs actifs) Source : Statista – octobre 2018 Les réseaux sociaux en France en 2018.

Open Data et protection des données personnelles : vers une conciliation raisonnable (ou pas) «Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée.» C’est le titre d’une pièce d’Alfred de Musset, mais aussi une bonne manière d’introduire aux tiraillements juridiques qui peuvent résulter des injonctions contradictoires, d’une part, à l’ouverture des données publiques et, d’autre part, à la protection des données personnelles.

Depuis 2016 et la loi République numérique, les administrations sont (en théorie…) soumises à une obligation d’Open Data par défaut, leur imposant de publier en ligne et de rendre librement réutilisables les informations qu’elles produisent ou collectent. Mais dans le même temps, la règlementation sur la protection des données personnelles est devenue plus rigoureuse, notamment depuis l’entrée en vigueur en mai dernier du RGPD (Règlement Général sur la Protection des données). Jusqu’à présent, la « clef de conciliation » se trouvait énoncée à l’article 6 de la loi République numérique, de cette manière : Sous le signe du droit à l’information du public WordPress:

Journalisme : les nouveaux combats (2/4) : Réguler les GAFA : les défis de l’information démocratique. Directive sur le droit d’auteur, règlements des données personnelles, taxe GAFA… les tentatives de réguler les géants américains du Web ne manquent pas. Il est vrai que l’élection de Donald Trump, le scandale Cambridge analytica et plus largement les crises des opinions publiques au sein de l’Union Européenne obligent à réfléchir sur l’état des médias dans nos démocraties numériques.

Observer le modèle économique de la production de contenus, lever le voile sur les dépendances économiques qui se sont tissées entre éditeurs de presse et plateformes en ligne, analyser les implications politiques de ces relations, à risques, c’est l’objectif aujourd’hui. Une émission préparée par Marguerite Catton. Extraits sonores : - Les GAFA échappent à une taxe de l’U.E - Bruno Lemaire (France 3 , 04 12 18) - Discours de Donald Trump (AFP 28 08 2018) - Richard Gingras (vice-président chez Google pour les ‘’ news’’ / très langue de bois) - Sammy Ketz , journaliste , directeur bureau de l’AFP à Bagdad.

. - J. Baromètre du numérique : publication de l'édition 2018 | Arcep. Les humanités numériques, un enjeu de transdisciplinarité- Doc’Poitiers - Le site des professeurs documentalistes. Humanités Numériques : enjeu de transdisciplinarité et pistes d’actions pédagogiques Le mardi 15 mai 2018, les collègues des GTL de Charente ont été invités à se retrouver afin d’assister à une journée de travail sur les Humanités numériques. A l’invitation d’Hélène Pantéris, Julie Javelas, et de Canopé Charente, Elie Allouche, chef de projet à la DNE au service Numéri’lab, a consacré la matinée à un temps de présentation de ce champ de recherche récent.

Caractérisé par son approche universitaire interdisciplinaire qui mobilise des axes de recherche théorique et pratique, les humanités numériques ont pour ambition de connecter les réflexions théoriques et les avancées pratiques de différentes disciplines avec les nouveaux modes de production et de diffusion des connaissances. .  Voir la présentation en trois temps. A l’issue de ces premiers échanges, une thématique autour de la veille semble s’être dégagée. Ressources sur les Humanités numériques. Pratiques informationnelles. Pourquoi les collégiens préfèrent-ils Snapchat et ses messages fantômes ? Les adolescents que j’ai rencontrés déclarent dans le questionnaire qu’ils utilisent principalement les réseaux sociaux pour communiquer avec leurs amis (77,1 %) ou leur famille (40,7 %). Quand ils ne communiquent pas ils suivent les publications d’autres collégiens (31,4 %) et l’actualité des célébrités (31,4 %).

