background preloader

Metropolisation

Facebook Twitter

La France est de plus en plus urbaine. Les Français sont de plus en plus nombreux à vivre dans une zone urbaine, ou à dépendre de l’attractivité d’une ville, selon l’Insee, qui vient de publier deux enquêtes sur le sujet.

La France est de plus en plus urbaine

Celles-ci varient dans leur approche. Les champs d’étude et les critères retenus ne sont pas les mêmes. Mais leurs conclusions parlent d’une même réalité : l’urbanisation de la France se poursuit. Avec ce phénomène notable : les communes de périphérie attirent aujourd’hui de plus en plus, si ce n’est davantage que les villes-centres. Prenons le premier critère, celui de l’unité urbaine. L’ensemble de ces zones rassemblent aujourd’hui 52,9 millions d’habitants. La seconde étude réalisée par l’Institut national de la statistique concerne les aires d’attraction d’une ville. A Toronto, la « ville Google » en quête d’une gouvernance de ses données numériques. Michel Lussault : « Les villes-mondes deviennent des acteurs géopolitiques » En amont de la conférence « Libertés, égalité, viabilité : la ville-monde face aux défis du siècle », qui se déroule le 28 juin à Paris (entrée libre sur inscription), Le Monde Cities propose une série de cinq articles sur les villes mondes.

En 1991, la sociologue et économiste Saskia Sassen popularisait le terme de « global city » (ville-monde), qu’elle décrivait comme le lieu où se concentrent les pouvoirs centraux des entreprises et les services indispensables au fonctionnement de l’économie mondialisée. Définition qui s’appliquait alors, selon elle, à trois villes : New York, Tokyo et Londres. « La pandémie souligne la vulnérabilité d’un système fondé sur les villes-mondes » Tribune.

« La pandémie souligne la vulnérabilité d’un système fondé sur les villes-mondes »

L’actuel épisode pandémique nous « rappelle que nous sommes vulnérables, nous l’avions sans doute oublié », a déclaré le président de la République lors de son allocution du 13 avril. Ces propos ne sont pas sans faire écho à la manière dont la vulnérabilité s’est imposée, en moins de quinze ans, comme un concept-clé pour appréhender le système urbain contemporain, mobilisant des travaux de recherche issus de nombreux champs disciplinaires (ingénierie, sciences sociales, philosophie, etc.). Parler de vulnérabilité, c’est admettre le paradoxe de la fragilité intrinsèque d’un système qui, pourtant, accumule, du fait de l’urbanisation continue, une puissance de plus en plus impressionnante. "Les métropoles ont dynamisé la province" Ces dernières années, la France s'est dotée de métropoles.

"Les métropoles ont dynamisé la province"

Est-ce une bonne nouvelle pour ceux qui envisagent de changer de région? Bien sûr. L'idée qu'il y ait en France plusieurs grandes villes connectées au monde, dotées d'une vie culturelle foisonnante, d'un marché de l'emploi dynamique et d'une offre universitaire diversifiée est rassurant. Cela veut dire que l'on n'est plus obligé de rester à Paris pour s'épanouir professionnellement! C'est une rupture considérable par rapport à ce qu'étaient les régions françaises auparavant. >> Interview extraite du hors-série de L'Express "Quitter Paris" disponible en kiosque De quand date cette rupture?

Annales ducom. Types urbains de la mondialisation, par Olivier Mongin et Josep Ramoneda. Il faut décrire et nommer les types urbains inédits qui naissent sous nos yeux, dans la grande reconfiguration des territoires à l'échelle de la planète.

Types urbains de la mondialisation, par Olivier Mongin et Josep Ramoneda

La mondialisation urbaine épouse d'abord la forme de la "ville globale", dont la sociologue américaine Saskia Sassen a évoqué les caractéristiques : un espace circonscrit destiné à organiser la réussite économique (campus, formation, finance, Bourse, siège des multinationales). Ignorant son environnement immédiat et ses périphéries, la ville globale se branche sur le réseau interconnecté des villes similaires. Une hiérarchie entre des "niveaux" de villes plus ou moins branchées est alors la règle.

