background preloader

Sites & articles

Facebook Twitter

Alberto Toscano : Spectres du fascisme racial – ACTA. Depuis l’élection de Donald Trump en 2016, et tout au long de son mandat, la question de la nature fasciste du régime actuel des États-Unis a été posée, de plus en plus ouvertement, jusqu’au sein des médias mainstream.

Alberto Toscano : Spectres du fascisme racial – ACTA

Cari memoire. « Selma » et la légende noire, par Adolph Reed Jr (Le Monde diplomatique, mars 2015) Réalisé par la cinéaste Ava DuVernay et coproduit par l’animatrice de télévision Oprah Winfrey, Selma met en scène la campagne lancée par Martin Luther King dans la petite ville éponyme d’Alabama pour protester contre l’interdiction faite aux Noirs de voter dans le sud des Etats-Unis.

« Selma » et la légende noire, par Adolph Reed Jr (Le Monde diplomatique, mars 2015)

Le mouvement s’acheva le 7 mars 1965 par une marche illégale, organisée jusqu’à Montgomery et sévèrement réprimée par la police. Les images de ce « dimanche sanglant » (Bloody Sunday) ont fait le tour du monde, et l’événement est resté dans les mémoires comme un symbole de la lutte pour les droits civiques. Harriet Tubman : la "Moïse noire" de l’Amérique – série de podcasts à écouter – France Culture. Loi de Lynch, par Curt Riess, Paris-soir, 14 octobre 1937. Ce livre sur le racisme du système judiciaire américain est interdit dans plusieurs prisons. Comment le FBI a liquidé les Panthères noires, par Marie-Agnès Combesque (Le Monde diplomatique, août 1995) Depuis le 3 juillet 1982, Mumia Abu-Jamal est devenu un intouchable.

Comment le FBI a liquidé les Panthères noires, par Marie-Agnès Combesque (Le Monde diplomatique, août 1995)

Il survit dans une prison de Philadelphie, derrière une vitre en Plexiglas, retranché du monde des vivants en attendant une exécution par injection létale, prévue le 17 août à 22 heures (1). #BlackLivesMatter : généalogie du mouvement noir étatsunien - Etat d'Exception. « Le débat sur la nature des inégalités subies par la population noire n’est pas anodin ; il revêt de profondes implications politiques quant à la nature de la société. […] Tout l’enjeu, bien sûr, sera de passer de la reconnaissance de l’humanité des noirs à la transformation des institutions qui l’ont rabaissée. » Keeanga-Yamahtta Taylor En juillet 2013, Alicia Garza apprend l’acquittement de l’agent de sécurité George Zimmerman qui avait abattu Trayvon Martin, un afro-étatsunien de 17 ans, désarmé, qui rentrait chez lui après avoir acheté un sachet de thé dans une supérette.

#BlackLivesMatter : généalogie du mouvement noir étatsunien - Etat d'Exception

Révoltée par cette décision judiciaire, Garza – qui avait elle-même un frère du même âge que Martin – s’est connectée sur Facebook et a partagé un texte passionné se terminant par : « Black people. I love you. « Detroit », la colonie de l'intérieur , par Sylvie Laurent (Les blogs du Diplo, 8 novembre 2017) L’ouverture est magistrale, tapageuse et bruyante, elle doit beaucoup au talent inouï du peintre noir américain Jacob Lawrence auquel Kathryn Bigelow emprunte les toiles bariolées consacrées à la grande migration des Africains Américains des années 1930 aux années 1950.

« Detroit », la colonie de l'intérieur , par Sylvie Laurent (Les blogs du Diplo, 8 novembre 2017)

Cet exode, suscité par la persécution que ces derniers subissent dans le Sud, est nourri de l’espoir fou qu’au Nord, dans les grandes villes industrielles où la main d’œuvre non qualifiée trouve à s’employer, une nouvelle vie est possible. L’exil est un arrachement, l’arrivée au Nord, une gifle. Les traits géométriques et les couleurs vives de Lawrence sont l’évocation de cette brisure, et le mouvement vif, comme soumis à des secousses, des plans qui se succèdent accentue encore l’ébranlement qui accompagne l’arrivée dans des quartiers surpeuplés, où sont confinés ces émigrés de l’intérieur.

Lire aussi Eldridge Cleaver, « Les États-Unis, une nation née dans la brutalité », Le Monde diplomatique, janvier 1973. Charlottesville : lettre ouverte de militants antifascistes au Dr. Cornel West. Des lecteurs (antifascistes et américains) de lundimatin nous ont fait parvenir ces brèves réflexions sur les récents événements de Charlottesville.

