background preloader

Pouvoirs publics et justice sociale

Facebook Twitter

Quels sont les différents impôts perçus par l'État ?   - Les ressources de l'Etat Découverte des institutions. <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.

Quels sont les différents impôts perçus par l'État ?   - Les ressources de l'Etat Découverte des institutions

Quelles sont les différentes ressources de la protection sociale ?  - Comment est financée la protection sociale. <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.

Quelles sont les différentes ressources de la protection sociale ?  - Comment est financée la protection sociale

Que sont les "prélèvements obligatoires" ?  - Les ressources de l'Etat Découverte des institutions. <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.

Que sont les "prélèvements obligatoires" ?  - Les ressources de l'Etat Découverte des institutions

</p> Les prélèvements obligatoiresPrélèvements obligatoiresEnsemble des impôts et des cotisations sociales perçus par les administrations publiques. (PO) sont l’ensemble des impôts et cotisations sociales prélevés par les administrations publiques et les institutions européennes. Quatre catégories d’administrations publiques bénéficient des prélèvements obligatoires : Les minima sociaux en France. 12 décembre 2014 - Près de 3,8 millions de personnes sont allocataires de minima sociaux, mais un peu plus de 6 millions de personnes au total en vivent.

Les minima sociaux en France

Le nombre d’allocataires du Revenu de solidarité active (RSA) Depuis le 1er juin 2009, le Revenu minimum d’insertion (RMI) et l’Allocation de parent isolé (API) ont été remplacés par le Revenu de solidarité active (RSA) qui, de la même manière, garantit des ressources minimales. Il concerne également les personnes qui travaillent mais dont les revenus sont faibles. En décembre 2013, près de 1,8 million de personnes percevaient le RSA socle, versé aux personnes sans activité. La baisse du nombre d’allocataires de minima sociaux constatée en 2007 et 2008 a connu un net ralentissement en 2009. A noter que depuis le 1er septembre 2010, le RSA s’est élargi aux moins de 25 ans, le « RSA jeunes actifs », sous condition d’avoir travaillé pendant deux ans les trois dernières années et aux départements d’Outre-mer depuis le 1er janvier 2011.

Journée de la justice sociale : l'ONU appelle à renforcer la lutte contre les inégalités. 20 février 2014 – À l'occasion de la Journée mondiale de la justice sociale, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a rappelé jeudi que le fossé qui sépare les plus pauvres des plus riches est profond et ne cesse de s'élargir dans le monde entier.

Journée de la justice sociale : l'ONU appelle à renforcer la lutte contre les inégalités

Ce phénomène se produit tout aussi bien à l'échelle interétatique qu'au sein même des États, y compris parmi les plus prospères. Les SDF ne meurent pas seulement en hiver. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent C'est un triste « marronnier » – ces informations qui reviennent chaque année – de la période de Noël : au moins trois personnes sont mortes en raison de la chute des températures, en région parisienne, à Douai et dans les Alpes-Maritimes, lors du week-end des 27 et 28 décembre.

Les SDF ne meurent pas seulement en hiver

Mardi 30 décembre, un autre SDF aurait été retrouvé mort à Rodez. Lire nos explications : L'hiver a fait ses premiers morts de froid en France Chaque hiver, les médias relaient la mort d'hommes et femmes sans abri. On évoque alors l'appel de l'abbé Pierre lors de l'hiver 1954, les questions récurrentes sur les places d'hébergement disponibles, sur l'ouverture ou non des stations de métro... Les dépenses sociales toujours élevées dans l’OCDE, la France en tête. Les dépenses sociales sont en baisse en Grèce ou au Canada, mais restent toutefois élevées dans la plupart des pays de l’OCDE avec en moyenne 22% du PIB, la France étant la plus généreuse (près de 32%), selon de nouvelles données rendues publiques lundi.