En contrepoint de cette ville globale qui condense "le monde" dans un espace limité, la "ville géante", la "mégalopole", la "ville monde" où l'on s'amasse renvoient à des espaces urbains illimités. Mais faut-il en rester à un tel constat chiffré qui marginalise l'Europe urbaine et ne prendre en compte que les seules courbes démographiques ? A Figeac, le succès méconnu de la « Mecanic Vallée » La route serpente entre les causses, le long d’antiques corps de fermes.

A Figeac, le succès méconnu de la « Mecanic Vallée »

Passé le château de Saint-Dau et ses tours du XVIe siècle, elle débouche sur une enfilade de hangars. Niché là, en pleine nature, à l’entrée sud de Figeac (Lot), un site industriel prospère : Collins Aerospace, fabricant d’hélices et d’équipements de cockpit, plus connu dans les environs sous le nom de Ratier Figeac. Avec ses 53 000 m2 d’ateliers, 1 200 salariés et 500 millions de dollars (445 millions d’euros) de chiffre d’affaires annuel, l’entreprise est un des fleurons locaux de l’aéronautique. Ce n’est pas le seul.

Histoire-géographie-citoyenneté - Dynamiques urbaines et localisation des zones commerciales : Saumur. Les dynamiques spatiales de la gentrification à Paris. 1La notion de gentrification présente l’intérêt de mettre l’accent à la fois sur la dynamique des divisions sociales de l’espace et sur la complexité de leur agencement, entre changement social et changement urbain. Elle désigne une forme particulière d’embourgeoisement des quartiers populaires qui passe par la transformation de l’habitat, voire de l’espace public et des commerces. Analysée dès les années 1970 en Angleterre et en Amérique du Nord, cette notion a donné lieu à une abondante littérature internationale et commence à être étudiée en France (Bidou-Zachariasen, 2003 ; Fijalkow et Préteceille, 2006 ; Authier et Bidou-Zachariasen, 2008).

Processus de conquête des quartiers populaires par les classes moyennes et supérieures, la gentrification peut être vue comme l’adaptation de l’espace urbain ancien à l’état actuel des rapports sociaux. Issu de facteurs structurels, ce processus n’en est pas moins conflictuel et suppose l’action volontaire d’acteurs variés (Clerval, 2008). 1 - Les villes du monde de A à G. La croissance démographique d'Occitanie portée par les aires urbaines de Toulouse et Montpellier (Insee) "Porté par le regain démographique des grands pôles urbains et le dynamisme des couronnes, l'essentiel de la croissance démographique est dû auxgrandes aires urbaines", résume l'Insee, qui publie les chiffres officiels de population en France des communes, départements et régions, calculés à partir du recensement de 2016, et les compare aux chiffres des recensements de 2006 et 2011.Selon le dernier recensement, la France (hors Mayotte) comptait 66,36 millions d'habitants au 1er janvier 2016, "soit une croissance de 0,4% par an depuis 2011".

La croissance démographique d'Occitanie portée par les aires urbaines de Toulouse et Montpellier (Insee)

Mais cette croissance est bien plus forte en Occitanie où elle atteint 1,5% par an dans la zone urbaine de Toulouse et 1,6% à Montpellier. L'Insee définit les "aires urbaines" comme les zones d'influence des villes sur l'ensemble du territoire, "en s'appuyant sur les trajets domicile-travail de la population des communes avoisinantes" et non pas seulement sur "leurs limites physiques définies par la continuité du bâti". Albi indignée par un article du New York Times sur le déclin des villes de province. Commerces fermés, maisons vides, rues désertes...