Charlottesville : lettre ouverte de militants antifascistes au Dr. Cornel West.

Ils en profitent pour répondre au Dr. Cornel West (professeur de philosophie à l’université de Harvard et militant pour les droits civiques) qui déclara, suite aux affrontements et à l’« attaque à la voiture bélier », que sans la présence et l’intervention des groupes « anarchistes » et « antifascistes », bien d’autres militants auraient été « écrasés comme des cafards ». Charlottesville, Virginie du Sud, 65000 habitants. Rien ne prédestinait cette ville à devenir le point de cristallisation spécifique entre les forces néo-fascistes et les forces révolutionnaires tant c’est le sud entier qui, depuis deux ans, ressemble à une guerre civile de basse intensité. A Reading List on Charlottesville and White Supremacy. This past weekend, hundreds of white supremacists marched proudly in Charlottesville, Virginia, as part of a rally organized in an effort to “Unite the Right.”

A Reading List on Charlottesville and White Supremacy

White men and women chanted Nazi slogans and carried torches, circling a statue of Thomas Jefferson and protesting the removal of a statue of General Robert E. Précurseurs et alliés du nazisme aux Etats-Unis, par Michael Löwy & Eleni Varikas (Le Monde diplomatique, avril 2007) Certains, comme Daniel Goldhagen, ont essayé d’expliquer le nazisme par une perversité antisémite exclusivement allemande ; d’autres, comme Ernst Nolte, dans un esprit visiblement apologétique, parlent de comportement « asiatique » ou d’imitation des bolcheviks.

Précurseurs et alliés du nazisme aux Etats-Unis, par Michael Löwy & Eleni Varikas (Le Monde diplomatique, avril 2007)

Et si, comme l’a si tôt perçu Hannah Arendt, le racisme et l’antisémitisme nazis avaient plutôt des sources occidentales (1), et même des filiations nord-américaines ? En effet, parmi les lectures favorites des fondateurs du IIIe Reich se trouve le livre d’un personnage américain hautement représentatif : Henry Ford. Par ailleurs, les doctrines scientifiques et les pratiques racistes politiques et juridiques des Etats-Unis ont eu un impact non négligeable sur les courants équivalents en Allemagne. Le modèle AmériKKKa. Heather Heyer, militante syndicaliste, tuée à Charlottesville par un suprémaciste blanc Le traitement par la presse de la manifestation de Charlottesville et la manière dont les agitateurs de droite en font le récit sont un bel exemple de la bascule idéologique à droite de « l’Occident ».

Le modèle AmériKKKa

Dans la presse mainstream personne ne s’émeut de voir des gens habillés comme des nazis et revendiquer la supériorité « d’une race » dans les rues des USA. Le fait qu’ils manifestent leurs opinions de suprématistes blancs en étant armés dans les rues, nous est même parfois présenté par une partie de la presse comme une réaction défensive face au chaos racial et social nord-américain. On ne compte plus le nombre de reportages complaisants fait par les médias sur les milices patriotiques nord-américaines, ou sur ces groupes de vigilants américains, symbole de « la liberté d’expression » de la plus puissante démocratie du monde. Le terroriste d’extrême droite James Alex Fields jr. Morts en marge d’un rassemblement d’extrême droite à Charlottesville : ce que l’on sait. Une personne a été tuée par un véhicule qui a foncé, samedi, sur des opposants à un rassemblement de l’extrême droite dans la ville de Virginie.

Morts en marge d’un rassemblement d’extrême droite à Charlottesville : ce que l’on sait

Les réactions de Donald Trump à ces violences ont suscité l’indignation aux Etats-Unis. All Power To The People – Textes et déclarations des Black Panthers [Extraits] L’expérience brève et fulgurante du Black Panther Party, fondé en 1966, a laissé une empreinte indélébile dans l’histoire de la libération noire. La répression brutale et impitoyable dont il a été la victime a été à la mesure de la peur qu’il a semé dans l’establishment américain et des espoirs qu’il a soulevé parmi les Noirs américains.

Ce recueil nous permet de (re)découvrir comment les Panthères ont pris à bras le corps la lutte contre la police raciste et la suprématie blanche et pour l’autodétermination, en mettant en œuvre des programmes de développement et d’autodéfense de leurs communautés, programmes qui ont constitué une manière directe et concrète de construire l’autonomie et l’autodétermination : le pouvoir noir. De son ascension sur les cendres des révoltes urbaines des années 1960 à la Black Liberation Army, ce recueil nous replonge dans la vie d’un mouvement dont la mémoire a résisté aux balles et aux murs des prisons qui ont décimé ses rangs. - Présentation de l’éditeur.

