background preloader

Stratégies d'apprentissage

Facebook Twitter

Voyage au bout de la créativité pédagogique. FSC 432 BAT BDnopub. Qu'est ce qu'apprendre ? "Qu'apprend-on exactement à l'école ?

Qu'est ce qu'apprendre ?

Comment apprend-on ? " Ce sont ces questions centrales pour l'éducation que la revue Administration & Education soulève à travers une mise en parallèle d'approches différentes qui rendent ce numéro (2016 n°4) particulièrement intéressant. A l'entrée par les sciences cognitives, privilégiée dans ce numéro, s'oppose presque une analyse toute en finesse des programmes de maternelle par Viviane Bouysse. André Tricot apporte un éclairage original et puissant en essayant d'expliquer pourquoi les élèves apprennent si peu avec le numérique à l'école. Un numéro qui fait date pour les enseignants qui sur le terrain essaient de faire apprendre. Chercheurs et enseignants. Le rapport à l’apprentissage. Stratégies pédagogiques et développement des stratégies d’apprentissage des étudiants.

Cet atelier est conçu pour former les enseignants de niveau universitaire.

Stratégies pédagogiques et développement des stratégies d’apprentissage des étudiants

Les buts de cet atelier sont: Sensibiliser et informer sur les stratégies d’apprentissage. Provoquer une réflexion sur sa pratique d’enseignement en regard des stratégies d’apprentissage au niveau universitaire. Proposer et discuter des pistes d’action pour bonifier sa pratique. Bien apprendre : 8 techniques pédagogiques incontournables. Il n’existe pas qu’une seule technique pédagogique… et heureusement !

Bien apprendre : 8 techniques pédagogiques incontournables

C’est ce qui rend le métier de formateur si passionnant : on n’apprend pas à tout le monde de la même façon. Une fois qu’on a dit cela, reste une interrogation : quelle est la technique pédagogique la plus adaptée ? Les 8 types d'intelligences. Qu’est-ce qu’apprendre ? Stanislas Dehaene propose d'aborder le processus de lecture sous l'angle des neurosciences.

Qu’est-ce qu’apprendre ?

Une telle approche permet d'éclairer d'un jour nouveau cette activité propre à l'homme, que la plupart des adultes accomplissent le plus naturellement du monde, et dont l'apprentissage est crucial.Avec Stanislas Dehaene, neuroscientifique, chercheur au laboratoire de Neuroimagerie cognitive à NeuroSpin à Saclay et professeur au Collège de France titulaire de la chaire de psychologie cognitive. Il a reçu le Grand prix INSERM le 2 décembre. Il est notamment l'auteur de Apprendre à lire (2011), Les Neurones de la lecture (2007), La Bosse des Maths (1996).

Entretien par Caroline Broué, Antoine Mercier et en compagnie de Philippe Mangeot , enseignant de littérature française en classe préparatoire et membre du comité de rédaction de la revue Vacarme . Stanislas DEHAENE : Les 4 piliers de l'apprentissage d'après les neurosciences. D’après Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France, les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. 1.

L’attention L’attention est la capacité que nous avons à nous ouvrir à la réalité : l’attention ouvre notre esprit. Audrey Akoun et Isabelle Pailleau, auteurs de La pédagogie positive, la définissent comme Le mouvement cérébral qui va nous permettre d’orienter notre action en fonction d’un objectif, d’un centre d’intérêt… Grâce à elle, nous captons, par nos cinq sens, les différentes informations en provenance soit de notre environnement, soit de notre ressenti émotionnel ou psychologique. Stanislas Dehaene ajoute que l’attention sert à sélectionner les informations, module massivement l’activité cérébrale et facilite l’apprentissage. Analyse des stratégies d’apprentissage dans une méthode d’apprentissage par problèmes : le cas d’étudiantes en soins infirmiers. 1Au Québec, la formation technique en soins infirmiers s’effectue dans les collèges d'enseignement général et professionnel (Cégep).

Analyse des stratégies d’apprentissage dans une méthode d’apprentissage par problèmes : le cas d’étudiantes en soins infirmiers

Ceux-ci sont fréquentés par les étudiants qui ont terminé l’équivalent d’études secondaires (5 ans) et qui se destinent à des études techniques ou universitaires. À l’instigation du ministère de l’Éducation, du Loisir et des Sports, le programme provincial de formation en soins infirmiers a été revu selon une approche par compétences en 2001. Ce nouveau programme ajoutait à la formation antérieure les soins aux clientèles dans la communauté et les soins dans un contexte ambulatoire faisant écho aux demandes d’un milieu de soins de plus en plus complexes et exigeants envers ses infirmières débutantes. 2Ce changement a suscité une réflexion des enseignantes sur les méthodes les plus efficaces pour faire acquérir des savoirs complexes tout en poursuivant des objectifs de réussite.

Les stratégies d'enseignement et d'apprentissage. Du "tout" didactique au ""plus" didactique. Tifs et stratégies pédagogiques ne tient pas (Fabre, 1994).