Albi indignée par un article du New York Times sur le déclin des villes de province

C'est un tableau assez apocalyptique que dresse le journaliste du New York Times Adam Nossiter dans un article sur l'état des villes moyennes de province françaises, dont le déclin est selon lui symptomatique du malaise français au sujet de l'identité. «La France perd, une à une, ses villes de province de taille moyenne - ces pôles de vie denses et raffinés, profondément ancrés dans le milieu rural, où les juges rendaient justice, où Balzac situait ses romans, où les préfets émettaient des ordres et où les citoyens pouvaient acheter une cinquantaine de fromages différents», écrit le journaliste dans un long article traduit en français.

Il s'appuie sur l'exemple d'Albi, ville qu'il dit connaître depuis 35 ans, pour illustrer cette décadence des anciennes villes moyennes, existantes depuis le Moyen Âge. Lorsqu'il s'y est rendu pour la première fois en 1982, il y a découvert «une ville extraordinairement animée». Albi, ville symbolique du déclin de la France ? La contre-enquête locale.

L’article a eu une telle portée que le New York Times, qui l’a d’abord publié le 28 février, en a fait une traduction française une semaine plus tard, pour que ceux qui ne comprenaient pas l’anglais puissent lire « En France, le déclin des villes de province est celui d’un marqueur de son identité ».

Albi, ville symbolique du déclin de la France ? La contre-enquête locale

Il était question d’Albi, préfecture du Tarn, une ville moyenne française qui serait, selon l’auteur, Adam Nossiter, symbole de la disparition d’une certaine idée de notre pays. Il décrit cette phrase dans un paragraphe qui laisse entrevoir son approche journalistique sur le sujet, teintée d’une bonne dose de nostalgie : « La France perd, une à une, ses villes de province de taille moyenne — ces pôles de vie denses et raffinés, profondément ancrés dans le milieu rural, où les juges rendaient justice, où Balzac situait ses romans, où les préfets émettaient des ordres et où les citoyens pouvaient acheter une cinquantaine de fromages différents. » « Le soleil n’était pas au rendez-vous » Thierry Fuchslock Ressources Theme 1 Geo Premiere La metropolisation Thierry Fuchslock 17586.

Document final pour diffusion sur Terres et temps. Le nouvel empire des villes (1/4) : Quand les métropoles façonnent le monde. Depuis les années 1970, les villes se développent et concentrent toujours plus de populations, d'activités et de pouvoirs au point de devenir les centres névralgiques de nos sociétés.

Le nouvel empire des villes (1/4) : Quand les métropoles façonnent le monde

Aujourd’hui, les villes génèrent plus de 80% du produit intérieur brut mondial et quasiment 40% pour les seules dix plus grandes régions urbaines, dans lesquelles vivent plus de la moitié de la population mondiale. Mais si l’urbanisation augmente la croissance, la productivité et qu’elle favorise l’innovation ; elle s’accompagne également de nombreux défis : en matière de logements, de transports et infrastructures en tout genre et ne sont pas sans poser problème, notamment en ce qu’elles produisent de l’inégalité et de l’exclusion. Le gouvernement chinois commence à comprendre qu’on ne peut pas forcer la mégapolisation et la métropolisation sous peine de créer des contraintes environnementales et socio-politiques majeures.

Michel Lussault Une émission préparée par Maïder Gérard. Rapport sur la cohésion des territoires. La France après la crise : un état des lieux Le rapport sur la cohésion des territoires établit un état des lieux de la France partagé avec les associations d’élus. Dix années de crises, marquées par des évolutions de long terme (désindustrialisation, vieillissement de la population, polarisations démographiques et métropolisation), mais aussi par les transitions numériques et écologiques, ont donné lieu à un renouvellement accéléré des dynamiques territoriales. Loin de l’opposition binaire entre métropoles dynamiques captant les richesses et les opportunités et territoires périphériques sacrifiés sur l’autel de la mondialisation et délaissés par les pouvoirs publics, la France connaît une diversité de situations et d’opportunités. Première Tronc commun : les repères spaciaux du Thème I. La publication des documents d’accompagnement du programme de Première Tronc commun en septembre 2019 a fait apparaître des « repères spatiaux ».

