background preloader

Areva Lauvergeon

Facebook Twitter

Anne Lauvergeon, une forte tête à l'Elysée. De l'Elysée à Areva et aux affaires d'Etat, d'un destin rêvé de ministre à la mise en examen… parcours, portrait et confidences d'une "enfant gâtée de la République" dans "Envoyé spécial" le 2 février 2017.

Anne Lauvergeon, une forte tête à l'Elysée

Pour ce "Document de Complément d'enquête", la mystérieuse Anne Lauvergeon a accepté de se raconter à Laure Pollez. Dans cet extrait, flash-back dans les années 90, quand son incroyable ascension débute… au sommet. François Mitterrand est président. L'un des conseillers de l'Elysée s'en va. Débarque alors, pour le remplacer, une sympathique ingénieure blonde de 30 ans.

Pour en avoir le cœur net, l'intrépide conseillère fan des Rolling Stones introduit une faute d'orthographe en page 2 d'une note bien aride sur la dette polonaise. C'est par ce toupet et ce naturel qu'elle se fait remarquer et apprécier de François Mitterrand.

Affaire Uramin

Affaire Lauvergeon : les cadres d'Areva disculpés. Après un an d'enquête dans l'affaire d'espionnage qui avait secoué le groupe Areva à la fin de l'année 2011, le parquet de Paris a décidé de citer à comparaître seul devant le tribunal correctionnel Mario Brero, dirigeant de la société suisse d'intelligence économique Alp Services.

Affaire Lauvergeon : les cadres d'Areva disculpés

Il est poursuivi pour "complicité de violation du secret professionnel" et "recel de violation du secret professionnel" au préjudice d'Olivier Fric, consultant en énergie et surtout mari d'Anne Lauvergeon, et de Ludivine Wouters, la fille de Daniel Wouters, un ancien cadre d'Areva. Entendus pendant l'enquête, aucun des dirigeants de l'entreprise n'est finalement renvoyé. Mario Brero est accusé d'avoir enquêté sur la vie privée de M. Fric en se procurant notamment ses relevés téléphoniques. M. Mme Lauvergeon n'a eu de cesse ensuite de dénoncer une enquête barbouzarde commandée en haut lieu pour la pousser à quitter la direction de l'entreprise. Anne Lauvergeon porte de nouveau plainte pour espionnage. Anne Lauvergeon aurait fait l'objet d'une cyber-attaque avec pas moins de "23 000 tentatives d'intrusion en dix jours" sur ses ordinateurs personnels.

Anne Lauvergeon porte de nouveau plainte pour espionnage

C'est ce qu'affirme mardi 1er mai l'avocat de l'ex-patronne d'Areva. Me Jean-Pierre Versini-Campinchi a déposé en son nom une nouvelle plainte lundi pour de présumés faits d'espionnage, précisément pour "violation du secret des correspondances et intrusion dans un système informatique". "Elle a été piratée sur ses ordinateurs personnels", a expliqué l'avocat. Selon lui, elle l'a découvert après les avoir fait vérifier par une société spécialisée. Anne Lauvergeon avait eu des doutes en avril au moment de la publication de son livre, La femme qui résiste, dans lequel elle règle ses comptes avec plusieurs hauts responsables, dont Nicolas Sarkozy. Sarkozy, Proglio, nucléaire... Anne Lauvergeon dit tout. Vous n'avez pas été reconduite à la tête d'Areva en juin 2011, après avoir failli en être écartée à deux reprises.

Sarkozy, Proglio, nucléaire... Anne Lauvergeon dit tout

Ce n'était donc pas une surprise. Pourtant, vous êtes encore étonnée de la manière dont cela s'est passé. Etonnée, oui et non. Après son éviction d'Areva, Anne Lauvergeon règle ses comptes. L'heure est au réglement de comptes.

Après son éviction d'Areva, Anne Lauvergeon règle ses comptes

L'ancienne patronne d'Areva, Anne Lauvergeon, dont la récente éviction a fait grand bruit, a reproché jeudi à l'Etat, actionnaire à plus de 90% du groupe nucléaire, d'avoir eu une "stratégie fluctuante" au cours des ans, dans un entretien accordé au quotidien Le Monde. "Nous aurions pu rêver d'un Etat plus constant ! Dans une entreprise publique, l'actionnaire doit être un grand stratège", déclare Mme Lauvergeon, remplacée début juillet, sur décision du gouvernement, par son ancien numéro 2 Luc Oursel. Un Etat actionnaire instable. Sociétés : Anne Lauvergeon touche ses indemnités de départ d'Areva.

INFO LE FIGARO - Jean-Cyril Spinetta, le président du conseil de surveillance d'Areva, a demandé à l'entreprise d'effectuer le versement de 1,5 million d'euros.

Sociétés : Anne Lauvergeon touche ses indemnités de départ d'Areva

Sociétés : UraMin : le conseil d'Areva passe l'éponge. Les administrateurs du groupe nucléaire public exigent une refonte profonde de sa gouvernance.

