background preloader

Brexit - 24 Juin 2016

Facebook Twitter

Royaume-Uni. Theresa May, Palme d'or du suicide politique. Elle voulait un Brexit dur et un mandat clair pour le négocier.

Royaume-Uni. Theresa May, Palme d'or du suicide politique

Elle est maintenant sur un siège éjectable. Theresa May est la grande perdante des élections britanniques. Certes, son parti arrive en tête, mais il perd des sièges et surtout il perd la majorité absolue qui avait permis à David Cameron de gouverner stablement à partir de 2010. Comme son prédécesseur l'an dernier, Theresa May s'est tiré une balle dans le pied. Brexit : les Vingt-Sept adoptent les orientations de négociations avec le Royaume-Uni. Les dirigeants des Vingt-Sept ont adopté « à l’unanimité » les grands principes de la négociation à venir avec le Royaume-Uni sur le Brexit, a annoncé, samedi 29 avril sur Twitter, le président du Conseil européen Donald Tusk. « Orientations adoptées à l’unanimité.

Brexit : les Vingt-Sept adoptent les orientations de négociations avec le Royaume-Uni

Le mandat ferme et équitable de l’UE à 27 pour les discussions sur le Brexit est prêt », indique-t-il sur le réseau social en plein sommet extraordinaire à Bruxelles, qui se tient exactement un mois après la notification officielle du Brexit. Une union nécessaire. Brexit: l'UE veut que Londres règle sa facture en euros. L'UE veut que le montant dont devra s'acquitter le Royaume-Uni pour se désengager soit défini "en euros", à l'abri des fluctuations de la livre britannique, selon un document de la Commission européenne consulté jeudi par l'AFP.

Brexit: l'UE veut que Londres règle sa facture en euros

"Un accord financier unique devra garantir que l'Union comme le Royaume-Uni respectent les obligations auxquelles ils s'étaient engagés avant le retrait", indique dans ce document la Commission, qui mènera la négociation du Brexit avec le Royaume-Uni au nom des 27 autres Etats membres. "Ces obligations devront être définies en euros" et les paiements pourront faire l'objet d'un échéancier étalé sur plusieurs années, selon le texte publié jeudi par le site d'informations Politico.eu et dont l'AFP a obtenu une copie. Les dirigeants des 27 doivent adopter le 29 avril, lors d'un sommet à Bruxelles, les "orientations" pour les négociations avec Londres. Brexit/Gibraltar: l'Espagne aura son mot à dire. L'Espagne devra donner son feu vert pour que tout accord intervenant entre l'UE et le Royaume-Uni après le Brexit puisse s'appliquer au territoire de Gibraltar, selon un projet d'"orientations de négociation" des 27 publié vendredi.

Brexit/Gibraltar: l'Espagne aura son mot à dire

Après le Brexit, "aucun accord entre l'UE et le Royaume-Uni ne pourra s'appliquer au territoire de Gibraltar sans un accord entre le Royaume d'Espagne et le Royaume-Uni", est-il écrit dans ce texte présenté aujourd'hui à La Valette par le président du Conseil européen Donald Tusk. Les dirigeants des 27 pays restant dans l'UE devront adopter ces "orientations", éventuellement amendées, lors d'un sommet européen le 29 avril à Bruxelles. » Lire aussi - Après le Brexit, l'Espagne soulève la question de Gibraltar. Brexit : les Européens sur une ligne très ferme. La feuille de route pour négocier la sortie du Royaume-Uni de l’EU est une réponse sans concession à la lettre envoyée par Theresa May pour engager le divorce.

Brexit : les Européens sur une ligne très ferme

LE MONDE | | Par Cécile Ducourtieux (Bruxelles, bureau européen) Les Européens entrent dans le vif du Brexit. Brexit Live: Triggering Article 50 (House Of Commons) - BBC News. Ce détail de la photo où Theresa May déclenche le Brexit lui donne toute sa dimension historique. BREXIT - C'est la photo qui fait la Une de la presse britannique ce 29 mars.

Ce détail de la photo où Theresa May déclenche le Brexit lui donne toute sa dimension historique

La Première ministre Theresa May est penchée sur le décret qui déclenche le Brexit. On la retrouve en Une du Times, du Daily Express, du Daily Mirror, Metro, Daily Mail, etc. Westminster donne le feu vert du Brexit à Theresa May. Les députés ont rejeté les deux amendements introduits par les Lords, visant à garantir les droits des expatriés et exiger un droit de veto sur l’accord final avec l’UE.

