background preloader

13 novembre - Attentats

Facebook Twitter

Accompagner la communauté éducative après le 13 novembre 2015. Afin d’accompagner les débats et les échanges au sein des établissements scolaires, des dossiers comprenant des textes et des vidéos sont mis à disposition des équipes éducatives par Réseau Canopé.Ils permettent d’évoquer des sujets sensibles comme le meurtre et la mort, les phénomènes de radicalisation et de complotisme et précisent des termes comme le terrorisme, l’islamisme et Daesh...

Accompagner la communauté éducative après le 13 novembre 2015

Ils donnent également des pistes pour aborder avec les élèves des valeurs de la République et de la citoyenneté. Ce que nous défendons, c'est notre patrie, mais c'est bien plus que cela, ce sont les valeurs d'humanité. François Hollande, le 14 novembre 2015. Pourquoi une minute de silence ? Pourquoi faut-il expliquer ce que représente la minute de silence ? Rémi Dalisson, professeur d'histoire contemporaine - Université de Rouen.

Qu’est-ce que l’état d’urgence ? L’état d’urgence a été créé au début de la guerre d’Algérie par la loi du 3 avril 1955. Comprendre la situation en Syrie en 5 minutes. Daech expliqué en sept minutes. Tandis que les récits des exactions perpétrées par l'organisation de l'Etat Islamique (Ei, ou Daech, son acronyme arabe) s'ajoutent les unes aux autres, jour après jour, peut-être avions nous besoin d'un peu de recontextualisation.

Daech expliqué en sept minutes

LeMonde.fr a produit dans ce but une courte vidéo de sept minutes pour faire le point sur ce qu'est Daech, d'où vient cette organisation terroriste, où elle en est et quels sont les rapports de force dans la région. L'approche est aussi économique, religieuse et étayée par de nombreuses cartes. Pratique. Comprendre la domination de l'Etat islamique en sept minutes, par Le Monde : Quelles sont les sources de financement du groupe État islamique ? L'école face aux attentats. Pour contribuer à la réflexion après les attentats du 13 novembre 2015. Paris, un 13 novembre 2015. Ressources. Des ressources pour parler des attentats et du terrorisme en classe. Le modeste but de cet article est de fournir aux enseignants une banque d’outils et de ressources dans lesquels ils pourrons piocher ou se documenter pour les aider à aborder l’actualité tragique du 13 novembre 2015.

Des ressources pour parler des attentats et du terrorisme en classe

Contrairement à ce que peuvent en dire certains, c’est un exercice difficile auquel nous ne sommes pas préparés... Affiche réalisée par LES CARTONS C’est quoi, Daesh ? Daesh et l’État islamique, est-ce la même chose ? Les p’tits journalistes de France Info junior se sont posé beaucoup de questions à propos de l’organisation terroriste responsable des attentats du 13 novembre. Voir : cliquer ici. Après les attentats de Paris, une modératrice de sites de presse en ligne raconte le déferlement de messages haineux. Les victimes des attentats du 13 novembre seraient « des bobos parisiens multiculturalistes qui l’ont bien cherché » ; des photos montages qui font croire à des scènes de liesse en banlieue parisienne ; des appels à interdire l’islam ou à donner le pouvoir à l’armée...

Après les attentats de Paris, une modératrice de sites de presse en ligne raconte le déferlement de messages haineux

Ce n’est qu’un échantillon des milliers de réactions et commentaires postés dans les forums des journaux en ligne ou les réseaux sociaux, après les attentats de Paris, nous raconte Valérie, une modératrice de ces forums. Elle témoigne d’un déferlement de propos haineux, de jugements à l’emporte-pièce, à l’heure des réactions instantanées, où chacun veut commenter à tout prix. Lorsque j’ai été avertie des attentats de ce vendredi 13 novembre, je suis arrivée en soutien et support des modérateurs déjà présents. Je suis modératrice pour des sites de presse en ligne depuis plus de dix ans.

Padagogie. Ces fausses photos qui circulent après les attaques de Paris. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Entretenir la psychose, faire le buzz, diffuser de fausses informations pour attiser la haine… Les photos détournées qui ont commencé à circuler après les attentats de Paris montrent une nouvelle fois combien certains internautes profitent de l’émotion collective pour manipuler les images à des fins peu avouables, sans que ceux qui les partagent ne s’aperçoivent de la tromperie.