Sociétés : UraMin : le conseil d'Areva passe l'éponge

Au terme de deux mois de travaux, les trois administrateurs indépendants d'Areva chargés d'analyser les raisons de la débâcle UraMin ont rendu mardi les conclusions. Leur rapport a été examiné plusieurs heures durant par le conseil de surveillance du groupe public, qui a conclu à la nécessité de «revoir en profondeur» la gouvernance d'Areva. René Ricol : "L’affaire Areva risque de mal finir…" (Interview) Paru dans leJDD René Ricol se livre sur l'affaire UraMin.

René Ricol : "L’affaire Areva risque de mal finir…" (Interview)

(Maxppp) L’affaire UraMin va rebondir cette semaine. Mardi, les trois enquêteurs du comité spécial d’Areva doivent rendre leur rapport sur les conditions dans lesquelles l’entreprise alors dirigée par Anne Lauvergeon a racheté la société minière UraMin en 2007, avec à la clé, un fiasco de près de 2 milliards d’euros. "Le comité a auditionné des dizaines de personnes, leur rapport devrait pointer une gouvernance défaillante", assure une source proche d’Areva. Anne Lauvergeon a déposé plainte pour des enquêtes commandées par Areva à des officines visant notamment son mari… Quelle est votre réaction?

«Je n’avais pas pour ordre de 'faire débarquer Anne Lauvergeon'» Pensez-vous que Sébastien de Montessus, responsable du pôle mines, a commandé seul ces deux rapports? Affaire Lauvergeon : le procureur s’invite au tribunal. "Affaire numéro 24, Madame Lauvergeon Anne contre la société Areva".

Affaire Lauvergeon : le procureur s’invite au tribunal

Il y a un an, cette assignation prononcée ce vendredi 3 février par une magistrate du tribunal de commerce de Paris, aurait semblé parfaitement incongrue. A l’époque, Anne Lauvergeon présidait le groupe nucléaire. Mais on le sait, son mandat n’a pas été renouvelé le 30 juin dernier. Et depuis le 19 décembre, date à laquelle elle a déposé plainte pour espionnage contre Areva, c’est la guerre entre Atomic Anne et son ancien employeur. Ce matin, Anne Lauvergeon, représentée par son avocat Jean-Pierre Versini-Campinchi, assignait Areva en référé pour le non paiement de ses indemnités (1,5 million d’euros).

A la sortie du tribunal, Jean-Pierre Versini-Campinchi dit quelques mots à la presse. Anne Lauvergeon se dit victime d’un complot. Un bras de fer vient de s’entamer entre le groupe Areva et son ancienne patronne.

Anne Lauvergeon se dit victime d’un complot

Espionnée et soupçonnée de mauvaise gestion, Anne Lauvergeon s’est décidée à se défendre publiquement. Dans une salle de la maison des centraliens à Paris, Anne Lauvergeon, ex-patronne d’Areva, a invité la presse à se réunir ce lundi 16 janvier en fin d’après-midi. A sa droite, ses deux avocats, à gauche son mari Olivier Fric. Le visage est fermé, le ton est grave. Lauvergeon accuse de nouveau la présidence de la République - Société. L'ex-patronne d'Areva, Anne Lauvergeon a accusé mardi 17 janvier la présidence de la République d'avoir mené contre elle des opérations de "destabilisation systématique", parce qu'elle contrecarrait "des intérêts privés qui souhaitaient le démantèlement d'Areva". "Ce que je sais c'est que j'avais des coups de boutoirs à peu près tous les trois mois, des plus hautes autorités de l'Etat, de déstabilisation systématique... ", a-t-elle déclaré sur la radio "BFM", réitérant ses déclarations faites la veille en conférence de presse.

Interrogée pour savoir si "les plus hautes autorités de l'Etat" signifiait "la présidence de la République", elle a répondu: "Oui, parce que je contrecarrais des intérêts privés qui souhaitaient le démantèlement d'Areva, qui souhaitaient récupérer des morceaux, qui souhaitaient pouvoir privatiser en particulier la mine". Anne Lauvergeon a porté plainte pour espionnage. PARIS (Reuters) - L'ancienne présidente du directoire d'Areva Anne Lauvergeon a porté plainte lundi contre X pour espionnage présumé contre elle et son mari relatif à l'acquisition d'Uramin en 2007, a dit son avocat.

"Elle a porté plainte parce qu'elle et son mari ont pris connaissance d'un document confidentiel qu'elle a obtenu de manière anonyme, qui est un rapport de police privée sur tout ce qui se rapporte aux activités de son mari, même de sa vie personnelle", a déclaré mardi à Reuters Jean-Pierre Versini-Campinchi, confirmant ainsi une information du Canard Enchaîné. L'hebdomadaire explique dans son édition de mercredi que ce document de 43 pages daté du 26 septembre détaille les séjours en Suisse du mari d'Anne Lauvergeon, Olivier Fric, son parcours universitaire, son casier judiciaire (vierge), ses comptes en banque, et une liste de numéros fréquemment appelés entre février et juin 2011. "Les recherches préliminaires que nous avons menées sur M. Le rapport qui amnistie Areva. Les affaires d'espionnage d'Areva et de sa présidente dépassent la simple récupération de factures détaillées. Et une autre enquête met à mal un cadre de la société lors du rachat d'UraMin.

La course aux fadettes du couple Lauvergeon.