background preloader

QUELLE PEDAGOGIE POUR ABORDER LES ATTENTATS DU 13 NOVEMBRE 2015 A PARIS AVEC DES ELEVES ?

Quelle pédagogie pour aborder les attentats du 13 novembre 2015 à Paris avec des élèves ?Synthèse d’un travail réalisé le 14/11/15 par un collectif d’enseignants du primaire à l’université (ICEM34/CRAP-Cahiers Pédagogiques/…), Sylvain Connac Pour l'ICEM34 et PIDAPI, Roseline Ndiaye, Présidente du CRAP-CahiersPédagogiques, Jean-Charles Léon, Emilie Kochert, Jérome Train, Cyril Lascassies,... Eléments de précautions :Ce qui change par rapport aux événements de janvier 2015 : il ne s’agit pas de reprocher des faits aux victimes. Ecrire, défendre la liberté, se détendre en buvant un coup, manger par gourmandise, regarder un match sportif, écouter un concert.... ne sont pas permis par les extrémistes auteurs de ces attentats.- Clarifier la notion de « guerre » : ne pas parler d’une « guerre en France », mais le mot est utilisé par les politiques et les médias. Proposition de structuration du moment de parole avec les élèves/étudiants : Quelques textes de positionnement éthique

http://cercles.cahiers-pedagogiques.com/fil/360831/quelle-pedagogie-pour-aborder-les-attentats-du-13-novembre-2015-paris-avec-des-eleves

Related:  Conseils pour les enseignantsExpliquer les attentats du 13 novembre à nos élèvesPEDAGOGIE

Comment parler de l’attentat de Charlie Hebdo & des jours qui ont suivi aux enfants ? Les attentats de Paris, 13 novembre 2015, par Chappatte Je remets à jour ce billet, tristement, en ce 14 novembre 2015... Une ressource mise en ligne ce samedi 14 novembre, dans la soirée sur Eduscol : Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France En voici les premières lignes : Quelle pédagogie pour aborder les attentats du 13 novembre 2015 à Paris avec Éléments de précaution Ce qui change par rapport aux événements de janvier 2015 : il ne s’agit plus de se demander si ces gens-là « l’avaient cherché ? ». D’ailleurs les dessinateurs de Charlie Hebdo ne l’avaient pas non plus cherché. Écrire, défendre la liberté, se détendre en buvant un coup, manger par gourmandise, regarder un match sportif, écouter un concert... ne sont pas permis par les extrémistes auteurs de ces attentats. Clarifier la notion de « guerre »

EMC 4ème/3ème - Par qui notre liberté est-elle menacée ? - La p@sserelle -Histoire Géographie- Ils assistaient à un concert de rock, buvaient un verre à la terrasse d’un café, dinaient au restaurant, regardaient un match de foot : le vendredi 13 novembre à Paris, des civils qui partageaient librement du bon temps ensemble ont été les cibles de terroristes. Le lendemain, le président de la République François Hollande désignait les auteurs de ces actes barbares : « Ce qui s’est produit hier à Paris et à Saint-Denis est un acte de guerre, et, face à la guerre, le pays doit prendre les décisions appropriées. Ces fausses photos qui circulent après les attaques de Paris Certains internautes profitent de l’émotion collective pour manipuler des images sur les réseaux sociaux. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Entretenir la psychose, faire le buzz, diffuser de fausses informations pour attiser la haine… Les photos détournées qui ont commencé à circuler après les attentats de Paris montrent une nouvelle fois combien certains internautes profitent de l’émotion collective pour manipuler les images à des fins peu avouables, sans que ceux qui les partagent ne s’aperçoivent de la tromperie. En voici quelques exemples, repérés samedi 14 novembre sur Twitter. Lire Situations de crise : 7 conseils pour déjouer les rumeurs Des scènes de joie à Gaza… qui datent de 2012

