background preloader

Pouvoir

Facebook Twitter

George Orwell, what else ? (3/4) : De « La ferme des animaux » à « 1984 » : les dystopies au présent. Pourquoi Nuit debout n’a pas tenu ses promesses : le récit inédit de Patrice Maniglier. Nuit Debout a-t-elle été un échec déprimant par son absence de résultat?

Pourquoi Nuit debout n’a pas tenu ses promesses : le récit inédit de Patrice Maniglier

Ou une victoire enthousiasmante par le simple fait d’avoir eu lieu? C’est la question qu’aborde frontalement la revue des «Temps Modernes», qui publie un numéro spécial aussi inattendu que passionnant. L’une des pièces de choix est le texte du philosophe Patrice Maniglier, qui a piloté ce numéro: dans un long texte, il raconte en détail son engagement quotidien à Nuit debout, en particulier dans la commission Démocratie. En exclusivité, BibliObs en publie un long extrait (lire ci-dessous). Le reste du dossier est tout aussi captivant. La stratégie de la mouche: pourquoi le terrorisme est-il efficace ? Le théâtre de la terreur Un terroriste, c’est comme une mouche qui veut détruire un magasin de porcelaine.

La stratégie de la mouche: pourquoi le terrorisme est-il efficace ?

Petite, faible, la mouche est bien incapable de déplacer ne serait-ce qu’une tasse. Alors, elle trouve un éléphant, pénètre dans son oreille, et bourdonne jusqu’à ce qu’enragé, fou de peur et de colère, ce dernier saccage la boutique. C’est ainsi, par exemple, que la mouche Al-Qaeda a amené l’éléphant américain à détruire le magasin de porcelaine du Moyen-Orient. Comme son nom l’indique, la terreur est une stratégie militaire qui vise à modifier la situation politique en répandant la peur plutôt qu’en provoquant des dommages matériels. Anarchisme, la rebellion en acte. Les anarchistes ne se contentent pas de rejeter l’autorité.

Anarchisme, la rebellion en acte

Au cours de leur histoire, ils n’ont eu de cesse d’inventer de nouvelles formes d’organisations collectives. Où sont-ils aujourd’hui ? Réseaux contre hiérarchies, liens faibles contre liens forts. Pour le New Yorker, Malcolm Gladwell (blog) a rédigé une brillante mise au point sur les différences entre l’activisme en ligne et l’activisme réel, dans un article intitulé “Petit changement : pourquoi la révolution ne sera pas twittée” où il montre les limites des organisations en réseaux comparés aux structures hiérarchiques classiques.

Réseaux contre hiérarchies, liens faibles contre liens forts

Pour accomplir sa démonstration, Malcolm Gladwell nous plonge dans l’histoire politique des Etats-Unis, pour nous aider à mieux comprendre comment, politiquement, les différences de structuration de la contestation induisent des effets qui n’ont rien à voir les uns avec les autres. Démonstration. Le lundi 1er février 1960, vers 16h30, 4 étudiants étaient assis au comptoir du Woolworth, un bar du centre-ville de Greensboro, en Caroline du Nord. 4 étudiants en première année d’un collège noir à proximité. Apple en défense, Microsoft à l’attaque. Les multinationales face à l’Etat ­américain, le feuilleton continue.

Apple en défense, Microsoft à l’attaque

Il y a quelques semaines, Apple se préparait à un combat judiciaire titanesque face au FBI, qui voulait contraindre l’entreprise à « cracker » un iPhone récupéré dans le cadre de l’enquête sur les attentats terroristes de San Bernardino. La police fédérale, ayant entre-temps obtenu l’aide d’un tiers, n’a plus eu besoin de la firme et a abandonné la bataille judiciaire. Mais voilà que, le 14 avril, Microsoft attaque le ministère américain de la justice devant les tribunaux. Microsoft souhaiterait pouvoir contourner plus souvent l’obligation de secret que lui imposent les juges lorsqu’ils ­ordonnent une perquisition dans le « cloud », afin d’avertir ses clients mis en cause.

Apple se défendait, Microsoft attaque. Comment "les médiocres ont pris le pouvoir". “Les médiocres sont de retour dans la vallée fertile”, déclarait aux Inrocks le journaliste Daniel Mermet lors de son éviction de France Inter, en juin 2014. Le philosophe Alain Deneault, considérant la conjoncture globale, va plus loin : “Il n’y a eu aucune prise de la Bastille, rien de comparable à l’incendie du Reichstag, et L’Aurore n’a encore tiré aucun coup de feu.

