background preloader

T1C1 - Comment un individu devient-il acteur ds une org°

Facebook Twitter

Individu : personnalité, émotion, perception, attitude, comportement
Communication interpersonnelle
Interactions individu-groupe : caractéristiques des groupes, identité et statut
dans les groupes, référence et appartenance aux groupes
Interactions individu/organisation : cultures, normes, codes, rituels, attribution, représentations, stéréotypes
Phénomènes relationnels : relations formelles et informelles, argumentation et influence, relation d’autorité

L’individu, qui possède des caractéristiques propres, devient un acteur au sein de l’organisation par les relations formelles et informelles qu’il établit dans son activité de travail.


Il communique et interagit donc en permanence, en cherchant à la fois à affirmer son individualité tout en s’inscrivant dans l’action collective. C’est en partie de cette tension que naissent les phénomènes relationnels au sein des organisations.
À partir de scénarii, de vidéos, de jeux de rôles, de l’observation de situations de communication, de simulations orales, de l’analyse de pratiques technologiques, de l’exploitation de récits, d’articles ou de témoignages, l’élève est en mesure :
- de caractériser les comportements individuels au sein des groupes ;
- de repérer ce qui, dans les relations, révèle la culture et les valeurs de l’organisation ;
- de décrire, caractériser et analyser les situations de communication à partir de leurs composantes et des phénomènes relationnels qu’elles contribuent à
développer.

Relations entre générations dans l'entreprise : de l’eau dans le gaz ? - Diversité - Focus RH. Pour les entreprises, la gestion de multiples générations dans les équipes de travail reste un défi.

Relations entre générations dans l'entreprise : de l’eau dans le gaz ? - Diversité - Focus RH

L’enjeu consiste à tirer le meilleur parti de cette diversité. D’après la dernière édition d’InterGen Lab, l’enquête de l’Observatoire du Management intergénérationnel, la situation progresse dans le bon sens sur plusieurs indicateurs. Ainsi, la transmission des compétences et des savoirs est bien organisée dans 32 % des entreprises, soit sept points de mieux en un an. Les leaders de l’intergénérationnel, présents dans près d’une organisation sur trois, mènent une démarche active pour connecter les générations. On note que sept employeurs sur dix constituent des équipes multigénérationnelles pour gagner en créativité et favoriser l’innovation. Autre signe positif : deux tiers des entreprises donnent la parole aux jeunes sur les questions de vision, de stratégie et d’organisation; et près d’une sur deux mène des actions pour lutter contre les stéréotypes liés à l’âge.

Ft75 cle514649 2. Les microexpressions du visage, 7 émotions à decoder. En vous inscrivant ici, vous recevrez par email les conseils de Romain via sa newsletter « Le Décodeur du Non-Verbal ».

Les microexpressions du visage, 7 émotions à decoder

Vous pouvez vous désinscrire à tout instant. Le Décodeur du Non-Verbal - 2011-2015, SARL ARC Diffusion, RCS 803 953280 PARIS ; Notre newsletter est déclarée à la CNIL sous le N°1584215 et respecte la loi informatique et libertés. Pour contacter Romain : romain@decodeurdunonverbal.fr. Vous pouvez consulter en ligne nos conditions générales de vente, nos mentions légales, mais aussi Pourquoi nous existons, et Comment nous fonctionnons - Vous trouverez ici nos Voisins Blogueurs qu’on Aime. Entreprises, n’attendez pas des jeunes qu’ils s’adaptent : adaptez-vous à eux ! - Courrier cadres.

Management Tribune – On entend depuis quelques années un discours critique des entreprises sur les jeunes.

Entreprises, n’attendez pas des jeunes qu’ils s’adaptent : adaptez-vous à eux ! - Courrier cadres

Il se dit d’eux, dans les médias, dans les bureaux de quelques dirigeants et RH, dans les conversations de leurs parents, qu’elle est “peu vaillante” cette génération Y. Par Adrien Ledoux, CEO et co-fondateur de JobTeaser.com. Les étudiants et jeunes diplômés sont soupçonnés d’être paresseux, accusés d’être peu respectueux de la hiérarchie et infidèles aux entreprises. Développement personnel : êtes-vous introverti ou extraverti ? L’introversion, c’est quoi ? Image d’Épinal du bon réseauteur, celle du professionnel équipé d’un épais carnet d’adresses ayant une facilité déconcertante à rencontrer de nouveaux contacts.

Développement personnel : êtes-vous introverti ou extraverti ? L’introversion, c’est quoi ?

