background preloader

La distribution

Facebook Twitter

La franchise pèse plus de 55 milliards d’euros. Concept-store de Karl Lagerfeld : de nombreuses innovations numériques. C’était l’un des évènements parisiens les plus attendus dans le monde de la mode cette année : l’ouverture à Paris d’un concept-store Karl Lagerfeld, le 1er mars 2013.

Concept-store de Karl Lagerfeld : de nombreuses innovations numériques

Annoncée pour le mois de février, l’ouverture officielle a finalement eu lieu le 1er mars 2013, au 194 Boulevard Saint Germain. La boutique se trouve à côté de chez Paule Ka, non loin de chez Ralph Lauren. Go Sport digitalise ses points de vente. GO Sport a déployé, en octobre2015, des bornes e-commerce dans 40 de ses points de vente représentatifs (à La Défense, à Marne-la-Vallée, et dans des villes moyennes).

Go Sport digitalise ses points de vente

Tout le réseau devrait être équipé fin 2016. Le projet, inscrit dans une stratégie omnicanale plus large, vise à donner accès à toutes les références aux clients, même celles absentes des rayons du magasin. D'autres expériences similaires ont été menées dans le secteur. Ainsi, Decathlon a équipé, au printemps 2015, tous ses points de vente de bornes interactives. Magasins et vendeurs : cap sur l'innovation! La Fnac se veut omnicanale. "Jouer la complémentarité entre le site e-commerce et le parc de magasins a nécessité de doter notre force de vente d'un outil spécifique, témoigne Ivan Michel, directeur de l'exploitation France à la Fnac.

La Fnac se veut omnicanale

Nous avons donc mis au point Fnacshop, une nouvelle interface informatique qui centralise l'ensemble des informations. Elle délivre des infos sur les produits, mais aussi des conseils sur tout leur écosystème, en soumettant des idées aux vendeurs pour les aiguiller dans une vente complémentaire. L'ensemble de l'offre disponible sur notre site peut également être proposé. " Par exemple, un client cherche une référence pointue en littérature et le magasin dans lequel il se trouve ne la détient pas en stock. Ce n'est plus un problème, puisque grâce à la nouvelle interface, le vendeur peut commander l'ouvrage et proposer sa livraison à domicile ou bien son retrait en magasin. [Retailoscope] Sephora ouvre "Flash", son premier magasin connecté. Carrefour présente son magasin virtuel éphémère - Le Making Of.

Lidl : du pionnier au fossoyeur du hard... McKinsey analyse le parcours d'achat multicanal du consommateur. L'importance de chaque point de contact varie par catégorie de produit et segment de consommateur.

McKinsey analyse le parcours d'achat multicanal du consommateur

"Réinventer le parcours client multicanal pour booster la rentabilité", tel a été le thème développé par le cabinet McKinsey & Company lors de la conférence "Enjeux e-commerce" organisée par la Fevad à l'occasion de son assemblée générale. Le cabinet a analysé le parcours d'achat du consommateur à l'aide du modèle "Consumer Decision Journey", qui identifie les différentes étapes du parcours d'achat à travers les points de contact du consommateur avec l'enseigne et les répartit en 5 étapes : considération, évaluation, achat, expérience, fidélité. Cette tendance vers des parcours clients multicanaux s'accélère sous l'effet de l'Internet mobile. L'essor de la Grande Distribution.

Le CROSS CANAL, c’est une révolution ! Que ce soit sur son ordinateur, sa tablette ou son smartphone, un consommateur prépare aujourd’hui 8 fois sur 10 son achat en ligne avant de se rendre en magasin.

Le CROSS CANAL, c’est une révolution !

A priori, on pourrait penser que les grandes enseignes de distribution qui possèdent, pour la quasi-totalité d’entre elles, quel que soit leur secteur d’activité (habillement, alimentation, etc.), un réseau de distribution physique et un réseau de distribution virtuel (un site Internet marchand sur lequel il est possible d’acheter tout ou partie de ce qui est disponible en magasin), sont bien préparées à ce nouveau comportement mais seuls 17% des consommateurs trouvent à l’heure actuelle qu’elles rendent, dans les faits, agréable le passage d’un canal à un autre (1). Pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs, elles doivent par conséquent changer en profondeur leur stratégie de distribution et penser désormais CROSS CANAL ! Pourquoi choisir la franchise ? Le comportement cross-canal des consommateurs. I – Un comportement différent sur internet ?

Le comportement cross-canal des consommateurs

Le comportement du consommateur virtuel représente tout l’enjeu du marketing online actuel. [Tribune] La boutique n'est pas morte mais doit être connectée. Si la vente en ligne n'a représenté que 5,5% du commerce de détail français en 2013, les consommateurs sont résolument connectés : 91% d'entre eux se renseignent sur Internet avant d'effectuer un achat selon une étude Ifop.

[Tribune] La boutique n'est pas morte mais doit être connectée

Le e-commerce ne va pas tuer la vente physique mais va la transformer en profondeur. La tendance est au "phygital" : l'utilisation complémentaire d'une stratégie digitale et des atouts d'un point de vente classique. Introduire le digital dans le magasin Les exemples de digitalisation des points de vente sont nombreux. But, Conforama, Ikea :comment la bande des trois réagit à la crise du marché du meuble.

Diaporama: les meilleures animations en... En août, les marques ont été prolixes concernant les animations en magasins.

Diaporama: les meilleures animations en...

Entre un mur de Coca-Cola en canettes et une invasion de figurines Barbapapa, les industriels ont rivalisé d’imagination pour attirer les clients. Les utilisateurs de Roamler* ont photographié pour LSA, quelques-unes des animations les plus marquantes. Un rayon Coca-Cola assez impressionnant au Carrefour Toison d’or à Dijon. *Roamler est une application smartphone qui fait gagner de l'argent aux utilisateurs en échange de photos prises en magasins.