Pourtant, l’assaut a bel et bien été lancé et couronné de succès : les médiocres ont pris le pouvoir”. C’est cette révolution silencieuse qu’il analyse de long en large dans La Médiocratie (Lux), un livre coup de poing. De passage à Paris, cet enseignant en science politique à l’université de Montréal nous explique le fond de sa pensée. Entretien. Etat et Silicon Valley, une servitude volontaire, par Evgeny Morozov (Les blogs du Diplo, 31 mars 2016) Au point où nous en sommes, quiconque a encore le courage de feuilleter un quotidien ne peut nier que le capitalisme démocratique transatlantique, ce vieux moteur de la prospérité occidentale, est en proie à de sérieuses difficultés.

Etat et Silicon Valley, une servitude volontaire, par Evgeny Morozov (Les blogs du Diplo, 31 mars 2016)

La faim, la pauvreté, l’eau courante empoisonnée par le délitement des services publics, la pénurie de logements à prix abordables : tous ces fléaux ont fait retour, y compris dans les pays les plus riches. Ce déclin spectaculaire du niveau de vie se prépare depuis trop longtemps — quarante années de politiques néolibérales finissent immanquablement par produire leurs effets — pour qu’il nous frappe par surprise. Combiné aux conséquences des guerres au Proche-Orient — des millions de déplacés, une multiplication des attaques terroristes jusqu’au cœur même de l’Europe —, notre dépérissement économique et politique prend néanmoins une ampleur inquiétante.

« Nuit debout s’inscrit dans le sillage de son aîné espagnol » Par Sélim Smaoui, doctorant à l’Institut d’études politiques de Paris, CERI-Sciences Po.

« Nuit debout s’inscrit dans le sillage de son aîné espagnol »

La philosophie dans le garage. Recensé : Matthew B.

La philosophie dans le garage

Crawford, Contact : Pourquoi nous avons perdu le monde, et comment le retrouver [The World Beyond Your Head : On Becoming an Individual in an Age of Distraction], traduit de l’anglais par C. Echapper à Big Brother, une gageure. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Damien Leloup Documentaire sur France 4 à 23 h 35 Internet, téléphonie mobile, cartes à puce : la journaliste Alexandra Ranz s’est penchée sur les traces que nous laissons en permanence.

Echapper à Big Brother, une gageure

Peut-on encore, en 2016, échapper à la surveillance de masse sans renoncer totalement aux outils bien pratiques que sont le téléphone et l’ordinateur ? C’est la question que s’est posée la journaliste Alexandra Ranz dans le très efficace documentaire Comment je suis devenue invisible. À l'ère de la terreur, politiques de la perversion. L'Etat islamique est une révolution, par Scott Atran. Cet article a été initialement publié par la revue américaine en ligne "Aeon", qui nous a gracieusement autorisé à le traduire et le publier.

L'Etat islamique est une révolution, par Scott Atran

Scott Atran est un anthropologue franco-américain, spécialiste du terrorisme. Il est directeur de recherche au CNRS et enseigne à l'Université d'Oxford et à l'université du Michigan. Dans les Yvelines, des éco-hackeurs au service du climat. Le FN est « une négation brutale de l’esprit critique » Tribune écrite par Cécile Alduy, professeure de littérature à l’Université Stanford, auteure de Marine Le Pen prise aux mots.

Décryptage du nouveau discours frontiste (Seuil, 2015). Quelques semaines à peine après les attentats qui ont semé la mort dans Paris, la France révèle au monde un tout autre visage que celui, fier et endeuillé, qui avait suscité compassion et admiration. Non plus la France tolérante, patrie de l’idéal « liberté, égalité, fraternité » que Barack Obama célébrait, mais une France qui puise dans ses peurs la justification du repli, de la xénophobie et de l’autoritarisme assumé. Double deuil, de nos morts et de nos valeurs. Les triangulaires et désistements républicains du second tour pourront bien amoindrir les gains électoraux du Front national en termes de sièges et de présidences de régions.

Les Amoureux de la Liberté: L'homme révolté. Le destin, qui lui faucha brutalement la vie à moins de cinquante ans, a sans doute empêché Albert Camus de livrer sa pensée dans toute sa plénitude. Pressé par le temps, hanté par l'absurdité de l'existence, il jeta pêle-mêle une foule d'idées dans le brûlant chaudron idéologique du XXè siècle, mais son oeuvre prolixe paraît quelque peu déconcertante et désespérée. Pourtant, si son cheminement intellectuel est ardu, il ne manque pas de cohérence. Il sut très vite, grâce à sa clairvoyance et à sa profonde honnêteté, se libérer de l'aliénation des engagements bornés. Et si les illusions déçues, et les désastres humains qui ensanglantèrent le monde lui inspirèrent une certaine propension au nihilisme, il parvint à en tirer sagesse et humilité, plutôt qu'arrogance et certitudes.

Un absolu inhumain car démesuréL'homme révolté, qui date de 1951 illustre cette attitude courageuse. La société de surveillance de Foucault. A l’occasion du 30eme anniversaire de la mort de Michel Foucault le 25 juin prochain, France Culture rend hommage au philosophe, auteur d’une des œuvres les plus importantes et les plus originales du XXème siècle.