Une image totalement incompatible avec une nature d’introverti. De là à penser que les introvertis ne savent pas réseauter, il n’y a qu’un pas… que nous ne franchirons pas ! Lisez la suite. Générations X, Y et Z : l'équation du management intergénérationnel. GÉNÉRATION Z AUX RAYONS X. Ils ont moins de 20 ans, et pourtant ils naviguent dans le monde numérique actuel comme s'ils l’avaient créé.

GÉNÉRATION Z AUX RAYONS X

Vous tapez ; ils photographient. Vous personnalisez ; ils conçoivent. Élevée post 11 Septembre durant la Récession, la génération Z, aussi appelée « cyber-génération » ou « nouvelle génération silencieuse » a hérité de l’esprit entrepreneurial, de la mobilité et de l’hyper connectivité de la génération Y, mais pousse le concept encore plus loin. Son quotidien complexe a rendu inévitable sa quête de communautarisme et de partage, guidée par une surconsommation (et une surproduction) à la fois visuelle et digitale. Le krach boursier de 2008 a mis en lumière une société où leurs rêves de succès traditionnel se sont soudainement évanouis. . « Nés dans l’âge d’or de l’Internet, les enfants de Snapchat ne sont pas technophiles, ils sont complètement immergés dans l’ère technologique. » Pour recruter la génération Z, les entreprises devront changer d'outils.

Ultra connectés et en attente de relations plus humaines, la nouvelle génération pousse les ressources humaines à se réinventer.

Pour recruter la génération Z, les entreprises devront changer d'outils

Les jeunes nés à partir des années 90 commencent à entrer en force sur le marché du travail. Pour trouver un emploi, ils n'ont nullement l'intention de se limiter à l'envoi massif de CV et de lettres de motivation sur des sites Internet sans âme. Pour eux, l'entreprise ne doit pas être en position de force et sélectionner les candidats sur des motifs qu'ils jugent futiles.

Les employeurs ont donc intérêt à revoir entièrement leurs outils de recrutement. Un vaste chantier qui n'est pas que du ressort des ressources humaines. "La génération Z recherche un recrutement agile, mobile, digital et humain" François Geuze, maitre de conférences en ressources humaines à l'université de Lille est catégorique : "La génération Z a un nouveau rapport au travail. D'après le spécialiste, cette nouvelle génération changera à court terme le secteur du recrutement.

Les émotions : des facettes inépuisables. Qu’il s’agisse de les ressentir, les reconnaître, les exprimer ou les réguler, les émotions donnent lieu à des recherches toujours plus nombreuses et diversifiées.

Les émotions : des facettes inépuisables

Comment faire le point sur la recherche actuelle dans le domaine des émotions et identifier quelques tendances émergentes, quand on sait qu’en moyenne pas moins de 9 000 articles contenant les termes « émotion », « sentiment », ou « affect » dans leur titre ont été publiés chaque année depuis trois ans ! Face à cette abondance de matière, j’ai décidé de privilégier une évaluation des tendances actuelles. Émotions primaires et secondaires Une première tendance est d’ordre conceptuel. Elle dépasse l’opposition traditionnelle entre valence (plaisir ou déplaisir éprouvé) et intensité de l’émotion. Article de 2635 mots. Accord Horaires Variables. L'entreprise STMG est composée de 4 commerciaux et d'une assistante de gestion polyvalente. Elle est dirigée par Mme Fanny qui envisage de mettre en avant l'attitude professionnelle de ses commerciaux en désignant chaque trimestre "le meilleur commercial"

Quiz Identifiez les traits de personnalité de FannyIdentifiez les traits de personnalité de DylanComment s'appelle l'état dans lequel se sont mis Youness et Pierrick ?

L'entreprise STMG est composée de 4 commerciaux et d'une assistante de gestion polyvalente. Elle est dirigée par Mme Fanny qui envisage de mettre en avant l'attitude professionnelle de ses commerciaux en désignant chaque trimestre "le meilleur commercial"

Les phénomènes relationnels. Les phénomènes relationnels font donc le lien entre l’individu et l’organisation dans laquelle il évolue.

Les phénomènes relationnels

L’ est la modification du ou des opinions d’un individu en raison de pressions exercées par une autre personne ou par un groupe. L’individu influencé change de comportement ou d’avis car il comprend que cela va dans son intérêt. Pour influencer autrui, nous utilisons diverses stratégies d’influence :−l’ ou à l’émotionnel : l’acteur qui influence met en évidence les émotions, les sentiments de l’autre à son égard ;−l’ : l’acteur qui influence met en évidence les comportements attendus au sein du groupe d’appartenance de l’acteur influencé ;−l’ : l’acteur qui influence met en évidence les avantages retirés pour l’acteur influencé à modifier son comportement en s’appuyant sur des preuves, des illustrations.

Cette stratégie permet un débat raisonné car elle s’appuie sur un raisonnement argumenté et illustré. Stratégies d'influences : Lucas dirige une entreprise d'exploitation de graviers. ce matin il a convoqué les responsables de chaque équipe afin de leur présenter les difficultés liées à la conjoncture actuelle. La communication interpersonnelle. Elle est vécue au quotidien, elle se déroule entre deux acteursIl peut correspondre au moment durant lequel se déroule la communication, il détermine la qualité de communicationLa mimique du visage est un canal de communication vrai fauxLa mimique du visage est un signe verbal de communication vrai fauxLa mimique du visage est un signe non verbal de communication vrai fauxUn même message peut prendre un sens différent en fonction du contexte vrai fauxun silence peut constituer un message vrai fauxles objectifs de la communication interpersonnelle sont : Les enjeux des acteursDistance de 40 à 120 cmDistance de 40 cmDistance de 120 à 360 cmFonction instrumentale du langageFonction sociale du langageFonction cognitive du langageEcoute activeEmpathie.

La communication interpersonnelle

La communication interpersonnelle. La communication est l’acte de production d’un message dans un cadre appelé « situation de communication ». Celle-ci se définit par quatre éléments :− Qui parle ? − À qui ? − À quel moment ? − En quel lieu ? La communication s’établit entre deux (interlocuteurs), qui sont en , c’est-à-dire qui exercent, par leur et leur communication non , une influence réciproque l’une sur l’autre.

Les interactions individus-groupe. Les caractéristiques du groupeLe se définit comme l’association de plusieurs personnes qui collaborent de façon régulière ou temporaire pour atteindre des objectifs communs. Ces personnes se perçoivent comme appartenant à un groupe. Dans une organisation, un groupe est une équipe de travail. La perception. La personnalité. Les émotions. Sentiment passager qui apporte du bonheur, de la gaïté joie tristesse colère peur surprise dégoûtAbsence de réaction pour gérer ce qui est inattendu joie tristesse colère peur surprise dégoûtMise en place d'une protection visant à mieux gérer une situation de danger joie tristesse colère peur surprise dégoûtEtat d'inaction dans lequel une personne abandonne l'idée de lutte, survient lorsque l'on constate une perte joie tristesse colère peur surprise dégoûtAversion, répulsion face à quelque chose contraire à nos valeurs joie tristesse colère peur surprise dégoûtSurvient face à une situation jugée dévalorisante ou menaçante joie tristesse colère peur surprise dégoûtL'entreprise STMG est une entreprise de formation aux sciences de gestion située à Agen.

Elle emploie 35 personnes. Les fonctionnements individuels dans l’organisation. Chaque individu possède des caractéristiques propres qui influencent la façon dont il se comporte au sein d’une organisation. La est composée d’un ensemble de caractéristiques propres à chaque individu. Elle se traduit par des façons habituelles et persistantes d’agir, de percevoir son environnement et sa propre personne.

Une partie des comportements des individus peut s’expliquer par les .On peut ainsi distinguer des personnalités opposées :− /extravertie ;− autonome/ ;− stable/instable ;− /. On distingue six de base : la , la , le , la , la et la . Il s'agit d'une réaction , , , liée à un événement particulier. Génération Y : ces empêcheurs de travailler en rond ! 1 - La génération Y, pourquoi ça coince en entreprise ?

C’est probablement sur le thème du travail que la génération Y se différencie le plus des générations précédentes. Les jugements de valeurs du type "Ils sont moins impliqués que nous" ou "ce sont des zappeurs, ils veulent tout de suite" sont hélas fréquents et traduisent une difficulté à appréhender des attentes parfois en rupture avec l’ordre établi. Principal point de rupture, la volonté affichée de nombreux jeunes de parvenir à un bon équilibre entre vie privée et vie professionnel. Dans un contexte français où la présence horaire est souvent confondue avec le niveau d’engagement, le salarié qui parle librement de ces questions est souvent perçu comme peu impliqué.