Westminster donne le feu vert du Brexit à Theresa May

Theresa May a les mains libres pour engager officiellement la procédure de divorce avec l’Union européenne. Lundi 13 mars au soir, le Parlement de Westminster a adopté définitivement le projet de loi qui, en deux lignes, autorise la première ministre à activer le Brexit. 1957-2017. Bilan et perspectives géopolitiques de l'Union européenne, Pierre Verluise, docteur en géopolitique (Sorbonne)

LE TEMPS de la « déconstruction européenne » et de l’effacement de l’Union européenne a-t-il sonné ?

1957-2017. Bilan et perspectives géopolitiques de l'Union européenne, Pierre Verluise, docteur en géopolitique (Sorbonne)

Après six décennies de construction européenne et sept élargissements successifs, le référendum consultatif du 23 juin 2016 au sujet de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne marque une rupture. Comment cet événement s’inscrit-il dans des forces profondes déjà à l’œuvre en faveur de l’effacement relatif de l’Union européenne dont les effets pourraient encore être considérablement accentués par un « Brexit » devenu effectif ? Pour qui se préoccupe de l’influence – voire de la puissance – de l’Union européenne dans le monde, il convient de distinguer les apparences et les dynamiques.

Les sept élargissements successifs de l’Europe communautaire se sont traduits par une extension territoriale significative. En témoigne l’augmentation de l’abstention aux élections pour le Parlement européen. Brexit: quelles modalités de sortie selon l'article 50? Comment vont se dérouler les négociations UE-Royaume-Uni?

Brexit: quelles modalités de sortie selon l'article 50?

La procédure de retrait (prévue à l'article 50 du traité sur l'Union européenne) débute par la notification au Conseil européen à l'initiative du Royaume-Uni de son intention de quitter l'UE. Le Conseil des ministres (de l'UE) autorise alors l'ouverture des négociations sur l'accord de retrait et désigne le négociateur. L'accord doit être négocié dans un délai de deux années à compter de la date de cette notification. Passé ce délai, soit les traités européens cessent de s'appliquer au Royaume-Uni, soit le Conseil européen vote à l'unanimité, et avec l'accord du Royaume-Uni, la prolongation des négociations.

Les tractations risquent d'être longues, celles menées à l'international par l'UE avec des Etats tiers prenant généralement quatre à cinq années, voire dix années. Brexit : le Parlement britannique devra être consulté. L’arrêt de la Cour suprême, rendu à huit voix contre trois, ne contrarie pas le calendrier de déclenchement de l’article 50 pour la sortie de l’Union européenne de Theresa May.

Brexit : le Parlement britannique devra être consulté

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Philippe Bernard (Londres, correspondant) La Cour suprême britannique a jugé mardi 24 janvier que le gouvernement devra consulter le Parlement de Westminster avant de lancer les négociations de sortie de l’Union européenne (UE). « Procéder autrement constituerait une violation des principes constitutionnels » britanniques, a déclaré le président de la Cour, David Neuberger (le jugement est disponible ici, en PDF). Theresa May, la première ministre britannique, a perdu une bataille politique et judiciaire, mais elle devrait pouvoir, comme prévu, engager la procédure de divorce avec l’UE à la fin mars. Brexit : selon la Haute Cour de Londres, le Parlement devra se prononcer sur la sortie de l’UE.

La Haute Cour a autorisé le gouvernement à faire appel de sa décision devant la Cour suprême, plus haute juridiction de Grande-Bretagne. La Haute Cour de Londres a jugé dans un arrêt, rendu jeudi 3 novembre, que le gouvernement britannique devait obtenir l’accord du Parlement pour déclencher la procédure de l’article 50 du traité européen fixant les modalités d’une sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne.

Crash éclair de la livre sterling à son plus bas niveau en 31 ans face au dollar. Dans les échanges asiatiques, la monnaie britannique a accentué sa chute, entamée en début de semaine sur fond de crainte d’un « Brexit » dur. La livre sterling est tombée vendredi 7 octobre dans les échanges asiatiques à son plus-bas niveau en trente et un ans face au dollar et en sept ans face à l’euro, accentuant sa chute, entamée en début de semaine sur fond de crainte d’un « Brexit » dur. Peu après 8 heures à Tokyo, au Japon (1 heure en France), la monnaie britannique a chuté à 1,1841 dollar, soit son plus faible niveau depuis 1985, avant de se redresser légèrement à 1,2470 dollar.

