background preloader

Articles sélectionnés

Facebook Twitter

Libération : Eric Sadin : «L’anarcho-libéralisme numérique n’est plus tolérable» Ecrivain et philosophe critique, Eric Sadin analyse depuis dix ans l’impact du numérique sur nos sociétés. Après la Vie algorithmique en 2015, il publie la Silicolonisation du monde - l’irrésistible expansion du libéralisme numérique (1). Une charge violente et argumentée contre les Google, Apple et autres Facebook, qui prennent subrepticement les commandes de nos vies pour en tirer profit comme aucune autre entreprise auparavant. Dans votre nouvel ouvrage, vous dénoncez «l’esprit de la Silicon Valley» comme une entreprise de «colonisation» du monde. Pouvez-vous vous expliquer ? La Silicon Valley incarne l’insolente réussite industrielle de notre temps.

Elle a donné naissance à des géants qui dominent l’industrie du numérique - les Apple, Google, Facebook, Uber, Netflix… - et qui engrangent des chiffres d’affaires colossaux. Vous parlez d’un «technolibéralisme». Nous entrons dans une nouvelle étape de la numérisation du monde, celle de la dissémination tous azimuts de capteurs. Paul Duan. Comment 10 personnes peuvent sauver la vie de 10 millions. Dominique Cardon : «En calculant nos traces, les algorithmes reproduisent les inégalités entre les individus» Dominique Cardon : «En calculant nos traces, les algorithmes reproduisent les inégalités entre les individus» n n l vt ps. Q q l’n fss sr l Wb, ds systèms d clcls xpltnt ds msss d dnns fn d ns fcltr l tâch : c snt ls lgrthms. lrs q ls crtqs fsnt lr prps (ls ns gvrnrnt, ns nfrmrnt…), Dmnq Crdn, sclg Lbrtr ds sgs d’rng Lbs t prfssr ssc l’nvrst d Mrn-l-Vll, rltvs. vc q rêvnt ls lgrthms, srt x dtns d Sl l smn drnèr, l prps n pprch l fs cmprhnsv (t cmprhnsbl !)

T crtq d cs clcls dvns mnprsnts dns ntr qtdn. Cncrètmnt, cmmnt ls lgrthms ntrvnnnt-ls dns ns vs ? Ls lgrthms pèrnt n nsmbl d clcls dns ds dmns ss vrs q l cltr, ls trnsprts, l fnnc, l snt t mêm l’mr. ls snt ntrs dns ntr qtdn : ls nlèvnt ls spms ds bîts mls, hrrchsnt l’nfrmtn sr Ggl, fnt ds rcmmndtns, gdnt ns dplcmnts t prsnnlsnt l pblct. l y dnc d clcl prtt. L’mnprsnc ds chffrs t ds ndctrs n’st ps nvll. Ms vc l’xtnsn ds trcs nmrqs, ls nvx clcls tndnt lr mprs t srtt prtndnt rprsntr l sct d’n fçn dffrnt. La vie des algorithmes - WEB2DAY 2015. L'OBS : Robots : "Le chômage technologique n'est pas une fatalité " De plus en plus sophistiqués, de plus en plus intelligents... Les robots menacent nos emplois. Pour Erik Brynjolfsson, co-auteur avec Andrew McAfee de "The Second Machine Age" et professeur à la MIT Sloan School of Management, nos gouvernements doivent anticiper l'impact de l'automatisation sur l'emploi. Interview. Vous affirmez que la vague technologique qui s’annonce touchera environ 40% des emplois existants.

En quoi est-elle différente des précédentes ? Erik Brynjolfsson - Au cours de l’histoire, les diverses innovations, comme l’électricité ou le chemin de fer, ont toujours détruit certains emplois et en ont créé d’autres. Mais ce processus concernait essentiellement les travaux physiques, par exemple la production manufacturière. C’est-à-dire que le remplacement de l’homme par des robots ou des logiciels remonte de plus en plus haut, dans la chaîne des qualifications, pour atteindre la classe moyenne. Quels sont les gagnants et les perdants de ce phénomène ? - Oui. Youtube : La faim du travail #DATAGUEULE 62.