Ils y recherchent aussi de l’information (30,5 %) ou de l’entraide pour les devoirs (28,8 %). Snapchat est la plateforme préférée des adolescents français. Les adolescents y consultent très peu les contenus de Discover. Pour s’informer, ils regardent les stories d’influenceurs de leur âge qui s’expriment sur des sujets qui les touchent directement (amitiés, relations de couple, sport, réseaux sociaux, célébrités, mode, musique, élections, scolarité, etc.). Ils débattent avec eux en leur faisant des commentaires via le chat ou en répondant à leurs sondages. La conversation, les publications des proches et des célébrités devancent la recherche d’actualités. Blockchain et médias – une révolution en cours ? Par Kati Bremme, France Télévisions, Direction de l’Innovation, et Mickaël Mavoungou-Nombo, MediaLab Internet décentralisé tel que l’a rêvé son fondateur, solution miracle à la crise de confiance que subit le journalisme, ou encore modèle économique sans faille pour une industrie attaquée par la concurrence des GAFANs, la blockchain semble le remède à tous les maux qui gangrènent les médias.

Technologie pour les uns, philosophie pour les autres, la blockchain serait-elle réellement en train de révolutionner l’audiovisuel ? Quels sont les secteurs impactés par la blockchain ? Eléments de réponse lors de la conférence « Blockchain et médias » du SATIS SCREEN4ALL 2018. Quels sont les impacts que la blockchain peut avoir sur les médias ?

Pour répondre à cette question, rendez-vous en Thema 3 avec @jylem, Eric MINOLI, @tfocanada, @ikast_io, Arnaud Chayssial, @francetele, @ipocamptm #SATISEXPO2018 pic.twitter.com/fc8tWubQRg— SATIS Expo (@satisexpo) 6 novembre 2018 Qu’est-ce que la blockchain ? Nouveaux formats de l’info : work in progress. Comment mieux chercher sur Google ? Notre infographie du vendredi est proposée aujourd'hui par le site NetCredit et propose des tas de conseils (en anglais, mais ils sont assez faciles à transposer en français, la plupart des "tips" étant valables dans les deux langues) sur la meilleure façon de chercher une information sur Google : les résultats en "position zéro" (quick answers), la syntaxe de recherche avancée (un bon complément de notre récent article à ce sujet) , la recherche d'images, de vidéos, de produits (shopping), etc.

Bref, une somme d'informations très intéressantes pour gagner du temps dans vos investigations sur Google (cliquez sur l'image pour en obtenir une version agrandie) : J’ai testé Google Dataset Search, le moteur de recherche open data. Algorithme d'Instagram. YouTube, the Great Radicalizer. « Plus vous lisez en diagonale, plus votre cerveau réclame de la rapidité » Qu'est-ce qu'un usage pedagogique du numerique ? « Mais à quoi sert réellement un moteur de recherche ? »

Internet : neutre mais pas trop ? Réseaux sociaux : téléchargez tout ce que vous avez publié en un clic ! Quelles plateformes choisir pour vos stories ? L’IA n’est pas neutre : quand l’algorithme apprend, qui enseigne? Les géants du web travaillent à la portabilité des données. Au-delà du numérique, un avenir en commun. Humanités numériques - Culture numérique - introduction, 1re partie - Hervé Le Crosnier. Bruno Devauchelle : Le numérique, un devoir de culture. Mes datas et moi - Réseaux sociaux -

Algorithmes, médias et pratiques culturelles : 3 risques, 3 pistes. Qu'est ce qu'un fablab ? Toute l'Actualité du Monde Informatique Pro. FabLabs, tiers-lieux, hackerspaces, makerspaces, espaces de coworking... Comment s'y retrouver? Intervention au colloque « Réseaux sociaux, traces numériques et communication électronique », Le Havre, 6-8 juin 2018. Leçon inaugurale de Claire Mathieu : Algorithmes.