Thomas Saintourens publie « Les poilus de Harlem » » Why We Should Teach About the FBI’s War on the Civil Rights Movement Zinn Education Project. By Ursula Wolfe-Rocca This month marks the 45th anniversary of a dramatic moment in U.S. history. On March 8, 1971—while Muhammad Ali was fighting Joe Frazier at Madison Square Garden, and as millions sat glued to their TVs watching the bout unfold—a group of peace activists broke into an FBI office in Media, Pennsylvania, and stole every document they could find. Keith Forsyth, one of the people who broke in, explained on Democracy Now! What Ever Happened to all the Old Racist Whites from those Civil Rights Photos? – AfroSapiophile. What ever happened to those white folks from those old photos? A few months ago from this day of publishing, I had an interesting discussion with a white guy at work. Emory Douglas – All power to the people. Graphiste de formation, Emory Douglas a dessiné les affiches et les bulletins des Black Panthers de 1967 à 1980.

Evoquer son oeuvre sans aborder la lutte à laquelle elle se rattache relèverait donc de l’absurde. Nommé ministre de la culture du BPP (Black Panthers Party) par ses fondateurs Bobby Seale et Huey Newton, il se responsabilisera de la communication visuelle du parti par la prise en charge de son journal (TBP). Or, dans une société fortement illettrée, l’expression graphique revêt une importance capitale.

Chargé de relayer les messages et l’idéologie des Black Panthers, Douglas créera et développera une iconographie simple et porteuse (« Il fallait que même un enfant puisse comprendre ») inspirée de l’imagerie révolutionnaire cubaine ou maoïste. Woman at center of Emmett Till case tells author she fabricated testimony. It was the lynching that outraged African Americans, spurred the civil rights movement and etched the victim’s name in history: Emmett Till.

Gardez vos drapeaux américains hors de mon hijab. De toutes les photos qui emplissent ces derniers jours nos réseaux sociaux, que ce soient celles de blancs avec des chapeaux rouges, de blanches avec des bonnets roses et des oreilles (à ce propos, n’oubliez pas que les blanches ont voté pour Trump plus que tout autre groupe racial), de gens portant des pancartes de Cheetos (en référence à l’un des surnoms de Trump), et assez de slogans pro-Hillary pour rendre mal à l’aise la femme musulmane racisée que je suis, il y avait une image particulièrement frappante qui a été constamment partagée et re-partagée et encensée par la « gauche ». La femme en hijab, vêtue de drapeaux américains, illustrée dans le style de l’affiche d’Obama « hope », est déroutante à plus d’un titre. Mais peut-être pas pour les bonnes raisons. Syllabus for White People to Educate Themselves. Des livres pour comprendre l’expérience noire américaine.

En tant que bibliothécaire qui travaille au Centre Schomburg pour la recherche sur la culture noire – une bibliothèque de recherche vieille de 91 ans, reconnue comme une référence mondiale et qui met l’accent sur les matières liées à l’expérience noire à travers le monde – je propose cette liste de lecture en réponse aux événements récents et pour aider à favoriser la compréhension de l’expérience noire américaine. La prochaine fois le feu, de James Baldwin (1963) Spectateurs noirs, célébrités blanches et « Django Unchained »

J’avais une idée plutôt claire de ce qu’allait être Django Unchained en apprenant quel studio allait le produire. C’était la Weinstein Company. From Slavery to Mass Incarceration, Ava DuVernay's Film "13th" Examines Racist U.S. Justice System. Guests. Quand ils lynchaient les noirs, les blancs aussi se croyaient soldats de Dieu. Si, selon un certain cliché, les Américains ont la mémoire courte, cela n’empêche pas, depuis le samedi 7 février, un bon nombre d’entre nous de débattre au sujet des guerres de religion médiévales et de l’idée que nous puissions en tirer quelques leçons sur la violence qui règne aujourd’hui au Moyen-Orient. Ce qu'a dit Obama Pour ceux qui ne seraient pas encore au courant, ce débat fait suite aux commentaires du président Obama lors du National Prayer Breakfast annuel, où –après avoir condamné le groupe radical Etat islamique et l’avoir qualifié de «culte de la mort»– il a proposé une réflexion appelant à la rationalisation.

