background preloader

Élèves en situation de handicap ou malades

Facebook Twitter

Scolarisation des élèves handicapés - Le droit à l'École pour tous. Le droit à l'éducation pour tous les enfants, quel que soit leur handicap, est un droit fondamental La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation de la citoyenneté des personnes handicapées et la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'Ecole de la république du 8 juillet 2013 ont permis des avancées majeures afin de favoriser la scolarisation des élèves en situation de handicap.

Scolarisation des élèves handicapés - Le droit à l'École pour tous

L'objectif est d'aller vers une école toujours plus inclusive sachant s'adapter aux besoins spécifiques. Les différents dispositifs de scolarisation, les parcours de formation individualisés et les aménagements personnalisés en fonction des besoins des élèves sont autant de mesures participant à l'inclusion scolaire.

Loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapéesLoi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'Ecole de la République. DEPP NI 2015 04 ecole college enfants situation handicap constituent population fortement differenciee scolairement socialement 390785. Numérique et handicap - Accessibilité et adaptabilité des ressources numériques pour l'École. Numérique et handicap - Ressources numériques adaptées soutenues et réalisées.

Numérique et handicap - Plateforme "lire-ensemble.com". Description du portail La plateforme Web " lire-ensemble.com" vise à la création : D'ouvrages adaptés en langue des signes (accessibles aux plus jeunes, sourds comme entendants), ainsi que des activités numériques pour l'entrée élèves des cycles 1 et 2 dans la langue des signes.

Numérique et handicap - Plateforme "lire-ensemble.com"

Ces programmes seront disponibles sur support dévédérom mais également en ligne, et notamment sur les supports nomades. Numérique et handicap - Réglages des logiciels bureautiques pour les majuscules accentuées et les indications de changement de langue. Ces deux réglages indépendants ont un impact sur la prononciation par les logiciels de vocalisation utilisés en assistance à la lecture – par les personnes aveugles, mal-voyantes, mais aussi dyslexiques et dyspraxiques, notamment –.

Numérique et handicap - Réglages des logiciels bureautiques pour les majuscules accentuées et les indications de changement de langue

Se répercutent aussi sur l’indexation. Un premier réglage pour l’accentuation des majuscules : MODELÉ est différent de MODÈLE et MODELE tout en majuscules sans accentuation est donc ambigu. Règle aussi d’autres points de typographie : o, e liés, dans ŒUF, ŒUVRE... en majuscules, par exemple. Un second réglage pour les indications de langues : le motmobile, bien qu’orthographié à l’identique en langues française et anglaise, se prononce différemment, respectivement « mobile » et « mobaïle » (approximativement). Scolarisation des élèves handicapés - L'accès aux études supérieures. En lycée Les élèves handicapés qui souhaitent poursuivre leur formation dans une classe post-baccalauréat (BTS, par exemple) d'un lycée ou d'un lycée professionnel peuvent continuer à bénéficier, dans les mêmes conditions que dans le cycle secondaire, d'un projet individuel.

Scolarisation des élèves handicapés - L'accès aux études supérieures

En université Dans chaque université, des actions spécifiques sont conduites pour favoriser l'accueil d'étudiants handicapés : accessibilité des locaux, y compris restauration et hébergement (dans de nombreuses universités) ;services d'accueil ; aides pédagogiques : tutorat, soutien, preneurs de notes, interprètes en langue des signes, codeurs en langage parlé complété (LPC) selon les handicaps et les université , aides techniques. Par ailleurs, le décret n° 2005-1617 du 21 décembre 2005 prévoit les aménagements des examens et concours de l'enseignement supérieur pour les candidats présentant un handicap. Scolarisation des élèves handicapés - Enseignement de la langue des signes. Texte fondateur : la loi du 11 février 2005 La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a permis des avancées notables dans la scolarisation des jeunes sourds.

Scolarisation des élèves handicapés - Enseignement de la langue des signes

La langue des signes française (LSF) est désormais reconnue comme une langue à part entière : tout élève concerné (sourd, fratrie) doit pouvoir recevoir un enseignement de LSF et celle-ci peut être choisie comme épreuve facultative aux examens et concours, y compris ceux de la formation professionnelle. Programmes de LSF.