Splendeurs et misères des réseaux sociaux. Cookies, mouchards : comment vous êtes suivis sur Internet. Le social cooling, symptôme numérique de la surveillance de masse. Une nouvelle déclaration d’indépendance du cyberespace. L’école dans la société du numérique : Mme Gaëlle Sogliuzzo, présidente de l’Association des professeurs documentalistes de l’éducation nationale (APDEN) - Jeudi 8 mars 2018. Apple, Facebook, Google, Microsoft, Twitter, Amazon : qui possède quoi ? Creative Commons. Où en est-on en 2017 ? Lionel Maurel. Qu’est-ce que l’identité numérique ? - OpenEdition Press. Comment font les algorithmes pour remonter des informations et traquer la désinformation ?

La révolution documédiale - Bernard Stiegler - Fondation maison des sciences de l'homme. IDENTITE NUMERIQUES ET TRACES : Ressources séances pédagogiques. Présentation des licences Creative Commons avec CC-Kiwi. L'économie de la vie privée (4/4) : Les nouvelles frontières de l'intime. Master 1 Humanités numériques_Culture numérique S1-Histoire Internet_2017-09-11.pptx. 2018: un monde de fractures ? (3/4) : Des infrastructures aux usages : combler le fossé numérique. Médias : ce qu’il faut retenir de 2017. Scénario catastrophe pour les médias d’information : la faute à leurs dirigeants. Internet est mort, vive le Trinet ? Anne Cordier : Culture numérique : L'enseignant reste un passeur.

Savoir comment les algorithmes nous calculent ! Épisodes - Do Not Track. Les Etats-Unis abrogent la neutralité du Net, un principe fondateur d’Internet. Steve Wozniak, Tim Berners-Lee… L’appel des pionniers pour défendre la neutralité du Net. Le Web 4.0 : Quand Le Numérique Franchit La Frontière Du Physique. Chronologie des humanités numériques. À la rencontre des « raters », petites mains des « big data » Accueil — Conférence 2017 "Cultures numériques, éducation aux médias et à l’information". Laisser les GAFA seuls maîtres de notre avenir ? Hum… Comment dire.

Controlez votre déréférencement : linc.cnil. Les outils de la formation numérique : carte mentale interactive. Publicité sur internet et Big Data : comment ça marche ? Facebook « explore », et menace le futur de l’accès à l’information. Evgeny Morozov et le « domaine public » des données personnelles. 20 ans de Google. Facebook : les posts organiques bientôt exclus du fil d'actualité. De-google-ify Internet - Main Page - Framasoft. Boîte à Outils du formateur digital. Le logiciel libre est-il un Commun ? – Framablog.

Piloter et coordonner le développement de la « littératie numérique » Translit Bordeaux 2016 - Accueil. 02A Culture numérique - Réalité virtuelle et patrimoine - 1ère partie - (CN17-18) - Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.) Université de Caen Normandie. Piloter et coordonner le développement de la « littératie numérique » « Nous et le numérique, expliqué à nos profs ! » : retour sur la journée d’idéation pour la formation au numérique. 01A Culture numérique - introduction - 1ère partie - (CN17-18) - Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.) Université de Caen Normandie.

Intervention de Yann Bonnet au CREOGN vf. Ces algorithmes qui gèrent de plus en plus nos vies. «Je n’ai rien à cacher» YouTube et les YouTubeurs. Cybersécurité : " Je garde ça pour moi " — Enseigner avec le numérique. Philosophie des jeux vidéo (1/4) : De l’antiquité à nos jours. Quand le numérique fait culture. Comment le numérique entre à l'école. 52 activités numériques à l’école – Les Outils Tice. Qu'est-ce qu'un navigateur ? Oubliez tout ce que vous savez sur les mots de passe « sécuritaires » Protection des données personnelles : décalages entre perceptions des risques et pratiques des Français | Laboratoire d'Analyse et de Décryptage du Numérique.

2,8 millions de vues sur YouTube pour la  vidéo "Protéger sa vie privée"  lancée par la MGEN et la CNIL | Laboratoire d'Analyse et de Décryptage du Numérique. Compétences, processus et stratégies de lecture en fonction des genres textuels numériques et des supports numériques. Educ : 3 mn pour coder | FranceTV Pro – Pressrooms du groupe France Télévisions. Windows XP, quand le fond d’écran s’impose – L'image sociale.