background preloader

Pédagogue

Facebook Twitter

Plasticité cérébrale : 4 règles d’or. Souvenons-nous. Lors des six premières années de sa vie, l’être humain possède un mécanisme cérébral que l’on pourrait dire absorbant, le dotant du pouvoir d’incarner l’environnement sans effort, en réalisant pour chaque expérience vécue, un nombre impressionnant de connexions neuronales. Et, parmi les centaines de connexions qu’il crée par seconde, le cerveau ne conserve que les connexions les plus fréquemment utilisées. C’est ce que l’on appelle l’élagage synaptique, c’est ainsi que l’être humain apprend et se spécialise. Puisque le cerveau ne conserve que les connexions les plus fréquemment utilisées, par conséquent, ce sont les expériences quotidiennes de l’enfant qui s’encodent et structurent directement l’architecture de son cerveau.

Une étude saisissante, menée en 1995, illustre la puissance de ce phénomène. Quels sont nos comportements, nos mécanismes quotidiens ? Une démonstration claire, c’est à dire silencieuse et séquencée, permet d’optimiser la transmission des gestes. Friedrich Fröbel. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Friedrich Fröbel

Friedrich Fröbel Le principal titre de « gloire » de Fröbel, qualifié de « maître germanique de l’éducation de la petite enfance[1] », reste sa conception pédagogique qui est à l’origine des jardins d’enfants[2], une idée au retentissement universel[n 1]. Fröbel appliqua aussi ses théories à l’enseignement scolaire, mettant ainsi ses idées en pratique dans l’école privée qu’il fonda près de Weimar, « l’Institut général allemand d’éducation » de Keilhau, près de Rudolstadt. En Angleterre et au Japon, notamment, sa pédagogie du jardin d’enfants a donné des discussions passionnées.

Ses matériels de jeu, « dons » et « occupations » ont été popularisés dans le monde entier au XIXe siècle. Enfance et adolescence – Les années d’expérimentation personnelle[modifier | modifier le code] Friedrich Wilhem August Fröbel naît le 21 avril 1782 à Oberweissbach dans la principauté de Schwarzbourg-Rudolstadt (Thuringe), le sixième enfant d’un pasteur. Johann Heinrich Pestalozzi. Jean-Jacques Rousseau. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Jacques Rousseau

Jean-Jacques Rousseau, né le à Genève et mort le (à 66 ans) à Ermenonville, est un écrivain, philosophe et musicien genevois francophone. La vie de Jean-Jacques Rousseau est une vie d'indépendance et d'instabilité. Il quitte d'abord Genève à seize ans pour la Savoie, où il reçoit un complément d'éducation et une initiation à l'amour par Mme de Warens avant de gagner Paris en 1742, pensant faire carrière dans la musique. Il mène alors une existence difficile, cherchant divers protecteurs et vivant avec Thérèse Levasseur, qui lui donnera cinq enfants, tous confiés à l'Assistance publique. Dans le même temps, il rencontre Diderot et écrit des articles sur la musique pour l'Encyclopédie. Biographie Famille et enfance Raymond Trousson, dans la biographie qu'il consacre à Jean-Jacques Rousseau, indique que la famille était originaire de Monthléry, près d'Étampes, au sud de Paris[1].

Isaac Rousseau a un caractère parfois violent. Débuts difficiles Exil. Adolphe Ferrière. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Adolphe Ferrière

Pour les articles homonymes, voir Ferrière. Adolphe Ferrière Adolphe Emmanuel Ferrière vers 1930 Principaux travaux Pédagogie active/Éducation nouvelle Adolphe Ferrière (né le à Genève, mort le à Genève) est un pédagogue suisse, un des fondateurs du mouvement de l'éducation nouvelle. Le pédagogue[modifier | modifier le code] Adolphe Ferrière s'intéresse très tôt aux premières écoles nouvelles anglaises d'Abbotsholme et de Bedales et visite en 1899 l'école des Roches, précurseur des méthodes actives d'enseignement. Engagé dans l'école expérimentale de Glarisegg (de)[1] en Thurgovie (Suisse), Adolphe Ferrière doit rapidement renoncer à y enseigner en raison de sa surdité.

Dès 1918, il rédige les « 30 points qui font une école nouvelle ». John Dewey. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

John Dewey

Pour les articles homonymes, voir Dewey. John Dewey XIXe siècle-XXe siècle John Dewey en 1902 Sa philosophie est d'abord marquée par l'instrumentalisme, c'est-à-dire par sa volonté de rompre avec une philosophie classique qu'il voyait comme plus ou moins liée à la classe dominante, pour en faire un instrument permettant aux hommes de mieux s'adapter au monde moderne. Dewey a participé également, en parallèle avec le Nouveau Libéralisme anglais, à la constitution de ce qui est actuellement nommé le « social-libéralisme » dont il se situe à l'aile gauche. Biographie[modifier | modifier le code] Son parcours[modifier | modifier le code] Les années de jeunesse[modifier | modifier le code] Les années à l'université de Chicago[modifier | modifier le code] En 1886, il se marie à Alice Chipman, une femme d'une grande force de caractère dont il a six enfants.

Maturité et postérité[modifier | modifier le code] Bibliothèque Harper de l'université de Chicago.

Pédagogie frenet

Montessori.