background preloader

Jeux vidéos en bibliothèques

Facebook Twitter

Rapport IGB : « Jeu et bibliothèque, pour une conjugaison fertile » L’IGB a récemment publié un rapport sur le jeu en bibliothèque.

Rapport IGB : « Jeu et bibliothèque, pour une conjugaison fertile »

Illustré de nombreux exemples, celui-ci traite des questions liées à l’introduction de jeux, jouets, jeux vidéo et pratiques ludiques en bibliothèques territoriales et universitaires. S’intéressant aux projets et aux politiques à mettre en œuvre, le document évoque également les similitudes et les différences entre ludothèques et bibliothèques, ainsi que les potentiels partenariats à tisser pour ces dernières. La question de l’identité même des bibliothèques, de la place qu’elles veulent tenir et de l’évolution de la profession liée à ces nouvelles pratiques est également étudiée.

Dans sa conclusion, ce rapport indique que le développement de ces pratiques modifie l’image des bibliothèques, contribue « à faire évoluer la perception qu’en ont les publics », facilite « les liens entre usagers » et change « les relations entre personnels et publics ». Les jeux vidéo en bibliothèque sont illégaux. Oui, et alors? En février dernier est paru un rapport de l’Inspection Générale des Bibliothèques (IGB) écrit par Françoise Legendre relatif à la place des jeux dans ces établissements, et plus particulièrement des jeux vidéo.

Les jeux vidéo en bibliothèque sont illégaux. Oui, et alors?

C’est une lecture intéressante, et je dirais même encourageante, parce que l’IGB incite clairement les bibliothèques à accompagner l’essor des pratiques culturelles en matière de jeux vidéo en développant des collections et des activités autour de ces types de média. Le rapport cite aussi un grand nombre d’initiatives en cours, montrant que les bibliothèques en France sont déjà engagées, parfois avec beaucoup d’inventivité, dans cette démarche de valorisation des jeux vidéo auprès de leur public. Invaders. Public Domain. Source : Pixabay. Un argumentaire pour les jeux vidéo en bibliothèques. Au cours de la conférence de presse qui s’est déroulée aujourd’hui à la Bibliothèque Saint-Michel, nous avons appris que 27 bibliothèques de la Ville de Montréal allaient maintenant offrir plus de 5000 jeux vidéo à leurs usagers.

Un argumentaire pour les jeux vidéo en bibliothèques

L’investissement massif dans ce nouveau type de document n’est pas opportuniste, c’est une décision réfléchie pour mieux répondre à la mission des bibliothèques publiques. Par contre, comme à l’arrivée de tous les nouveaux supports, plusieurs questions sont posées. Développer un argumentaire pour faire comprendre la mission des jeux vidéo en bibliothèque peut être important quand vient le temps de discuter avec des membres de l’équipe, avec des usagers ou avec les élus.

Petit guide pratique sur les jeux vidéo en bibliothèques. La boîte à outils du référent jeu vidéo. L’heure du conte … interactif (une utilisation possible du jeu vidéo en bibliothèque)

Ce billet est tiré d’un des trois ateliers que j’ai proposés lors de la journée de formation sur le jeu vidéo organisée par l’ABF Aquitaine.

L’heure du conte … interactif (une utilisation possible du jeu vidéo en bibliothèque)

Mon idée dans cet atelier c’était d’expérimenter une utilisation bien précise du jeu d’aventure (lisez ce billet précédent si vous vous demandez ce qu’est un jeu d’aventure) en bibliothèque. Pour une bibliothèque, en gros il y a trois façons de travailler avec des jeux vidéo. En tant que collection qu’on va prêter aux usagers, en tant que collection pour un usage sur place à la demande, et enfin comme animation. C’est de cette dernière approche dont nous allons parler. Gradignan : Journée ABF sur le jeu vidéo en bibliothèque. On trouve de plus en plus de formations et de journées professionnelles sur le jeu vidéo et les bibliothèques.

Gradignan : Journée ABF sur le jeu vidéo en bibliothèque

Vous vous souvenez de celles du CNFPT Languedoc Roussillon, de la BnF CNLJ JPL, de la journée à la médiathèque de Mérignac. Cette fois c’est l’ABF Aquitaine et le Groupe ABF Bibliothèques Hybrides qui organisent une journée professionnelle consacrée aux jeux vidéo en bibliothèque. Ça se passe à la médiathèque de Gradignan, le lundi 13 septembre : Technique et légalité des émulateurs de jeux vidéo. La nostalgie des années passées ne touche pas uniquement le monde de la mode ou de la musique, celui de l'informatique et des jeux vidéo n'est pas en reste.

Technique et légalité des émulateurs de jeux vidéo

Alors que les grandes entreprises informatiques et éditrices de jeux vidéo comme Sony ou Nintendo investissent des sommes colossales en R&D afin de mettre au point des appareils de haute technologie, il se développe un marché moins officiel qui est celui des logiciels émulateurs destinés à faire revivre des vieux jeux vidéo " abandonnés " par leurs éditeurs ou qui sont devenus commercialement obsolètes. L'émulateur est défini comme le logiciel ou programme permettant de simuler sur une machine le fonctionnement d'une autre. Plusieurs sites Internet proposent de rendre compatibles des ordinateurs récents avec d'anciens jeux vidéo. Quid de la légalité des émulateurs au regard du droit d'auteur. Carte de France du jeu vidéo - Jeuxvidéothèque. Poétique, intelligent, engagé… Dix expériences qui montrent le jeu vidéo autrement. Une simple distraction, dépourvue de sens et se complaisant dans la violence… c’est, d’après une étude du ministère de la culture, la façon dont la plupart des Français perçoivent le jeu vidéo.

Poétique, intelligent, engagé… Dix expériences qui montrent le jeu vidéo autrement

Pixels, en dix jeux, tente de faire la preuve du contraire. LE MONDE | • Mis à jour le | Par William Audureau et Corentin Lamy Une simple distraction, dépourvue de sens et se complaisant dans la violence… c’est, d’après une étude du ministère de la culture, la façon dont la plupart des Français perçoivent le jeu vidéo. Pixels, en dix jeux, tente de faire la preuve du contraire. Lire aussi : Pourquoi le jeu vidéo est-il si peu considéré en France ?