Première Tronc commun : les repères spaciaux du Thème I

Sans autre précision on s’interroge pour savoir s’il s’agit de repères exigibles dans le cas d’un croquis lors d’un E3C. Même si ces accompagnement n’ont pas valeur de programme officiel, il faut être prudent et les connaître. Thème I – La métropolisation : un processus mondial différencié Le texte officiel. C176 WEB wtk. Les villes changent le monde. Selon les Nations unies, près des deux-tiers de la population mondiale habiteront en zone urbaine d’ici 2045. Aujourd’hui estimés à 4,2 milliards, les citadins devraient être 5 milliards en 2030 et 6,7 milliards en 2050. Quand les services publics s’en vont. Dossiers d'actualitéMis à jour le 22/08/2019. A Paris, les fractures sociale et politique se creusent. Jean-Louis Missika, l’adjoint d’Anne Hidalgo chargé de l’urbanisme, en est persuadé : en choisissant Benjamin Griveaux pour mener la prochaine bataille des municipales, La République en marche (LRM) a investi un candidat de nature à faire resurgir les vieux clivages.

Entre 2011 et 2016, les grandes aires urbaines portent la croissance démographique française - Insee Focus - 138. Nevers veut vivre en province. Les liens entre les aires urbaines, leviers de développement dans une région en quête de métropole - Insee Analyses Bourgogne-Franche-Comté - 03. SCoT du Grand Nevers : Une offre d’emplois et d’équipements fragilisée par la baisse démographique - Insee Analyses Bourgogne-Franche-Comté - 37. Situé à l’ouest de la Nièvre, le SCoT du Grand Nevers constitue son principal pôle d’activités. Villefranche-de-Rouergue. La rue de la République pleure ses boutiques qui ferment. Les LS1 et LS2 au 1er forum des métiers et des formations de la facture instrumentale – PREPAMANTES. La région Languedoc Roussillon - Cours 3ème Mistral. France urbaine Taulelle. Dossier complet − Aire urbaine de Mende (271) Villesmoyennesvillesmultiples scet chronos 2019.

Villefranche-de-Rouergue. Centre-ville : l'enjeu n'est plus seulement local… Si on s'en réfère à la récente enquête du «Monde» (paru le mardi 12 janvier dernier), Villefranche n'est en rien une exception en ce qui concerne les difficultés auxquelles se confronte son centre-ville. Urbanisme: la ville colonise la campagne. Les grandes aires urbaines dynamisent le parc de logements - Insee Analyses Occitanie - 39. Comparateur de territoire − Unité urbaine de Figeac (00364) Inégalité des territoires et redistribution. « Les élites urbaines ferment les yeux sur les effets sociaux de la métropolisation » – Gilles Pinson.

« Les élites sont obnubilées par les métropoles » - Christophe Guilluy, géographe. Dossier complet − Commune de Bergerac (24037) Albi : une enquête de l'Insee montre une communauté d'agglomération dynamique et attractive. Vichy dans le palmarès Procos 2019 des centres-villes commerçants les plus dynamiques. Dossier complet − Aire urbaine de Vichy (105) Grand Albigeois - Un territoire au cœur de nombreux échanges - Insee Analyses Occitanie - 70. Territoires unites urbaines aires urbaines. 2017DAMONVILLESMOYENNES. Dans la compétition des métropoles, Rouen peut-elle s"imposer ? Entre 2011 et 2016, les grandes aires urbaines portent la croissance démographique française - Insee Focus - 138. 4c6d1b63e71dba0441a5e4ec638c9342a88b7b2b. Docdredensmixdec09. Plates-formes, centres et bases logistiques. Quartiers en marge (4/4) : Centres versus périphéries : quand la gentrification brouille les frontières.

Libération.fr – Hyper lieux, les nouvelles géographies de la mondialisation. Les territoires face à la mondialisation et la métropolisation [Magali Reghezza-Zitt] Métropole. Points de repères : Les villes globales. Villes globales, villes mondiales. Fiche notion - Ville mondiale / Ville globale.