Comme après les attentats du 7 janvier, les artistes de France et d'ailleurs ont publié sur les réseaux sociaux des dessins pour rendre hommage aux victimes des attaques terroristes qui ont endeuillé la France. Posté à minuit, dans la nuit du 13 au 14 novembre, ce premier dessin est rapidement devenu viral. C'est Jean Jullien, un artiste Français installé à Londres, qui en est à l'origine. Joann Sfar, dessinateur de BD d'origine niçoise connu pour sa série Le Chat du Rabbin, a publié une série de 12 dessins. Baudry, dessinateur pour Rue89 et Public Sénat, représente Paris comme une mare de sang... Bidu, un jeune dessinateur français, a publié ce dessin sur sa page Facebook dans la nuit. Ressources pour aborder les attentats du 13 novembre à Paris et St-Denis Vendredi 13 novembre 2015, se sont produits à Saint-Denis et à Paris des attentats meurtriers. Samedi 14 novembre, dans la soirée, le bilan faisait état de 128 morts et de 300 blessés. Ressources mises en ligne par le MEN samedi 14/11 en soirée : Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France CP de la ministre de l’éducation nationale du 14/11/2015 (soirée)

Pour contribuer à la réflexion après les attentats du 13 novembre 2015 Suite à la vague d'attentats du 13 novembre dans le Xe et XIe arrondissement de Paris et à Saint-Denis, comme après ceux des 7 et 8 janvier 2015 contre la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo et contre un magasin casher à Paris, nous proposons une sélection de ressources universitaires publiées par des spécialistes de géographie et de géopolitique pour contribuer à l'analyse. Nous avons privilégié les ressources en ligne, en accès libre ou via le portail cairn.info. Les ressources les plus récentes sont mises en avant. Si les auteurs sont majoritairement des géographes et des géopoliticiens, ils peuvent être aussi des politistes, anthropologues, sociologues, historiens. Nous commençons par une sélection de documents clefs.

Séances sur la fiabilité de l’information, Wikipedia & les sites Canulars La séance a été menée l’an dernier en atelier avec des Terminales STG pour la préparation à la partie « étude » de l’épreuve pratique de spécialité en Terminale (son évaluation à l’oral porte entre autres sur les notions de pertinence et fiabilité de l’information) et en classe entière avec des élèves de Première STG dans le cadre de leurs cours de communication (mais elle pourrait s’adapter pour d’autres publics à mon avis, même collège), et quelques liens qui peuvent aider. Je ne pense pas qu’il faille rejeter le travail sur les sites ou les pages « bidon » et autres canulars, ça se révèle assez efficace sur le moment, ça a le mérite de faire réagir les élèves, de les faire se poser des questions (« quand même, c’est un peu gros, non ? c’est vrai ?!!

11 intox qui circulent sur les attentats... et 7 conseils pour s'en prémunir C'est désormais la règle : chaque fait d'actualité est l'objet de rumeurs, de faux ou de déformations diverses sur les réseaux sociaux. La vague d'attentats qui a frappé Paris vendredi n'a pas échappé à ce phénomène de bullshit viral. Voici quelques exemples.

Ma sélection des images et illustrations trouvées sur le web et les réseaux sociaux ces dernières 48 heures. Célèbres ou inconnus les auteur(e)s ont voulu par un dessin dire ce que les mots ne peuvent plus dire. Des illustrations qui vous serviront peut-être à évoquer les attentats aveugles de ce week-end avec vos élèves ou étudiants. Attentats de Paris : Comment réagir face aux questions des enfants ? 14 novembre 2015 Les attentats que nous connaissons depuis hier, 13 novembre, nous choquent tous. Nous vous proposons, parents, adultes, de relire cette interview de la pédopsychiatre Catherine Jousselme qui, au moment des attentats de janvier 2015, nous expliquait comment les enfants réagissent à des évènements violents de ce type et comment nous pouvons leur en parler.

Related: