background preloader

Démocratie (la vraie)

Facebook Twitter

La Lettre. Podemos. Sûr que nous pouvons. Sous la dir. de Ana Dominguez et Luis Giménez.

Podemos. Sûr que nous pouvons

Traduction de Martine Sicard, éditions Indigènes, 2015, 10 euros. Acheter sur le site de La Brèche. « Nous étions fatigués d’être fatigués, alors nous nous sommes mis en marche ». C’est par cette phrase que commence ce recueil de textes de différents dirigeants de Podemos... Carolina Bescansa, Inigo Errejon, Pablo Iglesias, Juan Carlos Monedero... 4 noms pour 120 pages d’une richesse absolue, tant sur l’aspect politique et idéologique, pour comprendre les positionnements de la nouvelle grande force populaire espagnole, que sur l’aspect tactique, le rejet du clivage droite gauche « parce que la social-démocratie a généré des politiques économiques propres à la droite ». Du neuf. Podemos, un mouvement devenu parti... Cela se passait par un beau jour de mai, le 15 mai précisément, en 2011.

Podemos, un mouvement devenu parti...

Appel : Un avenir pour la Grèce. Je partage aujourd'hui cet appel pour la Grèce que je viens de signer (voir en fin d'article pour signer cet appel).

Appel : Un avenir pour la Grèce

Préambule Cet appel aux forces sociales et politiques grecques, à l’opposé des « institutions » qui prétendent dicter à la Grèce et à son gouvernement ce qu’ils doivent faire et comment, est lancé par ses signataires dans le respect absolu des orientations que le peuple grec et ses élus auront décidées. Citoyens de toutes origines sociales et politiques, Grecs et non-Grecs de différents pays européens, conscients que ce que nous partageons est plus fort que ce qui nous sépare, ensemble, nous déclarons être prêts à mobiliser nos compétences et notre expérience au service de la Grèce.

Nous sommes prêts à contribuer à élaborer les méthodes et les outils nécessaires à la définition et à la mise en œuvre du projet de développement dont la Grèce a impérativement besoin. Lessig veut faire du financement participatif une vraie arme politique. Nous vous avons déjà parlé de Lawrence Lessig.

Lessig veut faire du financement participatif une vraie arme politique

C’était à l’occasion de son discours de lancement de pré-campagne en vue de la présidentielle américaine. Mais nous aimerions en sortir le cœur battant, la substantifique moelle, le nerf de la guerre : l’argent. Lawrence Lessig, 54 ans, professeur de droit à Harvard, veut se lancer dans la course, du côté démocrate, avec l’espoir de dynamiter le système. Si Lessig base sa campagne sur le financement participatif (« crowdfunding »), ce n’est pas seulement pour profiter d’un effet de communication ou pour céder à un effet de mode. Le financement participatif est au centre de son programme. Saillans fait des petits : une journée participative dans un village perché. (D’Aucelon, Drôme) Il ne faut guère avoir le vertige pour se hisser jusqu’à ce minuscule village perché.

Saillans fait des petits : une journée participative dans un village perché

Pas d’autre choix, d’abord, que d’emprunter la route étroite et tortueuse qui nous arrête à 755 m d’altitude. Tout en haut, les maisons sont suspendues sur un promontoire, en équilibre au milieu des montagnes. 49 citoyens sont inscrits sur les listes électorales de la commune, mais seulement dix-huit habitants vivent là à l’année. Les Conseils Citoyens Indépendants - Mode d'emploi - Grenoble.fr. Etat espagnol. Ahora en Común et l’unité populaire. Ainsi que deux manifestes. Manuela Carmena, maire de Madrid Par Brais Fernández et Jaime Pastor Il existe une vieille tradition au sein de la gauche – qu’il s’agisse de la gauche dite conventionnelle mais aussi alternative – parfois très utile, plus routinière en d’autres occasions: organiser le débat public au moyen de manifestes.

Etat espagnol. Ahora en Común et l’unité populaire. Ainsi que deux manifestes

Les manifestes impliquent toujours une politique de notables car il en découle que ce qui compte n’est pas tant ce qui est dit que celui que le fait. Son impact peut être mesurer d’une manière quelque peu particulière: autant par qui et combien de personnes l’ont signé que par ceux qui ne l’ont pas fait. Dettocratie, Grèce et Podemos. Publié par Alencontre le 29 - juillet - 2015 Tsipras et Iglesias, du 25 janvier au 13 juillet, face au NONdu 5 juillet…

Dettocratie, Grèce et Podemos

Espagne: il n'y a pas que Pablo Iglesias. En Espagne, il n’y a pas que Pablo Iglesias.

Espagne: il n'y a pas que Pablo Iglesias

Il y a même des femmes et des hommes aussi populaires que lui et depuis plus longtemps. Bien sûr tout le monde, maintenant, connaît Ada Colau, la maire de Barcelone et Manuela Carmena, celle de Madrid. Mais il est en outre des militants de toujours qui osent dire non à Pablo. Construyamos ahora y en común una marea imparable. « Podemos » et la machine à perdre ? La dangereuse dérive de Podemos.

Andrés Herrero, auteur de La Felicidad tecnológica (La Félicité technologique), publie dans le quotidien Infolibre, partenaire éditorial de Mediapart en Espagne, un article où il explique pourquoi, selon lui, le parti de la gauche radicale « a perdu toute originalité ».

La dangereuse dérive de Podemos

Parfois, garder le cap exige de revenir au point de départ, pour vérifier qu’on n’a pas quitté la voie qu’on s’était engagé à suivre au début. Aux élections européennes de mai 2014, Podemos a bien débuté. Cinq sièges obtenus au Parlement européen : une déflagration pour un parti né à peine cinq mois plus tôt. Podemos. Cercle Podemos Montpellier. Vídeo resumen #UniDeVerano. Étienne Chouard : Hugo Chavez.

Constitution Wiki Etienne Chouard. Constitution nationale d'origine citoyenne Sauvegarde issue du Wiki du plan C d'Etienne Chouard :

Constitution Wiki Etienne Chouard

Rafael Correa, Président de la République de l’Équateur, donne une conférence exceptionnelle en Sorbonne - La Chancellerie des Universités de Paris. Mercredi 6 novembre 2013, le Grand Amphithéâtre en Sorbonne a accueilli une conférence exceptionnelle donnée par Rafael Correa, Président de la République de l’Équateur, dans le cadre de son voyage officiel en France durant lequel ont notamment été signé des accords de coopération dans les domaines universitaire et de la recherche. Dans un Grand amphithéâtre comble, en présence de nombreux membres du gouvernement de la République d’Équateur ainsi que de personnalités de l’enseignement supérieur, parmi lesquelles François Weil, Recteur de l’académie, Chancelier des universités de Paris, Marie Laure Coquelet, Vice Chancelier des universités de Paris et Barthélémy Jobert, Président de l’université Paris-Sorbonne, Rafael Correa a présenté dans son allocution sa vision des échanges économiques internationaux en insistant sur deux grands axes : lutter contre le capitalisme financier et rendre à l’économie son statut d’économie politique.

En Syrie, une expérience de démocratie directe, égalitaire et multiconfessionnelle tient tête à l'Etat islamique. Photo : © Michalis Karagiannis Les raisons d’espérer sont rares en provenance de Syrie. Mais en janvier 2015, le monde découvre, ébahi, les images de femmes kurdes en treillis qui participent à la résistance puis à la libération de la ville syrienne de Kobané. Un mouvement démocratique et anti-patriarcal vient de défaire les forces ultra-réactionnaires de l’État islamique, victorieuses ailleurs. Deux modèles de société radicalement différents se font face. Car le Kurdistan syrien fait l’expérience depuis 2011 d’une révolution démocratique inédite.

Assez vite débarrassé des forces du régime de Bachar el-Assad, le mouvement de libération kurde y a développé une organisation politique basée sur la démocratie directe, l’organisation en communes et la libération des femmes. Monnaie électronique, transparence fiscale, contrôle des banques : des alternatives existent au plan imposé à la Grèce. Le 5 juillet 2015, à l’issue du référendum initié par le gouvernement d’Alexis Tsipras et le parlement hellène, le peuple grec a rejeté massivement la poursuite de l’austérité que voulaient lui imposer les institutions qui auparavant agissaient sous le nom de Troïka. C’est une splendide victoire de la démocratie. Pourtant, s’il est mis en pratique, l’accord intervenu le lundi 13 juillet au matin, signifiera la poursuite de l’austérité dans le cadre d’un nouvel accord pluriannuel. Santé en Grèce, des cobayes de l’austérité au laboratoire de l’autogestion : soyons fous, marchons sur la dette !

Une délégation française au cœur de la tourmente grecque pour témoigner de la crise humanitaire imposée là-bas par les mémoranda européens, mais surtout pour apprendre de la résistance et de la dignité de ceux qui refusent de baisser les bras. La pharmacie du Dispensaire KIFA, dans le centre d'Athènes Au mois de mai, une délégation du collectif « Solidarité France Grèce pour la Santé » s’est rendue à Athènes pour rencontrer des équipes des dispensaires sociaux solidaires. Ce collectif soutient les personnels des dispensaires sociaux et solidaires autogérés grecs depuis deux ans, grâce à des actions concrètes comme la collecte et l’envoi de médicaments, de matériel médical et d’argent mais aussi sur un plan politique en informant sur cette nouvelle forme de résistance à l’austérité.

Le tirage au sort comme bombe politiquement durable contre l'oligarchie : la vidéo. Lesrassemblementscitoyens.wesign. NosDéputés.fr : Observatoire citoyen de l'activité parlementaire. Tordères : commune autogérée, mode d'emploi - Marion Dumand. Tordères est connu pour sa démocratie participative. Trémargat, laboratoire d’alternatives et de démocratie participative à ciel ouvert. A Saillans, les 1 199 habitants ont tous été élus au premier tour !

De Madrid à Barcelone, avec Podemos, « parti internet »… Si se puede ! Le dimanche 24 mai 2015 restera pour l’Espagne et peut-être pour l’Europe, un de ces moments où l’on se dit qu’il ne faut pas désespérer de la politique. Coopérative intégrale catalane, un autre système. Cecosesola ou l'autogestion totale. 1200 salariés, pas de patron et aucune hiérarchie : les secrets de la coopérative Cecosesola au Venezuela.