«Avant de monter sur nos grands chevaux et de penser que le phénomène est l’apanage d’un lieu différent du nôtre, souvenons-nous que pendant les croisades et l’Inquisition, les gens ont commis des actes atroces au nom du Christ. Diversity_in_the_tv_writers_room_writers_and_showrunners_of_color_lag_far.single. Photo illustration by Lisa Larson-Walker. « Libérez-moi de ce corps noir. Aux Etats-Unis, Black Lives Matter organise la colère noire. Guess what happened when heavily armed white men decided to roam the streets of Ferguson. Stanley Nelson: « Il faut que tout le monde se réveille, que les Blancs se réveillent. JO de 1968 : deux poings levés... et un troisième homme, acteur lui aussi.

Prominent activists arrested at police brutality protest in St. Louis. A group of prominent activists associated with the Black Lives Matter movement were arrested in St. 'Things will never be the same': the oral history of a new civil rights movement. Saturday 9 August 2014: ‘Oh my God, they left him in the street’ PATRICIA BYNES, Democratic committeewoman of Ferguson Township: At first I did not even know his name. It was actually the committee woman of the seventh ward that sent me a text that day.

I was out running errands, on my way to the barbershop. And she said, “Tricia, what’s going on in your city?” The Counted: people killed by police in the United States in 2015 – interactive. "Alright" de Kendrick Lamar chanté par des manifestants face à la police de Cleveland. Violente avec un jeune garçon de 14 ans interpellé pour “ivresse publique”, la police de Cleveland a fait face à de nombreux étudiants. Brutalités policières et racisme, le cocktail qui mène à la mort de Sandra Bland. Un Tumblr pour dénoncer le manque de diversité dans les films.

Pour les Afro-Américains, amer bilan d’une présidence noire, par Desmond King (Le Monde diplomatique, janvier 2015) Indiens d’Amérique: un génocide tranquille et presqu'achevé. La violence policière américaine résumée en une carte. Noam Chomsky on the Roots of American Racism. PHOTOS. 50 ans après : retour sur le "Bloody Sunday" américain. Noam Chomsky: White America's Cruelty to Black People Far Worse Than South Africa. Etats-Unis: une plongée dans l’ordinaire raciste de la police de Ferguson. A Brownsville, New York, cette Amérique noire qui ne s’en sort pas. 10 Black Authors Everyone Should Read. Un « éditathon » pour rédiger des pages Wikipédia sur la culture noire. What are the odds you'll go to prison? Pour les Afro-Américains, amer bilan d’une présidence noire, par Desmond King (Le Monde diplomatique, janvier 2015)

« Séparés mais égaux » : Les Afro-Américains face à l'échec de la Reconstruction. Etats-Unis: de l'esclavage à la lutte pour les droits civiques. James Meredith celui qui a fait plier le Mississippi ségrégationniste - Amériques. Samarra: la lutte pour les droits civiques des Noirs Américains. Bibliographie Ségrégation aux USA. Lois Jim Crow, Ku Klux Klan : la face obscure de l’Amérique - Amériques. Jim Crow Museum: Origins of Jim Crow. Explorer par époque. 1950 à 1970 - La ségrégation aux États-Unis. 1970 à nos jours - La ségrégation aux États-Unis. Sérierama #12 : La “question raciale” dans les séries américaines - Sérierama, le blog séries TV de Pierre Langlais. The official website of sudhir venkatesh. William Julius Wilson. Tips For Being An Unarmed Black Teen. Comment Anonymous a corrigé le Ku Klux Klan sur son propre terrain. Toni Morrison completely schools Stephen Colbert on the topic of racism. Jean McNair, ex-Black Panther et pirate de l’air, morte à Caen.

Toni Morrison : Playing In The Dark.pdf. The death of America's suburban dream. Etats-Unis: «Depuis 2008, la situation des Noirs ne fait que stagner ou se détériorer» - Page 1. Famous Black Activists A to Z. 23 Amazing Black History Tumblrs. Zinn Education Project. Voices of a People’s History of the US. Black History Timeline - BIO Classroom. » How Many Black Abolitionists Can You Name? Zinn Education Project. Ségrégation. 1865 à 1950 - La ségrégation aux États-Unis. Ségrégation raciale. Bibliographie - La ségrégation aux États-Unis. Great Black Authors. Les Noirs dans le cinéma américain : histoire d’un apartheid hollywoodien. 29 Powerful African American Quotes. Embracing a culture and its people. 107. Nina Simone:"I wish I knew how it would feel to be free". 184. Mavis Staple: "I should not be moved". 166. Bob Dylan: "George Jackson".

70. Freedom singers: "In the Mississippi river". 49. Gil Scott Heron:"Johannesburg".