Scolarisation des élèves handicapés - Les établissements médico-sociaux. Les différents établissements médico-sociaux Ainsi, on distingue : les instituts médico-éducatifs (IME) qui accueillent les enfants et les adolescents atteints de déficiences mentales ;les instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques (ITEP) qui accueillent les jeunes souffrant de troubles de la conduite et du comportement ;les établissements pour polyhandicapés qui s'adressent aux enfants et adolescents présentant des handicaps complexes, à la fois mentaux et sensoriels et/ou moteurs ;les instituts d'éducation sensorielle (handicaps auditifs et visuels) portent des noms variables ;les établissements pour enfants et adolescents présentant un handicap moteur sont souvent appelés IEM (instituts d'éducation motrice).

Scolarisation des élèves handicapés - Les établissements médico-sociaux

Scolarisation des élèves handicapés - Les unités localisées pour l'inclusion scolaire (ULIS) Les élèves scolarisés au titre des ULIS Les élèves scolarisés au titre des ULIS présentent des troubles des fonctions cognitives ou mentales, des troubles spécifiques du langage et des apprentissages, des troubles envahissants du développement (dont l'autisme), des troubles des fonctions motrices, des troubles de la fonction auditive, des troubles de la fonction visuelle ou des troubles multiples associés (pluri-handicap ou maladies invalidantes).

Scolarisation des élèves handicapés - Les unités localisées pour l'inclusion scolaire (ULIS)

Ce sont les commissions des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui décident de l'orientation d'un élève vers une ULIS qui lui offre la possibilité de poursuivre en inclusion des apprentissages adaptés à ses potentialités et besoins et d'acquérir des compétences sociales et scolaires, même lorsque ses acquis sont très réduits. Les ULIS sont des dispositifs permettant la mise en oeuvre des projets personnalisés de scolarisation (PPS).

Mise en œuvre du PPS. Scolarisation des élèves handicapés - Aides spécifiques pour la petite enfance. La naissance d'un enfant handicapé représente toujours pour une famille un bouleversement difficile à accepter.

Scolarisation des élèves handicapés - Aides spécifiques pour la petite enfance

Souvent il n'est pas possible, dès les premiers mois, d'établir un diagnostic précis et donc d'apporter aux parents des réponses satisfaisantes à l'ensemble des questions qu'ils se posent. Il faut concilier cette incertitude avec la nécessité de faire face aux contraintes spécifiques que pose l'arrivée d'un enfant avec des besoins particuliers dans un cadre familial qui n'y était pas préparé. L'inquiétude bien compréhensible des parents et de tous les membres de la famille fait de cette période un moment particulièrement douloureux sur le plan psychologique. L'aide médico-sociale précoce. Scolarisation des élèves handicapés - Aides aux familles. Allocation d'éducation pour enfant handicapé L'allocation d'éducation pour enfant handicapé (AEEH) est une prestation familiale destinée à aider les parents à faire face aux dépenses liées à l'éducation de leur enfant handicapé.

Scolarisation des élèves handicapés - Aides aux familles

Elle est versée mensuellement par la caisse d'allocations familiales sur décision de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Elle peut être assortie de différents compléments dans le cas de handicaps particulièrement lourds occasionnant des dépenses importantes ou lorsque la présence d'une tierce personne est indispensable auprès de l'enfant. Lorsque l'enfant est accueilli en internat dans un établissement médico-social, les frais de séjour sont pris en charge par l'assurance maladie et le versement de l'AEEH se trouve alors limité aux "périodes de retour au foyer". Prestation de compensation du handicap. Scolarisation des élèves handicapés avec les TICE. INS HEA. Examens et handicap. Scolarisation des enfants malades - La scolarisation des enfants malades.

Poursuite de la scolarité avec des traitements médicaux particuliers Des dispositions sont prévues pour permettre aux enfants et adolescents dont l'état de santé rend nécessaire l'administration de traitements médicaux particuliers de poursuivre une scolarité dans des conditions aussi ordinaires que possible. Un projet d'accueil individualisé (PAI), permet de définir les adaptations nécessaires (aménagements d'horaires, dispenses de certaines activités, organisation des actions de soins, etc.). Il est rédigé en concertation avec le médecin de l'Éducation nationale (service de promotion de la santé en faveur des élèves) qui veille au respect du secret médical. Enseignement à distance - L'enseignement à distance. Ecoles - Journée Handicap et Scolarisation 3 décembre.

Site officiel de la Fédération Française Handisport. Fédération nationale pour l'Insertion des personnes Sourdes et des personnes Aveugles en France. FEGAPEI : Fédération nationale des associations gestionnaires au service des personnes handicapés - FEGAPEI. Fédération Française des Dys : dyslexie, dyspraxie, dysphasie, dysorthographie, trouble mnésique, et dyscalculie. Association des paralysés de France (APF) - handicap moteur, polyhandicap...