background preloader

Mumbay

Facebook Twitter

Bombay, le miracle économique. Folie à Bombay. Au cœur de South Mumbai, un des quartiers chics construits sur les hauteurs de Bombay, l’agglomération aux 20 millions d’habitants, Mukesh Ambani, 53 ans, le roi de la fibre en polyester, première fortune indienne et quatrième mondiale, a inauguré son nouveau « home sweet home ».

Folie à Bombay

Antilia, la demeure que le tycoon a baptisée de l’autre nom de la mythique Atlantide, est la maison la plus chère de tous les temps. Et l’une des plus vastes : 37 000 mètres carrés au sol, soit une surface habitable comparable à celle du château de Versailles et de ses 2 000 pièces. L'Inde fête les 100 ans de Bollywood - 19h30 - TV - Play RTS. Portraits d'un Nouveau Monde. Mumbai, la plus grande ville du monde En 2031, Mumbai, autrefois appelée Bombay, deviendra la ville la plus peuplée du monde, avec 34 millions d'habitants - l'équivalent de la moitié de la France regroupée dans une seule ville.

Portraits d'un Nouveau Monde

Les défis que cela pose à ses dirigeants et ses habitants sont probablement sans aucune mesure dans l'histoire humaine. Mais il y circule une énergie et un enthousiasme enivrants, et on serait tenté d'imaginer un avenir souriant à Mumbai : elle pourrait tenir une place centrale sur l'échiquier mondial, à l'image de New York au 20ème siècle. Sa population augmente de 400 000 habitants par an. Reportage : Une coentreprise française prend le métro de Mumbai - Transport - Logistique. La chaleur écrase l’immense bidonville de Jamrushi Nagar dans le nord de Mumbai (ex-Bombay), à Malad East.

Reportage : Une coentreprise française prend le métro de Mumbai - Transport - Logistique

"Le plus pauvre des bidonvilles" de la capitale de l’état indien du Maharashtra qui ne compte "aucune construction en dur", décrit Colette Battistini, présidente de l’association humanitaire Un Toit à Bombay, relayée localement par l’indienne GIFT (Girls Inspired For Tomorrow). Sa pugnacité permet de scolariser des dizaines de fillettes de ce bidonville dès le plus jeune âge dans une école maternelle installée au sein d’un bus désaffecté. Dans ce bidonville, les taudis insalubres traduisent le dénuement total d’une population qui doit marcher vingt minutes pour trouver un point d’eau.

Là, les maladies comme la tuberculose sévissent toujours, une partie des hommes se saoulent en permanence avec un alcool frelaté. Le seul havre de paix est le temple hindouiste, où un vieux Sadhu fait régner la loi en éloignant les gamins à coups de bâtons. RATP DEV. Bombay découvre le luxe du métro - La Croix. La ville la plus peuplée de l’Inde n’a sa première ligne de métro que depuis un an.

Bombay découvre le luxe du métro - La Croix

Une ligne qui est exploitée par deux groupes français de transport et qui a bousculé bien des habitudes. À Bombay, les pétarades des moteurs et l’explosion des avertisseurs sonores sont aussi tangibles pour les sens que la chaleur moite qui pèse sur la mégapole de 13 millions d’habitants. Bombay, metropolis infernale. REPORTAGE - Capitale économique de l'Inde, Bombay comptera 33 millions d'habitants en 2030.

Bombay, metropolis infernale

Une surpopulation qui s'accompagne d'une réalité inquiétante. Pénurie d'eau potable, pollution, maladies : derrière les industries florissantes et les étincelants studios de Bollywood se cache un immense bidonville. Source Le Figaro Magazine Ils sont une petite vingtaine, ce matin-là, à franchir les voies ferrées de la périphérie de Bombay. TOUTE L’INDE DANS UN TRAIN. Terminus Bombay. Dans son dernier livre, le jeune romancier indien Suketu Mehta nous emmène à la découverte des trains de la “cité dorée”.

TOUTE L’INDE DANS UN TRAIN. Terminus Bombay

Une leçon de vie et une ode à la ville entière. Morceaux choisis. Bombay a beau vivre à un rythme trépidant, ce n’est pas pour autant une ville inhumaine. Il suffit d’avoir pris une fois une “réservation” dans un train indien pour avoir été invité à se serrer. Même si vous êtes à votre place et que vous ayez atteint avec vos voisins le maximum autorisé, à savoir trois personnes par siège, une troisième, puis une quatrième personne ne manqueront pas de se pencher au-dessus de vous en vous disant : “Hep !

Les cités XXL : le bidonville de Bombay. Mumbai : modernité, inégalités - Clio-Carto. Mumbai, une mégapole surpeuplée. L'urbanisation ne cesse de s'accélérer dans le monde.

Mumbai, une mégapole surpeuplée

Selon l'Organisation des nations unies (ONU), plus d'un habitant sur deux vit aujourd'hui en ville dans le monde : on comptait 3,6 milliards de citadins en 2011. La croissance urbaine a été fulgurante depuis le début du XXe siècle. Seule 20 % de la population mondiale vivait en ville en 1900 et 30 % en 1950. En 2030, environ 60 % des habitants de la planète vivront en zone urbaine d'après l'ONU. Etude de cas : Mumbai, une métropole émergente. - blog histoire geographie lycée eaubonne. Étude de cas : « Mumbai, métropole émergente » Mumbai: au 1er plan, le slum de Dharavi; en fond, le nouveau pont Bandra-Worli Mégapole d'environ 20 millions d’habitants, Mumbai est aussi la capitale économique et financière de l’Inde; métropole la plus puissante du pays, elle constitue la vitrine de la modernité et le symbole de l’émergence indienne.

Etude de cas : Mumbai, une métropole émergente. - blog histoire geographie lycée eaubonne