Ces fausses photos qui circulent après les attaques de Paris

En voici quelques exemples, repérés samedi 14 novembre sur Twitter. Lire : Attentats du 13 novembre : 7 conseils pour déjouer les rumeurs. 11 intox qui circulent sur les attentats... et 7 conseils pour s'en prémunir. C'est désormais la règle : chaque fait d'actualité est l'objet de rumeurs, de faux ou de déformations diverses sur les réseaux sociaux.

11 intox qui circulent sur les attentats... et 7 conseils pour s'en prémunir

La vague d'attentats qui a frappé Paris vendredi n'a pas échappé à ce phénomène de bullshit viral. Voici quelques exemples. Et quelques conseils sur la manière de s'en prémunir. 1) Se méfier de la précipitation, des interprétations hâtives et des bruits qui courent (y compris les bruits de pétards) Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France.

Comment organiser le dialogue avec les élèves le lundi 16 novembre ?

Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France

En solidarité avec les victimes et leurs familles, le Président de la République a demandé qu'une minute de silence soit organisée le lundi 16 novembre 2015. Il appartient au directeur d'école et au chef d'établissement d'organiser un temps de regroupement des élèves dans les classes ou la cour de l'école et de l'établissement pour ce moment de recueillement individuel et collectif dans cette journée. Dans les deux cas, chaque enseignant doit encadrer sa classe durant ce temps de recueillement, dont la forme doit prendre en compte l'âge des élèves. Ce temps de recueillement sera précédé d'un échange d'au moins une heure entre les élèves et les enseignants dans chaque classe.

Ce dialogue est un travail pédagogique indispensable pour soutenir les enfants et les adolescents dans la gestion de leurs émotions et la compréhension complète de ces événements violents. #Educattentats. Dire l'indicible. Comment parler des attentats avec vos élèves. Comment dire l’indicible ? Comment évoquer avec vos élèves lundi les terribles événements survenus ce week-end à Paris ? Comment réagir face aux questions des enfants ? Des questions difficiles que beaucoup d’enseignants se posent ce week-end sombre pour la République. Voici une liste de ressources en ligne qui je l’espère pourront vous aider. N’hésitez pas à les compléter en commentaire avec vos propres ressources, vos propres trouvailles, vos propres réflexions. « L’éducation est l’arme la plus puissante que l’on puisse utiliser pour changer le monde » Nelson Mandela.

QUELLE PEDAGOGIE POUR ABORDER LES ATTENTATS DU 13 NOVEMBRE 2015 A PARIS AVEC DES ELEVES ? Quelle pédagogie pour aborder les attentats du 13 novembre 2015 à Paris avec des élèves ? Synthèse d’un travail réalisé le 14/11/15 par un collectif d’enseignants du primaire à l’université (ICEM34/CRAP-Cahiers Pédagogiques/…), Sylvain Connac Pour l'ICEM34 et PIDAPI, Roseline Ndiaye, Présidente du CRAP-CahiersPédagogiques, Jean-Charles Léon, Emilie Kochert, Jérome Train, Cyril Lascassies,... Eléments de précautions :Ce qui change par rapport aux événements de janvier 2015 : il ne s’agit pas de reprocher des faits aux victimes. Parler des attentats aux 3-10 ans : questions-réponses. Le MEN a publié un document pour nous aider à parler à nos élèves des terrifiants attentats de Paris.

Parler des attentats aux 3-10 ans : questions-réponses

D'autres documents ont été publiés à l'initiative d'éditeurs, Bayard par exemple. Il me semble que la meilleure source d'information vient des Cahiers Pédagogiques, qui ont publié dès hier, Samedi, un article qui recense les ressources pour nous aider à en parler aux élèves. Ils enrichissent l'article en temps réel. Je ne ferai pas mieux. Attentats Paris : trouver les mots pour en parler. Attentats à Paris : comprendre ce qu'il s'est passé. Vendredi 13 novembre, 6 attaques terroristes ont eu lieu en même temps, à Paris.