Les dépenses sociales toujours élevées dans l’OCDE, la France en tête

Ces dernières années, les dépenses allouées aux allocations chômage, maladie ou autres aides sociales ont connu des baisses importantes au Canada, en Allemagne, en Islande, Irlande ou encore au Royaume-Uni. La Grèce enregistre la baisse la plus rapide (-2 points), indique l’Organisation de coopération et de développement économique. Toutefois, dans la majorité des pays, les niveaux restent historiquement élevés. Quatre pays consacrent plus de 30% de leur PIB aux dépenses sociales : la France, la Finlande, la Belgique et le Danemark. En Italie, en Autriche, en Suède, en Espagne et en Allemagne, elles représentent plus d’un quart du PIB.

Les retraites pèsent aussi plus lourd pour les comptes publics. Le « trou de la Sécu » expliqué en quatre points. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Clément Martel (avec Caroline Félix) La ministre de la santé, Marisol Touraine, a dévoilé lundi 29 septembre le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2015.

Le « trou de la Sécu » expliqué en quatre points

L'un des principaux enjeux du texte est de rendre compte des mesures qui permettront de réduire le « trou de la Sécu », une nouvelle fois beaucoup plus important que prévu. Lire : Coup de rabot généralisé sur les allocations familiales 1. La Sécurité sociale, la plus touchée par les économies sur la dépense publique. La Sécurité sociale aggrave son déficit en 2015. Le déficit du régime général de la Sécurité sociale en France s'aggraverait à 14,7 milliards d'euros en 2015 sans mesure nouvelle d'économies, indique lundi 29 septembre la commission des comptes de la Sécurité sociale, ajoutant que l'objectif d'un retour à l'équilibre est repoussé au-delà de 2017.

La Sécurité sociale aggrave son déficit en 2015

En prenant en compte le déficit du Fonds de solidarité vieillesse (FSV) qui atteindrait 4,3 milliards d'euros, le solde prévisionnel serait de - 19 milliards d'euros, contre - 15,3 en 2014, selon une synthèse de la commission des comptes dont l'Agence France-Presse s'est procuré copie. L'État providence  <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.

L'État providence 

</p> L’expression "État providence" désigne l’ensemble des interventions de l’État dans le domaine social qui visent à garantir un niveau minimum de bien-être à l’ensemble de la population, en particulier à travers un système étendu de protection sociale. On l’oppose couramment à celle d’"État gendarme ou protecteur", dans laquelle l’intervention de l’État est limitée à ses fonctions régaliennes (justice, police, diplomatie...). Standard & Poor’s : les inégalités aux Etats-Unis sont mauvaises… pour la croissance ! D’abord, ne traduisez pas Standard & Poor’s (S&P) par quelque chose comme « le standard des pauvres ». Il s’agit d’une des grandes agences de notation mondiales, qui fixe plutôt les standards des riches. Comme les autres, elle a gravement failli en 2007-2008. Son nom renvoie aux origines, en 1860, avec un fondateur qui s’appelait Henry Poor.

Cette agence a publié en août dernier une étude intéressante sur le creusement historique des inégalités aux Etats-Unis, constat accompagné d’une sérieuse mise en garde : « Comment la croissance des inégalités freine la croissance économique américaine ». Les Suisses votent contre un système d'assurance-maladie public. Le déficit de l'Etat moins important que prévu en 2014. Bonne nouvelle du côté de Bercy, le déficit de l'Etat a été moins important que prévu en 2014, de près de 3 milliards, à 85,6 milliards d'euros. Le ministère des finances a annoncé jeudi 15 janvier que les rentrées fiscales avaient été meilleures que prévu. Ce résultat est de bon augure pour le gouvernement français qui a jusqu'au printemps pour convaincre la Commission européenne qu'il prend les mesures adéquates pour réduire son déficit public alors que celui-ci va tout de même se creuser en 2014 contrairement à ses engagements. Le déficit était en effet de 74,9 milliards d'euros en 2013, à 4,1 % du produit intérieur brut (PIB).

Malgré ce bon résultat, le ministre des finances, Michel Sapin, a indiqué qu'il maintenait la prévision de déficit public (Etat, collectivités, protection sociale) à 4,4 % du PIB pour 2014. La protection sociale. Comment calcule-t-on l’impôt sur le revenu.