Le fait d’être jeune aggrave paradoxalement son cas. Autre point dur, le rapport à l’autorité. Là encore, cette vision entre en conflit avec le management paternaliste traditionnel. La mauvaise compréhension des attentes n’explique pas tout. Techniques de communication - COLEACP Manuel 6 FR. La Minute RH - [Infographie] Le phénomène de réunionite décrypté par Topito. Le site Topito nous présente de façon humoristique les pratiques des employés au cours de ces nombreuses réunions. Début mars nous vous parlions déjà du comportement des cadres en réunion.

INFOGRAPHIE. La génération Z arrive dans l'entreprise. Un guide pour communiquer sans stéréotype dans les services publics. Le monde de l’entreprise vu par la génération Z. La génération Z, celle qui est née après 1995, commence à débarquer dans les entreprises. Comment la génération Z se projette dans l’entreprise. Petite sœur de la génération Y, enfants des X, les Z sont nés après 1995 et sont aujourd’hui aux portes de l’entreprise… Avec leurs aspirations et leurs désillusions. Après avoir fait couler beaucoup d’encre et bousculé certaines pratiques managériales, la génération Y se fait concurrencer par la petite dernière, celle que l’on appelle déjà la génération Z, et dont font partie les jeunes nés après 1995.

La comm# non verbale. « Nous réagissons aux gestes comme d’après un code secret et complexe, écrit nulle part, connu de personne, compris par tous ». SAPIR. Prise de parole en public : utilisez les techniques des acteurs : Prise de parole en public : les astuces des comédiens - JDN. Difficile de se prendre pour un acteur quand on s'adresse à ses collègues, à ses clients ou à ses partenaires. Le décor, le discours et le costume ne ressemblent en rien à une pièce de théâtre. Pourtant, dans une salle de réunion comme sur la scène d'un théâtre, l'orateur se donne en spectacle pour faire passer un message à son public. Trac, voix, gestuelle... Les expressions du visages, 7 émotions à decoder. Stanley Milgram (1933-1984) Tous bourreaux ? N’importe qui est-il capable de supplicier un innocent ? C’est ce qu’a montré, voici plus de cinquante ans, l’expérience sans doute la plus célèbre de toute l’histoire de la psychologie.

Y a-t-il un bourreau qui sommeille dans l’homme ordinaire, comme le suggérait le fonctionnaire nazi Adolf Eichmann durant son procès de 1961 ? Le psychologue Stanley Milgram, de l’université de Yale, se posait, depuis quelque temps, la même question. En 1960, il élabore une expérience appelée à un immense retentissement.

Recrutés par petites annonces, des hommes apparemment équilibrés participent à une pseudo-recherche éducative censée déterminer les effets d’une punition sur la mémorisation. Article de 1512 mots. Ces entreprises qui savent motiver leurs troupes  Le groupe Flo, Bouygues Telecom et Bain & Company mènent des actions pour fidéliser leurs salariés. La crise n'a pas seulement frappé de plein fouet l'économie française, elle a aussi durement altéré l'engagement des salariés vis-à-vis de leur entreprise.

Autrement dit, leur motivation, leur attachement, leur fidélité et leur loyauté. Ainsi, selon une enquête du cabinet Mercer à paraître ce matin et que Le Figaro économie dévoile, un salarié sur trois songe «sérieusement» à quitter son entreprise. Comment la génération Z va semer la zizanie dans l'entreprise. Communication non-verbale - Centre des pratiques de la coopérationCentre des pratiques de la coopération.

La première ONG de l’information. Représentations sexuées dans l'audiovisuel. La communication non verbale pour détecter quatre types de stress. Comment la génération Z va semer la zizanie dans l'entreprise. DRH : Direction inhumaine des ressources. Les Z seront pires. Génération Z. Comment un individu devient-il acteur dans une organisation ?

Comment manager la génération Z. Kurt Lewin : qu’est-ce que la dynamique de groupe ? L'expérience de Milgram (documentaire complet FR 1h10) Puissance du conformisme. Les Stéréotypes en entreprise. Etape découverte. Thème 1.1 : L'individu et la communication. Préjugés & Stéréotypes. Les 7 pires stéréotypes auxquels les femmes doivent faire face en entreprise. Codez le visage avec le Facial Action Coding System ! #23. Facial Action Coding System de Paul Ekman. La science à la base de Face Me !

La communication non verbale. Communication non verbale : détectez les 7 émotions primaires universelles. Taille des groupes et choix individuels. La fabrication sociale d’un individu. Alternatives Economiques Education - La culture d'entreprise: essentielle mais délicate à manier. Alternatives Economiques Education - Les salariés et la gestion de l'entreprise. Alternatives Economiques Education - Chris Argyris: quand l'entreprise apprend.