C'est la première fois que la France fait face à un attentat aussi meurtrier. 129 personnes sont mortes et plus de 350 sont blessées. 1jour1actu t'explique ces événements très graves et te dit pourquoi il faut garder son calme. À Paris, ce week-end, devant les lieux des différentes attaques, les Parisiens sont venus déposer des bougies et des fleurs en mémoire des victimes (© LIONEL BONAVENTURE / AFP) N'hésite pas à demander à tes parents de lire cet article avec toi. Ce qu'il s'est passé est grave, et il est important que tu comprennes bien, sans être seul. Que s’est-il passé ? Vendredi soir, entre 21h30 et minuit et demi, 6 attaques terroristes ont eu lieu dans le centre de Paris et à Saint-Denis, une ville toute proche, où se trouve le Stade de France.

C'est là que la première attaque a eu lieu, alors que le match de football France-Allemagne avait commencé. Comment en parler avec nos élèves. Cet article se veut utile, son objet n’est pas de dire « comment il faut faire » mais de rassembler en un même endroit des éléments de réflexion et des outils pouvant être utilisés en classe.

Comment en parler avec nos élèves

C’est à chaque enseignant, avec ce qu’il est et en fonction des élèves qu’il a en charge, de déterminer ce qui va le mieux convenir. Cette recension n’est pas exhaustive, elle sera complétée en continu dans les heures et les jours qui viennent… n’hésitez pas à nous signaler les ressources qui n’y figurent pas et qui vous semblent utiles, soit ici en commentaire soit sur notre page Facebook ou notre compte Twitter. De la maternelle au lycée Sur Eduscol « Comment parler d’un drame de l’actualité aux élèves ? » Attentats : comment en parler en classe ? Dès lundi, dans les classes, les questions émergeront.

Attentats : comment en parler en classe ?

Comment traiter l’émotion, comment rassurer ? Comment gérer avec les enfants, nos élèves, ces événements dramatiques ? Dans l’urgence, quelques premières pistes. Ressources institutionnelles : Boutique Playbac Presse : abonnements Le Petit Quotidien, Mon Quotidien, l'actu, l'éco, journaux quotidiens pour enfants, magazines thématiques pour enfants, jeux pour enfants, concours.

60 illustrations pour évoquer les attentats. Ma sélection des images et illustrations trouvées sur le web et les réseaux sociaux ces dernières 48 heures. Célèbres ou inconnus les auteur(e)s ont voulu par un dessin dire ce que les mots ne peuvent plus dire. Des illustrations qui vous serviront peut-être à évoquer les attentats aveugles de ce week-end avec vos élèves ou étudiants. Pour finir deux images qui font partie de mes préférées par ce qu’elles disent et revendiquent haut et fort. Le dessinateur Zep dans Le Monde : Attentats de Paris : comment répondre aux questions des enfants ?

14 novembre 2015 Les attentats que nous connaissons depuis hier, 13 novembre, nous choquent tous. Nous vous proposons, parents, adultes, de relire cette interview de la pédopsychiatre Catherine Jousselme qui, au moment des attentats de janvier 2015, nous expliquait comment les enfants réagissent à des évènements violents de ce type et comment nous pouvons leur en parler. Les enfants, petits et grands, qu’ils aient été confrontés à l’information directement ou pas, ressentent cette atmosphère et nos sentiments très vifs. La première chose à faire, quel que soit l’âge de vos enfants, est de les informer directement. Il faut leur expliquer ce qui s’est passé : un attentat, des morts, des gens qui ne veulent pas qu'on exprime librement ses idées.

Avec un petit de moins de 6 ans, Catherine Jousselme conseille de ne pas montrer d’images et d’en rester à l’information de base. Les enfants plus grands, jusqu’à 10 ou 11 ans, doivent pouvoir en parler. #JeSuisParis, en dessins. Le hashtag #JeSuisParis, en résonnance avec celui des attentats de janvier, #JeSuisCharlie, est né cette nuit sur les réseaux sociaux après la série d'attaques dont la capitale et sa banlieue ont été la cible. La mort des dessinateurs de Charlie avait donné lieu à de nombreux hommages en dessin.

Là encore, dessinateurs et internautes ont partagé leurs croquis. Attentats du 13/11/2015 : ressources pour échanger en classe. Attentats de Paris du 13 novembre 2015, ressources pour la classe. Académie Orléans-Tours. Dessins de presse profdoc. Pourquoi l'homme est-il violent ? - 1 jour, 1 question.

Le terrorisme. La laïcité.