Du "tout" didactique au ""plus" didactique

D'où cette formule volontairement paradoxale, dont Philippe Meirieu a le secret, par laquelle il souligne qu'il nous faut « tout prévoir sans avoir tout prévu, tout organiser en laissant place à l'imprévisible ». « Faire comme si », ajoute-t-il fortement n'est pas « faire semblant » ; ce serait au contraire la seule façon réaliste de « faire face ». Certes il existe une tradition de recherche en pédagogie, mais c'est plutôt sur la pédagogie et les pédagogues qu'elle s'exerce.

Le moment pédagogique, explique encore Meirieu, fonctionne toujours d'abord comme une chanson de geste, avec ses hérauts et ses noirs ennemis désignés. Ce qui y compte en premier lieu, c'est de désigner une direction, d'impulser des actions, de se « donner du courage », plutôt que de décrire rationnellement et « froidement » l'influence de variables explicatives. Au moment pédagogique, fondamentalement impliqué, répond le moment didactique. La notion de compétence : définitions & approches.

L’analyse de l’activité. Une chinoiserie ? L’activité est un jeune concept de 2500 ans.

L’analyse de l’activité. Une chinoiserie ?

En effet, le parallèle est troublant entre le Tchouang-Tseu (IVe siècle av. J. -C.) et un ensemble très moderne de théories de l’agentivité, de l’action ou encore de la conceptualisation dans l’action. Tchouang-Tseu est un penseur chinois auteur d’un livre fondateur du taoïsme : « Le Tchouang-Tseu »[1] Cet ouvrage nous transmet une série de paraboles sur la nature de la réalité et de l’activité humaine. La plus connue est celle du « Rêve du papillon » où Tchouang-Tseu à son réveil se demande s’il n’est pas un papillon rêvant qu’il est Tchouang-Tseu.

Je vais faire état de ma surprise à la lecture de ce fragment. . « Quand j’ai commencé à pratiquer mon métier, je voyais tout le bœuf devant moi. Didactiques disciplinaires et anthropodidactique (cours : Modèles et statuts des modèles 3/3) Charte du site UOH Charte de modération Nous accueillons vos commentaires sur le site de l'UOH.

Didactiques disciplinaires et anthropodidactique (cours : Modèles et statuts des modèles 3/3)

La possibilité de commenter en ligne les ressources référencées sur le site de l'UOH est ouverte à tout le monde, chacun est libre d'y intervenir, de manière anonyme ou identifiée. Le but des commentaires est de permettre aux utilisateurs d'instaurer des échanges enrichissants à partir des ressources publiées sur ce site. Nous avons choisi de les modérer a posteriori pour les rendre plus vivants.

Nos conseils d'utilisation et principes de modération : Les trois phases du processus d'apprentissage. Steve Bissonnette et Mario Richard Tiré du livre La pédagogie – Théories et pratiques de l’Antiquité à nos jours (Gaëtan Morin éditeur, Chenelière Éducation, 2e édition, 2005) : chapitre 15, “Le cognitivisme et ses implications pédagogiques”, p 317 à 329 Télécharger le document La phase d’acquisition La phase d'acquisition représente essentiellement le parcours qu'emprunte toute information depuis sa perception par la mémoire sensorielle jusqu'à sa compréhension, ou sa représentation en mémoire à court terme.

Les trois phases du processus d'apprentissage

Une série de traitements sera effectuée sur cette représentation en vue de produire une réponse, ou de réaliser la tâche. Théories apprentissage (billets blog pro) 3 Modèles pour enseigner. Triangle pédagogique et numérique, une remise en cause de l'institution ? 3 - Les 3 familles pédagogiques (leurs caractéristiques) Aller au menu Aller au contenu Haut de page Accueil > Accueil > Séminaires académiques > Séminaire de pilotage pédagogique 29 septembre 2010 > Partie 1 : Crise de l’école et pédagogie Les trois familles pédagogiques Canopé académie de Dijon - 3, avenue Alain Savary - CS 21390 - 21013 Dijon Cedex Tél. : 03 80 73 85 00 - Fax : 03 80 73 85 18 - Courriel : crdp@ac-dijon.fr © Canopé académie de Dijon - Pôle infomédia 2012 | Réalisé sous SPIP Mentions légales Interface privée.

3 - Les 3 familles pédagogiques (leurs caractéristiques)

2 - Les continents pédagogiques (pas facile d'en changer!) Aller au menu Aller au contenu Haut de page Accueil > Accueil > Séminaires académiques > Séminaire de pilotage pédagogique 29 septembre 2010 > Partie 1 : Crise de l’école et pédagogie Les continents pédagogiques. 1- (re)Découvrir les 3 process: Apprendre - Former - Enseigner. Aller au menu Aller au contenu Haut de page Accueil > Accueil > Séminaires académiques > Séminaire de pilotage pédagogique 29 septembre 2010 > Partie 1 : Crise de l’école et pédagogie Le triangle pédagogique de Jean Houssaye Pause Le triangle pédagogique de Jean Houssaye.

Les 3 princiapux modeles (intro synthétique, claire) Source: Arsac, G., Germain, G. & Mante, M. (1988). Problème ouvert et situation-problème. Lyon: IREM n° 64 (Institut de Recherche pour l'Enseignement des Mathématiques), Université Claude Bernard. ALTET pedagogies de l apprentissage. Méthodes d'hétéro structuration. Théories de l'apprentissage - Idées ASH. Apprendre, c'est comprendre. Strategies.pdf.