Elle évoluait quelques heures plus tôt autour de 1,26 dollar. Elle reculait aussi face à l’euro, qui a brièvement atteint 94,15 pence au même moment, contre 88,42 pence un peu plus tôt, du jamais-vu depuis début 2009. « Il faut qu’il y ait un prix » Brexit : Boris Johnson veut débuter les négociations début 2017. Le ministre britannique des affaires étrangères « ne pense pas vraiment » que le processus prendra la durée maximale prévue, deux ans.

Le gouvernement britannique lancera la procédure officielle de sortie de l’Union européenne au début de l’année 2017 et le Brexit pourra peut-être être négocié en moins de deux ans, a estimé jeudi 22 septembre le ministre britannique des affaires étrangères, Boris Johnson. Seul le Royaume-Uni est habilité à initier la procédure en invoquant l’article 50 du traité européen de Lisbonne, qui gouverne une sortie de l’UE et fixe un délai de deux ans pour définir les modalités de la séparation. Lire aussi : Trois mois après le référendum sur le Brexit, les fractures de l’Union européenne « Nous verrons » « Dans cette lettre, je suis certain que nous fixerons certains paramètres de la manière dont nous proposerons de procéder. (...) Theresa May dévoile ses plans pour l'industrie britannique.

La nouvelle Première ministre veut relancer l'industrie du pays, alors que la campagne référendaire a révélé des frustrations importantes dans certaines régions en difficulté. (Boursier.com) — La Première ministre britannique, Theresa May, a dévoilé mardi les bases de son plan destiné à adapter l'économie du pays à l'environnement post-Brexit. La nouvelle chef du gouvernement a présidé la première réunion de la commission interministérielle sur "la stratégie économique et industrielle", mardi, La campagne référendaire autour du "Brexit" a révélé les frustrations de nombre de régions post-industrielles en difficulté. Le vote en faveur de la sortie de l'UE remet depuis en question l'avenir de la cinquième économie mondiale, et certaines analyses anticipent une récession en Grande-Bretagne. Ecart de compétitivité entre les régions Fleurons historiques Les industriels séduits Claire Lemaitre — ©2016, Boursier.com.

Cameron quitte son poste de Premier ministre en chantant. Brexit : derrière le renoncement de Boris Johnson, la guerre de succession au sein des Tories. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Philippe Bernard (Londres, correspondant) Boris Johnson, chef de la campagne victorieuse du Brexit, avait tout fait pour devenir premier ministre ; il a renoncé à Downing Street. Michael Gove, son fidèle second dans la campagne, a dit et répété qu’il n’était « pas équipé pour devenir premier ministre » ; il va briguer cette fonction. Déjà chaotique depuis la victoire du camp du Brexit, voici tout juste une semaine, la vie politique britannique a pris, jeudi 30 juin, des allures surréalistes, alors que les deux grands partis – le Labour et les tories – se déchirent dans des querelles où les rancœurs nées du débat sur l’Europe se mêlent au choc des personnalités et aux rivalités individuelles.

"Vous ne riez plus maintenant !" d'un côté, "Vous mentez !" de l'autre : le match entre pro-Brexit et pro-Europe à Bruxelles. « Brexit » : « pas de marché unique à la carte » pour Londres, préviennent les Vingt-Sept à Bruxelles. Royaume-Uni : le « Brexit » peut-il ne pas se produire ? Brexit : l'Europe ne coûtait pourtant pas si cher au Royaume-Uni. « Brexit » : comment David Cameron s’est laissé prendre à son propre piège. « Brexit » : Eurotunnel plonge en Bourse. Quelles conséquences concrètes en cas de « Brexit » ? Brexit : le résultat des tout derniers sondages [EN DIRECT] Qui sont les Africains qui voteront pour le referendum britannique ?

Cinq raisons pour que Londres parte. Le Brexit en chiffres: l'intox, arme de manipulation massive des pro et des anti. En cas de Brexit, la Norvège peut-elle être un modèle pour le Royaume-Uni ? Barack Obama met en garde les Britanniques contre un Brexit. STOP CAMERON spending British taxpayers’ money on Pro-EU Referendum leaflets. Safety and security - EU Referendum. « Brexit » : que pèse le Royaume-Uni dans le budget européen ? Britains Special Status revealed #Brexit. Found a use for it #Brexit. You have 2 choices what to do with the #EUPropaganda leaflet Burn it or Return It #BurnItOrReturnIt #PostItBack.

Cameron s'attelle à convaincre les Britanniques d'éviter un Brexit. Emploi, croissance, finance : et si la France disait "welcome Brexit" ?