background preloader

EMBAUCHE

Facebook Twitter

Simulateur d'entretien de recrutement - Apec.fr. BTS assistant de manager. BTS : 10 conseils pour réussir ses examens | BTS | Diplômes | Formations. Après deux ans d’études, vous voilà prêts à passer l’examen du BTS. Méthodologie, entraînement, hygiène de vie, etc : voici 10 conseils à suivre pendant vos révisions, pour vous aider à aborder sereinement les épreuves écrites et orales. Et ainsi mettre toutes les chances de votre côté pour décrocher votre diplôme ! Par Audrey Steeves 1. Réviser avec méthode... « Pour réussir ses examens, il faut aimer les M&M’s ! 2. ... et avec « cœur » On ne retient bien que ce qu’on aime. « Et généralement, on aime bien les matières où on a eu de bonnes notes » explique Christine Dorigo. 3.

. « Un bon étudiant est celui qui connaît sa grille d’évaluation » affirme Christine Dorigo. Retrouvez les sujets et corrigés du BTS le Jour J en temps réel ! Comme tous les ans, Studyrama vous accompagne. 4. . « Souvent les sujets des examens, notamment à l’écrit, sont liés de près ou de loin à l’actualité » affirme Sophie Mosnier, enseignante en développement des unités commerciales à l’école AFIPE. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Pourquoi je n’ai pas eu le poste ? L’explication en cinq points : Vous êtes en recherche d’emploi actuellement et votre recherche n’aboutit pas ? Vous passez des entretiens et vous vous demandez pourquoi est-ce que ça ne marche pas, pourquoi est-ce que vous vous faites recaler systématiquement ?

Je vous explique tout de suite en cinq points pourquoi, à quelles étapes vous échouez et qu’est ce que vous pouvez faire pour remédier à cela… La plupart des gens en fait pensent que s’ils échouent à l’entretien c’est qu’ils ont été doublés par quelqu’un. C’est une bonne excuse, et personnellement, je trouve que c’est un peu facile de rejeter la faute sur les autres systématiquement. Voici les vraies raisons : Pourquoi vous n’êtes pas retenu ? 1) Vous n’êtes pas qualifié Il y a certaines personnes qui postulent à des offres en se disant « je vais postuler à une offre, à plein d’offres, je vais envoyer des CV à beaucoup d’entreprises, comme ça j’augmente mes chances sur la quantité ». 2) Vous êtes qualifié, mais votre CV ne le fait pas apparaître.

Comment la rareté peut booster votre candidature ? Est-ce que vous avez déjà cherché à acheter ou louer un appartement, ou une maison ? Si oui, vous avez sans doute effectué plusieurs visites avant de trouver la perle rare. Est-ce que vous avez remarqué qu’en général, il y a deux types de visites organisées par les agences immobilières : 1) vous visitez seul le bien immobilier, avec le propriétaire ou l’agent immobilier qui vous fait la présentation.

En général, si le bien est de qualité correcte, mais que vous n’avez pas le coup de cœur, la visite se finit par un « je vais réfléchir ET je vous rappelle » de votre part. Bien souvent, si le bien ne nous a pas emballés, on ne rappelle pas. 2) vous visitez l’appartement en groupe. En faisant des visites groupées, le vendeur sait que les acheteurs sont en compétition. Et ce n’est pas vrai que pour les ventes de biens immobiliers. On vient de voir : la rareté attire, et elle pousse les gens à agir vite. Voici quelques pistes pour démarrer : quand seriez-vous disponible ? Entretien : qu’apporteriez-vous à notre société ? Voici comment répondre : La plupart des gens font trois erreurs quand on leur pose cette question : qu’apporteriez-vous à notre société ? Voici ces erreurs : 1) Se jeter toute de suite dans la réponse Certaines personnes se jettent directement dans la réponse sans se demander au préalable « qu’est ce que recherche la société ?

Qu’est ce que veut la société ? ». Avant de pouvoir apporter quelque chose à la société, il est intéressant de savoir ce qu’elle veut, quelle compétence elle recherche. Vous avez une palette, un trousseau de compétences à votre disposition, et pour pouvoir choisir quelles clé ou compétence mettre en avant, il est intéressant, et même fondamental, de savoir ce que veut la société. 2) Être non factuel Si vous dites que vous êtes dynamique, que vous êtes motivé, que vous aimez le travail en équipe, ce sont des qualités qui ne sont pas vérifiables immédiatement par la personne en face de vous et qui ne sont pas étayées par des éléments concrets.

N’est pas dynamique ? Par exemple : 4 questions à poser en entretien d’embauche. Beaucoup de candidats se contentent de poser des questions triviales sur le poste et sa définition. Ils se disent qu’en évitant de poser des questions qui fâchent, ils ont plus de chances d’être retenus. C’est une erreur : des questions qui challengent un peu votre interlocuteur vous permettent : 1) d’affiner votre vision du poste 2) de sortir du lot comme un candidat avec du recul et une vraie volonté de comprendre le poste avant de s’engager. Evidemment, certains recruteurs vont être dérangés que vous posiez autant de questions. Dans ce cas, dites-vous que c’est louche… Voici quatre questions à essayer : 1) Pourquoi ce poste est-il vacant ?

Est-ce que ce poste est ouvert du fait d’une création de poste ? Bref, il y a de multiples raisons qui peuvent justifier qu’un poste soit vacant. 2) Pourriez-vous me raconter une journée type dans ce poste ? Pensez en termes de questions ouvertes et non fermées, puis spécifiez les questions. 3) Est-ce que vous aimez cette société ? Entretien : 4 questions qui vous mettent mal à l’aise (et que répondre) : Voici quatre questions qui reviennent souvent en entretien. Autant vous le dire tout de suite, ces questions n’apportent rien au recruteur. Pourquoi ? Parce que le candidat peut facilement inventer une réponse. Pour vous, c’est un indice : ceux qui vous posent ces questions ne savent pas faire passer un entretien.

Ce qui est bien avec ces questions, c’est qu’il est facile d’y répondre. 1) Pourquoi voulez-vous ce job ? L’idée de cette question est qu’elle est censée évaluer l’intérêt du candidat pour le poste. Bref, si on vous pose cette question, vous aurez sans doute l’impression de vendre du vent. Je la posais en entretien, il n’y a pas si longtemps encore. En fait, même si le candidat n’a pas réfléchi à la question, il est capable de pipoter une réponse. 2) Citez-moi 3 défauts ? Encore une fois, le candidat intelligent va botter en touche. 3) Votre expérience professionnelle n’est pas en adéquation avec le poste auquel vous postulez ?

Mauvaise réponse possible : « À votre place !